Archives par mot-clé : concert

Des nouvelles de Keziah Jones

Bonne nouvelle pour les fans de Keziah Jones, le prince du blufunk va nous régaler les oreilles à partir du 4 novembre prochain avec un nouvel album intitulé « Captain Rugged ». Toujours la même recette qui marche depuis ses débuts de mélange afro blues rock funk. J’ai hâte.

Et pour se rôder, quoi de mieux que de la scène, surtout quand c’est à Hyde Park en première partie des Stones … Pas mal.

Malheureusement, je n’ai pas trouvé grand chose sur le Net, la seule vidéo Youtube du concert est courte et focalisée sur le bassiste. Mais on aperçoit quand même Keziah sur la fin avec sa Lâg custom signature.

Via La Boite Noire du Musicien.

Et voici le teaser du premier extrait de l’album, Afro New Wave

[Concert] Candye Kane et Bad Mules à l’Odéon de Tremblay en France

Pour ceux qui ne la connaîtraient pas, Candye Kane est une chanteuse de blues (au sens large) d’origine californienne, mais texane d’adoption. Il s’agit d’un phénomène puisqu’elle à commencé en faisant des photos de charme, mais à la force du poignet (si je puis dire) elle a fait son trou (décidément …) dans le domaine de la musique. Et son caractère bien trempé n’y est pas pour rien, car en plus d’être une très bonne chanteuse, c’était une femme forte et fière de l’être. Elle le revendiquait haut et fort et plusieurs de ses chansons reprennent ce thème d’ailleurs (You need a great big woman par exemple). Depuis, le cancer du pancréas est malheureusement passé par là et les kilos se sont envolés, grillés par la maladie. Mais loin de l’accabler, cette saloperie de maladie l’a renforcé dans  sa force de caractère et elle semble s’en sortir. En tous les cas, le concert auquel j’ai pu assister à l’Odéon de Tremblay en France ne m’a pas semblé être entamé à cause d’une quelconque faiblesse. Bien sûr ses traits sont plus creusés mais elle déborde malgré tout d’énergie.

P1080521

P1080509

Tout d’abord, je tiens à souligner la qualité de la salle et de l’accueil. Je ne connaissais pas l’Odéon de Tremblay, et bine je peux dire que si l’occasion se présente, j’y ou retournerai sans hésiter. La salle de 200 places environs est très bien agencée, on y voit très bien la scène de partout, sans être trop loin quand on est au dernier rang (comme moi …). La sonorisation était top ce soir là, ni trop forte ni trop faiblarde, aucune faiblesse sur aucun des instruments, la balance était idéale. Et cerise sur le gâteau, les personnes à l’accueil étaient charmantes et souriantes. Enfin, les prix sont tout à fait raisonnables, car la place était à 17 euros.

La première partie assurée avec brio par Bad Mules était un pur moment de bonheur. Pour une fois, des français peuvent chanter un répertoire exclusivement en anglais sans  que je me dise qu’ils devraient prendre des cours d’anglais. La musique n’étant pas en reste, nous avons passé une excellente petite heure à savourer les reprises et les originaux de ce groupe nantais, à la fois swing, blues, jump. J’ai pensé plus d’une fois à Duke Robillard pendant leur set, c’est dire si c’était bon.

P1080339

P1080355

P1080369

P1080391

P1080396

La formation est assez originale pour moi qui suis habitué au classique guitare basse batterie, puisque la basse était aux abonnés absents, remplacé avantageusement par un organiste. L’ajout d’un saxophone ajoute encore du corps à la formation. Tous les instrumentistes étaient de très bon niveau, mention spéciale au leader du groupe, qui officiait aux fûts et au chant avec bonheur sur la moitié des titres (les autres étant chantés par le guitariste, qui n’était pas manchot non plus dans les deux domaines).

P1080343

P1080338

Après une pause (un peu trop longue à mon goût), les deux heures de concert de Candye Kane pouvaient commencer et la salle était dans les meilleures dispositions pour accueillir la diva.

L’intro sur fond de Minor swing revisité à la guitare blues électrique (Stratocaster rouge sévèrement relic et maniée expertement par Laura Chavez !!) met dans le ton, ça va être bon. La suite ne nous fera pas mentir, Candye enchaînera ses succès et les nouvelles chansons de son album sorti la veille (nous avions la primeur des morceaux).

P1080541

P1080534

P1080490

Nous avons là aussi passé un très bon moment musicalement et humainement parlant car sur le début du concert, Candye ponctuait chaque pause par une introduction plus ou moins longue, sur les origines de la chanson, sa façon de voir la vie et bien sûr de combattre le cancer. Je dois dire que tout ce qu’elle a dit a résonné en moi d’une manière que j’aurai préféré éviter car j’ai appris récemment que ma maman était aussi atteinte d’un cancer. Mais quand on voit comment Candye s’en sort, ça redonne de l’espoir.

P1080467

Malgré tout la soirée était excellente, la guitare fort bien tenue, la section rythmique (dont le batteur qui était un français apparemment et qui rodait le set avec le reste du groupe en provenance direct des US) bien à l’aise. Le bassiste était d’ailleurs un sosie de ZZ Top, c’était assez drôle.

P1080497

P1080446

P1080456

Et Candye est toujours une aussi bonne chanteuse, j’adore sa voix et son style depuis longtemps, je suis content d’avoir enfin pu la voir sur scène.

Si l’occasion se présente, n’hésitez pas et allez voir Candye et son groupe sur scène. Elle sera de retour dans l’hexagone les 5 et 6 juillet et à la rentrée. Don’t miss her.

P1080431

Si vous voulez voir plus de photos, vous pouvez aller consulter mon Flickr.

Les dates du festival Crossroads 2013 annoncées

Ça y est, les dates du festival préféré des guitaristes de tout poil (enfin le mien en tous les cas) sont annoncées. Si vous avez la chance de vous trouver du côté du Madison Square Garden les 12 et 13 avril 2013, vous aurez la possibilité de vous rendre au Crossroads Guitar Festival organisé par Mister Eric Clapton et par la même occasion de voir un paquet de bons gratteux.

Pour le moment, les artistes suivants sont annoncés (en gras mes favoris) :

  • Jeff Beck
  • Dave Biller
  • Booker T
  • Doyle Bramhall II
  • Allman Brothers Band
  • Gary Clark Jr.
  • Eric Clapton
  • Citizen Cope
  • Robert Cray
  • Andy Fairweather Low
  • Vince Gill
  • John Mayer
  • Blake Mills
  • Keb Mo
  • Brad Paisley
  • Robert Randolph
  • Kurt Rosenwinkel
  • Robbie Robertson
  • John Scofield
  • Keith Urban
  • Jimmy Vaughan
  • Buddy Guy
  • Allan Holdsworth
  • BB King
  • Earl Klugh
  • Sonny Landreth
  • Jonny Lang
  • Albert Lee
  • Los Lobos
  • Taj Mahal

A noter l’apparition pour 2013 d’Earl Klugh et Allan Holdsworth. Plus de jazz cette fois, le Crossroads évolue.

Bien entendu, cette manifestation est toujours organisée en vue de réunir des fonds pour le Crossroads Center Antigua qui est un centre d’aide aux toxicomanes (cause qui parle à Clapton et pour laquelle il a créé ce centre et  déjà vendu aux enchères nombre de ses guitares mythiques afin de le financer).

Reste à espérer que l’on pourra récupérer (ou regarder en direct mais ça risque de pas se caler avec notre fuseau horaire) les vidéos sur Youtube ou autre. Il y a en effet peu d’élus de nos contrées qui risque de voir ce spectacle en direct et sur place.

 

[Concert] Fred Chapelier au New Morning

J’ai eu le plaisir d’aller passer une soirée il y a 15 jours au New Morning pour voir Fred Chapelier qui venait promouvoir la sortie de son dernier opus Electric Fingers.

Comme j’ai horreur de sortir en concert seul, j’ai convié mon confrère et néanmoins ami Sémi de Muzicosphère, Gasagogo (allez chez lui gagner du matos et partagez les concours, ne soyez pas égoïstes !!) et Guitar Fail.

Après l’attente syndicale de 30 minutes, le groupe Awek a investi la scène pour un set d’une bonne demie heure. La musique oscillait entre blues chicago, jump et rock old school. Un bon moment. La guitare,l’harmonica , la basse et la batterie étaient entre les mains (et la bouche) de très bons musiciens toulousains (personne n’est parfait … ils ne se sont pas privés de chambrer les parisiens quand ils étaient sur scène).

P1070560

Une fois la scène mise en place pour le Fred Chapelier band, nous n’avons pas eu à attendre très longtemps pour que la note bleue ne nous rattrape. Dès les premières mesures, on ne peut que constater que l’on a changé de catégorie. Ça envoie le bois, pour tous les musiciens (basse, batterie, orgue Hammond et 2 guitares). Fred est un très bon guitariste et ce n’est pas un hasard si c’est lui qui officie à la 6 cordes pour Jacques Dutronc désormais.

Dès les premières chansons, on est dans le bain. Le mélange entre blues, rock et country (mention spéciale à sa Tele branchée dans un Fender avec très peu d’effet) est excellent. La voix n’est pas en reste, ce n’est pas comme souvent le point faible de la fine gâchette  L’accent est bon en anglais (et ça c’est un truc sur lequel je suis difficile).

P1070391

Autre point positif pour Fred, c’est sa présence sur scène, sans en faire des tonnes, il est très présent, fait participer le public, fait le show. Bref un bon showman et performer. Il faut dire que le groupe qui est derrière lui est également de très bon niveau (pour le moins), ça aide.

P1070479

La section basse batterie est impeccable (bassiste discret mais efficace et batteur super punchy et bucheron, dans le bon sens du terme).

P1070497

P1070500

La guitare rythmique tenue par Charlie Fabert est discrète également (un peu trop à mon goût mais c’est peut être du à la sono ou notre position par rapport à la scène) mais toujours en place et un soutien infaillible au soliste. Et quand il passe en solo, on n’a pas affaire à un clone de SRV, c’est bon et ça change.

P1070572
Seul l’organiste était un peu en retrait, à tous les sens du terme d’ailleurs, mais pas de fausse note de ce côté là non plus, c’était toujours impec.

Le seul point noir de la soirée fut la réverbe qui était posée sur la voix de Fred, beaucoup trop présente (façon piscine municipale).

Et en prime, nous avons eu droit à un guest, et pas des moindres, en la personne de Bill Deraime, sur une reprise bluesy des Cactus, du Dutronc sus nommé. Mais à mon goût, ce ne sera pas la meilleure performance de la soirée.

P1070432

P1070422

La soirée s’est terminée en jam avec les Awek, les bassistes échangeant leurs instrument sur les trois chansons jouées (une chanson de Peter Green et deux autres que j’ai malheureusement oubliées). Une jam sympa et un peu impromptue si l’on en juge par la difficulté du guitariste des Awek à ramener son ampli et se brancher. A noter la belle reprise à l’arrache de la guitare et de l’ampli par l’ingé son (dixit Sémi).

P1070590

Pour conclure, je ne connaissais Fred Chapelier qu’en CD (live ceci dit, donc je savais à quoi m’attendre) et sur Youtube. Mais, cette soirée m’a conforté dans mon opinion que c’est l’un des tous meilleurs guitaristes de blues au sens large en France aujourd’hui. Allez jeter une oreille sur ses CD et s’il passe près de chez vous, n’hésitez pas une seconde, vous ne le regretterez pas.

