Archives par mot-clé : sauge

Les tagliatelles au ragù de porc et à la sauge

Voilà une bonne sauce pour les pâtes qui change de la traditionnelle bolognaise. Elle se fait avec de l’échine de porc en morceaux et de la sauge fraîche (on en a plein dans le jardin maintenant). On la met au feu le matin et on l’oublie jusqu’à l’heure du repas. J’adore ce genre de plat.

Ragu au porc et sauge 02

Ingrédients :

  • 700 g de d’échine de porc
  • 1 petite boite de tomates pelées
  • 500 g de pâte, pour nous des tagliatelles
  • 5 feuilles de sauge
  • 2 oignons
  • 2 carottes
  • 3 branches de céleri
  • les zestes d’un demi citron jaune
  • 15 cl de vin blanc sec
  • 30 cl d’eau ou de bouillon
  • 3 càs d’huile d’olive
  • sel, poivre
  1.  Couper en petits dés l’oignon et hacher grossièrement la carotte et le céleri.
  2. Faire revenir le tout avec 2 feuilles de sauge dans l’huile d’olive jusqu’à coloration.
  3. Couper l’échine en morceaux et l’ajouter aux légumes. Faire revenir et laisser colorer la viande.
  4. Verser le vin et laisser évaporer. Saler poivrer, ajouter le reste de la sauge et la tomate et l’eau.
  5. Laisser cuire à feu doux pendant deux heures. La viande doit se défaire.
  6. Ajouter le zeste de citron et corriger l’assaisonnement. Laisser cuire encore une demie heure.
  7. Au moment de servir, retirer les feuilles de sauge et les zestes et arroser les pâtes copieusement avec cette sauce.

Ragu au porc et sauge 01Via Un déjeuner de soleil.

Les pâtes à la paysanne

En ce moment, je suis pris d’une envie de pâte phénoménale. Ce ne sont pas les sources d’inspiration qui manquent et cette fois, c’est le blog d’une connaissance qui fournit la matière, Ma Cuisine Simple et Fantastique.

La recette du jour est pleine de saveur, aidée en cela par la saucisse, la sauge et le marsala. Plein de parfums italiens à la clé.

pates paysanne 02

Ingrédients :

  • 4 saucisses de Toulouse ou le même poids de chair à saucisse
  • 40 tomates cerises
  • 5 feuilles de sauge fraiche
  • 2 gousses d’ail hachées finement
  • 5 cl de Marsala
  • 4 c à s d’huile d’olive
  • sel et poivre
  1. Oter la chair des saucisses et la faire revenir dans une poêle avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. Une fois qu’elle est bien dorée, la réserver au chaud.
  2. Dans la même poêle, mettre le reste de l’huile d’olive et faire revenir les tomates cerises coupées en 2.
  3. Rapidement, ajouter l’ail, sel et poivre et laisser cuire pendant quelques minutes.
  4. Au moment de faire cuire les pâtes, rajouter la chair à saucisse et les feuilles de sauge. Bien mélanger et laisser réchauffer uniformément.
  5. Ajouter le marsala et monter le feu pour que toutes les saveurs se mêlent. Si nécessaire, vous pouvez ajouter un peu d’eau de cuisson.
    pates paysanne 01
  6. Mélanger la sauce et les pâtes et servir immédiatement parsemé de parmesan.

Via Ma Cuisine Simple et Fantastique.

Pesto à la sauge et aux olives noires

J’adore le pesto, je vous l’ai déjà dit plusieurs fois. Donc, j’essaie de temps en temps de nouvelles recettes pour changer du sempiternel pesto alla genovese. Cette fois, toujours extrait du livre Pesto : Simples et bons , j’ai fait un pesto à base de sauge et d’olives noires.

Attention cœurs sensibles s’abstenir car ce sont deux ingrédients qui ont beaucoup de goût. Alors encore plus que d’habitude, goûtez beaucoup la préparation pour éviter les mauvaises surprises.

Ingrédients :

  • 40 g de noisettes en poudre
  • 2 gousses d’ail, épluchées
  • 120 g d’olives grecques dénoyautées
  • 15 g de sauge
  • 3 c a c de jus de citron
  • 3 c à s d’huile d’olive vierge extra
  • du poivre à votre goût
  • du sel, selon la quantité de sel contenue dans les olives
  1. Mettre les ingrédients hormis l’huile dans un mixer ou un mortier et réduire en une purée assez grossière.
  2. Ajouter l’huile petit à petit jusqu’à ce que la consistance soit adéquate.
  3. Goûter pour rectifier l’assaisonnement si nécessaire.
  4. Déguster avec de bonnes pâtes.

pesto sauge et olives noires

Côtes de porc aux oignons caramélisés et au champagne



Cette semaine, je vous présente une de mes recettes de porc favorite, les côtes de porc aux oignons caramélisés et au champagne. Elle est très simple à réaliser et les ingrédients sont faciles à trouver et plutôt bon marché (sauf le champagne, que vous pouvez remplacer par un bon vin blanc sec). Par contre, ça demande un petit peu de temps  car il faut faire cuire oignons et porc à la suite et monter le plat. Mais une fois que c’est fait vous pouvez l’oublier au four, ce qui n’est pas mal quand on a des amis qui viennent à la maison.

Ingrédients :

  • 4 côtes de porc (dans l’échine de préférence)
  • 4 c à s d’huile d’olive
  • 50 g de beurre
  • 10 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 4 belles branches de thym
  • 4 feuilles de laurier
  • 4 feuilles de sauge
  • 15 cl de champagne
  • sel et poivre
  1. Émincer finement les oignons, couper les gousses d’ail en tranches fines.
  2. Faire fondre 25 g de beurre et 2 c à s d’huile d’olive dans une poêle. Quand le mélange prend une couleur noisette, y faire cuire les côtes de porc, jusqu’à ce qu’elles prennent une belle couleur dorée. Assaisonner des deux côtés. Réserver dans un plat à gratin.
  3. Dans la même poêle, mettre le reste de beurre et d’huile (si nécessaire en fonction du gras relâché par le porc). Ajouter les oignons et les faire cuire à feu doux jusqu’à ce qu’il soient bien tendres et caramélisés. Assaisonner.
  4. Recouvrir les côtes de porc avec les oignons. Parsemer avec les gousses d’ail en tranche, la sauge grossièrement hachée, le thym effeuillé.
  5. Sur chaque côte, disposer une feuille de laurier.

    Côtes de porc au oignons caramélisés et au champagne 03

  6. Enfin, verser le champagne au fond du plat et couvrir avec un papier aluminium.
  7. Enfourner au four préchauffé à 180° pendant 45 à 60 minutes. Plus ça cuit et plus tendre est la viande.

Côtes de porc au oignons caramélisés et au champagne 05

Servir avec une purée maison et régalez vous avec la sauce.

Cette recette est idéale pour recycler un petit reste de champagne ou de vin blanc alors ne vous gênez pas, ce n’est pas le prix des côtes de porc qui doit vous retenir 😉