Archives mensuelles : mai 2012

[Restaurant] Ô relais de la côte – Gouvieux – 60 (Oise)

Voici encore une vieillerie que je traîne dans mes brouillons depuis fort longtemps, et il est bien dommage que je n’ai pas pris le temps de partager ce fort bon repas avec vous.

Si vous habitez ou êtes de passage dans Chantilly (Oise) et sa région (c’est la saison des courses), je vous recommande chaudement d’aller vous restaurer au restaurant Ô Relais de la côte, à Gouvieux.

Le cadre est sympathique, la cuisine est délicieuse, fraîche et faite maison,  la présentation classe, les prix sont raisonnables et les quantités plus que suffisantes.

Une image vaut mieux qu’un long discours, je vous laisse juger avec les photos.

Restaurant O Relais de la Côte

Restaurant O Relais de la Côte

Restaurant O Relais de la Côte

Restaurant O Relais de la Côte

Restaurant O Relais de la Côte

Restaurant O Relais de la Côte

Restaurant O Relais de la Côte

Restaurant O Relais de la Côte

Restaurant O Relais de la Côte

 

Quelques guitares de Rory Gallagher à vendre

Si vous avez quelque milliers (ou dizaines de milliers) d’euros qui dorment dans votre bas de laine et que vous voulez vous acheter une guitare et ou un ampli ayant appartenu à une légende, dirigez-vous vers le site de New Kings Road Guitars qui met en vente actuellement 5 guitares et 8 amplis de feu Rory Gallagher.

rory gallagher guitars

Au rayon guitares rien de folichon, un peu de la gratte de seconde zone je trouve et surtout très très cher (entre 2 000 et 10 000 livres). Les amplis sont plus « intéressants » puisqu’on a du Vox AC30 vintage, ainsi qu’un Fender Tweed pro et un Tweed Twin (20 000 livres seulement …) qui ont de la gueule et sont assez rares apparemment.

Je pense quand même qu’ils sont un peu là pour faire banquer le fan, mais si vous en êtes …

Via MusicRadar.com

Les escalopes à la parmesane



Attention cette recette n’est pas du tout régime !!! Du fromage, de la charcuterie, de la panure, de la fritaille … si vous êtes à la diète, fuyez. Mais si vous aimez les bonnes choses italiennes, continuez votre lecture. Le principe est simple : on prend une escalope de veau panée et on la complexifie un peu. On ajoute du parmesan dans la panure, une petite tranche de jambon cru par dessus, un topping de mozzarella, le tout déposé dans un plat passant au four sur un lit de sauce tomate. Mmmmmmm. Et bien sûr, on sert tout ça avec des pâtes (fraiches si possible mais sèches elles seront tout aussi bien mangées).

Dernier avertissement, ce n’est pas une recette que l’on décide de faire au dernier moment. Il faut un peu de préparation, même s’il n’y a rien d’insurmontable là dedans. Mais le jeu en vaut la chandelle.

escalope parmesane 02

Ingrédients:

Pour les escalopes panées

  • 3 belles escalopes de veau
  • 1 oeuf
  • 30 g de parmesan râpé
  • 2 c à s de farine
  • 6 c à s de chapelure (à adapter en fonction de la taille des escalopes)
  • sel, poivre
  • de l’huile et du beurre pour la cuisson
  • 4 tranches de jambon cru
  • 2 boules de mozzarella
Pour la sauce tomate
  • 5 tomates bien mûres
  • 1 petit oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 25 g de beurre
  • 1 feuille de laurier
  • 1 branche de thym
  • 1 c à c de concentré de tomate
  • 1 c à c de sucre (facultatif en fonction de l’acidité des tomates)
  • sel, poivre
  1. Commencer par les escalopes.
  2. Aplatir les escalopes à l’aide de quelque chose de lourd (j’ai testé le rouleau à pâtisserie, pas mal et la cocotte en fonte, super efficace mais gaffe au plan de travail s’il n’est pas bien fixé ;-)) pour qu’elles soit fines et épaisses uniformément, environ 4 mm.
  3. Préparer 3 assiettes creuses : une avec la farine additionnée de sel, l’autre avec l’oeuf battu et assaisonné et la dernière avec la chapelure additionnée du parmesan râpé.
  4. Passer les escalopes (que vous pouvez couper en deux si elles sont vraiment trop imposantes après la séance d’amincissement) successivement dans la farine, puis l’oeuf et enfin le mélange chapelure + parmesan. N’hésitez pas à aller voir la recette des escalopes panées toutes simples que j’ai déjà publié pour vous donner une idée du processus.
  5. Réserver sur une grande assiette ou un plat et mettre au frais jusqu’au moment de la cuisson.
  6. Faire ensuite la sauce tomate. Cette étape peut même se faire la veille si vous le désirez.
  7. Retirer la peau des tomates en les plongeant dans l’eau bouillante quelques secondes. L’épluchage se fera alors très facilement. Les couper ensuite en petits morceaux en ayant pris soin de les épépiner auparavant.
  8. Dans une casserole, faire fondre le beurre. Y ajouter l’oignon et l’ail haché. Faire revenir quelques minutes à feu moyen.
  9. Ajouter ensuite les tomates et remuer.
  10. Mettre le reste des ingrédients dans la sauce et laisser mijoter jusqu’à ce qu’elle épaississe. Une vingtaine de minutes devrait suffire.
  11. Une heure avant de passer à table, faire cuire les escalopes dans une grande poêle avec un mélange de beurre et d’huile (pour éviter que le beurre ne brûle). Attention, la chapelure boit beaucoup, n’ayez pas peur de rajouter de l’huile ou du beurre en cours de cuisson si nécessaire.  Retirer les escalopes de la poêle quand la panure est bien dorée. Faire plusieurs fournées si nécessaire en fonction de la taille des escalopes et de la poêle utilisée.
  12. Dans un plat allant au four, placer une bonne couche de sauce tomate. Placer les escalopes par dessus la sauce et les recouvrir d’une tranche de jambon puis de rondelles de mozzarella.
  13. Faire gratiner jusqu’à ce que la mozzarella soit fondue et commence à dorer.
  14. Pendant ce temps vous aurez fait cuire vos pâtes que vous servirez en accompagnement des escalopes. Si vous aviez fait trop de sauce, l’idéal est de la recycler dans ces pâtes.

