Archives par mot-clé : site

[Firefox du mercredi] IE Tab

Voilà une extension qu’elle est bien quand on travaille sous Windows et que certains sites ne prennent pas en compte les gens bien qui surfent avec Firefox. En effet, IE Tab va vous permettre d’utiliser le moteur d’Internet Explorer pour afficher les pages qui ne fonctionnent pas sous Firefox, mais dans l’interface de Firefox. Pas la peine de démarrer IE, un simple clic droit suffit, voire pas de clic du tout, nous allons voir ça en détail.

CA SE PRESENTE COMMENT ?

Très simplement, un nouvel onglet avec le site litigieux sera ouvert mais ce sera le moteur d’IE qui sera utilisé. Ci-dessous, vous pouvez voir dans mon Firefox que j’ai ouvert plusieurs onglets : mon blog, Amazon et Google, avec le moteur de rendu de FF et le site Windows update avec le moteur d’IE via IE Tab, reconnaissable au favicon reprenant le sigle d’IE.

IE Tab au travail dans Firefox

COMMENT CA MARCHE ?

Passons en revue les options de l’extension.

  • Sites à ouvrir dans IE

IE Tab sites à ouvrir

Pendant longtemps, la seule option qui m’intéressait. Ici vous allez pouvoir donner la liste des sites qui vont automatiquement s’ouvrir avec le moteur web d’IE.

Par défaut le programme met le site windows update par exemple, mais vous pouvez rajouter autant de site que vous voulez, pratique si vous allez souvent sur le même site qui ne fonctionne pas ou mal avec FF. Bien sûr vous pouvez ajouter des jokers (l’étoile notamment), ce qui est plus rapide que de rentrer une URL, qui est susceptible de changer. C’est ce que j’ai fait, comme vous pouvez le voir pour les premiers sites de la liste, parfois avec www, parfois sans, ou même juste le nom de domaine, moins prise de tête.

  • Options générales

IE Tab Options générales

Vous pouvez décider de faire apparaitre dans la barre d’état une icône qui vous renseigne sur le moteur utilisé (la barre d’état, c’est la petite barre qui est tout en bas de Firefox).
Vous pouvez aussi choisir d’avoir accès directement aux options via le menu Outils de Firefox, et d’avoir une icône en face de cette entrée. Pas mal, ça évite d’aller dans les modules complémentaires, ça évite un clic.

Vous pouvez aussi régler les actions lors du changement du moteur web. J’ai laissé par défaut, à vous de voir.

  • Menus contextuels

IE Tab Menus Contextuels

Facile, ici on choisit les éléments qu’on veut voir apparaitre dans le menu contextuel quand on clique droit sur les onglets, sur les liens des pages ouvertes, et dans les marques pages.

Le petit plus à mon sens, c’est encore une fois la présence des icônes (avec l’âge, je suis de plus en plus feinéant et je ne lis plus les menus contextuels, je deviens plus visuel …).

  • Programme externe

IE Tab Programme externe

Cette option permet de choisir le programme à utiliser pour ouvrir les liens. Depuis le début, je parle d’IE, mais je pense que rien n’empêche de choisir un autre navigateur (bon je ne vois pas trop l’intérêt dans ce cas).  Je pense que celà doit être utile si vous avez plusieurs versions d’IE qui sont installées sur votre PC, notamment pour faire des tests de rendu quand on développe un site.

Sous le chemin, un champ vous permet de rentrer des paramètres à appliquer au programme, aucune idée de ce à quoi ça peut servir …

Enfin vous avez une case cliquable, permettant d’associer le raccourci Ctrl + clic gauche au fait d’ouvrir la page dans le programme externe choisi. Attention si vous avez déjà un raccourci clavier identique, ça risque de ne pas fonctionner (chez moi c’est Faviconize Tab qui entre en conflit).

Last but not least, le bouton Préférences qui se trouve en bas et à gauche permet de revenir aux réglages par défaut ou d’exporter / importer vos préférences en vue d’une sauvegarde et d’une réinstallation.

AU FINAL ?

Totalement inutile sous Linux (et de toutes façons, pas portée sous  l’OS au manchot), en revanche si vous êtes sous Windows, elle pourra rendre service si vous vous heurtez à des sites racistes via à vis des pandas roux (ce qui est de plus en plus rare, il faut avouer). A avoir dans sa musette au cas où.

[Firefox du mercredi] Firefox Addons

Firefox addonsAujourd’hui je vais vous entretenir d’un moteur de recherche fort utile pour ce qui nous intéresse, celui du site Firefox add-ons, ou des extensions Firefox en français.

Ce site est la caverne d’Ali Baba pour ceux qui cherchent de nouvelles fonctionnalités à ajouter à notre navigateur favori.

Bizarrement, je n’ai pas trouvé sur Mycroft de moteur avec ce site, il va donc falloir vous le créer vous même en suivant la procédure que j’ai expliqué dans mon billet sur AddToSearchbar. Rendez-vous sur le site des addons de Firefox et ajoutez le moteur dans votre liste de moteurs de recherche. (EDIT : autant pour moi, bien sûr que ça existe !!)

C’est particulièrement pratique d’avoir ce genre de moteur sous la main, quand par exemple vous vous rendez compte qu’une fonctionnalité vous manque en surfant, ou que vous tombez sur un commentaire qui vous parle d »une super extension, mais sans vous donner de lien vers celle-ci.

Sur ce site on peut passer pas mal de temps à explorer simplement la liste des addons remontés sur une recherche vague comme « souris » ou « clavier ». Par contre, comme le site est en anglias, mieux vaut avoir des notions de la langue de Shakespeare. Il existe aussi une version française sur Geckozone, malheureusement beaucoup moins complète. Malgré tout elle peut vous rendre service si vous n’êtes pas un anglophone confirmé.

Et une chaine, une … mais intéressante

Merci Netgui. En plus je vais devoir réfléchir.

Bon, le principe est simple, il faut nommer son top 10 des sites sur lesquels on a le plus de plaisir à surfer :

  1. Google Reader (j’y passe le plus clair de mon temps devant l’ordi)
  2. Gmail (bon deuxième derrière son petit frère)
  3. Documentation Ubuntu Francophone (le site est un peu strict, comme la déco d’Ubuntu d’ailleurs, mais c’est une mine)
  4. Google (indétrônable moteur de recherche)
  5. Mininova (sans commentaire)
  6. Magnatic (pareil)
  7. Wikipedia (indispensable quand on cherche de l’info vite et souvent bien)
  8. Subtitlesource (le top des subtitles en VO)
  9. Rue Montgallet / Rue Hardware (super pour les meilleurs prix sur le net et pas mal de commentaires, assez exhaustif question matos et des critères de tri redoutables)
  10. Amazon (comme au BHV, on trouve de tout)

Comme toute bonne chaine, il faut la refiler. Cette fois, ce sera Matt, Tuxargon, Maigret, Daria et Stéphane (ou là, il va y avoir du Linux à se mettre sous la dent là …).

Un outil précieux dans le choix des couleurs : Kuler

Suite à la parution de ce billet sur l’aide au choix des couleurs, j’ai essayé quelques unes des adresses situées en fin de billet. La première fut la meilleure de toutes.

Kuler (lire couleur) est un site produit par Adobe et on voit tout de suite que c’est du travail de professionnel.

L’interface est superbe, sobre. C’est très simple à manipuler. On s’y retrouve tout de suite. Mais malgré cette apparente simplicité, on peut aller très loin dans le fignolage de ses choix de palettes et de couleurs. Largement plus que mon besoin actuel (vous pourrez certainement en voir les effets dans les jours ou semaines à venir sur le look du blog). Une seule limite jusqu’à maintenant, c’est que le site est codé en Flash (Adobe oblige).

Pas besoin de s’inscrire pour l’utiliser, par contre ce sera nécessaire pour sauvegarder vos créations. Tout reste gratuit cependant.

UTILISATION

On clique sur la page d’accueil sur le bouton « create » (voir la flèche sur la copie d’écran ci-dessous) pour créer une nouvelle palette.

kuler homepage

Ensuite on joue avec au choix :

  • avec le cercle colorométrique (désolé je ne sais pas comment l’appeler) en bougeant les petites extrémités de l’étoile qui sont à l’intérieur
  • Les curseurs qui sont sous chaque carré de couleur
  • les valeurs RGB qui sont en dessous des curseurs
  • Et en prime vous avez le menu « select a rule » qui vous permettre de changer les types de couleurs définies à partir de votre couleur de base

kuler interface

Avec tout ça, il y a déjà de quoi faire. Sachant qu’on peut partir d’une image (pas testé), ça permet de voir les couleurs qu’on pourrait utiliser sur son blog.

Vu que je ne suis pas un modèle de bon goût dans le choix des couleurs parfois, ce genre de site m’aide pas mal.

Tout Google en une page

Dire que Google est devenu désormais un géant tentaculaire est un doux euphémisme. Il est donc plus que facile de se perdre au milieu des dizaines de services web et logiciels proposés.

Simply Google

Heureusement, Simply Google est arrivé. Vous trouverez sur ce site tous ce que Google a à proposer et les liens direct vers ces services et les flux RSS quand ils sont disponibles.

De plus, vous trouverez dans la barre du haut une tripotée de liens vers des articles de SEO ou ayant trait au grand Gégé. De la lecture en perspective.

C’est allé directement dans mes favoris. Et je ne sais pas vous mais moi j’ai découvert des service Google que je ne connaissait pas. Ils sont forts chez Google quand même.

Vous voulez essayer Linux sans risque, pas de problème

L’un des énormes avantages de Linux est la diversité des distributions que l’on peut trouver. Le problème qui peut se poser, c’est (en dehors du fait de se perdre dans cette multitude) de pouvoir les essayer facilement, car installer un système d’exploitation est un processus assez long et fastidieux.

Et bien, là encore Linux est bien supérieur à Windows, car essayer une distribution est dans la plupart des cas enfantin : il suffit de graver l’image ISO de cette distribution et de la mettre dans le lecteur cd ou dvd de son ordinateur. Au redémarrage, il va démarrer sur le cd (si votre BIOS est bien configuré) et lancer la distribution en mode Live CD, c’est à dire que le système va se charger dans la mémoire vive du PC (il vaut mieux avoir au moins 512 Mo disponibles pour que ce soit confortable) et vous pourrez l’utiliser comme si elle était vraiment installée sur votre disque dur. Ca vous permettra également de tester la reconnaissance de vos périphériques en vue d’une vraie install.

Il ne vous reste donc plus qu’à télécharger la fameuse image ISO avant de pouvoir la graver, mais où ??

Bien sûr si vous connaissez la distribution que vous voulez tester, pas de problème, vous vous dirigez vers la section téléchargement du site officiel.

En revanche, si vous voulez tester une distro que vous ne connaissez pas ou dont vous ne vous souvenez plus du nom, ça se complique. Il y a bien Distrowatch.com mais il n’y a pas que des live CD et c’est surtout un site d’information permettant de suivre l’actualité de presque toutes les distributions du marché.

C’est là qu’intervient The live CD list, qui présente sous forme de tableau, une liste de 315 distributions avec les liens de téléchargement directs vers les Live CD (en FTP ou Bittorrent quand c’est dispo).

The Live CD List

Vous trouverez aussi des liens vers la page d’accueil du site officiel, vers Wikipedia et vers Distrowatch, ainsi que l’utilisation principale de la distro (serveur, desktop, …), la taille de l’image et en prime vous pourrez voter pour votre favorite.

A garder dans ses favoris si vous voulez changer de distribution ou si vous voulez tester comme un dingue ce qui vous tombe sous la main.

Par contre, je suis déçu de ne pas voir Crunchbang dedans 🙁

Créez vous un Gravatar !

Ce n’est pas dans mes habitudes de donner des ordres comme ça, mais c’est pour la bonne cause et pour votre plus grand bien. Je m’explique.

J’ai mis en place sur le Michtoblog la fonctionnalité de WordPress 2.5 permettant de gérer les avatars via le site Gravatar (dont Yves a parlé il y a peu de temps sur son excellent blog). Un avatar est une image qui vous représente sur le web.

Le mien par exemple est un Tux jouant de la guitare.

Tux Agatzebluz

Le principe est simple, quand vous laisserez un commentaire, en plus de votre pseudo, vous verrez apparaitre également votre avatar.

Les avantages sont multiples. Cela vous permets de mettre un « visage » sur votre pseudo. Une image est toujours plus marquante qu’un pseudo, surtout s’il est un poil compliqué ou commun (Jojo75 par exemple ;-)). Cela vous permet d’être instantanément reconnu sur d’autres sites / blogs / forums qui utilisent cette fonctionnalité. Vous pouvez également faire passer des informations grâce à votre avatar. Quand on voit le mien, on peut se douter que mes deux passions sont la guitare et Linux (Tux le pingouin est la mascotte Linux pour ceux qui ne le sauraient pas).

Bref, c’est quand même moins impersonnel que de simplement remplir une adresse mail et un pseudo. Je vous engage donc à faire la démarche de vous en choisir un et à courir sur la page de Gravatar pour uploader l’image adéquate. Le billet de Yves vous montrera (en vidéo s’il vous plait) comment procéder si ça vous semble trop compliqué.

Pour information, si vous n’avez pas d’avatar, j’ai mis en place un plugin qui affichera une capture d’écran de votre site / blog si l’adresse a été remplie dans les informations de commentaire. Si vous n’avez ni l’un, ni l’autre (et vous en avez parfaitement le droit) une belle icône totalement impersonnelle s’affichera.