Archives par mot-clé : porc

Le poulet au cidre



Voici une recette, délicieuse, goûteuse e surtout pas onéreuse. L’original est fait avec du veau, mais ce type de préparation s’accommode très bien avec du poulet ou du porc par exemple. et c’est bon à chaque fois. Je suis étonné de ne pas l’avoir encore publiée car c’est une des recettes que je fais depuis le plus longtemps. L’erreur est réparée.

Ingrédients (pour 6 – 8 personnes) :

  • 1 poulet et 2 cuisses – hauts de cuisse
  • 1 oignon
  • 25 g de beurre
  • 3 c à s d’huile
  • 1 litre de cidre brut
  • 1 bouquet garni
  • 2 jaunes d’oeuf
  • 20 cl de crème fraîche épaisse
  1. Éplucher et émincer l’oignon.
  2. Enlever la peau du poulet et le débiter en morceaux.
  3. Faire fondre le beurre additionné de l’huile dans un faitout.
  4. Faire dorer le poulet dans la matière grasse et réserver la viande sur une assiette (attention aux projections de gras !!).
  5. Mettre l’oignon dans le faitout et faire dorer à feu moyen.
  6. Déglacer avec le cidre et bien racler tous les sucs de viande présents au fond du faitout.
  7. Remettre la viande, ainsi que le bouquet garni. Saler et poivrer.
  8. Laisser mijoter doucement une bonne heure (attention le poulet ça se défait).
  9. A partir de là, vous pouvez laisser votre préparation tranquille. Par exemple la préparer la veille ou le matin pour le soir.
  10. Un peu avant de servir, réserver la viande au chaud (dans un plat couvert dans le four chauffé à 80° par exemple).
  11. Faire chauffer le « bouillon » pour le réduire s’il est trop clair. Ne pas oublier d’enlever le bouquet garni.
  12. Dans un bol, mélanger les jaunes d’oeufs et la crème.
  13. Hors du feu dans le bouillon chaud, délayer le mélange crème + jaunes d’oeufs.
  14. Napper la viande avec cette sauce et servir immédiatement avec du riz blanc et des haricots verts.

Ragout de cochon antillais



On commence une petite série de recettes antillaises. J’ai passé quelques jours en mars en Guadeloupe comme presque tous les ans et cette fois je suis revenu avec des photos et des recettes dans mes bagages.
On commence donc avec un classique, le ragout de cochon, qui se fait normalement au moment de Noël.

Ingrédients :

  • 800 g de porc (échine ou rouelle)
  • 4 gousses d’ail
  • 1 piment
  • 1 oignon
  • le jus de 3 citrons verts
  • 1 bouquet garni
  • 1 c à c de bois d’inde
  • 2 c à s d’huile d’arachide
  • sel et poivre

ragout de cochon antillais 02

  1. Découper la viande en gros dés de 2 ou 3 cm de côté
  2. Dans un plat creux, mettre les cubes de viande et les assaisonner avec le jus de citron vert, le sel, le poivre et 3 gousses d’ail hachées.
  3. Laisser mariner 30 minutes.
  4. Dans une cocotte, faire chauffer l’huile et y faire revenir et dorer la viande.
  5. Une fois dorée, lui ajouter l’oignon coupé en rondelles, la marinade, le bois d’inde et le bouquet garni. Couvrir d’eau à hauteur.
  6. Laisser cuire à feu moyen pendant 30 à 40 minutes.
  7. Au moment de servir ajouter encore une gousse d’ail hachée et le jus d’un citron vert.

ragout de cochon antillais 01

Servir avec un riz blanc ou un riz haricots rouges.

Côtes de porc aux oignons caramélisés et au champagne



Cette semaine, je vous présente une de mes recettes de porc favorite, les côtes de porc aux oignons caramélisés et au champagne. Elle est très simple à réaliser et les ingrédients sont faciles à trouver et plutôt bon marché (sauf le champagne, que vous pouvez remplacer par un bon vin blanc sec). Par contre, ça demande un petit peu de temps  car il faut faire cuire oignons et porc à la suite et monter le plat. Mais une fois que c’est fait vous pouvez l’oublier au four, ce qui n’est pas mal quand on a des amis qui viennent à la maison.

