Archives du mot-clé plat principal

La salade de pois chiche aux tomates



Une recette toute simple qui me rappelle le Maroc. Les mêmes saveurs dans l’assiette que là bas.

Ingrédients :

  • 1 bocal de pois chiche sec
  • 2 à 3 grosses tomates charnues

Pour la sauce

  • 1 bouquet de persil plat finement haché
  • 1 bouquet de coriandre finement haché
  • 6 càs d’huile d’olive
  • 2 càs de jus de citron
  • 1 gousse d’ail pelées et passée au presse ail
  • 2 càc de paprika doux
  • 1 càc de cumin en poudre
  • Sel et poivre
  1. Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients de la sauce.
  2. Épépiner les tomates et les détailler en cube. Les ajouter à la sauce avec les pois chiches.
  3. Bien mélanger et laisser reposer pour que les parfums se diffusent.

Délicieux avec des petits pains plats.

Via Beau à la louche

L’agneau Biryani



Je l’ai déjà dit de nombreuses fois, mais j’adore la cuisine indienne. Nous avons un très bon restaurant pas très loin de la maison, mais ça ne m’empêche pas de cuisiner moi-même très souvent.

Traditionnellement, le biryani est cuisiné tout en un et servi à table avec le riz recouvrant la viande. Mais j’avoue que j’ai la flemme de sceller la cocotte alors je le fais comme un curry normal.

Biriani

Ingrédients :

  • 1 kg de gigot ou d’épaule d’agneau désossé et coupé en cubes de 3 cm
  • 1 morceau de gingembre de 7 cm râpé
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 2 càs de garam massala
  • 1/2 càc de piment en poudre
  • 1/2 càc de curcuma en poudre
  • 4 piment verts finement émincés
  • 20 g de feuilles de coriandre hachées
  • 15 g de feuilles de menthe hachées
  • 4 oignons finement émincés
  • 120 ml d’huile
  • 125 g de beurre
  • 25 cl de yaourt nature épais
  • sel
  1. Mettre dans un saladier l’agneau avec le gingembre, l’ail, le garam masala, la poudre de piment, le curcuma, les piments, la coriandre et la menthe. Mélanger et laisser mariner 2 heures ou mieux, toute la nuit.
  2. Faire dégorger les oignons dans une passoire pendant 10 minutes en les saupoudrant de sel. Les rincer puis les sécher dans du papier absorbant.
  3. Faire chauffer dans une cocotte le beurre et l’huile et ajouter les oignons pour les faire revenir pendant 10 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Les égoutter alors dans une passoire et réserver l’huile et le beurre.
  4. Retirer l’agneau de la marinade, réserver la marinade et faire revenir la viande dans l’huile et le beurre réservé jusqu’à ce qu’elle soit uniformément dorée.
  5. Remettre les oignons ainsi que la marinade et le yaourt et laisser cuire à feu doux pendant 40 minutes ou jusqu’à ce que l’agneau soit tendre.

Servir avec un riz blanc que vous pouvez agrémenter de ghee et de safran si vous voulez faire comme un vrai biryani.

La blanquette de veau à l’ancienne



Un souvenir d’enfance, il s’agit d’un des plats que ma maman me cuisinait le mieux. Je me devais de faire honneur à la tradition et sa mémoire.

Ingrédients :

Préparation du veau

  • 700 g de morceaux de veau à blanquette
  • 1 oignon
  • 2 carottes
  • 2 blancs de poireau
  • 1 petite branche de céléri
  • 2 clous de girofle
  • Sel et poivre
  • Eau

Préparation des champignons de Paris

  • 150 g de champignons de Paris
  • 1 citron jaune
  • 20 g de beurre
  • 1 pincée de sel

Préparation de la sauce

  • 30 g de farine
  • 40 g de beurre
  • Sel et poivre
  • 50 cl du bouillon
  • 20 g de crème fraîche épaisse
  • 1 jaune d’œuf
  1. Couper la viande en cubes et la mettre dans une cocotte. Recouvrir d’eau froide et porter à ébullition. Maintenir l’ébullition 5 minutes, puis égoutter la viande dans une passoire et la rincer à l’eau froide. Nettoyer également la cocotte pour se débarrasser de toutes les impuretés qui sont remontées pendant l’ébullition.
  2. Éplucher l’oignon et le piquer avec les clous de girofle. Couper les carottes en 2 ou 3 morceaux. Fendre le poireau dans la longueur et laver sous l’eau froide pour ôter toute trace de terre.
  3. Remettre la viande dans le faitout. Ajouter l’oignon, les carottes, le poireau, le céleri. Recouvrir une nouvelle fois d’eau froide, saler et poivrer.
  4. Porter à ébullition et écumer si nécessaire. Couvrir et laisser mijoter au moins une heure à feu doux.
  5. Pendant ce temps, nettoyer les champignons de Paris et les couper en 2 ou en 4 en fonction de leur taille.
  6. Les mettre dans une petite casserole avec 20 g de beurre, un verre d’eau et le jus du citron plus une pincée de sel. Faire cuire à petit feu pendant 10 minutes. Égoutter à l’aide d’une écumoire et réserver les champignons et leur jus de cuisson dans 2 récipients différents.
  7. Une fois que le veau est cuit, pêcher les morceaux de viande et les réserver au chaud. Garder 50 cl du bouillon dans le quel il a cuit.
  8. Dans une autre casserole, faire fondre les 40 grammes de beurre et y verser la farine pour faire un roux. Mélanger et cuire 2 minutes sans cesser de remuer au fouet. Ajouter petit à petit 50 cl du bouillon de cuisson ainsi que le jus des champignons en remuant au fouet. Faire cuire quelques minutes, jusqu’à obtention d’une sauce épaisse. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire.
  9. Mettre la viande dans une cocotte, y verser la sauce et les champignons. Faire chauffer quelques minutes sur feu doux en mélangeant.
  10. Mélanger dans un bol la crème fraîche épaisse et le jaune d’œuf.
  11. Retirer la cocotte du feu et y verser cette liaison. Mélanger et réchauffer sur feu doux.

