Archives par mot-clé : carotte

La quiche à la viande épicée



Un jour de flemme, nous avons recyclé un paquet (congelé) de farce de nos bricks au bœuf épicé dans un quiche. Voici la recette de cette improvisation gagnante.

Et pour les intolérants au gluten, c’est l’occasion de se faire des tartelettes avec une délicieuse pâte aux petits suisses.

Ingrédients :

  • 1 steak (rumsteck ou bavette par exemple)
  • 1 carotte
  • 1 petite courgette
  • 1 petit oignon
  • 2 c à s d’huile d’olive
  • 1 c à s de cumin en poudre
  • 1/2 c à s de coriandre en poudre
  • 1/2 c à s de cannelle en poudre
  • 1/2 c à s de curcuma en poudre
  • 3 oeufs
  • 50 g de Comté ou gruyère râpé
  • 15 cl de crème liquide
  • sel et poivre
  • 1 pâte feuilletée du commerce (ou maison si vous avez le courage)
  1. Dans une poêle, faire fondre les oignons coupés en gros morceaux dans de l’huile d’olive.
  2. Ajouter le steak coupé en gros cubes.
  3. Après quelques minutes, ajouter la carotte râpée et la courgette coupées en tranches fines. Assaisonner et laisser cuire pendant 10 ou 15 minutes jusqu’à ce que la viande et les légumes soient cuits complètement.
  4. Saupoudrer avec le cumin, la coriandre et le curcuma et la cannelle. Mélanger intimement.
  5. Laisser refroidir et passer au hachoir ou à la moulinette pour obtenir la farce.
  6. Dans un saladier, mélanger les œufs, la crème et le fromage puis ajouter la farce.
  7. Faire préchauffer le four à 180°.
  8. Foncer le moule (à manqué ou à tarte en fonction de l’épaisseur désirée) avec la pâte. Verser l’appareil dans le moule et enfourner.
  9. Laisser cuire 30 à 40 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit cuite sur les bords et que la tarte soit bien dorée.
  10. A déguster avec une bonne salade verte.

Le boeuf carottes



Encore un grand classique de la cuisine de brasserie française, le boeuf carotte. Finalement peu d’ingrédients et c’est toujours un grand succès car les enfants adorent ce type de plat mijoté.

Ingrédients :
  • 25 g de beurre
  • 1 càs d’huile d’arachide
  • 700 g de bœuf bourguignon
  • 2 oignons moyens
  • 1 gousse d’ail
  • Sel et poivre
  • 20 cl de vin blanc
  • 3 càc de concentré de tomates
  • 1 cube de bouillon de bœuf
  • 75 cl d’eau
  • 1,2 kg de carottes
  1. Faire fondre le beurre et l’huile dans une cocotte et y faire dorer la viande. La réserver.
  2. Faire revenir à feu doux les oignons émincés avec l’ail pressé et le concentré de tomates pendant quelques minutes. Saler et poivrer.
  3. Déglacer avec le vin blanc et bien gratter les sucs de cuisson.
  4. Remettre la viande dans la cocotte avec le cube de bouillon et mouiller avec l’eau. Laisser cuire 1h15.
  5. Rajouter les carottes pelées et coupées en rondelles et prolonger la cuisson 45 minutes.
  6. Rectifier l’assaisonnement et servir tel quel ou accompagné de semoule.

La Harira marocaine



Voici le plat que je prends toujours au moins deux ou trois fois lors de mes déplacements au Maroc. Cette soupe est à la fois, réconfortante et nourrissante.

Elle est traditionnellement servie avec un œuf dur, des dattes et un gâteau appelé chebakia (frit et trempé dans le sirop ou le miel). La soupe étant acide, le côté sucré de ces deux derniers accompagnements s’accorde parfaitement avec elle.

