La pâte brisée

Je m’aperçois que je n’ai jamais posté ici la recette de ma pâte brisée, qui pourtant est une des recettes les plus basiques et une des premières que j’ai apprise (en EMT en 3ème, oui je suis un vieux con), alors que j’avais posté la pâte sablée.

On peut faire de tout avec cette pâte, aussi bien du sucré que du salé, la preuve :

Ingrédients :

  • 250 g de beurre froid
  • 500 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 1 verre d’eau froide
  1. Couper le beurre en carrés d’un centimètre de côté.
  2. Les mettre dans un saladier avec la farine et le sel. Travailler rapidement du bout des doigts jusqu’à obtenir un sable assez fin. Personnellement, je fais ça dans mon robot, mais je l’ai fait des années à la main, ça fonctionne aussi, c’est juste un peu plus long.
  3. Ajouter la moitié de l’eau, puis le reste petit à petit jusqu’à ce qu’une boule se forme. C’est tout le secret de la pâte brisée, il ne faut pas qu’elle soit trop sèche, mais surtout pas trop mouillée non plus. Ça dépend pas mal de la farine utilisée. Il faut le sentir sous les doigts. Quoi qu’il en soit, il ne faut surtout pas la travailler trop longtemps, sinon le beurre va se réchauffer et commencer à fondre. Il faut donc aller assez vite.
  4. Couper le pâton en 3 parts égales, que vous pouvez utiliser après les avoir fait reposer au moins une demie heure au frigo.

Comme je ne mange pas de tarte plusieurs fois par semaine, j’en congèle en général 2 pâtons. Il suffit de sortir la pâte quelques heures avant de s’en servir pour qu’elle soit comme il faut pour pouvoir l’étaler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *