Installer WordPress en local sous Ubuntu avec Xampp

Dans le cadre de l’amélioration constante de ce blog et particulièrement de son look’n’feel (on est passé en V2.0 il y a quelques temps), j’ai été amené à vouloir installer une version du blog en local sur mon PC fixe qui tourne sous  Ubuntu 8.10.

Il n’y a pas des masses de ressources en français et surtout facilement compréhensibles. Je me suis donc dit que j’allais vous faire part de mon installation. Ça évitera peut être des erreurs à certains d’entre vous qui voudraient arriver au même résultat.

INSTALLATION D’UN SERVEUR LOCAL XAMPP

Sous Ubuntu, le meilleur moyen d’héberger WordPress en local est d’installer Xampp (qui a d’ailleurs le bon goût d’exister pour Linux, Mac et Windows). Pour cela, vous pouvez suivre le tuto vidéo que Daria a fait sur le sujet (attention, on y parle simplement de l’installation de Xampp pour WordPress et pas de l’importation de votre blog WordPress). Yves en a également mis une couche.

La vidéo, c’est pas mal, mais je dois dire que je préfère, une fois que je me suis imprégné de la marche à suivre, avoir une procédure écrite (ne serait ce que pour faire des copier-coller des commandes dans le terminal). Pour cela, la doc Ubuntu.fr de Xampp est super bien faite et très facile à suivre.

Sinon pour Windows, il y a aussi un tuto très bien fait de papygeek, je m’en suis également bien inspiré, en l’adaptant pour Linux.

INSTALLER WORDPRESS

Une fois que Xampp est installé, vous avez deux choix : installer wordpress et ensuite utiliser la fonction d’exportation de votre blog (« Gérer » puis « Importer » ou « Exporter » dans l’interface d’administration, cf. copie d’écran) en ligne pour ensuite importer ces réglages (si vous le désirez vous pouvez aussi repartir de zéro), ou bien choisir d’importer tous les fichiers votre blog en local.

Import export

Toutefois, si vous décidez de choisir la première solution, sachez qu’il faudra installer en local exactement la même version que celle online pour que tout fonctionne, ce qui peut être difficile si c’est une version intermédiaire (c’est du vécu …).

J’ai choisi la deuxième solution, qui est plus facile et permet d’être sûr qu’il ne manquera rien. Dans mon cas, je suis allé dans mon administration d’hébergement du blog (pas wordpress, celle de l’hébergeur, dans mon cas Cpanel qui a une fonction de backup total des sites hébergés)

Backup cpanel

Une fois que vous avez votre fichier de backup, il vous suffit de le décompresser dans le dossier local adéquat. Si votre blog local s’appelle wordpress ce sera dans (chez moi en tous les cas) :

/opt/lampp/htdocs/wordpress

Ensuite, il n’ y a plus qu’à rentrer votre adresse locale dans votre navigateur et ce sera exactement pareil que si vous étiez en ligne. Chez moi, ça donne

http://localhost/wordpress

LES PROBLEMES RENCONTRES

  • Sur mon installation personnelle, j’ai dû m’y reprendre à 4 ou 5 fois pour installer Xampp (malgré la simplicité apparente de la chose). Le blocage se faisait au moment de lancer la commande lampp start. Mysql était déjà lancé.

Mon système avait en effet une version de MySQL déjà installée et ça n’a pas du tout plu à Xampp qui ne la trouvait pas à son goût (car elle ne devait pas être installée au bon endroit).

Il m’a fallu faire une recherche dans Synaptic (mot clé mysql) pour m’apercevoir que cette version de MySQL venait de paquets KDE (il semble donc que KDE ai besoin de MySQL ??), Ksnapshot il me semble.

Une fois ces paquets désinstallés via Synaptic, le dossier créé par Xampp effacé (une énième fois 😉 et Xampp réinstallé, ça a fonctionné.

  • J’ai rencontré aussi pas mal de problèmes portant sur les droits d’écriture sur les fichiers et les dossiers, particulièrement d’installation manuelle des plugins (en décompressant directement les plugins dans le dossier du thème) et de l’édition des fichiers du thème dans l’interface d’admin, un comble quand on veut modifier le look du thème (alors que j’y ai accès en allant directement dans le dossier du disque dur où ils sont stockés). Pour résoudre ce problème, un petit coup de chmod en ligne de commande et c’est réglé. Cela modifie les droits en lecture / écriture de tous les fichiers du répertoire wp-content du blog pour l’utilisateur connecté, comme ça plus de souci. Donc, on ouvre un terminal dans le dossier qui contient le blog, s’il s’appelle wordpress, ça donne :

cd /opt/lampp/htdocs/wordpress

Puis on change les permissions sur tous les fichiers contenu dans le dossier wp-content et ses sous dossiers (si vous êtes paranoïaque, rien ne vous empêche de le faire dossier par dossier voire fichier par fichier).

chmod -R 777 wp-content

  • Le paramétrage du FTP m’a aussi posé problème, alors qu’en fait c’est très bête : dans le champ Hôte, il suffit de rentrer simplement localhost. Il m’a fallu un certain temps  avant d’y arriver, merci le forum Ubuntu FR.

ASTUCE UTILE

La doc Ubuntu préconise de créer un lien symbolique du fichier /opt/lampp/lampp dans le dossier /usr/bin , ceci afin de raccourcir les commandes à taper, notamment pour lancer et arrêter Xampp.

Au lieu de taper

sudo /opt/lampp/lampp start

Vous ne devrez plus taper que

sudo lampp start

J’ai trouvé plus simple de créer un alias dans mon fichier .bashrc, de cette manière je n’ai plus à taper pour lancer Xampp que le raccourci que j’ai choisi (à savoir start, mais vous pouvez choisir ce que vous voulez). J’ai fait pareil pour la commande sudo lampp stop que j’ai raccourci en stop.

J’espère que ce tuto vous aura aidé. N’hésitez pas à laisser des commentaires si vous avez des soucis, je répondrai si j’ai les connaissances nécessaires.

13 réflexions au sujet de « Installer WordPress en local sous Ubuntu avec Xampp »

  1. Je comprends pas pourquoi passer par Xampp alors que sous Debian/Ubuntu, avec un simple « apt-get install apache2 phpmyadmin mysql-server » on a l’environnement idéal pour un monter localement un serveur web. Ensuite il suffit de modier qq fichiers de conf dans /etc/apache2/sites-enables/ … pour définir son site web et ses paramètres.

    menfin j’ai peut-être pas compris votre objectif ?

  2. Salut,

    Quelle est la différence entre xampp et lamp (linux apache mysql php) ?

    Perso j’ai installé ubuntu server, il y avait déjà tous les outils nécessaires (lamp) pour y mettre WordPress, mais qu’est-ce que Xampp (et Lampp avec 2 p)?

    Merci d’avance.

  3. Je me posais exactement la même question surtout qu’il y a une procédure encore plus simple : C’est de passer par la sélection de tâches de synaptic. En choisissant l’option « serveur LAMP » on se retrouve avec un serveur apache+php+mysql en trois clics de souris.
    Je ne comprends vraiment pas l’intérêt de passer par XAMP.

  4. J’abonde dans le sens des commentaires précédents, la nécessité de XAMP c’est bon pour les OS archaïques comme Windows, mais avec linux c’est tellement plus simple.

    Un petit apt-get install comme le dit tictactoe et c’est réglé!
    Je rajouterai juste php5 dans la liste de « apt-get install » 😉

  5. @ Tous sauf Tiichigo : merci beaucoup pour vos encouragements les gars 🙁

    En cherchant, c’est tout ce que j’ai trouvé Xampp. M’enfin il me semble quand même que c’est la même chose que d’installer séparément tous les éléments.

    @ Tiichigo : merci.

  6. @agatzebluz Pas du tout il y a une méthode encore plus simple :
    Dans synaptic tu fais Édition-> Sélectionner des paquets par tâches
    Cocher l’option « serveur LAMP » et valider.
    C’est quand même la procédure la plus accessible au newbe quoi que l’on dise.

  7. XAMPP et LAMP sont diffèrents de part leur objectif.

    Xamp c’est seulement pour tester en local son site car il est beaucoup moin sécurisé. (bidouillage maison)

    LAMP c’est pour des serveurs de production comme pour OVH etc…

    Comment ça « tout sauf Ichigo »? je te soutiens. Missant 🙁

  8. Merci pour le lien 😉 comme toi à l’époque j’avais trouvé xampp comme solution…vais essayer LAMP par synaptic -> merci aux « commentateurs » 🙂

  9. @ Tichigo : c’est bien ce que je dis, je te remercie, les premiers commentateurs ayant été plus « tranchés » sur leurs avis.

    Je suis d’accord que l’installation est certainement plus facile par synaptic (j’essaierai d’ailleurs peut être) même si installer Xampp c’est pas compiler non plus, mais quant au paramétrage, je ne pense pas que ce soit super accessible au newbie (je ne pense plus en être un, mais j’ai pourtant galéré pour mon install locale).

    Merci quand même à tous pour vos participations, ce billet fait réagir 🙂

    @ Daria : de rien quand il y a du bon, faut le faire partager.

  10. @ ®om : désolé ton message était tombé dans les indésirables …
    Sur Wiki : XAMPP est un ensemble de logiciels permettant de mettre en place facilement un serveur Web, un serveur FTP et un serveur de messagerie électronique. Il s’agit d’une distribution de logiciels libres (X Apache MySQL Perl PHP) offrant une bonne souplesse d’utilisation, réputée pour son installation simple et rapide. Ainsi, il est à la portée d’un grand nombre de personnes puisqu’il ne requiert pas de connaissances particulières et fonctionne, de plus, sur les systèmes d’exploitation les plus répandus.

  11. @ Made in morocco : faut lire le tuto 🙂 J’en parle dans la deuxième partie avec le même lien.

    « Pour cela, la doc Ubuntu.fr de Xampp est super bien faite et très facile à suivre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *