Archives par mot-clé : viande

Les boulettes de dinde aux légumes racines

J’aime vraiment beaucoup les recettes que présentent les gars de SortedFood.com. En voici encore une qui est extraite de leur site. Il s’agit d’un plat de légumes racine rôtis au four auxquels on ajoute des boulettes de dinde. Le tout est parsemé d’une succulente petite sauce blanche au yaourt. C’est un régal.

Elle est assez longue à faire mais le jeu en vaut la chandelle.

Les proportions sont pour 8 personnes au niveau des légumes. Pour les boulettes, vous pouvez ajouter un peu de viande supplémentaire si vous  êtes des gros carnivores.

Ingrédients :

Pour les légumes

  • 2 oignons rouges
  • 4 carottes
  • 4 pommes de terre
  • 2 panais
  • 3 betteraves (rouge et jaune)
  • 2 gousses d’ail
  • Quelques brins de thym frais
  • 3 càs d’huile d’olive

Pour les boulettes

  • 550 g de dinde hachée
  • 1 petit oignon
  • 1 càc de paprika
  • 3 feuilles de sauge
  • 1 poignée de chapelure
  • 1 oeuf

Pour la sauce

  • 2 càs de mayonnaise
  • 1 yaourt grec nature
  • Quelques brins de persil
  • 1 càc de moutarde de Dijon
  • 1 càc de sel de céleri
  • le jus d’un demi citron
  • poivre
  1. Préchauffer le four à 190 ° C.
  2. Peler et nettoyer les oignons, les carottes, les panais et betteraves, les pommes de terre.
  3. Couper les oignons en 8, et les autres légumes en morceaux régulier d’environ 3 cm de long.
  4. Placer tous les légumes dans un plat à four dont le fond aura été huilé avec une cuillère d’huile d’olive.
  5. Hacher les gousses d’ail et mélanger dans les légumes et finir avec le reste de l’huile d’olive, les feuilles de thym. Assaisonner de sel et poivre.
  6. Placer le plat au four et laisser cuire une bonne heure.
  7. Pendant ce temps, mélanger la dinde hachée, la sauge émincée, le paprika, l’oignon haché, la chapelure et l’œuf avec une pincée de sel et de poivre. Le mélange doit être bien homogène. Façonner des boulettes de la taille d’une grosse balle de golf. Réserver.
  8. Au bout d’une heure de cuisson des légumes (ils devraient être presque cuits), poser les boulettes de viande sur le dessus des légumes. Laisser cuire encore 20 minutes jusqu’à ce que la viande soient légèrement dorée.
  9. Mettre le persil dans une moulinette avec la mayonnaise, le yaourt  la moutarde, le sel de céleri, le jus de citron et une pincée de poivre. Mixer jusqu’à obtention d’une sauce crémeuse.
  10. Servir le plat quand la viande et les légumes sont cuits. Arroser avec la sauce.

Via SORTED FOOD

Les tomates farcies

Encore un grand classique. Il y a plusieurs avantages à préparer des tomates farcies. D’abord, quand les tomates sont bonnes, le plat est délicieux. Ensuite, si on a de la viande hachée préparée à l’avance, c’est finalement assez rapide à préparer. Il n’y a que la cuisson qui soit longue, mais on peut vaquer à ses occupations pendant que le four prend soin des tomates. Et ça se réchauffe bien. Sans compter que c’est un plat qui fait plaisir, de la comfort food comme dise les ricains.

En plus, la viande hachée que je prépare pour les tomates peut servir à de multiples recettes : tomates farcies bien sûr, mais aussi, gratin de pâtes, aubergines ou courgettes farcies, voire sauce bolognaise ou lasagnes.

En général, nous utilisons des restes de viandes qui sont mis de côté au congélateur. Il faut par contre bien faire attention à recuire soigneusement la viande si vous voulez faire des paquets de viande hachée à congeler.

