Archives mensuelles : janvier 2009

[MAO] Un plugin de guitare payant gratuit pendant un an : GTR Waves

Waves GTRLa société Waves a la très bonne idée de proposer d’utiliser gratuitement pendant 1 an son plugin de simulation d’amplis et effets, et ce  en version complète.

Pour cela, rien de plus simple, il suffit de se rendre à cette adresse et de s’enregistrer, puis de télécharger et d’installer le programme.

Le logiciel, délicieusement nommé GTR Solo (une version light de GTR 3 j’imagine) existe aux formats VST, AU et RTAS pour Mac et Windows.

Caractéristiques :

  • 10 amplis de marques connues (et reconnues) dont Fender, Marshall et Vox
  • 13 pédales d’effets (OD, modulation, delay, reverb, …)
  • 10 types de baffles

Vu sur Audiofanzine

PS : ça faisait longtemps que je n’avais pas posté de nouvelles sur la MAO et les plugins en général, c’est une de mes bonnes résolution de 2009, espérons que je la tiendrai et surtout qu’il y aura de quoi nourrir cette soif d’informations.

Pâtes à la sauce au cresson



Je n’avais pas mangé de cresson depuis une éternité et pour être franc, ça devait être dans une soupe, donc on ne peut pas vraiment dire que je l’ai mangé … Donc quand j’ai vu cette recette dans mon Larousse des pâtes, je n’ai pas hésité, ça m’a trop fait envie. Comme en plus, ce n’est vraiment pas compliqué à réaliser, c’est encore mieux.

Ingrédients :

  • une botte de cresson
  • 50 g de beurre
  • 1 poireau
  • 1 échalote
  • 10 cl de vin blanc sec
  • 10 cl de crème fraiche
  1. Laver soigneusement la botte de cresson plusieurs fois à l’eau froide. Changer l’eau entre chaque bain, jusqu’à ce qu’il n’y ai plus de sable.
  2. Blanchir les feuilles de cresson (les passer dans l’eau bouillante) 1 minute afin de les rendre plus digestes. Égoutter et essorer afin d’éliminer toute l’eau.
  3. Mixer le cresson avec le beurre et le réserver.
  4. Éplucher l’échalote, ainsi que le poireau, dont on ne gardera que le blanc. Les hacher puis les mettre dans une sauteuse avec le vin blanc et laisser réduire jusqu’à ce qu’il ne reste plus que l’équivalent d’une cuillère à soupe.
  5. Ajouter la crème fraiche à ce mélange et faire réduire encore de moitié.
  6. Retirer la préparation du feu et y ajouter petit à petit la sauce au cresson en fouettant, assaisonner et garder au chaud.
  7. Mélanger avec les pâtes quand celles-ci seront cuites et servir aussitôt.

Ce genre de sauce est délicieuse avec des pâtes longues type spaghetti ou linguine (mes favoris).

Bon appétit.

Photo sous Licence CC de MillyNeT

Bientôt des LiveDVD de Mac OS X ?

MAC OS XOn connait maintenant assez largement le concept des LiveCD. On fait tourner un système d’exploitation (souvent Linux) en RAM à partir d’un cd ou DVD que l’on aura préalablement gravé et inséré dans le lecteur optique de son ordinateur. Au démarrage, il suffit de choisir de démarrer sur le cd (ou la clé usb, ou la carte mémoire) pour se retrouver avec un OS fonctionnel sans rien changer sur son disque dur. On peut également utiliser une machine virtuelle par exemple MobaliveCD, Virtualbox ou autre.

Et bien, des bidouilleurs de génie du forum InsanelyMac ont trouvé le moyen d’appliquer ce système à un DVD d’installation de Mac OS X et très prochainement nous allons pouvoir en profiter nous aussi (en le téléchargeant sur les réseaux P2P par exemple).

Moi qui souhaitais depuis un moment tester Mac OS en vrai, je vais certainement me précipiter pour le télécharger et en profiter pour me faire un avis, tout cela en toute illégalité, puisqu’il est interdit d’utiliser MAC OS sur autre chose qu’un Mac et qu’il est également prohibé de modifier le DVD d’installation.

D’ailleurs puisqu’on en parle, à ma connaissance, il n’y a pas de liveCD de Windows. En y réfléchissant, ça ne servirait à rien de toutes façon, puisqu’il est fourni d’office avec tous les ordinateurs non ? (troll inside)

Source : PC World

FON du wifi gratuit chez les autres partout dans le monde

FON wifi everywhereOu presque. Le principe de FON est simple. Vous partagez chez vous un petit peu de votre connexion internet en wifi grâce au routeur FON et en échange, vous pourrez vous connecter à l’extérieur de chez vous gratuitement sur tous les hot spots FON.

