Archives par mot-clé : farine

Le pain au levain sans gluten



Ceux qui suivent le blog savent que ma fille est cœliaque et que par conséquent le gluten est son ennemi.

Mais comme depuis presque un an, je me suis mis à faire mon propre pain au levain (et que c’est une tuerie !!), elle a eu vraiment envie de tenter l’expérience sans gluten. Les pains sans gluten du commerce sont dans le meilleur des cas bof et dans la majorité des cas vraiment pas terribles. Donc elle ne mange plus beaucoup de pain depuis des années. Et cette aventure du pain au levain maison lui a redonné envie de tenter d’en faire at home. Et je dois dire que le résultat est vraiment bluffant.

Les tâches brunes sont dues au bicarbonate de soude
Si ça ne ressemble pas à du pain avec gluten …

Nous avons pris la recette chez Kim, d’abord depuis une vidéo Youtube et ensuite sur son blog. Nous avons testé plusieurs fois avant que je mette la recette sur le blog, donc je peux vous assurer que ça fonctionne bien.

Faire son pain au levain, ce n’est pas pour tout le monde, ça demande du temps et de la discipline pour suivre les étapes, … Mais le résultat est bien meilleur que tout ce que vous pourrez acheter dans la majorité des boulangeries. Pour moi, ça en vaut largement la peine.

Voici d’abord les proportions pour faire le mélange de farine spécial. Depuis, on l’utilise aussi pour faire de la pâtisserie dès qu’il faut un peu de liant, comme pour la pâte aux petits suisses par exemple.

Le mélange de farines de Kim625 grammes1.250 kg1,875 kg
Fécule de pomme de terre285 grammes570 grammes855 grammes
Farine de riz / Farine de riz gluant250 grammes500 grammes750 grammes
Amidon de tapioca75 grammes150 grammes225 grammes
Gomme de xanthane15 grammes30 grammes45 grammes
La recette du mélange de farine traduit et adapté du site de Kim

Ingrédients :

– 350 g de mélange de farine à pain sans gluten de Kim

– 1½ càc de gomme xanthane (en plus de ce qui est déjà dans le mélange)

– 1 càs de psyllium (du blond dans mon cas, que j’ai trouvé dans mon magasin bio habituel)

– 9 g de sel

– 240 g d’eau

– 2 càs d’huile d’olive

– 1 càs de miel

– 140 g de levain sans gluten

– ½ c. à café de bicarbonate de soude (à ajouter pendant le pétrissage et le façonnage). Totalement optionnel.

1. La veille au soir, avant le jour où vous voulez faire le pain, nourrissez votre levain pour obtenir 140 grammes de levain mature in fine. En général, je mets 30 g de levain original et je nourris avec 60 g de farine et 60 g d’eau. A vous d’adapter en fonction de votre propre levain (sans gluten bien entendu, le nôtre est à base de farine de riz). Mais si vous faîtes déjà du pain au levain, c’est exactement le même processus qu’avec gluten.

2. Le lendemain matin, dans le bol d’un robot (ou dans un saladier si vous le faites à la main), fouettez ensemble les ingrédients secs, puis ajoutez les ingrédients liquides (y compris les 140 grammes de levain mature), en battant à faible vitesse jusqu’à ce qu’ils soient bien combinés. Augmentez ensuite la vitesse et mélangez pendant 5 minutes. Si vous mélangez à la main, faites le pendant 5 à 7 minutes. Le mélange est assez mou, pas de panique, c’est normal.

3. Couvrez la pâte et laissez-la lever dans un endroit chaud, à l’abri des courants d’air, jusqu’à ce qu’elle ait doublé de volume, soit environ 3 ou 4 heures (ça dépend le la force de votre levain. C’est toujours plus long qu’avec de la levure industrielle). Placez ensuite la pâte levée au réfrigérateur pendant la nuit, dans une boite hermétique.

4. Le lendemain, retirez la pâte du réfrigérateur et retournez-la sur une surface bien farinée. Si vous utilisez le bicarbonate de soude, ajoutez le sur le dessus de la pâte et commencez à la pétrir jusqu’à ce qu’elle soit lisse.

