Archives du mot-clé photo

Streamer tous ses fichiers multimédia sur sa télévision avec Plex

Ça faisait des mois que je voulais trouver un moyen d’avoir à disposition ma collection de musique numérisée (chantier en cours …) partout dans la maison, mais que je ne voyais pas comment faire sans avoir à acheter du matériel. J’avais bien le disque dur de ma Freebox Server, mais avec ‘seulement’ 250 Go, ça ne suffisait.

Et j’ai découvert par hasard, Plex, et je suis désormais un homme heureux.

plex thumbnail

Plex est un fork de Kodi (anciennement XBMC) qui fonctionne en Freemium. Une partie du service est gratuite et une partie est payante (le FlexPass sur une base d’abonnement mensuel, à la Spotify). Je ne m’étendrai pas sur la partie payante que je n’utilise pas (en bon radin que je suis). Grosso modo, Plex permet de créer un serveur multimédia sur un PC Windows, un Mac ou un Linux et va à partir de ce serveur redispatcher via le réseau tous les types de fichiers multimédia usuels (vidéo, musique, photo) vers d’autres PC, Mac, tablette, smartphone (iOS et Android). Il suffit pour cela de se créer un compte sur le site de Plex, de s’identifier et de se rendre sur la page de l’app. Pour les phones et tablette, c’est une App dédiée qui permet de se connecter au serveur. Pour Android cette application est gratuite mais un peu limitée en l’état, j’ai donc cassé ma tirelire (moins de 5 euros) pour prendre la version complète, et je ne le regrette pas.

Mais la cerise pour le gâteau pour moi, c’est que je peux chromecaster le contenu du serveur sur ma télévision (sur laquelle ma chaine est branchée) et profiter d’un son bien meilleur que les petites enceintes de mes devices.

J’ai même découvert par la suite que je pouvais accéder à mon contenu se trouvant sur le serveur depuis le travail. Ça fonctionne donc même en dehors de mon réseau domestique.

La première limitation, mais qui est inhérente au fait que ce soit un serveur, c’est que quand le PC hôte du serveur est éteint, on n’a plus accès aux fichiers partagés. Ce n’est pas un gros désavantage pour moi, mais si on veut un accès à toute heure du jour et de la nuit, on doit laisser son PC allumé 24/24.

Egalement, comme c’est du streaming, la qualité du signal va grandement dépendre de la qualité de votre réseau et de celle de votre connexion internet. Pour des fichiers musicaux, il n’y pas de problème, pour lancer un film ou une série, ça prend un peu plus de temps, mais ça marche. Cela dit pour cette partie de lecture de vidéo, je continue à passer par ma Freebox, c’est plus simple.

Ce que j’apprécie vraiment bien c’est la réactivité de l’interface. Avec mes 50 000 fichiers et pas loin de 4 000 albums (presque 4 ans de musique jouée non stop !!!), ça répond vraiment bien, plus rapidement que Quodlibet sur mon PC. Alors bien sûr, les possibilités de recherches sont un peu plus limitées out of the box, même si par des systèmes de tags on peut se débrouiller, mais rien de rédhibitoire. Pour des personnes avec des collections plus limitées, c’est vraiment facile à gérer et la navigation se fait facilement.

En conclusion, je recommande vraiment Plex. C’est un logiciel assez simple à paramétrer (mais il y a aussi des options plus pointues pour les plus geeks d’entre nous) et qui me donne toute satisfaction pour la lecture de ma collection musicale. A l’occasion, je testerai Kodi pour voir s’il y a une grande différence entre l’Open Source et le produit commercial qu’est Plex.

[WordPress] Les raccourcis claviers de l’éditeur WordPress

La souris, c’est bien mais le clavier c’est mieux. Enfin, c’est mon sentiment. Il permet d’aller plus vite et d’être plus efficace, sans mouvement inutile et évite de se faire mal au poignet. C’est ce que j’applique au boulot tous les jour et il n’y a pas d e raison que dans mon activité de blogueur il n’en soit pas de même.

Voilà pourquoi, il est fort utile de connaitre les raccourcis clavier de mon moteur de blog favori, j’ai nommé WordPress.

En pressant le bouton en forme de point d’interrogation qui se trouve dans la barre d’édition, on a déjà accès à pas mal  de chose pour l’écriture des billets.

raccourcis clavier wordpress

Finalement, ce n’est pas différent de ce qu’on peut faire dans un traitement de texte, les raccourcis sont assez standards pour les copier, coller, gras, italique, … ce qui est une bonne chose.

Ce qui est intéressant (toujours pour moi), c’est l’insertion de listes numéroté ou pas avec Alt + Shift + O ou U. Ça va me faire gagner du temps. En revanche, ça ne fonctionne pas si on est dans l’éditeur html, mais seulement dans le Visuel. Idem pour l’insertion d’image avec Alt + Shift + M, c’est pratique.

Celui qui ne fonctionne pas c’est justement celui qui permet de basculer en mode html … Dommage, car j’y passe du temps aussi.

Voici deux autres astuces qui fonctionnent également mais qui ne sont pas dans la liste :

Aller à la fin du billet : Ctrl + Fin

Aller au début du billet : Ctrl+ Début

Bonne écriture de billets sous WordPress.

Via wpmu.org

IKEA KNÄPPA : un APN en carton (pour de vrai)

Voilà une drôle d’idée de la part d’Ikea, le géant suédois de l’ameublement. Ils proposent désormais à la vente un appareil photo numérique … en carton. Mais ce n’est pas une expression, l’appareil est vraiment en carton, pas en plastique.

Ikea Knäppa

Ikea Knäppa

Ceci dit, c’est peut être aussi un APN en carton car au vu les photos qu’il produit, ce n’est quand même pas un super investissement (allez voir la galerie d’un des premiers utilisateurs).

Ce qui est marrant c’est qu’on retombe quelque part dans le délire des APN jetables des derniers temps de la photo argentique (ça existe encore ces trucs là d’ailleurs ?). Une quarantaine de photos maximum (en basse définition) avant de devoir le décharger car la mémoire interne est très limitée. Pas de slot pour une carte externe, tout démontable. Mais il n’est pas à usage unique quand même.

Voici la vidéo de présentation avec un humour très second degré.

Bref, vous l’avez compris, le but n’est pas la performance, ni le design, mais plutôt une volonté d’être dans la mouvance du développement durable (l’apn doit pouvoir être fabriqué à partir d’éléments de récupération).

Via Tapahont.info

Participation au concours Wok Attitude du blog Sel et Poivre

Depuis que j’ai participé au Tour de cuisine, il y a quelques semaines, je me suis dis qu’après tout pourquoi ne pas participer à plus de concours culino gastronomiques. Celui-ci me parle particulièrement puisqu’il faut proposer une recette d’inspiration asiatique et que c’est l’une des cuisines que je préfère. Comme, en plus on peut proposer une recette déjà existante, c’est encore plus facile.

J’ai regardé dans les archives et je suis tombé d’accord avec moi même sur ma recette de curry de crevettes au lait de coco. J’aime les recettes à bae de lait de coco qui sont en général très simples et savoureuses. En plus, la photo de celle-ci est assez réussie.

curry de crevettes au lait de coco 10

Si vous aussi vous désirez participer à ce concours, renez-vous sur le billet dédie du blog Sel et Poivre. Et bien sûr qui dit concours, dit cadeau. Le prix est un livre de thomas Feller qui s’intitule Wok Attitude.

[WTF ] Mais c’est de l’art, gros lard

On atteint parfois des sommets dans la bêtise quand il s’agit d’art. Au point que certains vont se mutiler au nom de leur art. C’est ce que Wafaa Bilal, par ailleurs professeur à la New York University, a fait en se faisant implanter un appareil photo numérique à l’arrière du crâne, sur la nuque !!

