Archives du mot-clé pruneau

Les fruits déguisés



Encore une recette piquée à ma belle mère. Je n’avais jamais vu ces fruits déguisés avant de connaître ma petite femme. Méfiance avec ce truc, car le risque d’engloutir l’assiette est très forte. Quand ils sont tout frais, que la pâte d’amande est bien goûteuse, que le caramel est croquant et que les fruits sont tendres, c’est un coup à s’enfiler tout ça sans coup férir. Et nos amis en sont témoins. Succès assuré.

fruits déguisés 01

Pour une trentaine de fruits

Ingrédients :

  • 150 g de poudre d’amande
  • 150 g de sucre glace
  • 1 c à c d’extrait d’amande amère
  • 5 cl d’eau
  • une trentaine de fruits secs (abricots secs, pruneaux, dattes, cerneaux de noix)
  • 30 sucres en morceau + de l’eau

 

  1. Pour la pâte d’amande : mélanger la poudre d’amande et le sucre glace. Ajouter l’amande amère et l’eau.
  2. Malaxer jusqu’à obtenir la pâte d’amande. Ajouter de l’eau si le mélange semble trop sec. Réserver
  3. Fendre les fruits secs (abricots, dattes et pruneaux) en deux et retirer le noyau si besoin.
  4. Fourrer les fruits avec la pâte d’amande.
  5. Piquer les fruits avec un cure dent dans la longueur.
  6. Huiler une assiette.
  7. Mettre la moitié du sucre dans une casserole avec deux cuillères à soupe d’eau.
  8. Mettre sur feu vif et attendre que le caramel se forme. Il doit avoir une couleur ni trop claire ni trop foncée.
  9. Plonger les fruits dans le caramel à l’aide du cure dent (attention aux mains, une paire de gants est conseillée).
  10. Poser les fruits sur l’assiette huilée et recommencer jusqu’à extinction du caramel.
  11. Faire une deuxième fournée de caramel pour enrober les fruits restants.
  12. Laisser refroidir et retirer les cure dent.

Vous pouvez présenter ces bouchée dans de petites caissettes décoratives en papier.

fruits déguisés 04

Le tajine de joues de boeuf aux pommes

Je dois dire que j’aime bien le tajine (et tous les plats mijotés en général) car c’est très pratique. Passé l’étape du dorage de la viande, la recette est presque finie et on peut laisser mijoter sur le coin du feu, voire l’oublier (tant qu’on ne le laisse pas brûler). En plus, on peut utiliser un peu tout ce qu’on a sous la main en termes de viandes (poulet, agneau, boeuf, …) et de garnitures (pruneaux, poires, pommes, raisins) et d’épices. Bref, c’est un super moyen de se renouveler tout en gardant la même base.

Dans cette recette spécifiquement, il faut vraiment aimer le sucré salé pour l’apprécier car il y a beaucoup de saveurs douces (miel, raison, pruneaux, pommes) et ça peut devenir écoeuerant.

Ingrédients :

  • 1 kg de joues de boeuf (si votre boucher a la chance d’en avoir, sinon, du bourguignon fera l’affaire)
  • 3 c à s d’huile d’olive
  • 20 g de beurre
  • 1 oignon émincé finement
  • 3 carottes coupées en rondelles épaisses
  • 1/2 c à  c de gingembre en poudre
  • 1 c à c de cannelle en poudre
  • 375 ml d’eau
  • 1 petit bouquet de coriandre (ou de persil à défaut)
  • 125 g de raisins sec
  • Quelques pruneaux
  • 3 c à s de miel
  • 2 pommes granny smith
  • 1/2 c à c de cannelle (pour la cuisson des pommes)
  • 1 c à s de graines de sésame grillées
  1. Nettoyer et couper la viande en gros cubes de 3 cm de côté.
  2. Dans une cocotte à fond épais (en fonte par exemple), faire chauffer la moitié du beurre et de l’huile. Une fois qu’elle est bien chaude, faire revenir la moitié des morceaux de viande pour qu’ils soient dorés. Répéter l’opération avec l’autre moitié de l’huile, du beurre et de la viande. Réserver.
  3. Baisser le feu et faire revenir l’oignon pour qu’il soit tendre. Ajouter les carottes et laisser cuire encore quelques minutes.
  4. Ajouter ensuite le gingembre et la cannelle. Fair revenir pendant 2 minutes.
  5. Mouiller avec 375 ml d’eau, ajouter sel et poivre à votre gout et remettre la viande, ainsi que le bouquet de coriandre.
  6. Couvrir et laisser mijoter pendant 1h30 à feu doux.
  7. Mettre alors 1 c à s de miel et les raisins secs.
  8. Couvrir de nouveau et laisser cuire encore 30 minutes, jusqu’à ce que la viande soit tendre.
  9. Pendant ce temps, couper les pommes en 8 quartiers que vous épépinerez.
  10. Dans une poêle, faire chauffer 10 g de beurre et faire revenir les pommes sur chaque face jusqu’à ce qu’elles soient dorée, ce qui devrait prendre environ 10 minutes. Saupoudrer alors du reste du miel (2 cuillères à soupe) et de cannelle et cuire encore quelques minutes.
  11. Servir le tajine seul ou avec une semoule et sa garniture de pommes, le tout parsemé de sésame grillé.

