Archives du mot-clé patate

La tortilla aux pommes de terre

Ah la tortilla de patatas espagnole. Un régal quand c’est bien fait. Voici tous les trucs pour la réussir à coup sûr.

En fait, il y a en a surtout 2. Faire reposer les patates chaudes dans les œufs pour commencer la cuisson et utiliser une petite poêle assez haute pour quelle ne soit pas plate comme un omelette française.

Ingrédients :

  • 1 gros oignon
  • 3 grosses pommes de terre
  • 50 cl d’huile d’olive
  • 5 ou 6 œufs
  • sel et poivre
  1. Émincer finement l’oignon. Émincer les pommes de terre en tranches de 3 mm.
  2. Faire chauffer l’huile d’olive dans une poêle sur feu moyen.
  3. Ajouter les oignons et les faire revenir quelques minutes. Ajouter les pommes de terre et le faire cuire pendant une dizaine de minutes. Elles doivent dorer.
  4. Dans un saladier, ajouter les œufs et saler poivrer.
  5. Une fois les pommes de terre revenues, les mettre dans le saladier avec les œufs (sans l’huile, quel’on peut conserver dans une bouteille et réutiliser pour la prochaine tortilla), mélanger intimement et faire reposer pendant 15 minutes.
  6. Chauffer la poêle (sans huile) sur feu vif et ajouter le mélanger. Laisser cuire une minutes et quand les bords sont pris, baisser le feu et laisser cuire 2 minutes de plus.
  7. Retourner la tortilla sur une assiette et la remettre dans la poêle sur feu vif pendant une minute puis baisser le feu et laisser cuire 2 minutes de nouveau.
  8. Servir immédiatement.

Via Foodtube

Les pommes de terre forestières

En ce moment, on a bien besoin de comfort food comme disent les américains. Alors quoi de mieux qu’un bon plat de pommes de terres avec des lardons et des champignons ?

P1110814

Ingrédients :

  • 1 kg de pommes de terre
  • 150 g de lardons fumés et demi sel mélangés
  • 2 oignons
  • 200 g de champignons de Paris
  • 50 g de beurre
  • 2 c à s d’huile neutre
  • 20 cl de bouillon
  • 1 branche de thym
  • sel et poivre
  • du persil (facultatif)
  1. Éplucher les pommes de terre et les couper en gros quartier de 2 ou 3 cm.
  2. Éplucher les oignons et les couper en lamelles.
  3. Nettoyer les champignons et les couper en gros morceaux (en huit par exemple).
  4. Faire revenir les oignons et les lardons dans une cocotte à fond épais, jusqu’à ce que le mélange soit doré. Réserver.
  5. Mettre la moitié du beurre et l’huile à chauffer dans la même cocotte. Y faire dorer les pommes de terre.
  6. Dans le même temps, faire revenir les champignons  dans le reste de beurre et laisser cuire jusqu’à ce qu’ils dorent à leur tour. Réserver.
  7. Après 12 minutes de cuisson des pommes de terre, ajouter lardons, oignons, champignons et le thym.
  8. Arroser à hauteur avec le bouillon et rectifier l’assaisonnement.
  9. Couvrir et laisser cuire à feu doux jusqu’à ce que les pommes de terre soient fondantes. Normalement, le bouillon doit être presque totalement réduit.
  10. Servir en parsemant de persil haché (facultatif)

Les pommes de terre boulangères

Une découverte que j’ai faite grâce à ma belle mère, et je l’en remercie. Voici un plat simple avec des ingrédients simples aussi et qui figurent toujours normalement au fond des tiroirs et du frigo, donc vous pouvez toujours confectionner ce plat même si les courses n’ont pas été faites.