La salade mexicaine au boeuf mariné

Voici une salade d’inspiration mexicaine que nous faisons régulièrement depuis des années, mais que je n’avais jamais pris le temps de consigner dans mon bloc note de recettes. C’est désormais chose faite.

P1120649

Ingrédients :

  • 350 g de steak de boeuf (un faux filet est idéal)
  • 4 gousses d’ail
  • le jus d’un citron vert
  • 4 càs d’huile d’olive
  • 1 càs de vinaigre de vin rouge
  • 1/4 de càc de piment doux
  • 1/2 càc de paprika fumé
  • 1/4 de càc de cumin
  • 200 g de salade
  • 400 g de haricots rouges
  • 2 tomates en dés
  • 1 avocat en dés
  • 3 càs de coriandre hachée
  • 1 petite boite de maïs
  • des chips de maïs
  1. Placer la pièce de boeuf dans un plat avec l’ail et la moitié de l’huile d’olive et de jus de citron vert. Saler et poivrer puis laisser mariner.
  2. Mélanger le vinaigre, la poudre de piment, le paprika et le reste d’huile d’olive et de jus de citron vert. Ajouter une pincé de sucre et réserver.
  3. Cuire la pièce de boeuf à la poêle jusqu’à la cuisson souhaitée. La découper en fines lanières. Réserver en gardant au chaud ou en laissant refroidir (au choix).
  4. Faire tremper les dés d’avocat dans le jus de citron. Mélanger les feuilles de romaine et les ciboules et les disposer sur un plat de service. Arroser avec la moitié de l’assaisonnement, puis disposer le maïs, les haricots, la chair d’avocat et les tomates. Saupoudrer de poudre de piment et de coriandre.
  5. Disposer les lanières de viande et les miettes de chips, puis verser le restant de l’assaisonnement. Servir immédiatement.

P1120646

Les Maryland Crab Cakes

On ne pense que rarement à la maison à se faire des petits pâtés de type crab cakes  américains. C’est pourtant hyper facile et versatile. On peut y mettre un peu ce qu’on veut (du crabe mais aussi un reste de poisson, voire de la morue, à la façon des accras) et adapter la garniture aec la saison.

Cette recette est la recette « originale » des crabcakes du Maryland. A tester, c’est délicieux avec une bonne salade.

Ingrédients :

  • 460 g de chair de crabe bien égouttée
  • 150 g de Ritz Crackers émiettés (ou des Tucs ou bien des crackers normaux voire de la chapelure)
  • 1/2 poivron rouge finement émincé
  • 2 càs d’oignons nouveaux finement émincés
  • 2 càs de persil plat finement haché
  • 4 càs de mayonnaise
  • 1 càs de moutarde
  • 1 œuf
  • Le jus du demi citron vert
  • Sel & poivre
  1. Émietter les crackers au mixer pour obtenir une poudre fine.
  2. Hacher l’oignon nouveauet le persil, couper en petits dés le poivron.
  3. Faire égoutter le crabe.
  4. Dans un bol, mélanger les ingrédients « humides », l’œuf, la mayonnaise, la moutarde et le citron et saler-poivrer. la préparation doit avoir la texture d’une mayonnaise crémeuse mais pas trop liquide.
  5. Dans un saladier mettre l’oignon, le poivron et le persil. Ajouter les crackers et le crabe.
  6. Verser petit à petit la préparation « humide » dans le saladier avec le crabe et  mélanger le tout délicatement à la main ou avec des couverts afin de ne pas trop écraser la chair de crabe. Si la préparation est trop « humide », rajouter un peu de crackers émiettés, de chapelure ou éventuellement un peu de farine.
  7. Mettre la pâte à reposer pendant au moins 30 minutes au frigo pour la figer un peu et faire en sorte qu’elle soit plus facile à travailler.
  8. Former des crab cakes  d’environ 7 cm de diamètre et les réserver.
  9. Faire chauffer de l’huile et du beurre dans une poêle à feu moyen. Y faire revenir les crab cakes jusqu’à ce qu’ils soient uniformément dorés sur les 2 faces.

