Archives du mot-clé wine

RiffStation gratuit et utilisable sous Linux

Bonne nouvelle ce matin en lisant mon flux Audiofanzine, RiffStation, le logiciel qui trouve tout seul les accords de vos chansons préférées (entre autres choses), est désormais utilisable gratuitement.

Mais l’autre bonne nouvelle, c’est que si vous êtes sous Linux, il tourne parfaitement en utilisant Wine (la version 3.8 de développement dans mon cas, avec Ubuntu 17.10). Donc il n’y a aucune raison pour ne pas le télécharger et commencer à enrichir votre répertoire !!

Vous pouvez le télécharger ici et vous faire une idée.

Fermer proprement Spotify sous linux

Si comme moi vous utilisez Spotify mais que comme moi, vous êtes près de vos sous, vous avez installé la version windows que vous faites tourner avec Wine. D’ailleurs ça marche impec, pas la peine de s’embêter avec un client Linux en version beta et qui ne fonctionne qu’avec les utilisateurs premium.

Bref, le seul truc qui le chiffonait quelque peu, c’était l’extinction de l’application. Pas moyen de l’arrêter avec la croix, ça ne faisait que minimiser l’application dans le système tray (avec une icône invisible en plus).

Donc j’en étais à la fermer à coup de console (killall spotify.exe ou killall Spotify c’était selon les fois, ce qui était tout aussi incompréhensible d’ailleurs).

Jusqu’à ce que je tombe sur un billet (que j’ai zappé d’ailleurs … honte sur moi) qui explique que pour fermer proprement l’application, il suffit de passer par le menu net de faire Fichier > Quitter. La honte totale, c’est un truc de débutant quoi. J’ai tellement l’habitude que la croix fasse la même chose que je n’utilise quasiment jamais les menus. Le point est noté, je ferai mon noob la prochaine fois !!

Télécharger des mp3 sur Amazon, avec Ubuntu c’est facile

amazon-frLa semaine dernière, ma tendre moitié a voulu récupérer en mp3 un messe en Sol de Shubert, disponible sur Amazon.

Ni une ni deux, on se connecte sur le site, et on ajoute les pistes au panier. Ah, oui, mais il faut installer un logiciel qui va gérer le téléchargement des dites pistes. Zut, il va falloir passer par Wine, ça va être casse-c*****. On clique par acquis de conscience et la surprise, le logiciel est disponible pour linux, dans 4 versions différentes, donc celle qui m’intéresse, Ubuntu au format .deb (pour la version 8.10 mais l’installation a parfaitement fonctionné avec ma 9.04).

amazon mp3 downloader

Une fois l’installation terminée,on la retrouve dans Applications > Internet et j’ai pu télécharger sans aucun souci les chansons commandées (à 0.99 € chacune d’ailleurs).

Donc, je tenais à remercier Amazon de penser à tous ses clients, même la petite minorité qui a décidé de se passer de Billou ou de Steve.

Chrome ne tourne pas (encore) nativement sous Linux

J’ai essayé rapidement d’installer Chrome par le biais de Wine et si l’installation se fait bien, aucune page ne peut être affichée.

J’ai un vilain message d’erreur (enfin non les messages sont plutôt drôles en fait avec smiley et phrases humoristiques) et l’application ne veut rien faire.

Et en lisant mes flux RSS, je me suis aperçu qu’il y avait quand même moyen de l’installer. Il faut mettre à jour Wine avec la dernière version. Je vous laisse voir le tuto sur le blog de la Linuxerie.

Bon, j’ai pas trop envie de m’embêter avec ça, donc je vais attendre la version Nux. Mais si c’est du même tonneau que Picasa, on n’a pas fini d’attendre.

Installer Guitar Pro 5 facilement sur Ubuntu 8.04 Hardy Heron

Il est désormais très simple d’installer Guitar Pro 5 sur Hardy Heron (les autres versions d’Ubuntu et également d’autres distributions) grâce à Play On Linux (POL pour les intimes). J’avais fait un tuto pour Gutsy, vous pouvez l’oublier si vous êtes sur la 8.04. Ce logiciel, disponible en ajoutant un dépôt à vos sources, permet à la base de faire fonctionner via Wine des jeux sur notre distribution préférée. Désormais, cela va beaucoup plus loin, puisque d’autres applications sont installables depuis POL.