Cette opération est la conséquence d’une commande passée par le nouveau musée Mathaf : Arab Museum of Modern Art de Doha au Qatar, dont le titre de l’exposition est “3rdI” (un beau jeu de mot entre le troisième oeil et le troisième moi).

Bon, ça a un peu de sens au vu du titre de l’exposition, mais c’est quand même extrême comme comportement artistique, non ? Je n’irais pas me faire greffer ma guitare ou mon ampli dans la jambe ou les fesses par exemple 😉

Via Pribek

PS : le titre est bien entendu une référence à Toy Story, un échange magnifique entre Monsieur Patate et Ham (le cochon tirelire). J’adore ce film, mes enfants et les développeurs de Debian également.

Interruption du programme …

Certains d’entre-vous l’ont remarqué, le blog a été injoignable pendant 2 jours. La faute à ma bande passante qui a explosé.

Je vais donc commencer sérieusement à penser à migrer toutes mes photos vers mon Flickr, donc un travail de titan va devoir se mettre en place, car c’est un boulot de con !!! Si certains ont des plans ou des idées pour me faciliter la tâche, surtout qu’ils n’hésitent pas à éclairer ma lanterne dans les commentaires.

Sinon, en parlant de boulot de c.., j’ai commencé également à tirer profit de la fonction intégrée à WordPress de Thumbnails ou miniatures en français dans le texte. Vous pouvez voir qu’à la fin de chaque billet, vous avez désormais les billets suggérés avec une belle miniature, quand il y a une photo dans le billet en question et quand je lui ai dit de s’en servir. Bref, c’est également en chantier, mais tous les billets de la section cuisine sont déjà mis à jour et ça en fait plus de 80 mine de rien. Pas tout à fait 25% de tout ce que j’ai écrit dans ces murs en 2 ans et quelques.

Encore du nouveau matériel : imprimante All In One Lexmark S505

En ce moment on ne peut pas dire que je joue à l’écureuil. Un nouveau PC, une nouvelle carte son (et un nouveau casque pour aller avec), et maintenant une nouvelle imprimante.

Par contre, mes origines auvergnates me rendent allergiques au fait de payer plein pot, donc je vais en général vers les prix les plus bas ou les déstockages. Pour cette imprimante, j’ai profité d’une vente Lexmark sur venteprivée.com. En effet, il était temps de mettre au rancart mon ancienne HP Deskjet 245C (qui fonctionne toujours parfaitement d’ailleurs, si quelqu’un est intéressé …). Je voulais plus de vitesse d’impression et surtout un scanner reconnu sous Linux (foutu Lide20 Canon !!). C’est chose faite avec la Lexmark S505.

D’ailleurs, je peux vous parrainer sur vente privée si ça vous intéresse, n’hésitez pas. Il y a vraiment beaucoup de ventes pour tous les gouts, j’achète assez souvent chez eux.

Les caractéristiques techniques de la chose sont sur cette page.

Lors de mes recherches, je ne l’ai pas trouvé sur l’Open Printing database, ce qui n’était pas forcément de bonne augure pour son installation sous Linux. Mais rapidement, je me suis rendu compte que Lexmark fournit un script d’installation pour Linux, avec une assez grande variété de distributions supportées (Debian based donc Ubuntu, Red Hat Fedora, Open Suse).

Donc l’installation a été largement facilité. Il suffit de le rendre exécutable et de le lancer (pour plus de renseignements, allez voir ici) et après on suit les consignes.

Au final, ça marche bien, même mieux que sous Windows (le scanner est plus rapide pour une raison que je ne m’explique pas). Le seul point noir c’est que je n’ai pas d’OCR efficace. Là Windows est laaaaargement devant. D’ailleurs, il est très efficace l’outil fourni par Lexmark.
Au final, je vous recommande cette imprimante, elle imprime bien et vite, son scanner est parfaitement reconnu et très efficace, la fonction de photocopie est pratique et en plus elle est assez économique à l’usage.