Mea culpa, mea maxima culpa

Répète :  » je ne ferai plus d’installation hasardeuse de plugin sur le blog en live ».

Oui maître, désolé Maître.

Martinet

Maintenant que c’est clarifié, je suis désolé chers lecteurs pour cette interruption de deux jours sur l’affichage des billets, je suis un gros lourd, je ne le ferai plus.

Et dire qu’après le 100ème billet, le blog avait décollé comme un malade grâce à mon inscription sur le planet-libre. Quel con.

5 réflexions sur « Mea culpa, mea maxima culpa »

  1. tout est bien qui finit bien 😉

    Et encore bravo pour le blog, on te pardonne facilement les quelques soucis ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *