Archives par mot-clé : apéritif

Le hoummous

Voici une recette que l’on retrouve sur tout le pourtour du bassin méditerranéen, le houmous. Encore une recette ultra facile, on met tout dans une moulinette ou un blender et on mixe. Et voilà c’est fini.

L’original se fait avec du tahiné, mais je n’en avais pas donc je l’ai remplacé par de l’huile de sésame. On peut adapter les proportions en fonction de ses goûts, plus d’huile d’olive, de citron ou d’huile de sésame, c’est selon vos envies. Personnellement, je l’aime pas trop mou, donc je ne rajoute pas plus de liquide, mais si on veut on peut le détendre avec un peu de jus de cuisson des poix chiche.

P1080013

Ingrédients :

  • 400 g de pois chiche en boîte ou en bocal (égouttés)
  • le jus d’un demi citron
  • 1 gousse d’ail
  • 2 càs d’huile d’olive
  • 1 càs d’huile de sésame
  • sel et poivre
  1. Mettre tous les ingrédients dans le bol d’un mixer et mouliner jusqu’à formation d’une belle pâte homogène.
  2. Rectifier l’assaisonnement et ajouter un peu de zeste de citron si vous voulez.
  3. Mettre au frais et déguster avec des pains pita.

P1080019

Les bricks au boeuf épicé

Voilà une très bonne recette pour se faire une bonne entrée avant un couscous ou un tajine. En plus, la farce se congèle très bien, ce qui permet de s’en mettre de côté et de n’avoir à faire que le roulage des brick quand on a des amis qui viennent ou pour un soir avec une bonne salade verte. C’est appréciable car la préparation de la farce prend un peu de temps. Mais ça vaut le coup de se donner un peu de mal.

Brick au boeuf 01

Ingrédients :

  • 2 steaks (rumsteck ou bavette par exemple)
  • 1 petit poivron vert
  • 1 petite courgette
  • 1 oignon
  • 3 c à s d’huile d’olive
  • 2 c à s de cumin en poudre
  • 1 c à s de coriandre en poudre
  • 1 c à s de cannelle en poudre
  • 1 c à s de curcuma en poudre
  • 10 feuilles de brick
  1. Dans une poêle, faire fondre les oignons dans de l’huile d’olive. Ajouter les steacks coupés en gros morceaux.
  2. Saupoudrer avec le cumin, la coriandre et le curcuma et la cannelle.
  3. Après quelques minutes, ajouter le poivron et la courgette coupés en morceaux.
  4. Laissez revenir, jusqu’à ce que la viande et les légumes soient cuits complètement.
    Brick au boeuf 02
  5. Mixer alors grossièrement dans un mixeur ou un hachoir à viande. Laisser un peu de mâche, ça ne doit pas être de la bouillie.
    Brick au boeuf 03
  6. Une fois la préparation refroidie, garnir les feuilles de brick : découper les feuilles en deux. Déposer une cuillère à soupe de viande sur la feuille. Plier-la comme vous le souhaitez. Utilisez un peu d’huile d’olive pour « coller » la feuille. Pendant ce temps, faites préchauffer le four thermostat 7 – 220°C .
  7. Enfourner les bricks pour quelques minutes : 4 à 5 mn de chaque côté, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées !

Ce qui est bien avec cette recette, c’est que vous pouvez préparer la farce en avance, voire la congeler et ne faire que le montage des bricks le jour même.

via Marmiton

Les carottes mauresques

Des carottes en apéritif ? Et bien oui, contre toute attente, ça marche. Ce fut même mon apéro préféré du réveillon de nouvel an.

Le mélange d’ail, de graines de cumin et d’huile plus vinaigre donne un crémeux à la sauce des carottes. C’est vraiment délicieux et pas vraiment régime en fait car il y a pas mal d’huile du coup.

carottes mauresques

Ingrédients :

  • 250 g de carottes
  • 1 petite gousse d’ail
  • 1 c à c de graines de cumin
  • 1 c à s de vinaigre de vin de Xeres ou à défaut de vin rouge
  • 2 c à s d’huile d’olive
  • 1 c à s de persil
  • sel et poivre
  1. Éplucher les carottes et les couper en deux.
  2. Les faire cuire dans de l’eau bouillante salée, jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Attention, elles ne doivent pas se défaire. 15 minutes semble pas mal, à adapter en fonction de la grosseur des racines.
  3. Les égoutter et les couper en rondelles d’environ 5 mm.
  4. Faire griller à sec dans une poêle les graines de cumin. Quand elles commencent à sauter de joie les retirer du feu immédiatement.
  5. Dans un mortier, mélanger les graines de cumin pilées, la gousse d’ail, du sel et du poivre, ainsi que le vinaigre. Ajouter ensuite peu à peu l’huile pour former une sorte de vinaigrette onctueuse.
  6. Arroser les carottes avec cette sauce dans une bol et bien mélanger. Laisser reposer au moins deux heures.
  7. Avant de servir, rectifier l’assaisonnement avec un peu d’huile et de vinaigre. Ajouter le persil haché.

Via El Comidista

Le souskaï de coco

Quand je suis aux Antilles, rien de plus facile que de cuisiner de la noix de coco fraiche puisqu’il y a plusieurs cocotiers dans le jardin de mes beaux parents.

La recette que je préfère faire est le souskaï de coco, car c’est extrêmement simple, rapide, délicieux et n’implique aucune cuisson. En plus, on peut le préparer à l’avance pour l’apéritif du soir. Que des avantages.

