Archives du mot-clé serveur

Streamer tous ses fichiers multimédia sur sa télévision avec Plex

Ça faisait des mois que je voulais trouver un moyen d’avoir à disposition ma collection de musique numérisée (chantier en cours …) partout dans la maison, mais que je ne voyais pas comment faire sans avoir à acheter du matériel. J’avais bien le disque dur de ma Freebox Server, mais avec ‘seulement’ 250 Go, ça ne suffisait.

Et j’ai découvert par hasard, Plex, et je suis désormais un homme heureux.

plex thumbnail

Plex est un fork de Kodi (anciennement XBMC) qui fonctionne en Freemium. Une partie du service est gratuite et une partie est payante (le FlexPass sur une base d’abonnement mensuel, à la Spotify). Je ne m’étendrai pas sur la partie payante que je n’utilise pas (en bon radin que je suis). Grosso modo, Plex permet de créer un serveur multimédia sur un PC Windows, un Mac ou un Linux et va à partir de ce serveur redispatcher via le réseau tous les types de fichiers multimédia usuels (vidéo, musique, photo) vers d’autres PC, Mac, tablette, smartphone (iOS et Android). Il suffit pour cela de se créer un compte sur le site de Plex, de s’identifier et de se rendre sur la page de l’app. Pour les phones et tablette, c’est une App dédiée qui permet de se connecter au serveur. Pour Android cette application est gratuite mais un peu limitée en l’état, j’ai donc cassé ma tirelire (moins de 5 euros) pour prendre la version complète, et je ne le regrette pas.

Mais la cerise pour le gâteau pour moi, c’est que je peux chromecaster le contenu du serveur sur ma télévision (sur laquelle ma chaine est branchée) et profiter d’un son bien meilleur que les petites enceintes de mes devices.

J’ai même découvert par la suite que je pouvais accéder à mon contenu se trouvant sur le serveur depuis le travail. Ça fonctionne donc même en dehors de mon réseau domestique.

La première limitation, mais qui est inhérente au fait que ce soit un serveur, c’est que quand le PC hôte du serveur est éteint, on n’a plus accès aux fichiers partagés. Ce n’est pas un gros désavantage pour moi, mais si on veut un accès à toute heure du jour et de la nuit, on doit laisser son PC allumé 24/24.

Egalement, comme c’est du streaming, la qualité du signal va grandement dépendre de la qualité de votre réseau et de celle de votre connexion internet. Pour des fichiers musicaux, il n’y pas de problème, pour lancer un film ou une série, ça prend un peu plus de temps, mais ça marche. Cela dit pour cette partie de lecture de vidéo, je continue à passer par ma Freebox, c’est plus simple.

Ce que j’apprécie vraiment bien c’est la réactivité de l’interface. Avec mes 50 000 fichiers et pas loin de 4 000 albums (presque 4 ans de musique jouée non stop !!!), ça répond vraiment bien, plus rapidement que Quodlibet sur mon PC. Alors bien sûr, les possibilités de recherches sont un peu plus limitées out of the box, même si par des systèmes de tags on peut se débrouiller, mais rien de rédhibitoire. Pour des personnes avec des collections plus limitées, c’est vraiment facile à gérer et la navigation se fait facilement.

En conclusion, je recommande vraiment Plex. C’est un logiciel assez simple à paramétrer (mais il y a aussi des options plus pointues pour les plus geeks d’entre nous) et qui me donne toute satisfaction pour la lecture de ma collection musicale. A l’occasion, je testerai Kodi pour voir s’il y a une grande différence entre l’Open Source et le produit commercial qu’est Plex.

[Mémo] Comment migrer mon blog d’un hébergeur à l’autre

Je dis mon blog, mais je pense que la procédure dans ses grandes lignes (que je ne détaille pas ici) doit pouvoir s’appliquer quelle que soit la plateforme de blog et l’hébergeur. C’est plus un mémo pour moi qu’un vrai tuto.

