Archives du mot-clé ubuntu

RiffStation gratuit et utilisable sous Linux

Bonne nouvelle ce matin en lisant mon flux Audiofanzine, RiffStation, le logiciel qui trouve tout seul les accords de vos chansons préférées (entre autres choses), est désormais utilisable gratuitement.

Mais l’autre bonne nouvelle, c’est que si vous êtes sous Linux, il tourne parfaitement en utilisant Wine (la version 3.8 de développement dans mon cas, avec Ubuntu 17.10). Donc il n’y a aucune raison pour ne pas le télécharger et commencer à enrichir votre répertoire !!

Vous pouvez le télécharger ici et vous faire une idée.

[Ubuntu 17.10] Ajouter une imprimante réseau branchée sur la Freebox Revolution

Depuis les versions 16.XX que j’utilisait jusqu’à maintenant, je suivais la doc Ubuntu sans me poser de question pour installer mon imprimante branchée en réseau sur mon Freebox Server. Mais sur la 17.10, les choses ont un peu évolué à cause du changement de gestionnaire de fenêtres.

Avant :

Freebox Révolution

  • Sélectionner Imprimante WINDOWS via SAMBA ;
  • Rechercher l’imprimante en cliquant sur Parcourir (à la droite de smb) ;
  • Une liste s’affiche : sélectionnez votre imprimante dans l’onglet Workgroup→Freebox puis valider
  • Choisissez la marque de l’imprimante et cliquez Suivant ;
  • Choisissez le modèle de l’imprimante, et cliquez Suivant ;
  • Remplissez le nom, la description, l’emplacement de votre imprimante et cliquez Appliquer.

Maintenant :

Installer d’abord les paquets samba python3-smbc smbclient qui n’étaient pas présents par défaut sur mon installation.

Pour accéder à l’interface d’installation, taper imprimante dans « Activités » puis cliquer sur le bouton « Paramètres d’imprimante supplémentaires… ».

Ensuite, suivre le modop de la doc Ubuntu.

Le gestionnaire de paquets est un peu buggé et il n’arrive pas à installer les paquets requis par l’application de l’ajout d’imprimante. C’est pour ça qu’il vaut mieux ajouter les paquets au début. Le mieux est de le faire en ligne de commande.

Comment convertir des images en pdf en ligne de commande

J’ai pas mal d’albums de bd qui sont au format image (jpg en général) dans des dossiers et il est plus simple de gérer un seul pdf par album pour la lecture. Donc il a fallu que je fasse la transformation de tout ça.

Sans me prendre la tête avec un script, je fais ça à la main mais en ligne de commande.

Voici la commande à utiliser quand on est placé dans le dossier contenant les images.

convert -compress jpeg *.jpg nom_du_pdft.pdf

L’option -compress jpeg force la compression des images au format JPEG plutôt qu’au format MTIF par défaut. Cela a pour effet d’offrir un fichier PDF nettement plus petit et plus compatible avec Adobe Reader.

Source Documentation Ubuntu-fr pour imagemagick

Pourquoi la commande locate ne trouve pas tous mes fichiers

J’ai réinstallé ce week end mon PC qui tournait avec Ubuntu 15.10 pour le passer en 17.04.
Comme d’habitude, ce genre d’opération vient avec son lot de bidouilles et de modifications. Par exemple, je n’avais pas de problème pour utiliser la commande locate auparavant et trouver les fichiers qui se trouvent sur des disques durs ntfs séparés de mon disque système.

Et bien plus maintenant… Bon il faut dire que mes points de montage ont changé entre 15.10 et 17.04 et je pense que ceci explique cela.

En fait udatedb (qui fourni la base de donnée dont locate se sert pour trouver les fichiers et répertoires) permet de blacklister certains répertoires. Et le dossier /media (surligné dans la copie d’écran ci-dessous) était dans ceux-ci par défaut.

Il suffit donc de modifier le fichier /etc/updatedb.conf pour supprimer /media pour que tout rentre dans l’ordre.

Source : updatedb.conf : config file for updatedb

Periscope sous Ubuntu 15.10

A chaque fois que je réinstalle mon PC (comme pour mon Noël avec ma nouvelle config), je pleure quand j’essaie de trouver facilement les sous titres de mes séries favorites d’un clic droit.
En effet, le logiciel periscope n’est plus vraiment maintenu et plus les versions d’Ubuntu avancent, plus c’est compliqué de trouver la manip.
Heureusement que WebUpd8 pense à moi, car il a mis à disposition un PPA et des paquets qui prennent tout en charge.
Youpi.

Pour installer Periscope sur Ubuntu 12.04, 14.04, 14.10, 15.04 or 15.10 et Linux Mint 13, 17, 17.1 or 17.2 à partir du PPA, saisir les commandes suivantes dans un terminal:
sudo add-apt-repository ppa:webupd8team/subtitle-utils
sudo apt-get update
sudo apt-get install python-periscope

Pour installer les extension Periscope pour Nautilus ou Nemo

Pour Nautilus saisir les commandes suivantes dans un terminal :
sudo apt-get install periscope-nautilus
nautilus -q

La dernière sert à redémarrer Nautilus et voir apparaître le menu contextuel.

Pour Nemo saisir les commandes suivantes dans un terminal :
sudo apt-get install periscope-nemo
nemo -q

Si dans Nemo vous ne voyez toujours pas apparaître « Find subtitles for this video » quand vous cliquez droit sur un  fichier vidéos, il faudra sûrement appliquer la procédure visant à patcher python-nemo comme expliqué sur cette page.
Via webupd8.org

Ouvrir un fichier swf avec Firefox ou Chromium sous Ubuntu 14.XX

Depuis que je suis passé sous Ubuntu 14.04, j’ai des problèmes pour ouvrir des fichiers swf (Shockwave Flash). J’ai essayé avec Firefox, avec Chrome et Chromium et rien n’y faisait. Au lieu d’ouvrir le fichier, il me propose de le télécharger. Ce qui n’aide pas vraiment.

Vous allez me dire, pourquoi tu t’embête avec ces m**** de fichiers Flash. Et bien parce que TrueFire (un éditeur de vidéos et méthodes de guitare) a la bonne idée de penser aux utilisateurs de Linux (merci à eux, c’est ce qui m’a décidé à acheter cette vidéo de David Grissom, excellent et talentueux guitariste que je vous conseille chaleureusement au passage) et donc leur met à disposition un lecteur (certes en Flash), mais que l’on peut lancer assez facilement sous Linux dans un navigateur. Enfin, sauf si on a Ubuntu 14.04 …

La solution est un bidouillage, mais elle a le mérite de ne rien toucher dans le système et d’être assez facile à mettre en œuvre, en tous les cas, si on n’a pas des dizaines de fichiers swf à ouvrir.

Il suffit de créer un page html dans laquelle on va insérer le lien vers le fichier swf sur le disque dur de sa machine.

On copie colle le code suivant dans un éditeur de texte :

<!DOCTYPE html><html lang="en"><head> <title>Titre</title> <meta charset="utf-8"></head><body><embed width="800" height="600" src="fichier_flash.swf"></body></html>

fichier_flash.swf est le nom du fichier flash.
width="800" height="600" peuvent être adaptés en fonction de vos besoins et de votre écran.

On enregistre la page html avec le nom que l’on veut, de préférence dans le même dossier que le fichier swf. Sinon, on adapte le src de la page avec le chemin vers le fichier.
Ensuite, un simple double clic sur le fichier html et ça se lance dans le navigateur par défaut.

Chromium_grissom

Via le forum Ubuntu-fr.org