Ingrédients :

  • une noix de coco
  • un ou deux citrons verts
  • une gousse d’ail
  • sel, poivre
  • piment (facultatif)
  1. Éplucher la noix de coco et la couper en fine lamelles.
  2. Dans un saladier mélanger le jus de citron, les lamelles de coco, la gousse d’ail écrasée, le sel, le poivre et le piment.
  3. Laisser reposer au moins deux heures au frais.
  4. Déguster à l’apéritif avec un ti punch.

souskai

Les accras malanga et giraumon ou marinades aux légumes

La semaine dernière, vous avez découvert la recette des accras de morue, cette semaine, je remets le couvert avec les accras malanga, mes préférés. On les appelle aussi marinades en Guadeloupe, où elles sont principalement servies lors des festivités ayant lieu pour le vendredi Saint.

Le malanga est une petite racine à la peau noire et à chair blanche. Le giraumon est lui l’équivalent antillais de notre potiron. Vous pouvez d’ailleurs les interchanger sans problème.

Ingrédients :

  • 500 g de malanga
  • 150 g de giraumon
  • 4 oignons verts
  • 2 gousses d’ail
  • piment
  • 2 branches de thym
  • 4 brins de persil
  • 1 œuf
  • 100 g de farine
  • 1 c à c de levure
  • sel et poivre
  1. Éplucher, laver et râper les malangas et le giraumon.
  2. Les mélanger dans un saladier avec les oignons, l’ail, le persil et le thym hachés également. Ajouter le piment à ce stade si ça vous dit.
  3. Ajouter l’œuf entier, puis la farine additionné de levure, le sel et le poivre.
  4. Délayer avec 2 ou 3 cuillères à soupe d’eau.
  5. Laisser reposer 30 minutes.
  6. Faire cuire à la poêle ou à la friteuse jusqu’à ce qu’ils soient dorés et croustillants.
  7. Servir immédiatement sur du papier absorbant pour éponger le reste d’huile.
  8. Rectifier éventuellement l’assaisonnement.

marinade accra malanga

Les accras de morue

Dans la lignée de notre série antillaise, voici le grand classique que tous les métros connaissent, les accras de morue. Ce petit beignet est souvent servi comme apéro / hors d’œuvre, mais de plus en plus il est payant dans les restaurants, ce qui n’était pas le cas il y a quelques années. Quoi qu’il en soit, c’est délicieux, même si je préfère nettement la version aux légumes.

Attention, comme tous les beignets, à la cuisson, ça va sentir l’huile et en prime le piment et la morue. Si vous pouvez faire ça à l’extérieur dans une friteuse (dont vous changerez l’huile pour les prochaines frites !!), n’hésitez pas.

Ingrédients :

  • 200 g de farine
  • 2 œufs
  • 1 verre d’eau (20 cl environ)
  • 1 càc de levure
  • sel, poivre
  • 1 oignon
  • 100 g de morue désalée et cuite à l’eau
  • 5 oignons verts
  • 1 gousse d’ail
  • 1 branche de thym
  • 1 petit bouquet de persil
  1. Délayer la farine dans l’eau.
  2. Hacher la morue, l’oignon et les herbes. Les ajouter à la pâte.
  3. Ajouter ensuite les 2 jaunes d’œufs. assaisonner avec sel et poivre (et piment si ça vous tente).
  4. Juste avant de cuire les accras, ajouter la levure dans la pâte ainsi que les deux blancs montés en neige.
  5. Faire chauffe l’huile dans une poêle ou la friteuse.
  6. Lorsque l’huile est bien chaude, y mettre la pâte cuillère à café par cuillère à café.
  7. Les accras sont cuits lorsqu’ils sont bruns et croustillants.
  8. Les servir immédiatement dans un petit panier sur un lit de papier absorbant, pour éponger le trop plein d’huile. Éventuellement, saler un peu.

Noix de cajou au curry

Une recette extra simple et qui fera son petit effet à l’apéro, qui provient de mon mentor du wok, Ken Hom.

J’adore les noix de cajou, particulièrement ce côté sof t et croquant à la fois sous la dent. Le petit goût de sel et cette saveur douce et subtile sont très agréables. Bref c’est ma noix favorite à l’apéritif. La recette que je vous présente permet de se faire croustiller les cajous, tout en leur donnant un parfum de curry prononcé qui change de l’habitude.

Ingrédients :

  • 2 c à s d’huile d’arachide
  • 2 c à s d’ail grossièrement haché
  • 225 g de noix de cajou CRUES (pas des salées !!)
  • 1 c à s de sauce soja légère
  • 1 c à s de poudre de curry
  • sel et poivre
  • 1/2 c à s de poudre de 5 épices
  1. Préchauffer le four à 140°, thermostat 5.
  2. Faite chauffer un wok à feu vif. Ajouter l’huile.
  3. Quand elle est chaude, ajouter l’ail et les noix de cajou et faire sauter en remuant sans arrêt jusqu’à ce que ce soit doré (attention ça brûle TRES vite).
  4. Ajouter la sauce soja et laisser cuire jusqu’à évaporation du liquide.
  5. Ajouter alors le curry, le 5 épices, sel et poivre. Bien mélanger pour que les noix soient bien enrobées par les épices.
  6. Etaler les noix de cajou sur une plaque allant au four.
  7. Faites les cuire au four entre 15 et 20 mn pour qu’elles soient parfaitement dorées. Encre une fois, surveillez fréquemment car on arrive vite à un bout de charbon immangeable.
  8. Faire refroidir et servir.

Les noix de cajou crues se trouvent sans problème dans les épiceries exotiques. Ce sont les mêmes que celles utilisées pour le porc au noix de cajou.

Retrouvez toutes les recettes du lundi par catégorie sur la page d’index des recettes