Archives par mot-clé : boulange

Le pain au levain sans gluten



Ceux qui suivent le blog savent que ma fille est cœliaque et que par conséquent le gluten est son ennemi.

Mais comme depuis presque un an, je me suis mis à faire mon propre pain au levain (et que c’est une tuerie !!), elle a eu vraiment envie de tenter l’expérience sans gluten. Les pains sans gluten du commerce sont dans le meilleur des cas bof et dans la majorité des cas vraiment pas terribles. Donc elle ne mange plus beaucoup de pain depuis des années. Et cette aventure du pain au levain maison lui a redonné envie de tenter d’en faire at home. Et je dois dire que le résultat est vraiment bluffant.

Les tâches brunes sont dues au bicarbonate de soude
Si ça ne ressemble pas à du pain avec gluten …

Nous avons pris la recette chez Kim, d’abord depuis une vidéo Youtube et ensuite sur son blog. Nous avons testé plusieurs fois avant que je mette la recette sur le blog, donc je peux vous assurer que ça fonctionne bien.

Faire son pain au levain, ce n’est pas pour tout le monde, ça demande du temps et de la discipline pour suivre les étapes, … Mais le résultat est bien meilleur que tout ce que vous pourrez acheter dans la majorité des boulangeries. Pour moi, ça en vaut largement la peine.

Voici d’abord les proportions pour faire le mélange de farine spécial. Depuis, on l’utilise aussi pour faire de la pâtisserie dès qu’il faut un peu de liant, comme pour la pâte aux petits suisses par exemple.

Le mélange de farines de Kim625 grammes1.250 kg1,875 kg
Fécule de pomme de terre285 grammes570 grammes855 grammes
Farine de riz / Farine de riz gluant250 grammes500 grammes750 grammes
Amidon de tapioca75 grammes150 grammes225 grammes
Gomme de xanthane15 grammes30 grammes45 grammes
La recette du mélange de farine traduit et adapté du site de Kim

Ingrédients :

– 350 g de mélange de farine à pain sans gluten de Kim

– 1½ càc de gomme xanthane (en plus de ce qui est déjà dans le mélange)

– 1 càs de psyllium (du blond dans mon cas, que j’ai trouvé dans mon magasin bio habituel)

– 9 g de sel

– 240 g d’eau

– 2 càs d’huile d’olive

– 1 càs de miel

– 140 g de levain sans gluten

– ½ c. à café de bicarbonate de soude (à ajouter pendant le pétrissage et le façonnage). Totalement optionnel.

1. La veille au soir, avant le jour où vous voulez faire le pain, nourrissez votre levain pour obtenir 140 grammes de levain mature in fine. En général, je mets 30 g de levain original et je nourris avec 60 g de farine et 60 g d’eau. A vous d’adapter en fonction de votre propre levain (sans gluten bien entendu, le nôtre est à base de farine de riz). Mais si vous faîtes déjà du pain au levain, c’est exactement le même processus qu’avec gluten.

2. Le lendemain matin, dans le bol d’un robot (ou dans un saladier si vous le faites à la main), fouettez ensemble les ingrédients secs, puis ajoutez les ingrédients liquides (y compris les 140 grammes de levain mature), en battant à faible vitesse jusqu’à ce qu’ils soient bien combinés. Augmentez ensuite la vitesse et mélangez pendant 5 minutes. Si vous mélangez à la main, faites le pendant 5 à 7 minutes. Le mélange est assez mou, pas de panique, c’est normal.

3. Couvrez la pâte et laissez-la lever dans un endroit chaud, à l’abri des courants d’air, jusqu’à ce qu’elle ait doublé de volume, soit environ 3 ou 4 heures (ça dépend le la force de votre levain. C’est toujours plus long qu’avec de la levure industrielle). Placez ensuite la pâte levée au réfrigérateur pendant la nuit, dans une boite hermétique.

4. Le lendemain, retirez la pâte du réfrigérateur et retournez-la sur une surface bien farinée. Si vous utilisez le bicarbonate de soude, ajoutez le sur le dessus de la pâte et commencez à la pétrir jusqu’à ce qu’elle soit lisse.

5. Formez une boule et retournez-la dans un banneton fariné (ou dans un saladier avec un torchon fariné ou sur un carré de papier sulfurisé). Couvrez et laissez lever le pâton jusqu’à ce qu’il soit gonflé et sensiblement plus grand, pendant 2 ou 3 heures.

6. Vers la fin du temps de levée, placez une cocotte en fonte (ou en terre cuite dans mon cas) dans le four et préchauffez-le à 230° pendant 30 minutes. Le principal étant que la cocotte puisse se fermer et qu’elle puisse passer entièrement au four. Évitez les poignées en plastique ! J’ai vu des gens qui le faisait avec une tôle ou une pierre à pizza recouverts d’un saladier métallique par exemple. Le but est d’emprisonner la vapeur d’eau pour qu’une belle croûte puisse se former.