Vous avez 2 possibilités pour partager votre connexion. Vous pouvez le faire gratuitement ou toucher un pourcentage (50%) de ce qui sera payé par les non foneros qui se connectent à votre Fonera. C’est appréciable si vous êtes dans un secteur fréquenté (ce n’est pas mon cas :-()

La raison qui m’a fait choisir FON au début est le prix du routeur qui est très faible, surtout pour la Fonera de base (ils sont passés à la Fonera+ désormais qui est moins frustre que son ancêtre). Mais je dois dire que l’idée de profiter de hot spots gratuits autour du monde n’est pas pour me déplaire, donc ça a joué.

Fonera

Donc, si vous cherchez un routeur top avec plein de ports et de fonctions, passez votre chemin. En revanche si vous avez juste besoin d’un petit (mais alors vraiment petit, c’est pas gros comme deux paquets de clopes …) routeur wifi pas très cher et que vous voyagez souvent ou que vous voulez rembourser votre abonnement internet en partageant la connexion, ça pourrait vous intéresser.

Il me reste 20 invitations à distribuer, alors n’hésitez pas à me contacter (michtoblog (arobase) gmail (point) com) si vous en voulez une et rejoindre la longue liste des foneros.

NB : il est à noter que SFR est partenaire de FON et que vous pouvez transformer votre Neufbox en Fonera (les récentes seulement, pas les vieux machins comme la mienne).

Curry vert de poisson tout doux

Voici une très bonne recette de curry qui ne fait intervenir que très peu des épices attachées habituellement à ce que nous les occidentaux appelons un curry. Il s’agit d’un curry vert dont la couleur est donnée par la coriandre ajoutée à la fin de la cuisson et non pas par de la pâte à curry comme elle de la photo d’illustration.

Quoi qu’il en soit, cette recette, que j’ai honteusement piquée dans une émission anglaise (vive internet !!), est délicieuse et pas du tout piquante, donc pas de problème pour la faire manger à des personnes n’aimant pas le piment ou des enfants.

Ingrédients :

  • 2 c à s d’huile d’arachide
  • 2 clous de girofle
  • un bâton de cannelle
  • 8 gousses de cardamome
  • 1 c à c de graines de moutarde
  • 2 oignons
  • 1 morceau de gingembre de 3 cm
  • 1 gousse d’ail
  • 1 c à s de coriandre moulue
  • 2 boites de lait de coco
  • 1 c à s de garam massala
  • plusieurs feuilles de curry ou à défaut 1 c à c de poudre de curry
  • 800 g de poisson à chair ferme (type dos de cabillaud)
  1. Faire revenir dans l’huile les clous de girofle, le bâton de cannelle, les gousses de cardamome et les graines de moutarde. Laisser cuire jusqu’à ce que les épices dégagent leurs arômes.
  2. Ajouter alors l’équivalent d’un oignon haché.
  3. Pendant ce temps, faire une purée dans un mixer avec l’autre oignon, le morceau de gingembre, l’ail, la coriandre en poudre et quelques c à s de lait de coco.
  4. Ajouter la purée aux épices revenues et faire réduire jusqu’à ce qu’il ne reste plus de liquide.
  5. Ajouter le reste du lait de coco, le garam massala, le curry ou les feuilles de curry et le poisson. Laisser cuire doucement 10 minutes (jusqu’à ce que le poisson soit cuit).
  6. Avant de servir, ajouter la coriandre hachée grossièrement.

Comme d habitude avec les plat ayant un gout très fin, le mieux c’est de servir avec un très bon riz blanc, basmati de préférence.

Bon appétit.

Photo sous licence CC par fotoosvanrobin

Linux ne cessera jamais de m’étonner

J’avais besoin récemment de connaitre le N° de série de ma carte wifi PCMCIA Belkin (pour le support en fait) et bien sûr ce genre d’info se trouve en dessous et inaccessible quand elle est dans le port. Je l’ai donc retirée de son logement mais sous Linux Mint (pas fou …).

Et bien quand Windows demande, pour que tout refonctionne, un redémarrage (quand elle veut bien fonctionner avec les drivers propriétaires de Belkin, alors que c’est impec sous Linux …), ma Linux Mint s’est porté comme un charme quand j’ai extrait la carte et que je l’ai réinsérée dans le logement ad hoc, wicd se reconnectant même comme un grand et tout seul sur mon réseau sécurisé en WPA.

C’est quand même très agréable et étonnant quand on vient de Win. Merci à Linus et tous les développeurs. Continuez comme ça.

EDIT : Linux est formidable, mais comme me l’a fait remarquer Valesquo dans les commentaires, ça fonctionne aussi sous Windows.

Honte sur moi, de n’avoir pas vérifié, pourtant j’en étais certain … 🙁