Archives du mot-clé script

Coverlovin télécharge les pochettes de vos albums de musique pour vous

Je suis en train remettre sur mon nouveau disque dur tous les mp3 que j’ai sauvegardé sur CD et DVD depuis 10 ans. Et ensuite, une bonne sauvegarde de tout ça histoire de faire ceinture et bretelles.

En dehors du travail herculéen de mettre les galettes et d’attendre que ça se passe pendant la copie (sans parler des doublons, des cd abimés, …), je me paluche ensuite tous les dossiers pour tagger mes albums. Un par un …

Alors quand je rapatrie la musique dans Quodlibet, j’aime bien avoir l’image de l’album en question. Il y a bien un plugin pour faire ça, mais c’est encore un par un. Donc ça suffit. Un peu d’automatisation ne peut pas faire de mal. Donc un peu de recherche m’a permis de trouver sur Webupd8 un petit script python bien sympathique et assez efficace.

Coverlovin (c’est son nom) va en ligne de commande scanner dans un répertoire qu’on lui indique de manière récursive les tags des albums et recherche un peu partout sur le Net la pochette correspondante.

Pour le lancer, on le télécharge d’abord (ici), on le décompresse dans un dossier. Puis dans un terminal on se place dans le-dit dossier. Et on lance la commande suivante :

./coverlovin.py "/chemin/vers/les/mp3s"

Ensuite en fonction du nombre de jaquettes à rapatrier ça peut prendre plus ou moins de temps. Profitez-en pour admirer la variété des site que le script va crawler …

En ce qui me concerne, il y a eu très peu de ratés et dans plus de 95% des cas, il a récupéré la bonne pochette. Donc mission réussie et un certain temps de gagné.

Via Web Upd8.

Comment exécuter un script shell en ligne de commande

Suite à l’achat des jeux du Humble Bundle 6, je ne savais pas trop comment allait se passer l’installation. C’était compatible, mais comment ça allait se présenter … En fait, 3 des 5 jeux que j’ai installés étaient sous forme de scripts shell (fichier avec extension .sh).

Comme ce qui peut sembler évident pour des utilisateurs avertis ne l’est pas pour ceux qui ne rencontrent que très ponctuellement ce type de fichiers, voici comment exécuter un script shell.

Il faut d’abord rendre le script exécutable :

chmod +x /home/agatzebluz/script.sh

Pour l’exécuter, soit on le lance en tapant le chemin :

 /home/agatzebluz/script.sh

Ou on se met dans le dossier contenant le script puis on l’exécute :

cd  /home/agatzebluz/

./script.sh

Via Comment Ça marche

Faire une copie de DVD au format iso

Aujourd’hui, on va faire dans le tutoriel basique, mais efficace. Plus simple que ça, ce n’est pas possible.

J’ai des enfants, et même trois. Et ils adorent les DVD. Par contre, je ne peux pas dire que la réciproque soit vraie. Le traitement infligé à ces petites bêtes n’est pas beau à voir (rayures, voire bris en plusieurs morceaux). J’ai donc pris la décision de faire de belles copies au format iso de tous leurs DVD chéris pour être en mesure de les regraver si nécessaire. Maintenant que j’ai de l’espace de stockage, plus la peine de courir après des divx.

Mais comment faire sous Ubuntu pour copier un DVD en iso. Il y a semble t’il pas mal de solutions, mais celle-ci possède la vertu de la plus grande simplicité.

    • Insérez votre galette dans votre lecteur de DVD.
    • Le disque se monte et normalement apparaît sur le bureau.
    • Cliquer droit sur l’icône et choisir « Copier le Disque ».

copier le disque

    • Choisir « Fichier Image ».

Copier le disque_003

  • Décider de l’emplacement de sauvegarde et du nom de l’image en cliquant sur « Propriétés » (par défaut cet idiot l’appelle brasero.iso au lieu de reprendre le nom du DVD …).
  • Appuyer sur « Créer une image » et attendre.

Et voilà.
Bien sûr si Brasero n’est pas installé, vous risquez de ne pas pouvoir appliquer la procédure. C’est pure spéculation de ma part étant donné que Brasero est installé sur ma machine, mais il y a de grandes chances.

Par contre, lors de mes premiers essais, j’ai rencontré une difficulté car libdvdcss (bibliothèque libre de déchiffrement du système anti-copie CSS, développée par l’équipe VidéoLAN) n’était pas installé sur mon PC. Pour corriger ça, il suffit de suivre la doc Ubuntu.

  • D’abord installer le paquet ubuntu-restricted-extras (s’il n’est pas déjà dans votre système)
    sudo apt-get install ubuntu-restricted-extras
  • Si vous êtes sur une autre version d’Ubuntu (Kubuntu, Xubuntu) adapter la commande en fonction.
  • Ensuite, exécuter dans un terminal le script d’installation de libdvdcss :
    sudo sh /usr/share/doc/libdvdread4/install-css.sh

A la fin du processus, vous devriez être en mesure de copier le DVD et accessoirement de le lire.

Bon backup.

[Firefox du mercredi] Un script Greasemonkey pour Google Reader qui fait peur

On reprends les bonnes (trop) vieilles habitudes avec un script greasemonkey. J’ai déjà expliqué ici ce qu’était un script greasemonkey et ce que ça pouvait apporter. Reportez-vous à mes articles précédents sur le sujet, ce sera plus simple.

Le script en question va s’appliquer sur agrégateur de flux RSS de Google, Google Reader. J’utilise l’extension Better Greader pour formater son apparence comme je souhaite, mais il y a toujours un truc qui me chiffonne surtout en ce moment où je suis un peu largué dans mes lectures. Le nombre de mes billets non lus reste bloqué sur 1000+. Or, j’aimerais vraiment savoir où j’en suis.