7. Lorsque la pâte a fini de lever, la retourner délicatement sur une feuille de papier sulfurisé et l’entailler avec une lame ou un couteau dentelé.

8. Placez doucement le pain dans la cocotte (sans vous brûler) et remettez le couvercle en place. Vous pouvez arroser la miche avec un pulvérisateur pour créer encore plus de vapeur dans la cocotte. Faites cuire le pain pendant 40 minutes dans la cocotte. Au bout des 40 minutes, retirez le couvercle et continuez à faire cuire pendant 20 minutes. Le pain est cuit lorsqu’il sonne creux quand on tape en dessous. Si vous préférez prendre la température, il doit être entre 95 et 100 degrés.

Le pain dans sa cocotte à la sortie du four

9. Retirez le pain du four et laissez-le refroidir sur grille avant de le découper. Quand on découpe le pain encore tiède, c’est délicieux, mais il se conservera moins longtemps.

Via https://www.letthemeatgfcake.com/gluten-free-artisan-sourdough-bread/



Le pain de mie



Deux belles tranches de pain maison le matin, il n’y a rien de meilleur

J’en ai eu marre d’avoir des pains qui ne ressemblent pas à de l’industriel, alors j’ai craqué et je me suis acheté un moule à pain de mie avec couvercle sur Amazon.

D’ailleurs, je recommande vraiment cet article, il est vraiment top, le revêtement est bien, il est épais, chauffe bien, le couvercle coulisse impeccablement, bref de la très bonne qualité.

Il me fallait donc une bonne recette de pain de mie pour le tester et quoi de mieux que le pain du roi Arthur, une des marques de farine les plus anciennes outre Atlantique. Ils savent de quoi ils parlent. Et quand ne plus, c’est Sandra du Pétrin qui la recommande, j’y vais les yeux fermés.

Ingrédients :

  • 600 g de farine T65
  • 1 sachet de briochin
  • 10 g de sel
  • 25 cl de lait tiède
  • 10 cl d’eau tiède
  • 30 g de miel
  • 30 g de beurre mou
  1. Mélanger tous les ingrédients secs dans la cuve de votre robot ou dans un saladier.
  2. Ajouter les autres ingrédients sauf le beurre et mélanger jusqu’à ce qu’une pâte homogène se forme.
  3. Ajouter alors le beurre en 2 ou 3 fois en continuant de travailler la pâte.
  4. Pétrir ensuite pendant 10 minutes pour former le gluten.
  5. Laisser reposer pendant une heure jusqu’à ce que la pâte double de volume.
  6. Façonner un petit bâtard que vous allez mettre dans votre moule.
  7. Laisser pousser le pain une deuxième fois pendant 20 à 30 minutes.
  8. Pendant ce temps, faire chauffer votre four à 180°.
  9. Mettre votre pain à cuire pendant 30 minutes.
  10. Il doit être doré et doit sonner creux. Laisser refroidir sur une grille.

Via Le Pétrin : Le Pain Sandwich du Roi Arthur

Le véritable pain d’épices de Reims



Le pain d’épices est vieux comme le monde. Et il est toujours là pour une bonne et simple raison : c’est délicieux.

En plus, c’est ultra simple à préparer et vous pouvez customiser vos épices en fonction de vos goûts et de ce que vous avez sous la main. Etant donné qu’à la maison on a pas mal d’épices, j’ai pu faire la version classique mais rien ne vous empêche de n’en utiliser qu’une ou deux si le cœur vous en dit.

Dans mon cas, le mélange était le suivant (attention au gingembre qui peut facilement prendre le dessus sur tout le reste si vous en mettez trop).

  • 1 càc de cannelle
  • 1/4 càc de gingembre
  • 1/2 càc de clou de girofle
  • 1 càc de noix de muscade
  • 1/2 càc d’anis

Ingrédients :

  • 250 g de farine de seigle
  • 250 g de miel (pour moi moitié châtaignier et moitié acacia)
  • 175 ml d’eau
  • 1 c. à café de bicarbonate
  • 1 pincée de sel
  • 10 g de mélange d’épices à pain d’épices (à adapter en fonction de vos goûts et des épices choisies)
  1. Préchauffer le four à 180°C.
  2. Faites chauffer l’eau avec une bouilloire (le meilleur investissement de la cuisine ces dernières années) et la verser sur le miel. Mélanger pour le dissoudre totalement.
  3. Dans un saladier, mélanger la farine, le bicarbonate, le sel et les épices.
  4. Ajouter le liquide eau et miel, mélanger jusqu’à obtenir une pâte.
  5. Verser le tout dans un moule à cake (anti-adhésif de préférence) et enfourner puis baisser la température du four à 150°C.
  6. Laisser cuire 50 minutes. Un cure dent doit classiquement ressortir sec quand vous le piquez.
  7. Démouler-le en attendant 5 minutes (histoire de ne pas se brûler trop) et l’envelopper dans un film alimentaire, pour qu’il garde tout son moelleux et son humidité.
  8. Laisser reposer jusqu’au lendemain pour le déguster. Il se conserve admirablement bien, le mien est resté moelleux pendant presque 2 semaines dans son film.

