Archives par mot-clé : silicone

Le nougat aux noix de cajou

Cette année, nous n’avons mangé qu’une fois du nougat cajou en Guadeloupe. Je n’en ai jamais vu que là bas et c’est bien dommage car cette petite friandise antillaise est une tuerie. Ils le font aussi en version cacahuètes, qu’ils appellent  localement « pistaches ». Mais nous celui que l’on préfère, c’est bien celui aux cajoux.

En regardant l’étiquette, nous nous sommes rendus compte qu’il n’est composé que de sucre et de noix de cajou. Difficile de faire une recette avec moins d’ingrédient. Donc une fois rentrés, il ne nous a pas fallu longtemps pour tester la confection de ce nougat délicieux. Nous avons décidés de partir des noix que nous avons toujours dans le placard, c’est à dire de noix de cajou salées pour apéritif. Le caramel et le sel allant bien ensemble, ça ne semblait pas être une hérésie 🙂

Ingrédients :

  • 100 g de noix de cajou (salée ou non)
  • entre 60 et 80 g de sucre blanc
  • un peu d’eau
  1. Dans une casserole à fond épais, mettre à chauffer le sucre avec un peu d’eau.
  2. Laisser se former un caramel brun doré.
  3. Jeter dans ce caramel les cajoux (débarrassées de leur excédent sel) et bien les enrober.
  4. Verser rapidement sur une plaque antiadhésive ou une feuille de silicone et aplatir pour obtenir une épaisseur d’un centimètre environ.
  5. Laisser refroidir un quart d’heure environ (si vous en avez la force).

Si vous n’utilisez pas des cajoux apéritif salées mais des natures, je vous conseille de les passer au four pendant quelques minutes car la cajou nature peut être toxique. Une dizaine de minutes à 180° devrait suffire. Attention simplement à ne pas les laisser brûler.

En ce qui concerne le caramel, les proportions de sucre seront à adapter en fonction de vos goûts. Nous avions commencé avec 50 g de sucre mais c’était un poil pas assez. En fonction de votre goût pour le sucre et de la force de vos dents, il faudra modifier la quantité de départ.

Les madeleines de Commercy



Dans la série des petits gâteaux délicieux qu’il m’arrive de préparer, il y a les financiers, les cannelés, les  cookies, les muffins, mais il y a également les madeleines. J’avais fait l’acquisition de moules en silicone depuis un certain temps, mais je n’avais pas eu le temps de tester des recettes. La première ne fut pas vraiment satisfaisante, mais celle-ci oui. Les madeleines sont fondantes et moelleuse, exactement ce que je recherchais.

Ingrédients :

Pour 25 petites madeleines de 6 cm de long

  • 3 œufs
  • 140 g sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé  ou de l’extrait de vanille
  • 1 pincée de sel
  • 150 g farine
  • 1 càc de levure chimique
  • 125 g beurre en pommade
  • 1 ou 2 càc de fleur d’oranger
  1. Sortir le beurre au moins 30 minutes à l’avance pour le ramollir.
  2. Préchauffer le four th7 (200°C).
  3. Dans un saladier, fouetter les œufs avec le sucre, le sel et l’extrait de vanille et la fleur d’oranger.
  4. Une fois que le mélange a blanchi et qu’il est mousseux, ajouter la farine tamisée et la levure. Mélanger au fouet ou à la cuillère en bois jusqu’à ce obtenir un pâte lisse.
  5. Travailler le beurre avec une spatule ou une fourchette dans une assiette pour qu’il soit vraiment très mou. Le terme pommade n’est pas usurpé.
  6. L’incorporer à la spatule dans le mélange sans trop travailler la pâte.
  7. Beurrer et fariner les moules à madeleines s’ils ne sont pas en silicone et verser dans chaque alvéole l’équivalent d’une bonne cuillère à soupe (le moule doit être rempli à ras).
  8. Enfourner et cuire 11 min en baissant le thermostat à 6 (170°C) au bout de 5 minutes de cuisson. Surveillez bien car en fonction des four, ce sera plus ou moins long. Dans tous les cas, ne les laissez surtout pas trop cuire, car elles sèchent et sont moins bonne. La madeleine ne doit pas être dorée, ou vraiment à peine.

Cette excellente recette est tirée du blog de Sandra, le Pétrin.