tajine de boeuf aux pommes

La daube de sanglier aux pruneaux

J’ai la chance d’avoir un papa qui chasse et j’ai de temps en temps des morceaux de gibier à cuisiner. La dernière fois, c’était une jolie pièce de sanglier. C’est une viande qui ressemble au porc en texture mais qui a la couleur du bœuf, qui est assez forte en goût. Ça en fait donc la candidate idéale pour une bonne daube.

Le principe de la daube, c’est un peu le même que le bourguignon. On fait mariner la viande, on la brunit et on la fait cuire longtemps dans du vin à tout petit feu. Ça donne une viande moelleuse et pleine de goût. un vrai bonheur, surtout en plein hiver.

Ingrédients :

  • 1,2 kg de cube de sanglier (ragoût)
  • une douzaine de pruneaux frais ou déshydratés et dénoyautés
  • 200 g de lard frais
  • 300 g de champignons
  • 1 c. à thé de du thym
  • 1 c. à thé de du laurier
  • 100 g d’oignons
  • 50 g de carottes
  • 50 g de navets
  • 30 cl d’Armagnac
  • 1/2 l de vin rouge
  • clous de girofle
  • 3 gousses d’ail
  • 3 échalotes
  • 1 branche de persil
  • sel, poivre
    1. Faites mariner les pruneaux dans l’armagnac pendant 24 h.
    2. Faites une marinade avec: du thym, du laurier, sel, poivre, oignons, carottes, navets, clous de girofle, ail, échalote, persil et suffisamment de vin rouge pour couvrir le sanglier. Laisser 24 heures.
    3. Faites dorer les morceaux de sanglier puis retirez-les.
    4. Mettez à la place 1 gros ramequins d’oignons coupés et 1 ramequin de lard frais et laissez cuire doucement pour faire fondre.
    5. Remettez la viande, ajoutez le jus de la marinade et du bouillon moitié, moitié pour couvrir très largement.
    6. Faites cuire pendant 3 heures minimum en laissant le couvercle un peu entrouvert.
    7. Faites revenir les champignons dans une poêle pendant 20 min.
    8. Ajoutez à la viande, les pruneaux et un peu de leur jus et les champignons 10 à 15 minutes avant de servir.

    Le clafoutis aux cerises

    C’est la saison des cerises (enfin ça commence à finir si je puis dire), donc il est temps de faire des clafoutis. Bien sûr, vous pouvez adapter la recette avec d’autres fruits (abricots, prunes, pruneaux, …), ce sera délicieux également.

    Ingrédients :

    • 250 g de cerises
    • 125 g de sucre en poudre
    • 60 g de farine
    • 3 œufs
    • 100 g de crème fraiche épaisse ou  de crème liquide
    • 20 cl de lait (entier c’est meilleur)
    • 1 gousse de vanille ou de l’extrait
    • beurre sucre et farine pour préparer le plat
    1. Dans un saladier, verser la farine et le sucre. Mélanger.
    2. Ajouter les œufs, puis le lait et la crème. Vous devez obtenir une pâte homogène, un genre de pâte à crêpes.
    3. Ajouter la vanille, mélanger et laisser reposer pendant 2 heures.
    4. Faire préchauffer le four à 200 °.
    5. Beurrer le moule (le nôtre fait 30*20 cm).
    6. Mélanger la farine et le sucre à parts égales. Mettre dans le plat et faire adhérer sur toutes les parois.
    7. Répartir les cerises dans le moule.
    8. Verser la pâte sur les cerises.
    9. Enfourner pour 25 minutes. Baisser alors le four à 180° et laisser cuire jusqu’à ce que les bords soient gonflés et le centre cuit (ça ne devrait plus trop bouger si vous secouez gentiment le plat).

    Tajine de poulet

    C’est la deuxième recette de tajine que je présente sur le blog, mais c’est aussi celle que je fais depuis le plus longtemps.

    Elle est très simple à réaliser, la seule difficulté étant de ne pas oublier de faire « mariner » le poulet avec l’ail et les épices au moins deux heures en avance. Pour en être bien sûr, c’est carrément mieux de le faire la veille au soir pour le lendemain midi.

    Ingrédients :

    • 3 gousses d’ail
    • 1 c à c de gingembre en poudre
    • 1/2 c à c de piment
    • 3 pincées de poivre
    • 1 c à c de cumin en poudre
    • 1 poulet coupé en morceaux
    • 2 oignons émincés
    • 2 c à s d’huile d’olive
    • 75 cl de bouillon de volaille
    • 300 g de pruneaux
    • 1 c à s de miel
    • 1 bâton de cannelle
    • un bouquet de coriandre fraiche
    1. Dans un saladier et au moins 2 heures avant de commencer la cuisson, mélanger le poulet avec les gousses d’ail passées au presse-ail, le poivre, piment, cumin et gingembre. Bien mélanger pour répartir le mélange d’épices sur la viande. Mettre un film plastique et réserver au frigo.

      tajine poulet-01

    2. Quand la viande est bien imprégnée, faire chauffer l’huile dans une sauteuse ou une cocotte. Y faire revenir le poulet jusqu’à ce qu’il soit bien doré.
    3. Ajouter les oignons et laisser cuire quelques minutes (attention, les épices accrochent au fond de la cocote, ne les laissez pas bruler)
    4. Mouiller avec le bouillon et laisser mijoter doucement 30 minutes à couvert.

      tajine poulet-02

    5. Ajouter alors les pruneaux, le bâton de cannelle et le miel, puis laisser cuire encore 25 minutes à découvert pour que le bouillon se concentre. Laissez en quand même un peu, car c’est bon de mouiller la semoule avec cette sauce.
    6. Au moment de servir, ajouter la coriandre ciselée.

    Vous pouvez servir ce plat sur un lit de semoule, tout simplement.

    tajine poulet-03

    Le cake aux lardons et aux pruneaux

    Tient, ça faisait longtemps que je n’avais pas fait de cake, avec le retour des frimas, ça fait du bien.

    Aujourd’hui, on mélange le sucré et le salé avec un cake aux lardons et aux pruneaux. Ce sont deux éléments très complémentaires (on les retrouve dans le pounti auvergnat par exemple, ou essayez pour l’apéro un jour les pruneaux enroulés de bacon et tenus avec un cure dent, passez au four jusqu’à ce que ce que le bacon soit cuit, mmm, vous m’en direz des nouvelles).

    Ingrédients :

    • 3  oeufs
    • 150 g de farine
    • 1 sachet de levure chimique
    • 10 cl d’huile neutre
    • 12,5 cl de lait
    • 100 g de gruyère râpé
    • 200 g de lardons fumés
    • 100 g de pruneaux désossés 😉
    • sel et poivre
    1. Préchauffer le four à 180°.
    2. Dans un saladier ou un robot, travailler au fouet les oeufs, la farine, la levure, le sel et le poivre.
    3. Incorporer à ce mélange l’huile et le lait mélangés et chauffés.
    4. Ajouter le gruyère râpé et mélanger.
    5. Faites revenir les lardons à la poêle, jusqu’à ce qu’ils soient cuits mais pas grillés.
    6. Couper les pruneaux en gros morceaux (un pruneau coupé en 4 par exemple) et les ajouter aux lardons.
    7. Mélanger l’appareil avec les lardons et les pruneaux et mettre la pâte dans un moule à cake.
    8. Enfourner pendant 45 minutes.

    Comme d’habitude, une bonne salade allégera un peu le côté gras de ce plat.