Donc, je fais un clic droit sur l’icône de Greasemonkey dans la barre du bas de Firefox et je vois qu’il y a plusieurs centaines de script disponibles …

Celui qui a fourni la solution à mon problème est Google Reader Unread Count. Il permet tout simplement d’avoir un compte des billets non lus qui ne reste plus bloqué, et le même nombre aussi mis à jour dans le favicon. Je clique donc sur le bouton « installer » et je rafraichis ma page de Greader.

La preuve en image :

Le seul point noir que j’ai pu voir jusque là, c’est que le script ne se recharge pas quand la page se rafraichit automatiquement. Mais bon, un petit coup de F5 et c’est résolu.

Encore du nouveau matériel : imprimante All In One Lexmark S505

En ce moment on ne peut pas dire que je joue à l’écureuil. Un nouveau PC, une nouvelle carte son (et un nouveau casque pour aller avec), et maintenant une nouvelle imprimante.

Par contre, mes origines auvergnates me rendent allergiques au fait de payer plein pot, donc je vais en général vers les prix les plus bas ou les déstockages. Pour cette imprimante, j’ai profité d’une vente Lexmark sur venteprivée.com. En effet, il était temps de mettre au rancart mon ancienne HP Deskjet 245C (qui fonctionne toujours parfaitement d’ailleurs, si quelqu’un est intéressé …). Je voulais plus de vitesse d’impression et surtout un scanner reconnu sous Linux (foutu Lide20 Canon !!). C’est chose faite avec la Lexmark S505.

D’ailleurs, je peux vous parrainer sur vente privée si ça vous intéresse, n’hésitez pas. Il y a vraiment beaucoup de ventes pour tous les gouts, j’achète assez souvent chez eux.

Les caractéristiques techniques de la chose sont sur cette page.

Lors de mes recherches, je ne l’ai pas trouvé sur l’Open Printing database, ce qui n’était pas forcément de bonne augure pour son installation sous Linux. Mais rapidement, je me suis rendu compte que Lexmark fournit un script d’installation pour Linux, avec une assez grande variété de distributions supportées (Debian based donc Ubuntu, Red Hat Fedora, Open Suse).

Donc l’installation a été largement facilité. Il suffit de le rendre exécutable et de le lancer (pour plus de renseignements, allez voir ici) et après on suit les consignes.

Au final, ça marche bien, même mieux que sous Windows (le scanner est plus rapide pour une raison que je ne m’explique pas). Le seul point noir c’est que je n’ai pas d’OCR efficace. Là Windows est laaaaargement devant. D’ailleurs, il est très efficace l’outil fourni par Lexmark.
Au final, je vous recommande cette imprimante, elle imprime bien et vite, son scanner est parfaitement reconnu et très efficace, la fonction de photocopie est pratique et en plus elle est assez économique à l’usage.

Un script pour vérifier et extraire les fichiers des newsgroups

Ça fait maintenant quelques mois que j’utilise ce script nautilus sensationnel, newsgroups extractor qui m’a économisé bien des heures de station stupide devant mon écran à regarder GPar2 vérifier les fichiers téléchargés depuis les newsgroups.

Je vous laisse regarder l’article pour les pré-requis (dont le premier est d’être sous Linux !!!) et la procédure d’installation.

Au final, il vous suffira de cliquer droit sur le fichier par2 et de choisir le script pour que la vérification, l’extraction et la suppression des fichiers (une fois que tout est terminé) se lancent en arrière plan. Donc vous n’avez plus rien à faire d’autre, et donc vaquer à vos occupations pendant ce temps.

Je n’ai jamais eu l’occasion de remercier son créateur car je n’arrive jamais à laisser de commentaire sur le blog (foutu message d’erreur). S’il passe par ici, je serai ravi de discuter avec lui car je rencontre périodiquement des erreurs et je voudrais savoir comment les lui remonter.

[Firefox du mercredi] Minimalist Gmail

Dans ma quête effrénée vers une efficacité maximale, je vais finalement dans la direction de plus de simplification. Et le principal outil visé, c’est gmail. Par défaut, l’interface n’est pas mal, mais on peut améliorer et surtout enlever pas mal de trucs qui personnellement ne me servent pas du tout, voire me gênent.

J’ai utilisé d’abord des scripts greasemonkey différents en les appliquant les uns sur les autres. Mais ce n’était pas satisfaisant, car certaines fonctionnalités rentraient en conflit les unes avec les autres.

J’ai depuis découvert une nouvelle extension qui reprend ces améliorations que je désirais, Minimalist Gmail.

Rendez-vous sur la page ci-dessus et faites comme d’habitude pour installer l’extension.

Au redémarrage, vous aurez ce pop-up vous félicitant pour avoir installé correctement l’extension.

minimalistic gmail reminder

Rendez-vous ensuite en haut et à droite de la page pour cliquer sur la mention minimalist gmail et faire apparaitre les options.

L’extension permet de désactiver ou tout au moins de ne plus afficher une grande partie des options de Gmail. En vrac, le header, le footer, les invitations, le chat, les pubs, certains boutons, …

Une photo valant mieux qu’un long discours voici la liste.

minimalistic gmail reminder

Et pour appliquer ces changements, rien de plus simple, il suffit de cocher décocher les options et le changement est pris en compte immédiatement. Cela permet de se rendre compte de suite de l’impact sur son environnement de travail.

Avec cette extension, mon Gmail est plus clair et surtout plus productif. Si on utilise les raccourcis clavier en plus (RAPPEL, pour appeler la liste des raccourcis clavier, cliquer sur les touches Shift + ?), cela permet de vraiment aller très vite dans le traitement de sa messagerie.