Ingrédients :

  • 1 gros oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 200 g de veau (tendron ou sauté)
  • 1 petit bouquet de persil
  • 1 petit bouquet de coriandre
  • 2 càs d’huile d’olive
  • 50 cl de passata de tomate
  • 1 grosse carotte
  • 1 càc de gingembre en poudre
  • 1 càc de curcuma
  • 1/2 càc de cannelle
  • sel, poivre
  • 2 litres d’eau
  • Un bouillon de volaille en cube (ou 2 litres de bouillon maison)
  • 3 poignées de lentilles
  • 3 poignées pâtes
  • 1/2 bocal de pois chiche
  • 2 càc de maizena
  • Un peu d’eau
  1. Hacher ensemble, l’oignon, l’ail, la coriandre et le persil.
  2. Nettoyer la viande et la couper en dés d’un centimètre.
  3. Faire chauffer une cocotte à feu vif. Y verser l’huile d’olive et faire revenir le veau jusqu’à ce qu’il soit doré.
  4. Ajouter le mélanger d’herbes, d’oignon et d’ail et faire suer pendant quelques minutes.
  5. Ajouter la carotte, les épices et la tomate. Bien mélanger.
  6. Mouiller avec l’eau et diluer le bouillon.
  7. Rectifier l’assaisonnement de sel et poivre et laisser cuire pendant 30 minutes.
  8. Ajouter les lentilles et laisser mijoter jusqu’à ce qu’elles soient tendres.
  9. Avant de servir, faire cuire à part les pâtes.
  10. Diluer la maïzena dans un peu d’eau et ajouter à la soupe pour l’épaissir en laisser bouillonner à petit feu pendant quelques minutes.
  11. Ajouter les pois chiches et les pâtes pour que l’ensemble soit chaud.
  12. Servir immédiatement.

Le Biryani aux légumes



Le Biryani, je ne sais jamais l’écrire mais c’est l’un des plats indiens que je préfère car c’est convivial et savoureux et on peut le servir directement à table dans sa cocotte. Pas de prise de tête avec le service.

Le principe est simple : c’est un plat de riz passé au four avec des couches (en général de viande). La version de cette semaine est végétarienne, avec beaucoup de légumes.

La vidéo de Chetna avait l’air sympathique et nous ne sommes jamais déçu de ses recettes. Donc c’est parti.

Mais avant de commencer, petit conseil pour éviter de se retrouver perdu au moment de cuisiner : préparez tous vos ingrédients avant de lancer les cuissons. Toutes les étapes s’enchaînent, donc il est plus prudent d’avoir tout sous la main au moment de se mettre devant les fourneaux.

Ingrédients : 

  • 5 oignons émincés
  • 5 càs d’huile
  • 2 – 3 feuilles de laurier
  • 1 bâton de cannelle
  • 2 anis étoilé
  • 5 clous de girofle
  • 5 gousses de cardamome
  • 1 càc de graines de cumin
  • 2 oignons coupés grossièrement
  • 2 gousses d’ail râpées
  • 1 cm de gingembre râpé
  • 2 tomates coupées grossièrement
  • 2 càs de concentré de tomates
  • 1 càc de sel
  • 1 càc de piment en poudre
  • 1 càc de garam massala
  • 1 càc de cumin en poudre
  • 1 càc de curcuma
  • 400 g de chou fleur
  • 200 g de haricots verts
  • 2 carottes
  • 2 pommes de terre
  • Un peu de sucre
  • 400 g de riz basmati
  • 1 feuille de laurier
  • 2 gousses de cardamome
  • 1 bâton de cannelle
  1. Faire revenir les oignons émincés dans l’huile (dans une grande poêle ou un faitout que l’on peut couvrir) jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Pensez à les assaisonner. Les réserver en laissant quelques cuillères à soupe d’huile.
  2. Faire revenir rapidement dans la même poêle les épices entières (laurier, bâton de cannelle, anis étoilé, clous de girofle) puis ajouter les 2 oignons en gros morceaux. Les faire cuire jusqu’à ce qu’ils soient dorés.
  3. Ajouter l’ail et le gingembre et mélanger, puis les tomates coupés en morceaux et le concentré.
  4. Puis mettre les épices en poudre : sel, piment, garam massala, cumin, curcuma et 10 cl d’eau pour obtenir une sauce.
  5. Ensuite c’est le tour des légumes : chou fleur en petites florettes, haricots verts coupés en trois, carottes émincés assez gros (5 mm d’épaisseur), pommes de terre en gros cubes et un peu d’eau et une pincée de sucre. Couvrir et laisser cuire à feu doux pendant 10 minutes.
  6. Pendant ce temps, mettre le four à chauffer à 180° et commencer la cuisson du riz.
  7. Dans une casserole d’eau bouillante et salée,  ajouter le riz rincé, une feuille de laurier, un bâton de cannelle et 2 gousses de cardamome. Laisser cuire jusqu’à ce que le riz soit cuit à 70%. Égoutter et réserver.
  8. Pour le montage du biryani, prendre une cocotte passant au four (idéalement une cocotte en fonte. La mienne fait 23 cm de diamètre et elle est bien remplie.
  9. Mettre une couche de riz et recouvrir d’une couche d’oignons puis de légumes et recommencer une autre fois. Si vous repérez des épices entières, c’est le moment de les retirer pour ne pas les retrouver dans votre assiette. Finir par une couche de riz et recouvrir du reste d’oignons.
  10. Mettre au four pendant 45 minutes à 1 heure.
  11. Déguster et régalez vous.

