Archives par mot-clé : fromage

La tarte aux poireaux et fromage bleu

J’aime bien faire des tartes salées. La base est souvent la même (comme une quiche lorraine) oeuf + crème et on y ajoute un peu ce que l’on veut : des légumes, du jambon, des lardons, du fromage ou un peu de tout cela.

Aujourd’hui ce sera un mélange classique, poireaux et fromage bleu. Vous pouvez utiliser n’importe quel type de bleu (Roquefort, bleu d’Auvergne, …). Il faut juste faire attention quand on assaisonne l’appareil oeuf + crème à ne pas avoir la main trop lourde en sel car ce sont des fromages qui en contiennent en général pas mal.

tarte poireaux bleu 02

Ingrédients :

  • une pâte brisée
  • 4 poireaux
  • 20 cl de crème
  • 2 oeufs
  • 150 g de fromage bleu
  • 50 g d’emmental râpé
  • poivre
  1. Étaler la pâte et la placer dans un moule de 28 cm.
  2. Faire préchauffer le four à 180°.
  3. Faire cuire les poireaux à la vapeur pendant environ 30 minutes. Les couper ensuite en tronçons de 2 cm.
  4. Émietter le bleu en grosses « pépites ».
  5. Mélanger oeuf, crème et emmental râpé. Ajouter les poireaux.
  6. Verser le mélange sur la pâte.
  7. Parsemer le dessus de la tarte avec le fromage bleu.
  8. Enfourner pendant 40 minutes, le dessus doit être bien doré.

tarte poireaux bleu 04

tarte poireaux bleu 03

Les ficelles picardes

J’habite dans l’Oise alors les ficelles picardes ça me connait … En fait non, je n’en fait jamais. Mais là une envie subite et paf retour en 3ème dans mon cours d’EMT et première recette de l’atelier cuisine … les ficelles picardes, bien entendu. Quand j’y repense cette année de troisième a posé pas mal de bases de ma cuisine en un sens. J’ai longtemps conservé les recettes de mon cahier.

Assez discutaillé, passons aux choses sérieuses.

ficelles picardes 02

Ingrédients :

Pour les crêpes (2 par personne, soit pour 4 personnes)

  • 200 g de farine
  • 20 cl de lait
  • 20 cl d’eau
  • 2 oeufs
  • sel

Pour la garniture

  • 200 g d’emmental
  • 4 tranches de jambon blanc
  • 200 g de champignons de Paris
  • 1 l de lait
  • 100 g de farine
  • 100 g de beurre
  • sel et poivre
  • un pincée de noix de muscade
  1. Préparer la pâte à crêpe : mélanger la farine et le sel. Ajouter les oeufs et mélanger.
  2. Verser petit à petit le lait et l’eau en remuant vigoureusement au début pour obtenir un pâte sans grumeau et fluide. Au besoin, vous pouvez la passer dans une passoire fine ou un chinois. En fonction de votre farine il se peut qu’il y ait trop ou pas assez de liquide. La pâte doit être bien fluide, pas trop épaisse pour que vos crêpes soient fine.
  3. Faire cuire les crêpes et réserver.
    http://www.dailymotion.com/agatzebluz/video/x85hz0_crepes_lifestyle
  4. Laver et émincer les champignons. Les faire revenir au beurre dans une poêle jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Réserver.
  5. Découper le jambon en lamelles et râper l’emmental.
  6. Faire la béchamel : faire fondre le beurre, puis y ajouter la farine avec le sel, le poivre et la muscade. Laisser cuire une minute et ajouter en une fois le lait. remuer avec un fouet et laisser épaissir pendant 3 minutes sur feu moyen (attention aux projections si ça bout trop fort).
  7. Dans un plat passant au four, répartir un petit fond de béchamel. Réserver suffisamment de béchamel pour recouvrir les crêpes dans le plat.
  8. Mélanger au reste de béchamel les champignons, le jambon et les 2/3 de l’emmental.
  9. Fourrer chaque crêpe avec ce mélange puis les rouler et les aligner dans le plat.
  10. Recouvrir les crêpes avec la béchamel réservée et parsemer avec l’emmental.
  11. Passer au four quelques minutes pour que tout cela gratine gentiment.

ficelles picardes 01

La focaccia au fromage et ciboulette

Une soirée italienne sans pain, ce n’est pas possible. Quoi de mieux et de plus facile qu’une focaccia faite rapidos avec un peu de parmesan et quelques ciboulettes du jardin.