Ingrédients :

  • 6 à 8 pommes de terre (ça dépend de la taille de votre plat)
  • 2 oignons
  • 25 g de beurre
  • 120 g de gruyère
  • sel
  • eau

pdt boulangeres 01

  1. Faire chauffer une poêle et y faire fondre le beurre
  2. pdt boulangeres 02

  3. Ajouter les oignons émincés et les faire cuire légèrement, sans les faire blondir
  4. pdt boulangeres 03

  5. Ajouter les pommes de terre épluchées et coupées en rondelles d’environ 5 mm (assez épaisses donc)
  6. Faire cuire jusqu’à ce que tout soit d’une belle couleur dorée
  7. pdt boulangeres 04

  8. Transférer dans un plat allant au four
  9. Remplir la poêle avec d’eau et la saler abondamment (c’est ce sel qui assaisonnera les pommes de terre, faites comme pour des pâtes, vous devez sentir le sel dans l’eau en la goutant) et amener à ébullition
  10. Pendant ce temps, émincer le gruyère et mêler ces copeaux (que vous pouvez faire grâce à une râpe par exemple) aux pommes de terre dans le plat
  11. pdt boulangeres 06

    pdt boulangeres 05

  12. Quand elle bout, ajouter l’eau dans le plat, il faut que les pommes de terre baignent franchement
  13. Mettre au four 180° et laisser cuire 45 mn, jusqu’à ce que le dessus soit bien doré et que l’eau se soit évaporée du plat.

Vous pouvez déguster avec une bonne salade verte et une vinaigrette bien relevée.

Tajine d’agneau aux abricots

Le tajine est à la fois le plat et le contenant servant à le cuisiner. Ce plat est en terre cuite en forme de cône assez caractéristique. C’est un grand classique de la cuisine d’Afrique du Nord, juste derrière le couscous, dont je vous ai présenté la recette dans un précédent billet.

On laisse cuire la viande à l’étouffée avec sa garniture de légumes et d’épices. Ce qui est sympa avec ce plat, c’est que l’on peut y mettre un peu tout ce qu’on veut (poulet, agneau, abricots, poires, pruneaux, dattes …).

La recette que je vous présente ici est à base d’agneau et d’abricot. La patate douce amène une épaisseur à la sauce qui est très agréable en bouche. Bref, l’essayer c’est l’adopter.

Ingrédients :

  • 250 g d’abricots secs
  • 180 ml de jus d’oranges
  • 125 ml d’eau bouillante
  • 4 c à s d’huile d’olives
  • 900 g de filet d’agneau en morceaux
  • 2 poivrons rouges grossièrement coupés
  • 2 patates douces en gros cubes
  • 3 gousses d’ail pilées
  • 1 c à c de canelle moulue
  • 1 c à c de cumin moulu
  • 2 c à c de coriandre moulue
  • 25 cl de vin rouge sec
  • 1 litre de bouillon de volaille
  • 2 c à s de miel
  • 80 g de feuilles de coriandre fraiche
  1. Mélangez les abricots, le jus d’oranges et l’eau dans un bol. Laissez reposer pendant 45 minutes, le temps que les abricots regonflent.
  2. Faites chauffer la moitié de l’huile dans un grand faitout et y faire revenir l’agneau pour qu’il dore de tous les côtés, en plusieurs fois si nécessaire. Réservez la viande.
  3. Faites chauffer le reste de l’huile dans le même faitout et y faire revenir les poivrons, l’oignon, les patates douces, l’ail et les épices jusqu’à ce que l’oignon blondisse et que les épices exhalent leurs odeurs. Versez le vin et portez à ébullition. Baissez ensuite le feu et faites réduire de moitié.
  4. Remettez l’agneau dans le faitout et ajoutez également les abricots avec le liquide de trempage, ainsi que le bouillon et le miel. Laissez mijoter environ une heure à petit frémissement, jusqu’à ce que la viande soit tendre.
  5. Au dernier moment, incorporez la coriandre fraiche hachée grossièrement.

Comme tous les tajines, je les accompagne avec de la semoule, mais ce n’est pas obligatoire, les légumes du plat pouvant suffire.