POL, kezako

Voici la définition telle qu’elle est donnée sur le site officiel :

PlayOnLinux est un logiciel vous permettant d’installer et d’utiliser facilement de nombreux jeux et logiciels prévus pour fonctionner exclusivement sous Windows® de Microsoft®.
En effet, à l’heure actuelle, encore peu de jeux vidéo sont compatibles avec GNU/Linux, ce qui peut être un frein à l’adoption de ce système. PlayOnLinux apporte une solution accessible et efficace à ce problème, gratuitement et dans le respect du logiciel libre.
Faites fi de l’adversité ! Continuez à jouer !

J’ai donc découvert par hasard que Guitar Pro 5 fait partie des applications que POL peut installer. J’ai donc profité de ma nouvelle installation de Hardy pour tenter le coup. Ça a marché impeccablement bien. Merci POL.

Procédure

Pré requis, installer WINE, en suivant les instructions de la doc Ubuntu, ça se passe très bien.

Ensuite, il suffit de rajouter le dépôt POL et d’installer le logiciel via Synaptic. Encore une fois la doc Ubuntu est très bien faite.

Allez télécharger la version de démo de Guitar Pro sur le site officiel (ou votre version complète, si vous la possédez).

Après avoir lancé POL (la première fois, il va télécharger les mises à jour du logiciel et les polices Microsoft, laissez le faire), cliquez sur le bouton Installer et allez choisir Guitar Pro 5 dans Multimedia.

1install gp5

Le Wizard vous récapitule ce qui va se passer. Le programme que vous allez installer et GP5, il va créer un prefix Wine dans le dossier POL de votre home. Vous pouvez cliquer sur « Install ».

2 intall gp5

Pour que tout fonctionne au mieux, il est préférable d’installer le paquet timidity (passez par synaptic pour ça ou en ligne de commande : sudo apt-get install timidity).

3attention

Enfin, il vous demande où est votre installeur de GP5. Naviguez jusqu’au dossier et cliquez sur suivant.

4path

Ensuite, l’installation se fait comme sous Windows. Il crée le Préfix Wine et c’est fini.

5 install wine

6 finished

Pour lancer le programme, il suffit d’ouvrir POL, de choisir « Guitar Pro 5 » dans « Mes applications » et de cliquer sur « Lancer ».

POL-GP5

A noter que pour Crunchbang Linux, j’ai du télécharger en plus le paquet binutils, sinon POL ne se lançait pas.

Au final

Tout n’est toujours pas parfait, puisque les polices ne sont pas bien gérées (voire pas du tout en ce qui concerne les titres des partitions), mais les tablatures sont lues sans problème particulier et on peut également les éditer. Bref, le logiciel est pleinement fonctionnel.

Tutorial pour l’installation de Guitar pro 5 sous Ubuntu 7.10

gp

N’ayant que très modérément apprécié l’interface et les fonctionnalités de Tux Guitar sous Ubuntu 7.10, je me suis vu obligé de devoir installer Guitar Pro 5 avec wine pour pouvoir lire mes fichier gp.

Le problème est que l’installation telle quelle de wine, puis de Guitar Pro, ne permet pas de lire directement ces fichiers. C’est un peu plus compliqué que ça.

Avec un peu de recherche (comme d’habitude avec Ubuntu) sur le forum et dans Google, je suis tombé sur le tutorial de guig0z que je me permets de reprendre en très grande partie ici (si tu n’es pas d’accord guig0z, dis moi et je retire le billet) avec quelques modifications à destination des débutants comme moi.

En tous cas, la manipulation a parfaitement fonctionné pour moi.

1 – Installez d’abord wine.

Taper dans un terminal

sudo apt-get install wine

Ne changez pas les repertoires par défaut (du genre, laissez « program files » avec un espace).