Ingrédients :

  • 5 g de levure sèche (ou  un sachet de briochain)
  • 1 c à c de sucre
  • 375 g de farine
  • 175 g d’eau
  • 1 c à c de sel
  • 40 g de parmesan (ou de pecorino si vous en trouvez)
  • 1 c à s de ciboulette hachée
  • 3 c à s d’huile d’olive
  • 1 c à s de farine de maïs
  • 2 c à s de gros sel marin (facultatif)
  1. Dans un petit bol mettre la levure, le sucre, une cuillère à café de farine et l’eau tiédie. Mélanger et laisser reposer couvert pendant 10 minutes jusqu’à ce que le mélange mousse.
  2. Dans un saladier (ou le bol de votre robot si vous avez la chance d’en avoir un) mélanger la farine, le sel, le parmesan et la ciboulette. Faire un puits et y verser le mélange eau + levure et 2 cuillères à soupe d’huile d’olive.
  3. Travailler la pâte pendant une dizaine de minute, jusqu’à ce qu’elle soit lisse.
  4. La mettre en boule dans un saladier légèrement huilé. Laisser reposer pendant 40 minutes dans un endroit chaud. La pâte doit doubler de volume.
  5. Préchauffer le four à 210°.
  6. Dans un moule à manqué (c’est ce qui est le plus pratique je trouve), verser la farine de maïs et la répartir uniformément.
  7. Dégazer la pâte et la retravailler 1 minute.
  8. Mettre dans le moule et l’étaler avec les mains du centre vers les bords. Attention à ne pas la trouer et à garder une épaisseur assez régulière. Piquer la pâte avec une brochette pour faire des trous réguliers sur toute la surface de la focaccia.
  9. Asperger légèrement d’eau et enfourner.
  10. Laisser cuire 10 minutes et ré asperger la focaccia avec de l’eau. Enfourner pour 10 minutes. A ce stade, passer une cuillère à soupe d’huile d’olive et remettre à cuire 5 minutes. C’est à ce moment que vous pouvez saupoudrer le sel marin.
  11. Servir chaud ou tiède. Avec une salade de roquette et parmesan par exemple.

foccacia ail et ciboulette 01

foccacia ail et ciboulette 02

Frittata aux pommes de terre et brocolis



Ou l’art d’accommoder les restes. quand les enfants font du nez sur de beaux brocolis, il faut bien trouver un moyen de les recycler. Mission réussie avec cette frittata, qui n’est ni plus ni moins qu’une omelette un peu améliorée. Normalement, tout devrait se trouver dans vos placards, pas besoin de faire de grosses courses pour cette recette, qui est en plus assez économique, … et calorique :-).

Ingrédients :

  • 6 œufs
  • 10 petites pommes de terre cuites
  • 1 brocoli cuit
  • 2 oignons
  • 1 gousse d’ail
  • 10 cl de crème
  • 100 g de gruyère ou mieux, de comté
  • sel, poivre
  • 1 c à s d’huile d’olive
  • 20 g de beurre
  1. Émincer finement les oignons ou les hacher, c’est selon votre goût.
  2. Dans une poêle, les faire revenir dans le mélange huile et beurre, jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres et commencent à dorer.
  3. Ajouter les pommes de terre coupées en gros morceaux. Laisser cuire jusqu’à ce que le tout soit bien doré.
  4. Ajouter le brocoli en petites fleurettes, l’ail passé au presse ail, et laisser encore cuire quelques minutes pour que toutes les saveurs se mélangent.
  5. Dans un grand bol, fouetter les œufs, la crème liquide, le sel et le poivre.
  6. Râper le fromage et réserver.
  7. Verser l’appareil aux œufs dans la poêle, bien répartir entre les légumes.
  8. Parsemer de fromage sur toute la surface de la frittata.

    frittata 01

  9. Laisser cuire pendant quelques minutes, jusqu’à ce que l’œuf ait bien pris. Normalement, environ 5 minutes. Attention à ne pas laisser brûler au fond (comme moi …).
  10. Si vous avez ça dans votre four et si votre poêle le permet, passer pendant quelques secondes la frittata au grill. Mais c’est optionnel. Si vous n’avez pas, laissez simplement fondre le fromage et servez.

Comme toujours avec ce type de plat, le plus amusant c’est de le transformer. On peut y mettre tous les légumes que l’on veut, comme des courgettes et des poivrons par exemple, en plus des pommes de terre. On peut ajouter aussi de la viande (du jambon, du rôti de porc, du poulet pourquoi pas). Et le fromage peut aussi être changé. Bref, amusez-vous.

Dernier conseil, la frittata doit être épaisse, ce n’est pas une omelette classique. Il faut penser tortilla.

Tarte au chèvre et aux épinards

Une bonne petite recette d’hiver qui réchauffe et qui nourrit bien. En plus, les épinards et le chèvre sont deux aliments qui vont très bien ensemble, donc pas possible de se tromper.