5. Formez une boule et retournez-la dans un banneton fariné (ou dans un saladier avec un torchon fariné ou sur un carré de papier sulfurisé). Couvrez et laissez lever le pâton jusqu’à ce qu’il soit gonflé et sensiblement plus grand, pendant 2 ou 3 heures.

6. Vers la fin du temps de levée, placez une cocotte en fonte (ou en terre cuite dans mon cas) dans le four et préchauffez-le à 230° pendant 30 minutes. Le principal étant que la cocotte puisse se fermer et qu’elle puisse passer entièrement au four. Évitez les poignées en plastique ! J’ai vu des gens qui le faisait avec une tôle ou une pierre à pizza recouverts d’un saladier métallique par exemple. Le but est d’emprisonner la vapeur d’eau pour qu’une belle croûte puisse se former.

7. Lorsque la pâte a fini de lever, la retourner délicatement sur une feuille de papier sulfurisé et l’entailler avec une lame ou un couteau dentelé.

8. Placez doucement le pain dans la cocotte (sans vous brûler) et remettez le couvercle en place. Vous pouvez arroser la miche avec un pulvérisateur pour créer encore plus de vapeur dans la cocotte. Faites cuire le pain pendant 40 minutes dans la cocotte. Au bout des 40 minutes, retirez le couvercle et continuez à faire cuire pendant 20 minutes. Le pain est cuit lorsqu’il sonne creux quand on tape en dessous. Si vous préférez prendre la température, il doit être entre 95 et 100 degrés.

Le pain dans sa cocotte à la sortie du four

9. Retirez le pain du four et laissez-le refroidir sur grille avant de le découper. Quand on découpe le pain encore tiède, c’est délicieux, mais il se conservera moins longtemps.

Via https://www.letthemeatgfcake.com/gluten-free-artisan-sourdough-bread/



Le gâteau au chocolat minute au micro ondes

Une envie de gâteau au chocolat et pas plus de 15 minutes devant vous ? Cette recette est faite pour vous satisfaire !

Désolé, cette photo est moche, mais nous avions déjà massacré ce pauvre gâteau quand j’ai pensé à immortaliser le moment.

Trop tard pour la photo, tu as été mangé petit gâteau

Ingrédients :

  • 3/4 cup – 140 g de farine
  • 1/2 cup – 100 g de sucre
  • 1/2 cup – 30 g de cacao
  • 2 càc de levure chimique
  • 1/4 càc de sel
  • 2 gros jaunes d’œufs
  • 6 càs – 90 g de beurre fondu
  • 2 càc d’extrait de vanille
  • 1/2 cup – 90 g de pépites de chocolat
  • 1 cup – 25 cl d’eau tiède
  1. Mélanger la farine, le cacao, le de sucre, la levure et le sel dans un saladier.
  2. Ajouter les jaunes d’œuf, le beurre fondu mais refroidi (pour ne pas cuire les jaunes), la vanille, l’eau et les pépites de chocolats. Mélanger jusqu’à obtenir une pâte à peu près homogène.
  3. Mettre la pâte dans le moule (pouvant passer au micro ondes) et cuire au micro ondes pendant 7 minutes sur la plus haute puissance. Le gâteau doit être cuit sur les bords et toujours un peu fondant un milieu. Ajuster la cuisson en fonction de vos goûts.
  4. Mettre à tiédir et servir encore un peu chaud, idéalement avec une boule de glace.

Via Serious Eats

Le pain de mie



Deux belles tranches de pain maison le matin, il n’y a rien de meilleur

J’en ai eu marre d’avoir des pains qui ne ressemblent pas à de l’industriel, alors j’ai craqué et je me suis acheté un moule à pain de mie avec couvercle sur Amazon.

D’ailleurs, je recommande vraiment cet article, il est vraiment top, le revêtement est bien, il est épais, chauffe bien, le couvercle coulisse impeccablement, bref de la très bonne qualité.

Il me fallait donc une bonne recette de pain de mie pour le tester et quoi de mieux que le pain du roi Arthur, une des marques de farine les plus anciennes outre Atlantique. Ils savent de quoi ils parlent. Et quand ne plus, c’est Sandra du Pétrin qui la recommande, j’y vais les yeux fermés.

