Archives par mot-clé : porc

Le ragoût de cochon antillais version 2

Version 2.0 de cette recette, ce ragoût de cochon est meilleur que l’original. C’est une recette très locale et ça change du traditionnel colombo.

Ingrédients :

  • 500 g de porc dans l’échine
  • 2 citrons verts
  • 3 gousses d’ail
  • 2 oignons
  • 1 bouquet de fines herbes (persil, cives, thym)
  • 1 verre d’eau
  • 1 càs de vinaigre
  • 2 càs d’huile + 2 càs pour la cuisson
  • 1 piment végétarien ou normal en fonction de vos goûts
  • sel et poivre
  • 1 càs de maizena (ou de farine si vous pouvez manger du gluten)
  1. La veille, faire mariner le cochon.
  2. Couper l’échine en cubes de 3 cm de côté. La mettre dans un saladier avec le jus des citrons, le sel, le poivre, l’huile, le vinaigre, l’eau et les oignons, l’ail et les herbes hachés. Bien mélanger et mettre au frigo pour la nuit.
  3. Le jour du repas, sortir le porc et retirer la marinade et tous les morceaux d’oignons des morceaux de viande. Bien conserver la marinade.
  4. Faire chauffer une cocotte avec 2 càs d’huile. Faire revenir les morceaux de porc jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés sur toutes les faces.
  5. Ajouter alors la marinade que vous avez réservée et une cuillerée de maïzena. Bien mélanger et laisser cuire environ 2 heures, jusqu’à ce que le porc soit bien tendre. Vous pouvez ajouter un peu d’eau si la sauce semble trop sèche
  6. servir avec un riz haricot rouge pour faire local, mais un riz blanc fera aussi bien le job.

Les tagliatelles au ragù de porc et à la sauge

Voilà une bonne sauce pour les pâtes qui change de la traditionnelle bolognaise. Elle se fait avec de l’échine de porc en morceaux et de la sauge fraîche (on en a plein dans le jardin maintenant). On la met au feu le matin et on l’oublie jusqu’à l’heure du repas. J’adore ce genre de plat.

Ragu au porc et sauge 02

Ingrédients :

  • 700 g de d’échine de porc
  • 1 petite boite de tomates pelées
  • 500 g de pâte, pour nous des tagliatelles
  • 5 feuilles de sauge
  • 2 oignons
  • 2 carottes
  • 3 branches de céleri
  • les zestes d’un demi citron jaune
  • 15 cl de vin blanc sec
  • 30 cl d’eau ou de bouillon
  • 3 càs d’huile d’olive
  • sel, poivre
  1.  Couper en petits dés l’oignon et hacher grossièrement la carotte et le céleri.
  2. Faire revenir le tout avec 2 feuilles de sauge dans l’huile d’olive jusqu’à coloration.
  3. Couper l’échine en morceaux et l’ajouter aux légumes. Faire revenir et laisser colorer la viande.
  4. Verser le vin et laisser évaporer. Saler poivrer, ajouter le reste de la sauge et la tomate et l’eau.
  5. Laisser cuire à feu doux pendant deux heures. La viande doit se défaire.
  6. Ajouter le zeste de citron et corriger l’assaisonnement. Laisser cuire encore une demie heure.
  7. Au moment de servir, retirer les feuilles de sauge et les zestes et arroser les pâtes copieusement avec cette sauce.

Ragu au porc et sauge 01Via Un déjeuner de soleil.

Brioches asiatiques au porc cuites à la vapeur

Au départ, ma moitié était dubitative. Finalement ces brioches salées ont été un franc succès, elles sont vraiment délicieuses.

Le bonus, c’est qu’avec la pâte de base, on peut réaliser des buns avec la farce qu’on veut : végétarienne, à la crevette, au bœuf. Je pense que ça va devenir un classique à la maison.

Attention, la préparation de la farce commence par 2 heures de marinade puis 3 heures de cuisson de la poitrine de porc au four. Attention au timing si vous ne voulez pas manger à pas d’heure !!

Brioche vapeur au porc 03

Ingrédients :
Pâte à brioche

  • 380 g de farine
  • 1 sachet de levure instantanée
  • 24 cl de lait
  • 1 càs de vinaigre blanc  (de riz par exemple)
  • 3 càs de sucre en poudre
  • une pincée de sel