IMG_0355

Ingrédients :

  • 1 kg d’épinards surgelés (moitié moitié en branches et hachés)
  • 1 pâte feuilletée (ou une pâte au petit suisse sans gluten)
  • 3 œufs
  • 20 cl de crème fraiche liquide
  • 150 g de fromage de chèvre frais
  • 100 g de chèvre affiné (type chevreau)
  • sel, poivre
  1. Faire préchauffer le four à 185°.
  2. Décongeler les épinards dans une casserole jusqu’à ce que toute l’eau en soit évaporée. Ne pas oublier de les assaisonner légèrement.
  3. Mélanger dans un saladier la crème, les œufs et le chèvre frais coupé en dés grossiers. Rectifier l’assaisonnement avec le sel et le poivre.
  4. Incorporer les épinards dans ce mélange.
  5. Garnir un moule à tarte avec la pâte.
  6. Verser l’appareil dans le moule.
  7. Répartir les morceaux de fromage de chèvre affiné sur le dessus de la tarte.

    Tarte au chèvre et aux épinards 01

  8. Enfourner pour 40 minutes ou jusqu’à ce que l’appareil soit cuit.

Tarte au chèvre et aux épinards 01

Une bonne salade par là dessus, c’est l’idéal, mais tout seul ça passe bien également.

IMG_0354

Pesto au bleu et à la roquette

Ma maman pense toujours à moi, et elle m’a ramené la dernière fois qu’elle nous a rendu visite un magnifique mortier de chez Emile Henry. Ni une ni deux, j’ai étrenné le livre sur le pesto qu’elle en a profité pour m’acheter également. Ça tombe bien, je l’avais déjà reluqué avec envie, car ses recettes sont assez originales et font envie. On commence aujourd’hui avec l’adaptation d’une de ces recettes, le pesto à la roquette et au bleu.

Ingrédients :

  • 20 g d’amandes
  • 1 c à c d’échalote hachée
  • 2 poignées de roquette
  • 1 poignée de menthe
  • 3 c à s d’huile d’olive
  • 1 c à s de jus de citron
  • le zeste d’un demi citron
  • 1 c à s et demie de fromage bleu (j’ai utilisé un très bon bleu d’Auvergne ici)
  • sel et poivrepesto bleu et roquette
  1. Mettre les herbes, l’échalote et les amandes dans un pilon et transformer en pâte molle.
  2. Si besoin ajouter un peu d’huile.
  3. Ajouter le bleu et continuer à pilonner jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
  4. Ajouter l’huile s(il en reste), le jus et le zeste de citron.
  5. Rectifier l’assaisonnement.

    pesto bleu et roquette

  6. Mélanger aux pâtes cuites al dente, éventuellement en délayant avec un peu de l’eau de cuisson.
  7. Mais avec ce genre de pesto, il est tout à fait envisageable de l’étaler sur des crostini et de le servir à l’apéro.

Bien sûr, si vous avez une moulinette ou un robot, c’est encore plus simple, vous mettez tout dans le bol et vous appuyez sur le bouton de mise en marche.

Avec ce genre de pesto, il est tout à fait envisageable de l’étaler sur des crostini et de le servir à l’apéro.

Les pâtes alla matriciana

Voici une de mes recettes de pâtes favorites. Je la pratique depuis un bon bout de temps maintenant, c’est une des premières que j’ai fait à répétition. Dans l’absolu, c’est très simple, il s’agit d’une sauce tomate avec des lardons. Mais on peut lui ajouter plein de petits twists pour la changer finement, comme ça pas de risque de se lasser.

Ingrédients :

  • 2 oignons
  • 200 g de lardons
  • 1 boite de tomates entières au jus
  • 1 c à s d’huile d’olives
  • 1 c à s de concentré de tomate
  • 1 c à s de sucre
  • 1 feuille de laurier
  • 3 branches de thym
  • sel, poivre
  1. Éplucher et hacher ou émincer l’oignon.
  2. Faire revenir dans un peu d’huile d’olives les lardons, jusqu’à ce qu’ils dorent.
  3. Ajouter les oignons et faire cuire jusqu’à ce qu’il soient tendres.
  4. Ajouter la tomate coupée en dés et le reste des condiments.
  5. Laisser mijoter une bonne demie heure, pour que la sauce réduise.
  6. Faire cuire vos pâtes al dente et mélanger avec la sauce (de laquelle vous aurez retirée thym et laurier).
  7. Servir immédiatement avec du parmesan fraichement râpé.

spaghetti matriciana
Au rayon des modifications on peut noter : mélanger lardon natures et fumés, changer les herbes de la sauce (persil, sauge, laurier, thym, basilic, …), ajouter de l’ail, utiliser des tomates fraiches en saison, juste avant de servir mélanger des petits morceaux de fromage (mozzarella ou encore mieux du chèvre). Après, le tout est de conserver l’idée de base tomate + lardons.
A vos casseroles.