Ingrédients :

  • 600 g de farine T65
  • 1 sachet de briochin
  • 10 g de sel
  • 25 cl de lait tiède
  • 10 cl d’eau tiède
  • 30 g de miel
  • 30 g de beurre mou
  1. Mélanger tous les ingrédients secs dans la cuve de votre robot ou dans un saladier.
  2. Ajouter les autres ingrédients sauf le beurre et mélanger jusqu’à ce qu’une pâte homogène se forme.
  3. Ajouter alors le beurre en 2 ou 3 fois en continuant de travailler la pâte.
  4. Pétrir ensuite pendant 10 minutes pour former le gluten.
  5. Laisser reposer pendant une heure jusqu’à ce que la pâte double de volume.
  6. Façonner un petit bâtard que vous allez mettre dans votre moule.
  7. Laisser pousser le pain une deuxième fois pendant 20 à 30 minutes.
  8. Pendant ce temps, faire chauffer votre four à 180°.
  9. Mettre votre pain à cuire pendant 30 minutes.
  10. Il doit être doré et doit sonner creux. Laisser refroidir sur une grille.

Via Le Pétrin : Le Pain Sandwich du Roi Arthur

Le cake au foie gras et au magret fumé



Encore un délicieux cake extrait du désormais classique livre de Sophie Dudemaine. Celui-ci est plus festif avec le foie gras et le magret. Idéal pour recycler un morceau de foie gras si jamais il vous arrive de ne pas tout manger.

Ingrédients :

  • 3 œufs
  • 150 g de farine
  • 1 sachet de levure
  • 5 cl d’huile de tournesol
  • 12,5 cl de lait entier
  • 100 g de gruyère râpé
  • 100 g de foie gras de canard ou d’oie
  • 150 g de magret de canard fumé
  • 50 g d’amandes effilées et grillées
  • 1 pincée de sel
  • 2 pincées de poivre

  1. Préchauffez votre four à 180°C (thermostat 6).
  2. Dans un saladier, travaillez bien au fouet les oeufs, la farine et la levure. Incorporez petit à petit l’huile, le lait chauffé, le sel et le poivre. Ajoutez le gruyère râpé. Mélangez.
  3. Découpez le foie gras en dés, le magret en lamelles, incorporez le tout à la base avec la moitié des amandes.
  4. Versez le mélange dans un moule non graissé et parsemez dessus le reste des amandes.
  5. Mettez au four pendant 45 minutes.

Les tortillas de maïs



Une recette ultra simple, mais surtout ultra bonne. Ça change vraiment la donne par rapport aux tortillas du commerce. Et nos soirées tacos n’en sont que meilleures.

En même temps, c’est assez difficile de trouver des tortillas 100% maïs (à cause de notre allergique au gluten), donc les faire nous mêmes, c’est presque plus simple.

Les seul pré requis, c’est de trouver de la farine de maïs nixtamalisée. C’est un traitement spécial du maïs qui fait que cette farine est particulière. N’essayez pas avec de la farine « normale », ça ne donnera pas le même résultat. Maintenant, on peut trouver assez facilement cet ingrédient sur des boutiques spécialisées sur le net. J’ai acheté la mienne ici.

L’autre point d’attention est le façonnage, que j’ai résolu en utilisant deux planches à découper, un sac congélation ouvert et de l’huile de coude.

Ingrédients : pour une douzaine de tortillas

  • 350 g de farine de maïs (ou 300 g de farine maïs et 50 g de farine de blé pour une version avec gluten qui permet de faire de plus grosses tortilla qui se tiennent mieux)
  • 60 cl d’eau tiède
  • un bonne pincée de sel
  • Mélanger (dans le robot pour ma part) l’eau, le sel et la farine jusqu’à obtention d’un pâte homogène. Elle doit avoir la consistance d’une pâte à modeler.
  • Faire chauffer une poêle à fond épais sur feu moyen (12 / 14 pour ma plaque vitro).
  • Prélever une boule de 3 cm de diamètre (environ 80g). La placer sur l’intérieur du sac plastique que vous aurez préalablement ouvert au couteau sur les côtés. Refermer le sac et faire pression avec une planche à découper, un plat , une assiette, … bref tout ustensile que vous permettra d’obtenir suffisamment de pression pour que la boule de pâte se transforme en disque. Vous pouvez finir avec un rouleau à pâtisserie si vous les trouvez trop épaisses, bien entendu.
  • Mettre la tortilla à cuire dans la poêle pendant 1 minute sur chaque face. Le temps est à adapter en fonction de votre plaque de cuisson.
  • Réserver les tortillas sur un plat en les couvrant avec un linge pour les garder au chaud.