Farce

  • 1.2 kg de poitrine de porc
  • 2 càs de miel
  • 2 càs de sauce soja
  • 2 càs de ketchup
  • 10 cl de vin de riz
  • 1 gousse d’ail
  • un morceau de gingembre de 5 cm
  • 1 échalote
  • de l’eau
  • 1 bouquet de coriandre hachée
  • 1 piment rouge (optionnel)
  1. Préparation de la farce (on peut faire ça la veille, ça n’en sera que meilleur) : dans un plat allant au four, mélanger le miel, la sauce soja, le ketchup, le vin de riz, ainsi que la gousse d’ail, le gingembre et l’échalote (tous) passés à la râpe fine. En enduire la poitrine de porc en la massant sur toutes les faces. Laisser reposer au moins 2 heures.
  2. Faire chauffer le four à 140° et enfourner le porc pour 3 heures. Attention à ne pas laisser la marinade brûler. Il est sage de rajouter un peu d’eau quand ça devient vraiment proche du point de combustion car cette marinade va servir de sauce plus tard et on ne veut pas de goût de brulé dans la farce.
  3. Préparation de la pâte à buns : Dissoudre la levure dans le lait tiède et laisser reposer 5 minutes.
  4. Mélanger les ingrédients secs restants dans un saladier : farine, sucre et sel. Ajouter les liquides (lait + levure et vinaigre) et travailler pendant 10 minutes jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse.
  5. Laisser lever 1 heure.
  6. Quand le porc est cuit, le sortir du four. Laisser tiédir la viande hors du plat.
  7. Verser le reste de marinade dans une casserole et faire réduire jusqu’à obtention d’une sauce épaisse et collante.
  8. Quand le porc est manipulable, ôter la couenne et couper la viande en petits dés. Ajouter la coriandre et le piment hachés, puis la sauce réduite. Corriger l’assaisonnement.
    Brioche vapeur au porc 01
  9. Diviser la pâte à buns en boules de la taille d’une balle de golf. Les étaler en rond assez finement (2 mm environ).
  10. Mettre une cuillère à soupe de farce au milieu du cercle de pâte et plier. Je vous mets la vidéo sous la recette, le pliage se fait à 4’37.
  11. Mettre les buns dans un panier vapeur avec un papier sulfurisé en dessous (pour éviter que ça colle).
    Brioche vapeur au porc 02
  12. Faire cuire 20 minutes. Ils vont gonfler à la cuisson et donner de belles boules blanches.
  13. Les servir avec une sauce pimentée de votre choix, pour nous ça a été 1 càs de sauce soja + 1 càs de sauce poisson + 1 càc de sucre + un peu d’eau et de la pâte de piment au goût.

Via Sorted Food

Le porc tikka

Pour changer un peu, voici cette semaine une recette de porc indienne. Elle est bien épicée à la base, mais elle peut très bien se réaliser sans piment ou très peu. Au final, la sauce est très crémeuse et elle se mélange à merveille avec un bon riz basmati tout simple. Grâce au yaourt, la viande reste très tendre et pas sèche du tout.

porc tikka 02

Ingrédients :

Pour la marinade

  • 1 oignon haché
  • 3 gousse d’ail hachées
  • 5 cm de racine de gingembre haché
  • 1/2 càc de cumin en poudre
  • 1 càc de coriandre en poudre
  • 1/2 càs de garam masala
  • 1/4 de càc de piment en poudre
  • 1 pincée de poivre noir moulu
  • 25 cl de yaourt épais (un yaourt grec dans mon cas)
  • 500 g de porc en cubes de 3 cm

Pour la sauce

  • 1 gros oignon rouge haché
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 2.5 cm de racine de gingembre haché
  • 1/2 piment vert haché
  • 25 g de feuilles de coriandre
  • 120 ml d’huile
  • 1 càc de garam masala
  1. Mélanger dans un saladier l’ail, l’oignon et le gingembre hachés avec les épices et le yaourt.
  2. Ajouter les morceaux de porc et laisser mariner au moins 3 heures, ou mieux toute la nuit dans le frigo. Couvrir le saladier dans ce dernier cas, sinon votre frigo risque de sentir fort à la prochaine ouverture.
  3. Au moment de lancer la cuisson, hacher l’ail, l’oignon rouge, le gingembre, le piment et la coriandre dans un robot, pour obtenir une pâte épaisse.
  4. Dans une cocotte, mettre l’huile à chauffer.
  5. Quand elle est chaude, y faire revenir les ingrédients de la sauce et les faire cuire 2 minutes à feu doux en remuant sans arrêt (attention à ne pas brûler l’ail).
  6. Augmenter le feu et ajouter le porc ainsi que la marinade. Saler.
  7. Cuire 5 minutes en remuant fréquemment, puis laisser cuire au moins 45 minutes à feu doux jusqu’à ce que la sauce soit bien épaisse. Encore une fois, surveiller bien la cuisson car les épices ont tendance à accrocher facilement.
  8. Au moment de servir, ajouter le garam masala, remuer et laisser cuire 2 minutes.
  9. Servir avec un bon riz basmati.

porc tikka 01

Les travers de porc à l’asiatique

J’adore les travers de porc. En général, on se les prépare american style, avec de la sauce barbecue. Mais les asiatiques sont également très très forts quand il s’agit de viande caramélisée et cuite lentement. Cette recette en est la preuve.

Préparez-vous à manger comme un cochon, avec les mains et à vous pourlécher les babines car les ribs, ça se mange comme ça.

