Archives du mot-clé stevie ray vaughan

Stevie Ray Vaughan – Pride and Joy

Voilà un post de Bob que je ne pouvais pas me passer relayer.

Stevie Ray Vaughan est ma première grosse grosse influence à la guitare et je réécoute encore avec plaisir tous ses albums.

Mister Owsinski m’a fait plaisir en postant cette version de la guitare isolée de SRV sur la chanson Pride and Joy (des heures de galère pour approcher ce shuffle mythique sur ma petite guitare de débutant).

C’est énorme !! Et ça s’écoute comme un morceau instrumental …

We miss you Stevie.

25 ans déjà que SRV nous a quitté

SRV thumbnail

Et oui, ça a fait déjà 25 ans (25 ans !!!!!!!) que Stevie Ray Vaughan nous a quitté dans ce p***** d’accident d’hélicoptère au dessus d’Alpine Valley le 27 août 1990.

25 ans que je me passe en boucle ses albums, sans compter les innombrables bootlegs que j’ai glané ici et là entre temps.
Bref, je me devais de faire au moins un billet pour marquer le coup.

Et comme je ne suis pas le seul à être fan de cet énorme guitariste (qui a remis à lui tout seul le blues au gout du jour dans les années 80 quand même), quelques guitaristes de Youtube ont eu la bonne idée de célébrer la date avec des leçons qui valent leur pesant d’arachides.

Voilà les deux que je suis et qui sont très loin d’être des manches (de guitare, humour ….).

Tim Pierce :

Un requin de studio de L.A. mais qui a l’air éminemment sympathique et surtout qui touche grave sa bille. Quand Pete Thorn dit que c’est un excellent guitariste, que c’est un pote et qu’il en apprend beaucoup à chaque fois qu’il traîne avec lui, ça attire l’attention.

Vous allez trouver des masses de vidéos différentes sur son channel car il enregistre ses sessions pro, fait des covers, des leçons, bref que du bon.

Et ses deux dernières vidéos sont des soli à la manière de SRV, sur des backing tracks à la façon de Texas Flood et Pride and Joy

Texas Blues Alley :

Pour ce charmant garçon, Anthony Stauffer, SRV, c’est carrément la personne qui lui a sauvé la vie, sa musique l’ayant tiré de la dépression. Donc vous imaginez bien que cette date le touche personnellement.

Et ce qu’il propose gratuitement, c’est rien de moins que la la totalité du dernier solo de SRV enregistré ce funeste 27 août lors de la jam finale sur Sweet Home Chicago à la fin de set de Clapton. Il le rejoue et le dépiaute note par note. Attention, la leçon dure une heure quand même, mais c’est du SRV pur sucre.

Enjoy et RIP Stevie.

Une interview inédite de Stevie Ray Vaughan

C’est dingue comme pas loin de 30 ans après sa mort, voir ce mec me file toujours les poils …

Voici une interview de grand maître SRV (jamais diffusée apparemment, il faut dire que le gars qui l’interviewe n’est pas le meilleur de sa catégorie) dans laquelle il parle des origines de son art et surtout des origines de ses maux (drogues et alcools depuis l’age de 7 ans !!!) et surtout de comment il s’en est sorti. Instructif et émouvant.

Et parce que je suis maso aujourd’hui, une chanson qui me met les larmes aux yeux à chaque fois.

Via Bobby Owsinskis Big Picture Production Blog