Via : 196 Flavors

Les Arepas, délicieux petits pains sans gluten et leur accompagnement au poulet et à l’avocat



Ma fille étant intolérante au gluten, je suis toujours en recherche de recettes goûteuses et exotiques nous permettant de découvrir de nouveaux goût tout en lui permettant de manger comme les autres.

Cette recette vénézuélienne coche toutes les cases : le petit pain (l’arepa) est à base de farine de mais et d’eau, le fourrage au poulet et délicieux et très simple à cuisiner et la sauce est vraiment délicieuse et pourra être réutilisée sur des tacos par exemple.

Bref, je vous invite à essayer, vous ne le regretterez pas. Il y a d’ailleurs dans la vidéo un deuxième accompagnement au bœuf si vous voulez quelque chose de différent du poulet.

Ingrédients :

Pour 8 Arepas

  • 550 g de farine de mais pré cuite (moi j’ai utilisé la PAN, que l’on trouve sur Amazon)
  • 600 ml d’eau
  • 2 càs d’huile d’olive
  • 2 pincées de sel
  • huile neutre (pour la cuisson)
La pâte à arepas et la farine utilisée

Pour le poulet (Reina Pepiada)

La reina Pepiada

Pour l’effiloché de poulet

  • 4 blancs de poulet
  • un petit oignon
  • une gousse d’ail
  • une branche de thym
  • une feuille de laurier
  • sel et poivre

Pour le condiment à l’avocat

  • 2 ou 3 avocats (en fonction de leur taille)
  • un poivron rouge
  • un demi oignon
  • un piment (idéalement un jalapeno, pour moi un piment marocain)
  • un citron vert
  • une poignée de coriandre
  • une gousse d’ail

Pour la sauce d’accompagnement

  • 1/2 avocat
  • 1 poignée de coriandre
  • 1 poignée de persil
  • 1 demi petit oignon
  • 1/2 piment (à adapter en fonction de votre tolérance)
  • 1/2 poivron rouge
  • 1/2 poivron vert
  • 1 petite gousse d’ail
  • le jus d’un citron vert
  • 1 càs de vinaigre blanc
  • 1 càc de sucre
  • sel et poivre
Les arepas natures
  1. Dans une casserole, mettre le poulet, l’ail, l’oignon entier, le thym, le laurier et de l’eau froide pour recouvrir. Saler et poivrer.
  2. Porter à ébullition et laisser mijoter 5 mn. Vous pouvez retirer l’écume qui se forme si vous voulez garder le bouillon (pour une soupe par exemple). Arrêter le feu et laisser tiédir à couvert.
  3. Une fois les blancs manipulables, en faire une chiquetaille grossière et réserver.
  4. Pendant ce temps, préparer la sauce. Mettre tous les ingrédients dans un blender ou une moulinette et blitzez jusqu’à obtenir la consistance désirée. Rectifier l’assaisonnement et réserver.
  5. Pour les arepas, mélanger l’eau, l’huile et la farine de mais petit à petit jusqu’à obtenir une consistance de pâte à modeler qui ne colle plus aux mains.
  6. Former des pains de la taille d’un muffin anglais (environ 10 cm de diamètre et un à deux cm d’épaisseur).
  7. Faire chauffer une poêle à fond épais à feu vif avec une cuillère à soupe d’huile. Mettre aussi le four à chauffer à 160°.
  8. Faire frire les arepas 5 à 6 mn de chaque côté pour développer une croûte. Réserver jusqu’à ce que tous les arepas soient cuits.
  9. Les mettre ensuite au four pour 10 ou 15 mn pour terminer la cuisson. Ils doivent sonner creux quand on les tapote (comme pour un vrai pain).
  10. Pendant la cuisson au four des pains, préparer la reina pepiada. Mélanger l’avocat en purée avec le jus du citron vert, le poivron rouge, l’oignon et le piment en petits cubes ainsi que l’ail râpé et la coriandre. Rectifier l’assaisonnement et ajouter le poulet et mélanger intimement. Vous pouvez ajouter un peu de citron si l’ensemble reste un peu sec. Dans la recette « traditionnelle », il y a aussi de la mayonnaise, j’ai testé, c’est très bon également pour allonger la sauce si vous n’avez pas assez d’avocat.
  11. Tous les éléments sont prêts, il ne reste plus qu’à fendre un arepa pour le fourrer avec la garniture et l’arroser de sauce avant de l’avaler goulûment. Enjoy.
Miam … avec la garniture au boeuf de la vidéo ci-dessous