Via : Chetna

Le ragoût de bœuf à la bière

Une bonne recette d’hiver bien réconfortante (je sais ce n’est pas de saison, mais je suis en train de faire la mise à jour de toutes les recettes que j’ai en retard).

Originaire du nord, je ne pouvais qu’essayer un ragoût à base de bière. Ça change du bourguignon, même si le principe est le même. A tester.

Ingrédients :

  • 500 g de boeuf à Bourguignon
  • 50 cl de bonne bière (de la Goudale dans notre cas)
  • 2 branches de céleri
  • 2 oignons
  • 5 carottes
  • huile d’olive
  • 2 càs de farine de riz
  • 1 grosse boite de tomates
  • sel et poivre
  • 2 feuilles de laurier
  1. Si vous compter utiliser le four, préchauffez-le à 180°C.
  2. Laver le céleri et le couper en gros morceaux. Peler et hacher grossièrement les oignons. Peler les carottes et les couper en morceaux.
  3. Faire chauffer une cocotte à feu moyen. Ajouter les légumes, le laurier et l’huile d’olive. Faire revenir pendant 10 minutes.
  4. Ajouter la farine et la viande, coupée en morceaux de 4 ou 5 cm.
  5. Verser la bière et la boite de tomates.
  6. Mélanger et assaisonner avec sel et poivre. Porter à ébullition, couvrir, et faire cuire à feu doux ou dans le four, pendant 3 heures.
  7. Retirer le couvercle pendant la dernière demi heure de cuisson et ajouter un peu d’eau si la sauce parait trop épaisse. Éliminer les feuilles de laurier et rectifier l’assaisonnement.

Via Papilles et pupilles

La blanquette de veau à l’ancienne



Un souvenir d’enfance, il s’agit d’un des plats que ma maman me cuisinait le mieux. Je me devais de faire honneur à la tradition et sa mémoire.

Ingrédients :

Préparation du veau

  • 700 g de morceaux de veau à blanquette
  • 1 oignon
  • 2 carottes
  • 2 blancs de poireau
  • 1 petite branche de céléri
  • 2 clous de girofle
  • Sel et poivre
  • Eau

Préparation des champignons de Paris

  • 150 g de champignons de Paris
  • 1 citron jaune
  • 20 g de beurre
  • 1 pincée de sel