Via :The Happy Cooking Friends

Le tajine de canard aux patates douces

Je vais maintenant pour le travail entre 4 et 6 fois par an au Maroc. J’ai appris à apprécier la cuisine locale qui est très variée et surtout délicieuse. Voici une recette de tajine originale que je n’ai pas encore croisée sur place mais qui mêle agréablement le canard confit, produit typiquement français s’il en est, et les épices du Maghreb.

IMG_0300

Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 4 patates douces
  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 4 courgettes
  • 4 cuisses de canard confit
  • 2 càc de ras el ahanout
  • 2 càs de piment en poudre
  • 100 g d’amande mondées (sans la peau quoi)
  • 4 càs de graines de sésame
  • 1 bouquet de persil plat
  • 10 cl d’huile d’olive
  • sel
  1. Éplucher les patates douces, l’ail et l’oignon. Couper les patates et les courgettes en gros dés et émincer les oignons. Hacher l’ail.
  2. Dans une cocotte, faire chauffer l’huile à feu doux et ajouter l’oignon. Le faire revenir jusqu’à ce qu’il soit translucide. Ajouter alors le ras el hanout, le sel et le piment.
  3. Ajouter les patates et les courgettes et mouiller avec de l’eau jusqu’à mi hauteur. Laisser cuire pendant 45 minutes à feu doux.
  4. Déposer alors les cuisses de canard (en ayant pris soin de retirer le gras) et laisser cuire 15 minutes de plus.
  5. Faire revenir à sec dans une poêle les amandes mondées et les graines de sésame. Attention ça a tendance à brûler rapidement.
  6. Effeuiller et hacher grossièrement le persil.
  7.  Quand les cuisses de canard sont tendres, servir en parsemant le plat de persil, d’amandes et de graines de sésame.

Vous pouvez servir ce plat tel quel ou sur un lit de semoule ou de boulgour.

IMG_0303

Le poulet en croûte d’épices et son taboulé

Voilà un plat délicieux et léger mais plein de goût qui permet de nourrir 4 adultes sans souci (ou une famille de 5 avec 3 enfants) en doublant les proportions de la recette pour le poulet.

II faut juste veiller à bien aplatir les blancs de poulet pour que la cuisson se fasse de manière homogène. Mais mis à part ce point c’est une recette extrêmement facile et rapide. Je recommande.

Ingrédients :

Pour le taboulé

  • 150 ml de bouillon de légumes
  • 100 g de boulgour
  • 1 gousse d’ail
  • 1 citron
  • 1 càs de mélasse de grenade (je n’en avais pas)
  • 1 càs d’huile d’olive
  • 1 bouquet de persil plat
  • 1 bouquet de menthe
  • 2 tomates bien mûres

Pour le poulet

  • 2 càs de pistaches (sans les coques 🙂 )
  • 1 càs de graines de sésame
  • 1 càc de graines de cumin
  • 1 càc de graines de coriandre
  • 1 càc de graines de carvi (je n’en avais pas)
  • 1/2 càc de paprika
  • 1/2 càc de sel
  • 1 oeuf battu
  • 2 gros blancs de poulet
  1. Préparer le bouillon de légumes selon les indications du fabricant. Personnellement j’utilise les marmites Knorr.
  2. Dans un saladier, mélanger le boulgour, l’ail haché très fin, l’huile d’olive et le citron (et la mélasse si vous en avez). Ajouter le bouillon, couvrir et laisser reposer pendant 10 minutes environ.  Vérifier la cuisson et aérer la graine puis laisser refroidir.
  3. Une fois que le boulgour est refroidi, ajouter les herbes hachées finement et la chair des tomates coupée en petits cubes. Il y a beaucoup d’herbe. Un vrai taboulé comporte énormément de vert  !! Ce n’est pas ce que l’on trouve en grande surfaces.
  4.  Rectifier l’assaisonnement avec citron, sel et poivre. Laisser à température ambiante jusqu’à ce que le poulet soit servi. Ce taboulé supporte très bien d’être préparé à l’avance, voire même d’être fait la veille.
  5. Préchauffer le four à 200°C.
  6. Dans une moulinette, mélanger les pistaches, graines, paprika et sel. Faire mouliner et transformer le tout en un sable d’épices assez grossier.
  7. Nettoyer les blancs de poulet de tout excès de gras qui pourrait être présent. Les ouvrir en 2 pour obtenir une plus grande surface et les aplatir si besoin pour que l’épaisseur soit uniforme.
  8. Étaler le poulet sur du papier cuisson dans une plaque allant au four. Le poivrer et passer de l’œuf battu sur toute la surface avec un pinceau. Recouvrir soigneusement du mélange d’épices et appuyer légèrement pour faire adhérer.
  9. Faire cuire pendant 10 minutes. Ajuster le temps de cuisson en fonction de l’épaisseur de votre poulet.
  10. Servir immédiatement avec le taboulé.

Source : Sorted Food : Crusted Chicken And Tabbouleh