2 – Dans un terminal, lancez « winecfg » (ou cliquer sur applications > wine > configuration). Ça ouvre une fenêtre, allez dans l’onglet « drives » et faites « auto-detection ». Si ça ne marche pas essayez de créer manuellement un c:/. Si ça ne marche toujours pas, c’est que vous avez fait une erreur lors de l’installation, effacez le dossier .wine (qui se trouve normalement dans votre home et qui est un dossier caché, que vous pouvez faire apparaitre en faisant « ctrl + H » ou affichage > afficher les fichiers cachés si vous utilisez Nautilus) et recommencez.

3 – Récupérez le fichier d’installation windows de Guitar Pro et, dans un terminal, lancez la commande

wine nom_du_fichier_d’install_Guitar_Pro.exe

Vous pouvez aussi double cliquer sur l’exe et normalement c’est wine qui se charge de l’ouvrir. Si ce n’est pas le cas, choisissez Ouvrir le fichier avec wine dans l’invite faite au démarrage du téléchargement, si vous utilisez Firefox.

Installez Guitar Pro dans le dossier « program files » de la fausse partition Windows de wine (qui devrait être, si vous avez bien fait les choses dans : /home/votre_nom_d’utilisateur/.wine/drive_c/Program Files/)

4 – Pour faire fonctionner le midi, il vous faut installer timidity. Dans un terminal taper

sudo apt-get install timidity freepats

Cette partie n’a pas fonctionné chez moi, j’ai été obligé d’ouvrir le gestionnaire de paquets Synaptic et de chercher les paquets contenant « timidity ». J’ai installé finalement seulement le paquet « timidity ».

5 – Ensuite, dans un terminal, il faut faire :

sudo modprobe snd_seq_oss

Ceci étant nécessaire pour permettre à alsa (le service qui gère l’audio il me semble) d’utiliser le serveur midi. Dans le but de ne pas avoir à effectuer cette opération à chaque fois qu’on veut lancer Guitar Pro (enfin après chaque reboot pour être exact), il faut faire, toujours dans un terminal :

sudo gedit /etc/modules

Ajouter à la fin du fichier qui va s’ouvrir avec l’éditeur de texte « snd_seq_oss » au bas de la liste déjà présente.

6 – Ensuite, voici un petit script qui lance Guitar Pro 5 et timidity, configure ce dernier, et le ferme lors de la fermeture de Guitar Pro (autrement dit le script fait tout tout seul comme un grand quoi).

Pour cela, il faut d’abord créer un nouveau fichier texte, nommez le guitar_pro par exemple, et copiez ce qui suit dedans :

timidity -iA -B2,8 -Os -EFreverb=0&

cd /home/votre_nom_d’utilisateur/.wine/drive_c/Program\ Files/Guitar\ Pro\ 5/ $1 {adaptez cette ligne à votre installation, mais dans l’idée c’est ça}

wine GP5.exe

wait%-

killall timidity

Notez la manière de faire pour signifier que l’espace entre Program et Files n’est pas la fin de la commande, mais bien un espace dans le nom du dossier. Il faut simplement ajouter un anti slash (alt Gr + touche 8 du clavier) avant l’espace.

Rendez le ensuite exécutable pour pouvoir le lancer d’un double clic. Dans un terminal, placez vous dans le dossier où se trouve le fichier, par exemple votre home :

cd /home/votre_nom_d’utilisateur/

Puis tapez la commande suivante :

chmod +x guitar_pro

7 – Si vous voulez vous pouvez copier-coller ce script dans votre /usr/bin/, et ensuite en saisissant dans un terminal la commande suivante, le fichier gp5 sera ouvert automatiquement

guitar_pro un_fichier_gp5.gp5

8 – Si le midi ne marche pas, dans Guitar Pro, option>configuration midi>sélectionner un port timidity (timidity port 0 par exemple).

Normalement, tout devrait fonctionner, si votre ordinateur est suffisamment puissant bien sûr (mon portable avec Pentium 1.6 Ghz et 512 Mo de mémoire est totalement à la ramasse là-dessus).

Si vous désirez changer l’icône du script que vous venez de créer, vous pouvez suivre le tuto que j’ai mis en ligne dans un précédent billet en l’adaptant.