Ingrédients :

  • 4 côtes de porc (dans l’échine de préférence)
  • 4 c à s d’huile d’olive
  • 50 g de beurre
  • 10 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 4 belles branches de thym
  • 4 feuilles de laurier
  • 4 feuilles de sauge
  • 15 cl de champagne
  • sel et poivre
  1. Émincer finement les oignons, couper les gousses d’ail en tranches fines.
  2. Faire fondre 25 g de beurre et 2 c à s d’huile d’olive dans une poêle. Quand le mélange prend une couleur noisette, y faire cuire les côtes de porc, jusqu’à ce qu’elles prennent une belle couleur dorée. Assaisonner des deux côtés. Réserver dans un plat à gratin.
  3. Dans la même poêle, mettre le reste de beurre et d’huile (si nécessaire en fonction du gras relâché par le porc). Ajouter les oignons et les faire cuire à feu doux jusqu’à ce qu’il soient bien tendres et caramélisés. Assaisonner.
  4. Recouvrir les côtes de porc avec les oignons. Parsemer avec les gousses d’ail en tranche, la sauge grossièrement hachée, le thym effeuillé.
  5. Sur chaque côte, disposer une feuille de laurier.

    Côtes de porc au oignons caramélisés et au champagne 03

  6. Enfin, verser le champagne au fond du plat et couvrir avec un papier aluminium.
  7. Enfourner au four préchauffé à 180° pendant 45 à 60 minutes. Plus ça cuit et plus tendre est la viande.

Côtes de porc au oignons caramélisés et au champagne 05

Servir avec une purée maison et régalez vous avec la sauce.

Cette recette est idéale pour recycler un petit reste de champagne ou de vin blanc alors ne vous gênez pas, ce n’est pas le prix des côtes de porc qui doit vous retenir 😉

Le porc au caramel



Cette recette est une pure merveille. c’est doux et sucré mais épicé à la fois, la viande est super tendre. Vous m’en direz des nouvelles !!!

Ingrédients :

  • 800 g de côtes de porc dans l’échine
  • 125 g de sucre roux
  • 4 échalotes
  • 1 c à s de nuoc nam
  • 1 c à s de sauce soja
  • 25 cl d’eau
  • poivre au goût de chacun
  • 1 c à s de feuilles de coriandre hachée

Porc au caramel 01

  1. Désosser et retirer le gras des côtes de porc. Les couper en morceaux de 2 ou 3 cm de côté.
  2. Mettre le sucre dans une cocotte avec 2 c à s d’eau. Faire chauffer doucement et quand le sucre est dilué, mettre un petit peu plus fort. Attendre que le caramel prenne une belle couleur marron. Cela devrait prendre environ 5 minutes.
  3. Incorporer ensuite le porc, les échalotes, le nuoc nam, la sauce soja, le poivre et les 25 cl d’eau chauffée. Mélanger jusqu’à ce que le caramel soit dissout.
  4. Laisser cuire à feu moyen jusqu’à ce que la sauce soit épaissie et que la viande soit cuite.
  5. Garnir avec la coriandre au moment de servir.

Pour bien apprécier le goût de la sauce, je vous conseille ce plat avec un riz blanc.

Porc au caramel 05

Soupe chinoise aux nouilles et aux boulettes de porc



Pour une fois, je ne vous direz pas que cette recette est facile et rapide, elle demande d’avoir un peu de temps devant soi. Par contre, il n’y a rien de très compliqué. Mais le jeu en vaut la chandelle, car c’est une soupe qui est très gouteuse et ce sont surtout les délicieuses boulettes de porc qui l’accompagne qui lui donnent toute son originalité.

soupe nouille boulette porc 03

Ingrédients :

  • 1 c à s d’huile d’arachide
  • 2 c à c d’huile de sésame
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 1 c à s de gingembre frais râpe
  • 1/2 chou chinois haché
  • 300 g de porc haché (une grosse côte dans l’échine fera l’affaire)
  • 1 blanc d’œuf
  • 1.5 c à s de maïzena
  • poivre blanc moulu à votre convenance
  • 80 ml de sauce soja claire
  • 2 c à s de vin de riz
  • 6 oignons verts finement émincés
  • 1 bouquet de coriandre émincé
  • 1.5 l de bouillon (de préférence de volaille, mais ça marche aussi avec du bœuf ou du porc)
  • 200 g de nouilles de blé (mes favorites, celles à l’arôme crevette !!)
  1. Dans un wok chauffé à feu vif, ajouter l’huile d’arachide et une cuillère à café d’huile de sésame. Ajouter l’ail, la moitié du gingembre et le chou. Faire revenir le mélange jusqu’à ce que l’ail dore. Réserver le mélange et faire refroidir.
  2. Mélanger dans un saladier avec le mélange refroidi, le porc haché, le blanc d’œuf, la maïzena, le poivre et 2 cuillères à soupe de sauce soja, 1 cuillère à soupe de vin de riz, 1/2 oignon vert et 3 cuillères à soupe de coriandre.
  3. Laisser reposer au réfrigérateur pendant une heure (recouvrir d’un film plastique pour ne pas avoir un frigo asiatique à la fin de ce temps).
  4. Dans une cocotte, verser le bouillon et le porter à ébullition. Baisser le feu et ajouter le reste du gingembre, de la sauce soja et de l’alcool de riz. Faire cuire à couvert pendant 5 minutes.
  5. Façonner des boulettes à l’aide des mains ou de deux cuillères à soupe. La portion à travailler est d’environ une cuillère à soupe. Plonger les immédiatement et au fur et à mesure dans le bouillon pour les pocher.
    soupe nouille boulette porc 01
  6. Laisser cuire encore 8 à 10 mn. Quand les boulettes sont cuites, elles remontent à la surface.
  7. Pendant ce temps, faire cuire dans une autre casserole les nouilles selon les indications du fabricant. Égoutter les et les rincer.
  8. Vous pouvez alors les ajouter à la soupe ou les placer dans le bol de service et ajouter la soupe par dessus.
    soupe nouille boulette porc 02
  9. Servir en parsemant le plat avec le reste d’huile de sésame, de coriandre et d’oignons verts.

Ces boulettes à elles seules valent le déplacement et vous ne regretterez pas un instant la montagne de vaisselle qui vous attendra après le repas.

Le porc sauté aux noix de cajou

Encore une recette de Ken Hom, le pape du wok. Elle ne demande que très peu d’ingrédients. Le plus dur c’est de trouver des noix de cajou non grillées et nature. Pour le reste, c’est du fond d’épicerie asiatique que vous devriez avoir en stock si vous faites ce genre de cuisine de temps à autre.

Ingrédients :

  • 500 g de filet de porc
  • 2 c à s d’huile d’arachide
  • 100 g de noix de cajou non grillées
  • 1 c à c de sucre

Pour la marinade de la viande :

  • 2 c à s de vin de riz
  • 2 c à s de sauce soja light
  • 2 c à c d’huile de sésame
  • 2 c à c de maïzena
  • poivre
  1. Mélanger les ingrédients de la marinade dans un saladier, en commençant par la maïzena et en la délayant avec les liquides.
  2. Y ajouter le porc coupé en lamelles fines de 2 cm de large. Bien mélanger et mettre à mariner pendant au moins une demie heure.
  3. Faire chauffer le wok, ajouter l’huile.
  4. Quand elle fume, y ajouter le porc, éventuellement débarrassé de l’excédent de marinade. Le faire en deux fois n’est pas une mauvaise idée car plus il y a de viande dans le wok, moins elle est saisie.
  5. Quand la viande n’est plus du tout rosée, réserver dans un plat.
  6. Nettoyer le wok rapidement et faire revenir les noix de cajou avec le sucre, le sel et le poivre 1 ou 2 minutes sur feu doux. Attention, ça brûle très vite.
  7. Quand elles ont doré un peu remettre le porc dans le wok et laisser réchauffer rapidement.

Servir tout de suite avec un riz blanc vapeur pour saisir au maximum les saveurs délicates de ce plat.