Archives par mot-clé : sirop

Le granola du petit déjeuner

Quand j’ai vu la première fois des recettes de granola, avant de plonger dans les billets, je pensais que j’allais avoir droit à une tentative de recréation de l’excellent biscuit éponyme de LU. Que nenni, quelle déception dans un premier temps. Il s’agissait juste d’un vulgaire mélange de céréales pour le petit déjeuner, au premier abord qui ne se différenciait pas de ce que l’on trouve sous l’appellation Muesli dans le commerce. Et le temps faisant son oeuvre, j’ai discuté (merci Béru) et vu plusieurs autres recettes qui m’ont décidé à me lancer. Après tout, si j’arrive à faire du pain ou des recettes compliquées, le granola, ce n’est pas si sorcier.

Ce qui m’a retenu pendant un long moment, c’est l’adjonction d’huile. Je trouvais ça hors de propos pour une préparation sucrée, a fortiori pour le petit déjeuner. Mais en fait, on ne la sent pas quand c’est cuit et en plus, il manque quelque chose si on n’en met pas. Le deuxième truc qui m’a décidé, c’est que je peux mettre ce que je veux dedans. Je n’aime pas trop les noisettes et les amandes que l’on trouve en général dans ce type de céréales, alors le faire moi même résolvait ce problème. A la place : des masses de noix de cajou :-). Place à la recette.

Ingrédients :

  • 300 g de mélange de muesli tout prêt
  • 400 g de flocons d’avoine (petits ou gros en fonction de ce que vous préférez
  • 200 g de Special K
  • 150 g de sucre
  • 2 c à s de miel
  • 150 g d’eau
  • 4 c à s d’huile d’olive
  • 200 g de fruits secs (canneberges ou fraises par exemple)
  • 200 g de noix diverses (dans mon cas des noix de cajou)
  1. Dans un grand saladier, mélanger tous les ingrédients secs : mélange muesli, flocons d’avoine, spécial K, fruits secs, cajoux. Vous pouvez faire réhydrater un peu dans l’eau chaude les fruits secs si vous les aimez bien moelleux.
  2. Dans une casserole, faire un sirop avec le sucre et l’eau. Quand le sucre est dissout, ajouter le miel et remuer jusqu’à complète disparition du miel dans le sirop. Laisser tiédir.
  3. Faire préchauffer le four à 170°.
  4. Verser  l’huile d’olive sur le mélange de céréales et mélanger intimement pour que la matière grasse soit répartie uniformément.
  5. Verser ensuite le sirop et mélanger de nouveau. Ne pas trop égrener si vous voulez des pépites. Au contraire, laisser des « paquets » se former.
    granola 01
  6. Verser sur une plaque passant au four (en prenant soin de mettre en dessous un papier sulfurisé ou une plaque de silicone, ça évite la vaisselle de la plaque).
    granola 02
  7. Enfourner pendant environ 20 minutes. Remuer à 10 minutes de cuisson puis surveiller fréquemment pendant les 7 dernières minutes de cuisson car ça peut brûler très rapidement si on n’y prend pas garde.
  8. Quand le mélange a pris une belle couleur dorée, sortir les plaques et laisser refroidir.

granola 03

Ces céréale se conservent très bien, dans une boite métallique par exemple, même si en général elle n’en ont pas le temps …

J’adore encore ajouter des pépites de chocolat dans le mélange avant de rajouter le lait. C’est encore plus gourmand.

La charlotte aux fraises

Après la gourmande et festive charlotte au chocolat, voici une recette de charlotte de printemps, plus fraîche et plutôt simple à exécuter. Le seul ustensile un peu exotique, c’est le moule à charlotte que l’on peut remplacer éventuellement par un petit saladier ou un moule à soufflé par exemple.

Profitez que l’on commence à trouver de belles fraises sur les étals pour utiliser ce fruit de saison. Plus elles seront mûres et sucrées, meilleur sera le résultat.

Ingrédients :