Travers de porc asiatiques 03

Ingrédients :

  • 700 g de travers de porc
  • une dizaine de rondelles de gingembre
  • 2 oignons verts coupés en 2 ou 3
  • 2 c à s de miel

Pour la marinade :

  • 1 c à s de sauce soja
  • 3 c à s de sauce d’huître
  • 3 c à s de sauce hoisin
  • 1 c à s de vin de riz
  1. Couper (ou le faire faire par le boucher) les travers en morceaux de 5 cm de long.
  2. Mélanger dans un grand plat ou une terrine tous les ingrédients de la marinade.
  3. Ajouter la viande et mélanger pour totalement la recouvrir. Laisser mariner au frais pendant au moins 3 heures et de préférence plutôt une nuit complète.
    Travers de porc asiatiques 01
  4. Préchauffer le four à 200°.
  5. Étaler au fond d’un plat passant au four l’oignon vert et les rondelles de gingembre. Poser les ribs dessus.
  6. Faire cuire pendant 2 heures. Attention à ne pas laisser brûler. Au besoin, vous pouvez couvrir avec un papier alu.
    Travers de porc asiatiques 02
  7. 10 minutes avant la fin de la cuisson, badigeonner de miel et finir la cuisson.

Travers de porc asiatiques 04

Via mingoumango

Le poulet au cidre

Voici une recette, délicieuse, goûteuse e surtout pas onéreuse. L’original est fait avec du veau, mais ce type de préparation s’accommode très bien avec du poulet ou du porc par exemple. et c’est bon à chaque fois. Je suis étonné de ne pas l’avoir encore publiée car c’est une des recettes que je fais depuis le plus longtemps. L’erreur est réparée.

Ingrédients (pour 6 – 8 personnes) :

  • 1 poulet et 2 cuisses – hauts de cuisse
  • 1 oignon
  • 25 g de beurre
  • 3 c à s d’huile
  • 1 litre de cidre brut
  • 1 bouquet garni
  • 2 jaunes d’oeuf
  • 20 cl de crème fraîche épaisse
  1. Éplucher et émincer l’oignon.
  2. Enlever la peau du poulet et le débiter en morceaux.
  3. Faire fondre le beurre additionné de l’huile dans un faitout.
  4. Faire dorer le poulet dans la matière grasse et réserver la viande sur une assiette (attention aux projections de gras !!).
  5. Mettre l’oignon dans le faitout et faire dorer à feu moyen.
  6. Déglacer avec le cidre et bien racler tous les sucs de viande présents au fond du faitout.
  7. Remettre la viande, ainsi que le bouquet garni. Saler et poivrer.
  8. Laisser mijoter doucement une bonne heure (attention le poulet ça se défait).
  9. A partir de là, vous pouvez laisser votre préparation tranquille. Par exemple la préparer la veille ou le matin pour le soir.
  10. Un peu avant de servir, réserver la viande au chaud (dans un plat couvert dans le four chauffé à 80° par exemple).
  11. Faire chauffer le « bouillon » pour le réduire s’il est trop clair. ne pas oublier d’enlever le bouquet garni.
  12. Dans un bol, mélanger les jaunes d’oeufs et la crème.
  13. Hors du feu dans le bouillon chaud, délayer le mélange crème + jaunes d’oeufs.
  14. Napper la viande avec cette sauce et servir immédiatement avec du riz blanc et des haricots verts.

Ragout de cochon antillais

On commence une petite série de recettes antillaises. J’ai passé quelques jours en mars en Guadeloupe comme presque tous les ans et cette fois je suis revenu avec des photos et des recettes dans mes bagages.
On commence donc avec un classique, le ragout de cochon, qui se fait normalement au moment de Noël.

Ingrédients :

  • 800 g de porc (échine ou rouelle)
  • 4 gousses d’ail
  • 1 piment
  • 1 oignon
  • le jus de 3 citrons verts
  • 1 bouquet garni
  • 1 c à c de bois d’inde
  • 2 c à s d’huile d’arachide
  • sel et poivre

ragout de cochon antillais 02

  1. Découper la viande en gros dés de 2 ou 3 cm de côté
  2. Dans un plat creux, mettre les cubes de viande et les assaisonner avec le jus de citron vert, le sel, le poivre et 3 gousses d’ail hachées.
  3. Laisser mariner 30 minutes.
  4. Dans une cocotte, faire chauffer l’huile et y faire revenir et dorer la viande.
  5. Une fois dorée, lui ajouter l’oignon coupé en rondelles, la marinade, le bois d’inde et le bouquet garni. Couvrir d’eau à hauteur.
  6. Laisser cuire à feu moyen pendant 30 à 40 minutes.
  7. Au moment de servir ajouter encore une gousse d’ail hachée et le jus d’un citron vert.

ragout de cochon antillais 01

Servir avec un riz blanc ou un riz haricots rouges.