JAZZLIVE sur TSF – Des concerts de Jazz et de blues à la pelle

Si vous aimez le jazz et le blues, vous connaissez certainement la radio 100% jazz, TSF. Ce que vous ne savez peut être pas, c’est que très souvent, ils retransmettent en direct des concerts dans des salles parisiennes, de province ou à l’étranger, les Jazz Live.

Et ce qui est bien avec TSF, c’est qu’une partie des émissions peut être podcastée (sauf Mi La Ré Sol Si Mi à mon grand regret, dont le flux RSS est cassé depuis cet été) et Jazz Live ne fait pas exception.

Vous pouvez donc ajouter le flux rss de l’émission dans votre lecteur de flux favori ou votre Itunes et profiter en baladodiffusion des concerts enregistrés par TSF.

Pèle mêle en ce moment, j’ai relevé Thorbjorn Risager (très bon bluesman danois), Bjorn Berge (le géant à la douze cordes), Laurent De Wilde excellent pianiste français, j’en passe et des meilleures. Il y en a une pleine page.

A vos baladeurs.

Téléchargez gratuitemente et légalement un concert live de Gov’t Mule

J’ai déjà dit que j’adorais Warren Haynes. Ce mec est incroyable. En plus de très bien jouer de la guitare, il le fait pour 4 groupes en même temps, donc il a un planning de tournée de malade. Il ne s’arrête jamais.

Il y a quelques jours, c’était Gov’t Mule qui passait en concert dans l’état de New York. Non je n’y étais (malheureusement) pas (mais si vous voulez m’offrir des miles, je ne suis jamais allé à NY ce sera avec plaisir :-)). Par contre l’équipe du NYC Taper oui. Et ils ont enregistré ce concert, non pas une, mais deux fois. Enfin, en deux versions différentes.

Et comme toujours avec le site NYCTaper.com, les « bandes » sont disponibles gratuitement au téléchargement (souvent en FLAC et en MP3). Alors profitez-en.

govt mule nyctaper

En plus, cette soirée semblait spéciale car c’est un Gov’t Mule additionné du groupe de Levon Helm auquel le concert rendait hommage. Il y a également une pléiade d’invités ce qui rend l’enregistrement encore plus spécial.

Par ailleurs, j’ai jeté un coup d’œil au festival (Mountain Jam) lors duquel ce concert a été enregistré et ça donne envie d’aller faire un tour, il y a du beau monde à l’affiche.

Festival de guitares ce week end à Orry la Ville

Depuis l’année dernière, un festival de guitares à lieu à 10 km de chez moi et à environ 30 minutes de Paris, dans la charmante bourgade d’Orry la Ville dans l’Oise, 60cordes. J’avais bien apprécié l’année dernière l’ambiance qui se dégagez quand on arrivait sur place. C’est familial mais toute l’équipe municipale soutient le projet, le maire en particulier. C’est plutôt une bonne chose. Le programme était bon, cette année, ils remettent ça avec du lourd, le 12 et surtout le 13 mai.

affiche_60cordes-723x1024

Au menu, du picking, du métal, du celtique, du jazz, bref un programme très varié, tout ça dans l’après midi du dimanche 13 mai à partir de 13h15 pour les têtes d’affiche.

IRISH COFFEE GROUP – celtique
TRIO MORGLBL – on ne présente pas Christophe Godin et son trio de métal cartoon
ERIC GOMBART – picking
GAËLLE BUSWEL – blues folk
PIERRE DORAGON Trio – Jazz classique (c’était mon voisin d’en face, il y a encore 4 mois, je vous le conseille, les journées d’été les fenêtres ouvertes, il remplaçait TSF :-))
NINA ATTAL – Soul blues

Verso_60cordes-723x1024

Je ne saurais trop vous engager à ne pas faire comme moi qui ne peux pas me libérer et à vous rendre dimanche à Orry la Ville pour vous remplir les oreilles de belles notes, pour un prix somme toute modique (l’entrée pour tous les concerts est à seulement 20 euros). En prime, vous pourrez aller vous dégourdir les jambes dans la forêt toute proche après les concerts.