  • 30 biscuits cuillère (en fonction du moule)
  • 500 g de fraises
  • 30 cl d’eau
  • 1 c à s de sirop de fraise
  • 25 cl de crème fraîche liquide
  • 1 c à s de sucre glace (en fonction de votre degré de gourmandise)
  • 1 c à c d’extrait de vanille
Pour la crème pâtissière
  • 50 cl de lait
  • 60 g de farine
  • 100 g de sucre en poudre
  • 2 jaunes d’œufs (utilisez les blancs pour faire des financiers par exemple)
  • 1 sachet de sucre vanillé
  1. Préparer la crème pâtissière (je vous laisse suivre les instructions dans la recette de la tarte suisse aux abricots) et la laisser refroidir. L’idéal étant de la faire le matin ou la veille pour le lendemain.
  2. Préparer un sirop avec l’eau et le sirop de fraise. Ajuster les proportions en fonction du nombre de biscuits et du degré de sucre souhaité.
  3. Imbiber les biscuits (ni trop, ni trop peu) et tapisser au fur et à mesure le fond et les parois du moule. Les biscuits doivent recouvrir totalement le moule pour que la crème soit bien contenue dans le gâteau.
  4. Équeuter et préparer les fraises. Les couper en petits morceaux. Les mélanger avec la crème pâtissière.
  5. Remplir le moule au tiers avec le mélange crème et fraises. Ne pas hésiter à tasser un peu avec la maryse.
    charlotte-fraises-01
  6. Remettre une couche de biscuits imbibés pour cacher la crème.
  7. Remettre le reste de mélange crème + fraises et finir avec une couche de biscuits imbibés de nouveau. Le gâteau doit être bien tassé et aucun vide ne doit rester dans le moule à charlotte au risque de la voir s’effondrer au démoulage.
    charlotte-fraises-02
  8. Fermer le moule à charlotte avec le couvercle (qui correspond au fond du gâteau).
  9. Laisser reposer un nuit. Il faut que le mélange soit bien pris et froid pour être sûr de ne pas rater le démoulage.
  10. Un peu avant de servir le gâteau, monter la crème fraîche liquide en Chantilly avec un batteur électrique. Quand la crème est en train de monter, ajouter l’extrait de vanille et le sucre glace.
  11. Décorer la charlotte préalablement démoulée sur le plat de service avec la Chantilly et quelques fraises (ou des framboises comme sur la photo) que vous aurez conservées.
    charlotte-fraises-03

Et bon appétit.

charlotte-fraises-04

charlotte-fraises-06

Les pêches au sirop

C’est de saison et c’est une recette on ne peut plus simple. Ça permet de manger des fruits et / ou de recycler des pêches ou des brugnons qui sont en train de vieillir.

En plus, c’est carrément meilleur que les conserves du commerce. Par contre, ce n’est pas une recette de conserve, c’est juste pour une consommation dans les jours qui suivent.

Ingrédients : 

  • 1 l d’eau
  • 250 g de sucre
  • 2 pêches
  1. Dans une casserole, verser l’eau froide et ajouter le sucre. Porter à ébullition.
  2. Pendant ce temps, éplucher les pêches et les mettre en quartiers, demis ou quarts.
  3. Quand le sirop est à ébullition, mettre les quartiers de pêche et baisser le feu.
  4. Laisser cuire pendant 10 minutes à frémissement.
  5. Couper le feu et laisser refroidir les pêches dans le sirop.
  6. Servir bien frais.
Avec un fromage blanc bien onctueux ou en pêche melba (glace vanille, gelée de groseilles et amandes effilées), c’est un régal.

pêche melba

La tarte suisse aux abricots



Encore une recette héritage familial du côté de ma chère et tendre (comme la flognarde aux poires ou le gratin de courgettes). C’est une invention de la grand mère. Et un pur délice. Un gâteau moelleux, avec des abricots et surtout des nids de crème pâtissière. Mmm.

tarte suisse aux abricots 03

Ingrédients :

Crème pâtissière

  • 50 cl de lait
  • 60 g de farine
  • 100 g de sucre en poudre
  • 2 jaunes d’œufs (utilisez les blancs pour faire des financiers par exemple)
  • 1 sachet de sucre vanillé

Biscuit

  • 1 boite d’abricots au sirop
  • 75 g de beurre
  • 100 g de sucre en poudre
  • 125 g de faine
  • 2 œufs
  • 1 c à c de levure
  • 1 pincée de sel
  • 1 sachet de sucre vanillé
  1. Préparer un peu en avance la crème pâtissière (pour qu’elle soit tiède). Dans un petit saladier, travailler le sucre et les jaunes d’œufs jusqu’à ce que le mélange blanchisse et soit mousseux.
  2. Ajouter la farine et bien incorporer.
  3. Porter le lait à ébullition.
  4. Délayer petit à petit le mélange sucre – œufs – farine avec le lait encore chaud (mais pas trop pour ne pas cuire les œufs).
  5. Remettre sur le feu et chauffer sans cesser de tourner. Arrêter dès les premiers bouillons.
  6. Ajouter à ce moment le sucre vanillé.
  7. Laisser tiédir.
  8. Pour le biscuit : Battre les œufs en omelette et ajouter les sucres. Battre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  9. Ajouter ensuite la farine, le sel et la levure, puis le beurre fondu.
  10. Si vous n’avez pas de moule en silicone, beurrez votre moule et y verser la pâte.
  11. Faire de grosses « tâches » dans la pâte avec des cuillerées à soupe de crème pâtissière.
  12. Dans chacune de ces « tâches », insérer un abricot au sirop bien égoutté.
  13. Faire chauffer le four à 180°.
  14. Enfourner pour 25 minutes. Vérifier la cuisson du biscuit. Attention à éviter la crème quand vous faites ça, afin de ne pas laisser trop cuire le gâteau.

Tarte suisse aux abricots 01

tarte suisse aux abricots 02