Via Pro Home Cooks

Voici le minutage des recettes dans la vidéo pour ceux qui n’aiment pas lire 🙂

Arepas : 11 min 06 dans la vidéo

Garniture Reina Pepiada : 6 min 06

Salsa : 14 min 30

La blanquette de veau à l’ancienne



Un souvenir d’enfance, il s’agit d’un des plats que ma maman me cuisinait le mieux. Je me devais de faire honneur à la tradition et sa mémoire.

Ingrédients :

Préparation du veau

  • 700 g de morceaux de veau à blanquette
  • 1 oignon
  • 2 carottes
  • 2 blancs de poireau
  • 1 petite branche de céléri
  • 2 clous de girofle
  • Sel et poivre
  • Eau

Préparation des champignons de Paris

  • 150 g de champignons de Paris
  • 1 citron jaune
  • 20 g de beurre
  • 1 pincée de sel

Préparation de la sauce

  • 30 g de farine
  • 40 g de beurre
  • Sel et poivre
  • 50 cl du bouillon
  • 20 g de crème fraîche épaisse
  • 1 jaune d’œuf
  1. Couper la viande en cubes et la mettre dans une cocotte. Recouvrir d’eau froide et porter à ébullition. Maintenir l’ébullition 5 minutes, puis égoutter la viande dans une passoire et la rincer à l’eau froide. Nettoyer également la cocotte pour se débarrasser de toutes les impuretés qui sont remontées pendant l’ébullition.
  2. Éplucher l’oignon et le piquer avec les clous de girofle. Couper les carottes en 2 ou 3 morceaux. Fendre le poireau dans la longueur et laver sous l’eau froide pour ôter toute trace de terre.
  3. Remettre la viande dans le faitout. Ajouter l’oignon, les carottes, le poireau, le céleri. Recouvrir une nouvelle fois d’eau froide, saler et poivrer.
  4. Porter à ébullition et écumer si nécessaire. Couvrir et laisser mijoter au moins une heure à feu doux.
  5. Pendant ce temps, nettoyer les champignons de Paris et les couper en 2 ou en 4 en fonction de leur taille.
  6. Les mettre dans une petite casserole avec 20 g de beurre, un verre d’eau et le jus du citron plus une pincée de sel. Faire cuire à petit feu pendant 10 minutes. Égoutter à l’aide d’une écumoire et réserver les champignons et leur jus de cuisson dans 2 récipients différents.
  7. Une fois que le veau est cuit, pêcher les morceaux de viande et les réserver au chaud. Garder 50 cl du bouillon dans lequel il a cuit.
  8. Dans une autre casserole, faire fondre les 40 grammes de beurre et y verser la farine pour faire un roux. Mélanger et cuire 2 minutes sans cesser de remuer au fouet. Ajouter petit à petit 50 cl du bouillon de cuisson ainsi que le jus des champignons en remuant au fouet. Faire cuire quelques minutes, jusqu’à obtention d’une sauce épaisse. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire.
  9. Mettre la viande dans une cocotte, y verser la sauce et les champignons. Faire chauffer quelques minutes sur feu doux en mélangeant.
  10. Mélanger dans un bol la crème fraîche épaisse et le jaune d’œuf.
  11. Retirer la cocotte du feu et y verser cette liaison. Mélanger et réchauffer sur feu doux.