Préparation de la sauce

  • 30 g de farine
  • 40 g de beurre
  • Sel et poivre
  • 50 cl du bouillon
  • 20 g de crème fraîche épaisse
  • 1 jaune d’œuf
  1. Couper la viande en cubes et la mettre dans une cocotte. Recouvrir d’eau froide et porter à ébullition. Maintenir l’ébullition 5 minutes, puis égoutter la viande dans une passoire et la rincer à l’eau froide. Nettoyer également la cocotte pour se débarrasser de toutes les impuretés qui sont remontées pendant l’ébullition.
  2. Éplucher l’oignon et le piquer avec les clous de girofle. Couper les carottes en 2 ou 3 morceaux. Fendre le poireau dans la longueur et laver sous l’eau froide pour ôter toute trace de terre.
  3. Remettre la viande dans le faitout. Ajouter l’oignon, les carottes, le poireau, le céleri. Recouvrir une nouvelle fois d’eau froide, saler et poivrer.
  4. Porter à ébullition et écumer si nécessaire. Couvrir et laisser mijoter au moins une heure à feu doux.
  5. Pendant ce temps, nettoyer les champignons de Paris et les couper en 2 ou en 4 en fonction de leur taille.
  6. Les mettre dans une petite casserole avec 20 g de beurre, un verre d’eau et le jus du citron plus une pincée de sel. Faire cuire à petit feu pendant 10 minutes. Égoutter à l’aide d’une écumoire et réserver les champignons et leur jus de cuisson dans 2 récipients différents.
  7. Une fois que le veau est cuit, pêcher les morceaux de viande et les réserver au chaud. Garder 50 cl du bouillon dans le quel il a cuit.
  8. Dans une autre casserole, faire fondre les 40 grammes de beurre et y verser la farine pour faire un roux. Mélanger et cuire 2 minutes sans cesser de remuer au fouet. Ajouter petit à petit 50 cl du bouillon de cuisson ainsi que le jus des champignons en remuant au fouet. Faire cuire quelques minutes, jusqu’à obtention d’une sauce épaisse. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire.
  9. Mettre la viande dans une cocotte, y verser la sauce et les champignons. Faire chauffer quelques minutes sur feu doux en mélangeant.
  10. Mélanger dans un bol la crème fraîche épaisse et le jaune d’œuf.
  11. Retirer la cocotte du feu et y verser cette liaison. Mélanger et réchauffer sur feu doux.

Le thiep de poulet

Depuis le temps que je voulais faire un plat africain, mon coeur balançait entre le thiep et le yassa. C’est le thiep qui a remporté cette manche et nous ne l’avons pas regretté car nous nous sommes régalés.

Finalement ça ressemble à un couscous qui remplace la semoule par du riz et dont les épices sont presque absentes. Mais même principe.

Poulet thiep 01

Ingrédients :

  • 1 sachet de Riz cassé 1 ou 2 fois. Perso, j’ai eu la flemme d’aller en acheter en épicerie exotique donc on a utilisé un riz rond italien
  • 2 càs de concentré de tomate
  • 2 cube de bouillon de poulet
  • sel, poivre
  • 8 morceaux de poulet (cuisse et haut de cuisse)
  • 2 oignons
  • 4 gousses d’ail
  • 5 ou 6 carottes
  • 2 patates douces
  • 1/2 chou
  • 2 ou 3 poivrons rouges
  • 1 tomate
  • 2 càc de piment en poudre
  • 3 càs d’huile neutre
  • de l’eau
  1. Éplucher tous les légumes, enlever la peau du poulet et réserver.
  2. Hacher l’oignon et l’ail.
  3. Faire chauffer l’huile dans le couscoussier assez profonde. Y faire revenir les morceaux de poulet jusqu’à coloration. A ce moment, ajouter les oignons et l’ail et laisser revenir 2 ou 3 minutes. Attention à ne pas laisser brûler.
  4. Délayer le concentré de tomate dans un bol d’eau. Ajouter le dans la cocotte avec les légumes coupés en morceaux et les cubes de bouillon. Mouiller à hauteur. Rectifier l’assaisonnement et ajouter le piment.
  5. Au bout de 30 minutes de cuisson, rincer le riz pour le débarrasser de son amidon. L’eau doit être claire. L’égoutter 5 minutes puis le verser dans le panier vapeur du couscoussier et le mettre au dessus du thiep pendant 30 minutes.
  6. A partir de ce moment, surveiller la cuisson des légumes et du poulet et retirer les éléments cuits au fur et à mesure. Ça va vous éviter de vous retrouver avec un plat de purée à l’effilochée de poulet ;-). Tenez tout ça au chaud.
  7. Pour finir, retirer une bonne partie du bouillon du couscoussier et ajouter le riz. Le but est qu’il soit juste cuit (on évite encore l’effet bouillie), donc on ajoute du bouillon au fur à à mesure, un peu comme un risotto, pour arriver à la cuisson désirée. Du coup avec mon riz italien, ça m’a pris bien 15 – 20 minutes de plus et j’au manqué de bouillon, donc j’ai fini à l’eau bouillante.
  8. Servir bien chaud.

Poulet thiep 02