Ingrédients :

Pour la viande hachée :

  • des restes de viande cuite (côtes de porc, de veau, steack, pot au feu, jambon, lard, tout ce qui n’est pas mangé. Plus c’est varié, mieux c’est.)
  • une botte de persil
  • une botte de ciboulette
  • 4 branches de thym
  • 25 g de beurre
  • 2 c à s d’huile
  • 2 oignons

Pour les tomates farcies :

  • 15 tomates
  • 6 gousses d’ail
  • 5 branches de thym
  • 300 g de viande hachée
  • sel
  • poivre
  • sucre
  • 15 cl d’huile d’olive
  1. Préparer la farce : faire revenir dans le beurre et l’huile tous les morceaux de viande coupés en petits bouts avec les oignons grossièrement détaillés. Bien faire recuire la viande pour qu’elle soit dorée.
  2. Laisser tiédir et passer au hachoir (le top) ou dans une moulinette (moins bien).
  3. Laver et essorer le persil. L’effeuiller et le hacher finement. Faire de même avec la ciboulette.
  4. Mélanger les herbes avec la viande hachée.
  5. Préparer les tomates : les laver et les équeuter. Couper la calotte supérieure de chaque fruit (oui oui, c’est un fruit).
  6. Les vider et garder la chair de l’intérieur dans un bol ou un saladier.
  7. Placer toutes les tomates dans un plat à four. Assaisonner l’intérieur de chacune d’elles de sel, poivre et sucre.
  8. Les remplir avec de la viande hachée. Tasser un petit peu. Remettre le chapeau.
  9. Insérer dans le plat les gousses d’ail en chemise écrasées, les branches de thym et les morceaux de chair de tomates réservés lors du vidage.
  10. Arroser d’huile d’olive et saler.
    tomates farcies 03
    tomates farcies 02
  11. Mettre au four préchauffé à 160° pendant 1h30 environ.
  12. Déguster avec un riz blanc que vous mélangerez avec l’huile qui aura pris le goût du plat.

tomates farcies 01

Bon appétit.

Poulet rôti aux pommes de terre et tomates cerises



Je n’ai aucun mérite pour cette recette, je l’ai honteusement pompée d’une émission de Jamie Oliver, Jamie’s home. Et comme souvent avec Jamie, c’est simple et efficace. Des pommes de terre, des tomates cerises, du poulet et des herbes fraîches. Combo magique et délicieux.

Ingrédients :

  • 4 hauts de cuisse de poulet
  • 15 pommes de terre de taille moyenne (à adapter selon votre appétit)
  • 500 g de tomates cerise
  • un bouquet d’herbes fraîches (persil, basilic, origan frais,… selon la saison et ce que vous avez sous la main)
  • 2 oignons rouges (facultatif)
  • huile d’olive
  • 1 c à s de vinaigre
  • sel et poivre
  1. Désosser le poulet et le couper en gros morceaux.
  2. Faire le dorer dans une poêle avec un peu d’huile d’olive. Assaisonner.
  3. Pendant ce temps, faire cuire les pommes de terre que vous aurez épluchées.
  4. Enlever la peau des tomates cerises en les plongeant quelques secondes dans l’eau bouillante des pommes de terre en fin de cuisson. Prenez soin auparavant de percer chaque tomate d’un petit coup de couteau pour que la peau s’en aille bien.
  5. Mettre les pommes de terre légèrement écrasées (pas en purée, il doit rester de gros morceaux, c’est pour que la sauce pénètre la patate) et les tomates épluchées dans la poêle avec le poulet. Rectifier l’assaisonnement.
  6. Dans un mortier, piler les herbes fraîches. Saler, poivrer et ajouter du vinaigre et de l’huile d’olive (la quantité va dépendre de votre goût mais aussi du volume des légumes et de la viande). Mélanger intimement.
  7. Verser l’huile aux herbes dans la poêle et mélanger.

    poulet aux pommes de terre et tomates cerises 03

  8. Verser le tout dans un plat et enfourner à four chaud (200 degrés).
  9. Laisser cuire 45 minutes, jusqu’à ce que le plat soit bien doré.

On a testé ça ce week-end et tout le monde sans exception s’est régalé (c’est assez rare pour être souligné). Si vous voulez, vous pouvez accompagner d’une bonne salade, mais tout seul, ça se suffit largement à lui-même. Très réconfortant quand il fait un froid de canard dehors.

poulet aux pommes de terre et tomates cerises 01

Les escalopes de veau piccata



Ce que j’aime bien avec les recette à base d’escalopes (que ce soit de veau, de dinde ou de poulet d’ailleurs), c’est qu’on peut faire quelque chose de presque sophistiqué avec pas grand chose. Exemple aujourd’hui avec les escalopes de veau piccata qui ne sont finalement que des escalopes aux câpres. Oui mais ce sont tous les petits ingrédients supplémentaires qui font de ce plat un met raffiné.

Ingrédients :

  • 4 belles escalopes de veau
  • 8 c à s de farine additionnée de sel
  • 1 c à s d’huile d’olive
  • 30 g de beurre
  • 10 cl de vin blanc sec
  • 25 cl de bouillon de volaille
  • 1 c à s de jus de citron
  • 2 c à s de câpres (émincées si elles sont grosses) rincées
  • 2 c à s de persil frais
  1. Aplatir les escalopes entre deux feuilles de papier sulfurisé ou plastique pour qu’elles soient bien fines et uniformes.
  2. Fariner les escalopes. Vous pouvez le faire à plat ou alors par la technique du sac plastique, chère à Billx.
  3. Faire chauffer le beurre et l’huile dans une grande poêle. Quand il est bien chaud, y mettre les escalopes.
  4. Laisser dorer 2 minutes sur chaque face et assaisonner. Faire plusieurs fournées si votre poêle est trop petite et / ou vos escalopes trop grandes. Réserver la viande au chaud. J’ai utilisé mon four chauffé à 70 degrés.
  5. Déglacer la poêle avec le vin blanc et laisser réduire de moitié.
  6. Incorporer ensuite le bouillon et laisser réduire jusqu’à ce que ça épaississe (environ 5 minutes). Ne pas laisser trop réduire si vous voulez de la sauce.
  7. Ajouter ensuite le jus de citron et les câpres, bien mélanger pendant une minute.
  8. Remettre les escalopes à réchauffer et finir en ajoutant le persil.
  9. Servir bien chaud.

escalope piccata 02

escalope piccata 01

Le ragu di carne, ou les pâtes à la bolognaise à ma façon

C’est le grand classique des classiques des restaurants italiens, la sauce qui est toujours à la carte, mais rarement très bonne. Dans cette recette, le vin rouge et le bouillon donne de la saveur au mélange tomates et viande, sans compter le bouquet garni (avec des herbes fraiches si possible). Bref, au final on obtient une sauce très riche en saveurs et finalement pas si riche en calories, moins qu’une sauce à base de crème par exemple.

Ingrédients :

  • 350 g de viande de bœuf hachée
  • 30 cl de vin rouge corsé
  • 50 cl de bouillon de bœuf
  • 1 boite de tomates entières pelées au jus (ou des tomates fraiches si vous avez le temps)
  • 2 c à s d’huile d’olive
  • 2 oignons
  • 2 carottes
  • 2 branche de cèleri
  • 2 gousses d’ail
  • sel, poivre
  • bouquet garni
  1. Dans un grand faitout, faire chauffer l’huile d’olive. Y ajouter les oignons émincés, les carottes et le cèleri en petits morceaux. Faire fondre pendant quelques minutes.

    sauce bolognaise

  2. Ajouter la viande hachée et faire revenir jusqu’à ce qu’elle ne soit plus du tout rosée.

    sauce bolognaise

  3. Incorporer alors le bouillon et le vin, les tomates grossièrement hachées, le bouquet garni (mettez les herbes que vous voulez, moi j’ai fait un mélange thym, laurier, sauge), les gousses d’ail épluchées, le sel et le poivre (attention si le bouillon est salé).
  4. Laisser mijoter à feu doux, 1h30 à 2 heures (ou mieux, oubliez le sur le coin du feu), jusqu’à ce que la sauce ait pris une consistance onctueuse.

    sauce bolognaise

  5. Servir avec des pâtes cuites al dente et une bonne dose de parmesan ou de pecorino.

Ce qui est bien avec cette sauce, c’est qu’on peut la faire en grosses quantités et la congeler. Et il est aussi tout à fait possible de la recycler pour se faire de bonnes lasagnes maison.

Les escalopes panées



En matière de viande, voici un de mes régals absolu : les escalopes panées. Ma maman les réussit divinement bien et j’ai repris la tradition en collaboration avec ma chère et tendre.

Voici donc le secret de famille enfin dévoilé. Amis végétariens et / ou au régime, passez votre chemin, ce qui suit risque de ne pas vous plaire.

Ingrédients :

  • 4 belles escalopes de veau tranchées fines
  • 100 g de farine
  • 5 œufs
  • 250 g de chapelure (j’utilise la Tipiak qui est assez grossière et qui fonctionne super bien)
  • sel et poivre
  • 100 g de beurre (pour la cuisson)
  • un peu d’huile d’arachide (pour la cuisson également)
  1. Étaler les escalopes entre 2 grandes feuilles de papier sulfurisé. Les aplatir sans pitié à l’aide d’un rouleau à pâtisserie (pas trop violemment quand même) jusqu’à ce qu’elles soient d’épaisseur homogène et surtout très fines.
    Escalopes panées
    Avant affinage au rouleau
    Escalopes panées
    Après affinage au rouleau
  2. Battre les œufs dans un saladier et assaisonner de sel et poivre.
  3. Mettre la farine dans une assiette plate et la saler. Bien mélanger.
  4. Verser la chapelure dans un plat ou une grande assiette creuse.
  5. Enduire entièrement les escalopes de farine et les tapoter gentiment pour enlever le surplus.

    P1010318

  6. Les passer rapidement dans l’œuf battu. Elles doivent être entièrement enduites.

    P1010319

  7. Les enduire généreusement de chapelure. Là aussi, il ne doit pas rester une trace de viande visible.

    P1010320

  8. Les réserver sur un grand plat et les faire reposer pendant une ou deux heures (ou jusqu’à une heure avant le moment de les faire cuire).
  9. Une heure avant la cuisson, les sortir du frigo et les repasser dans l’œuf battu et la chapelure. Tout le secret réside dans cette double panure. Un peu comme les frites et les deux bains de cuisson.

    P1010330

  10. Remettre au frigo.
  11. Faire chauffer 50 g de beurre et une cuillère à soupe d’huile d’arachide dans une poêle à feu vif.
  12. Quand la matière grasse est bien chaude, y mettre les escalopes.

    P1010332

  13. Elles sont cuites lorsque la panure est bien dorée et l’escalope « rigide ». Il ne faut pas avoir peur de rajouter du beurre si la poêle manque de gras. Ça risquerait de faire brûler la panure.
  14. Servir avec des petits pois carottes (la tradition) ou n’importe quel légume vert pour alléger un peu. Ceci dit si vous voulez vous faire une bonne purée ou des frites avec, go ahead !!

P1010337

A chaque fois que je fais cette recette, ça me fait penser à l’escalope viennoise que j’ai dévorée … à Vienne. Un truc énorme qui ne tenait pas  sur une assiette standard. La finesse de l’escalope et de la panure étaient exceptionnels. Un grand souvenir.

Ragout de cochon antillais

On commence une petite série de recettes antillaises. J’ai passé quelques jours en mars en Guadeloupe comme presque tous les ans et cette fois je suis revenu avec des photos et des recettes dans mes bagages.
On commence donc avec un classique, le ragout de cochon, qui se fait normalement au moment de Noël.

Ingrédients :

  • 800 g de porc (échine ou rouelle)
  • 4 gousses d’ail
  • 1 piment
  • 1 oignon
  • le jus de 3 citrons verts
  • 1 bouquet garni
  • 1 c à c de bois d’inde
  • 2 c à s d’huile d’arachide
  • sel et poivre

ragout de cochon antillais 02

  1. Découper la viande en gros dés de 2 ou 3 cm de côté
  2. Dans un plat creux, mettre les cubes de viande et les assaisonner avec le jus de citron vert, le sel, le poivre et 3 gousses d’ail hachées.
  3. Laisser mariner 30 minutes.
  4. Dans une cocotte, faire chauffer l’huile et y faire revenir et dorer la viande.
  5. Une fois dorée, lui ajouter l’oignon coupé en rondelles, la marinade, le bois d’inde et le bouquet garni. Couvrir d’eau à hauteur.
  6. Laisser cuire à feu moyen pendant 30 à 40 minutes.
  7. Au moment de servir ajouter encore une gousse d’ail hachée et le jus d’un citron vert.

ragout de cochon antillais 01

Servir avec un riz blanc ou un riz haricots rouges.