Bon appétit.

escalope parmesane 06

escalope parmesane 05



La nouvelle guitare de chez Music Man a juste l’air terrible

Dommage qu’on ne l’entende pas chanter dans la vidéo ci-dessous. Mais je pense que ce doit juste être une façon de faire monter la pression et le buzz.

Le manche traversant est très original et c’est du jamais vu chez Music Man. A vrai dire, mis à part Gibson, je ne vois pas vraiment de gros facteur de guitares qui le fasse de manière régulière dans son catalogue.

Je suis moins fan du look bicolore, même si c’est esthétiquement une bonne idée de ne pas faire toute la table en érable flammé.

Music-Man-Neck-Through

Bonne nouvelle également le fait que MM se mette à produire ses propres micros.

Via Guitar Squid

[Podcast] Deux bonnes nouvelles cette semaine chez TSF Jazz

Je vais vous faire un aveux. J’ai des goûts de vieux en matière de musique. Enfin dans 80% des cas. Je ne vous étonnerai donc pas en vous disant que quand j’écoute la radio, c’est quasiment toujours sur TSF que je me retrouve. Mais c’est bien rare, car j’ai souvent largement de quoi m’occuper avec mes podcasts favoris dans la voiture. En parlant de podcast, une chose qui m’embêtait avec TSF c’est que l’on ne pouvait pas réellement podcaster leurs émissions. On devait aller les retrouver et les écouter en ligne, sur leur site. Pas pratique. Mais voilà qu’ils se sont mis au goût du jour (ça fait peut être un moment) et que l’on peut désormais ballado-diffuser leurs émissions (enfin certaines d’entres elles). Et justement, celle qui m’intéressait est de celles-ci, Bon temps rouler, émission de blues animée par l’inoxidable Jean Jacques Milteau qui est également et surtout le plus grand harmoniciste français.

Je me suis donc immédiatement abonné dans mon Google Reader au flux de l’émission et je rattrape mon retard. J’aime bien le choix des titres, c’est varié, on a une large palette de styles. That’s a keeper.

La deuxième bonne surprise, je l’ai eu en écoutant TSF ce matin. Entre deux braillements de ma progéniture, j’ai ouï le nom de Manu Galvin et de son émission sur TSF, Mi La Ré Sol Si Mi. Comme vous pouvez vous en douter, elle est dédiée … à la guitare. Honnêtement, je n’en ai rien entendu, mais comme elle est podcastable également, je me suis abonné illico. Avec un guitariste de la trempe de Manu Galvin, la sélection ne peut pas être mauvaise, non ?

Et vous, quels sont vos podcasts musicaux favoris ? Hormis La Chaîne Guitare bien entendu, que tout bon guitariste se doit d’écouter !!

Interruption de service

Désolé pour l’interruption du blog pendant 2 jours, mais une mise à jour de WordPress a mal tourné.

J’ai seulement trouvé du temps ce soir pour réparer tout ça, en faisant la mise à jour à la main de la dernière version (merci le Codex WP). Au moins j’ai une belle sauvegarde toute propre de mon répertoire d’installation.

Si vous voyez des trucs qui déconnent, n’hésitez pas à me contacter par le formulaire ad hoc ou par mail michtoblog at gmail point com

Bonne soirée.

Festival de guitares ce week end à Orry la Ville

Depuis l’année dernière, un festival de guitares à lieu à 10 km de chez moi et à environ 30 minutes de Paris, dans la charmante bourgade d’Orry la Ville dans l’Oise, 60cordes. J’avais bien apprécié l’année dernière l’ambiance qui se dégagez quand on arrivait sur place. C’est familial mais toute l’équipe municipale soutient le projet, le maire en particulier. C’est plutôt une bonne chose. Le programme était bon, cette année, ils remettent ça avec du lourd, le 12 et surtout le 13 mai.

affiche_60cordes-723x1024

Au menu, du picking, du métal, du celtique, du jazz, bref un programme très varié, tout ça dans l’après midi du dimanche 13 mai à partir de 13h15 pour les têtes d’affiche.

IRISH COFFEE GROUP – celtique
TRIO MORGLBL – on ne présente pas Christophe Godin et son trio de métal cartoon
ERIC GOMBART – picking
GAËLLE BUSWEL – blues folk
PIERRE DORAGON Trio – Jazz classique (c’était mon voisin d’en face, il y a encore 4 mois, je vous le conseille, les journées d’été les fenêtres ouvertes, il remplaçait TSF :-))
NINA ATTAL – Soul blues

Verso_60cordes-723x1024

Je ne saurais trop vous engager à ne pas faire comme moi qui ne peux pas me libérer et à vous rendre dimanche à Orry la Ville pour vous remplir les oreilles de belles notes, pour un prix somme toute modique (l’entrée pour tous les concerts est à seulement 20 euros). En prime, vous pourrez aller vous dégourdir les jambes dans la forêt toute proche après les concerts.