Chez O2switch mon nouvel hébergeur, ils utilisent Cpanel donc certaines fonctions de la base de donnée étaient saucissonnées dans le Cpanel lui-même et pas accessible dans Phpmyadmin directement, ça m’a un peu surpris. Mais dans l’ensemble les étapes seront valables pour toute migration vers un nouvel hébergement.

[ordered_list style= »decimal »]

  1. Faire une copie de sauvegarde de ses fichiers sur le serveur FTP de l’ancien hébergeur (à faire de manière régulière de toute façon)
  2. Faire une copie de sauvegarde de sa Base de Donnée (à faire de manière régulière également, sur WordPress je vous conseille WP-DBMANAGER)
  3. Acheter son hébergement
  4. Uploader les fichiers du blog vers le nouveau serveur FTP dans le dossier qui va bien
  5. Créer une nouvelle base de donnée (garder le même nom que l’ancienne c’est plus simple)
  6. Créer un utilisateur (et son mot de passe) pour la nouvelle base de donnée
  7. Associer l’utilisateur et la base de donnée (chose que j’avais oubliée de faire)
  8. Modifier le fichier wp-config.php avec les données de la nouvelle base de donnée. Si vous avez tout recréé à l’identique, il n’y a rien à faire, sauf peut-être le DBHOST. Chez moi c’est resté localhost d’un hébergeur à l’autre, mais ça peut varier.
  9. Changer les DNS chez le registrar qui s’occupe de votre nom de domaine, pour que ça pointe sur votre nouvel hébergeur.

[/ordered_list]

Une fois que tout ça c’est fait, ça devrait rouler. Encore un grand merci à o2switch et Alexandre pour sa rapidité et son efficacité.

Une petite explication sur la publicité sur le blog

Je me suis aperçu en en parlant avec mes amis et mes proches (qui ne sont pas des blogeurs, ni des power users, plutôt des power loosers comme dit mon beau père ;-)) que le pourquoi et le comment des publicités sur les sites / blog, et sur le mien en particulier, leur échappait un peu.

Je me suis donc dit que j’allais faire un petit billet rapide sur le sujet, de vulgarisation et d’explication, dans la limite de mes connaissances.

Les publicités ne sont pas là pour faire joli, non, non, mais pour rapporter de l’argent. En effet, comme tout échange de bon procédé, l’affichage de ces encarts sur un site est un service rendu qui mérite rémunération en retour.

La régie (la société qui fait l’intermédiaire entre les annonceurs et les sites) qui propose les publicités (sur ce blog Google Adsense et Blogbang) rémunère le propriétaire du site en fonction des clics sur les pubs. Donc, grossièrement plus il y a de clics, plus l’argent rentre. Ca permet entre autres de payer pour l’hébergement du site sur un serveur, le nom de domaine, … Et quand on a vraiment beaucoup de clics, on peut même en faire un complément de revenu. C’est loin d’être mon cas !!

Les encarts ne sont pas affichés de manière totalement aléatoire (pour Adsense en tous les cas), puisqu’ils sont censés rester dans la thématique du blog et donc intéresser potentiellement un maximum les personnes qui lisent les articles. Ils sont forts quand même.

Donc si vous voulez soutenir un site que vous aimez bien, n’hésitez pas à cliquer sur les encarts publicitaires que vous voyez (au besoin en désactivant pour ce site votre bloqueur de pub si vous en avez un).

A vos index.

Interruption momentanée du service

Le serveur de mon hébergeur a été planté une bonne partie de la journée, ce qui explique l’indisponibilité du site.

Comble du hasard, j’avais fait mumuse avec les dossiers de wordpress hier soir, je pensais donc que j’avais fait une connerie et que c’était de ma faute. Il n’en était rien.

Tout est revenu à la normale, espérons que ça ne se reproduira pas.

Désolé pour le dérangement.