Via Jujube en cuisine

Le pain au lait



J’aime bien les vidéos de Mike de Pro Home Cooks. Il est spécialement à l’aise dans tout ce qui est pain. Il vous envoie d’ailleurs un ebook dédié au sujet si vous vous abonnez à sa newsletter. C’est de ce recueil qu’est extraite cette recette de pain au lait, qui est à mie-chemin (humour !!) entre la pain de mie et la brioche.

Une mie bien aérée et appétissante

Il a eu un grand succès à la maison. Je ne sais pas si c’est l’usage du tangzhong (une première en ce qui me concerne) mais la mie est très moelleuse et aérienne et le goût est spot on, comme ils disent là bas. Je pense que je vais tester encore d’autres recettes car ce premier essai est très prometteur !!!

J’ai laissé les valeurs en cups pour ceux qui sont équipés.

Ingrédients :

Pour le tangzhong

  • 1/3 cup / 42 g de farine
  • 1/2 cup / 125 ml de lait

Pour le reste de la pâte

  • 2,5 cups / 320 g de farine
  • 1/2 cup / 125 ml de lait
  • 1 sachet de briochin
  • 1/4 cup / 50 g de sucre
  • 1 oeuf
  • 1 càc de sel
  • 60 g de beurre
  1. Activer la levure en la mettant dans un bol avec le lait tiède et le sucre. Mélanger et laisser pendant environ 10 minutes jusqu’à ce que des bulles apparaissent.
  2. Pour le tangzhong, mettre 1/3 cup de farine et 1/2 cup de lait dans une casserole et faire chauffer à feu moyen. Mélanger très régulièrement pendant 5 minutes. Vous devez obtenir une consistance de béchamel. Le mettre de côté et laisser refroidir légèrement. Pour ne pas tuer la levure, il faut que ce soit tiède.
  3. Dans un saladier (dans le bol du robot pour moi), ajouter le mélange avec la levure, l’œuf battu, la farine et le tangzhong, ainsi qu’un peu de sel. Mélanger jusqu’à ce que tout cela forme un ensemble homogène.
  4. Pétrir ensuite pour avoir une belle pâte lisse. La laisser reposer 15 minutes pour que le gluten se détende.
  5. Ajouter ensuite le beurre que vous allez incorporer petit à petit (comme pour une brioche). Pétrir pendant encore 5 minutes. A ce stade, la pâte est vraiment lisse et luisante (de gras).
  6. Laisser pousser pendant environ une heure, jusqu’à ce qu’elle double de volume.
  7. Remettre la pâte sur le plan de travail fariné. Couper en 3 parties que vous allez façonner en boules.
  8. Graisser un moule à cake (sauf si comme moi vous avez un moule en silicone) et placer les trois boules les unes à côté des autres dans le moule en laissant suffisamment de place pour la dernière levée.
  9. Laisser pousser encore une heure et mettre le four à préchauffer à 180°.
  10. Dorer le pain avec un oeuf ou du lait et mettre au four pour 20 à 30 minutes jusqu’à ce qu’il prenne un belle couleur dorée.
  11. Laisser refroidir sur grille.
Cuisson dans mon moule à cake en silicone. Notez la levée de malade !!

Les muffins du petit déjeuner sans gluten



La texture des Pao de Queijo nous a tellement plu que nous avons décider de modifier la recette pour en faire des muffins pour le petit déjeuner en version sans gluten. C’est encore une des rares choses que nous ne pouvions pas vraiment faire pour ma fille. Avec cette recette, c’est un élément de moins sur la liste. Et en plus, ils sont très bons.

Ingrédients :

  • 190 ml de lait entier
  • 125 ml d’huile végétale
  • 25 g de beurre
  • 170 g de fécule de tapioca
  • 170 g de farine de riz
  • 2 càc de sel
  • 1 de càc de levure chimique
  • 2 gros œufs
  • 2 càs de sucre
  • 1 càs de graines de sésame (optionnel)
  • Faire fondre dans un casserole le beurre dans le mélange de lait et d’huile. Vous pouvez aussi le faire au micro onde bien entendu. Ça prend un peu plus de 2 minutes dans le mien.
  • Lorsque le liquide est à ébullition, l’ajouter dans un robot avec le tapioca, le riz, le sel le sucre et la levure. Faire tourner le robot pendant quelques minutes. Cela permet de refroidir la mixture et de ne pas cuire les œufs dans l’étape suivante.
  • Ajouter ensuite les deux œufs et faire tourner le robot pendant 7 à 8 minutes. Au final, la pâte doit être très lisse.
  • Mettre l’appareil au frigo pendant 2 heures pour qu’il prenne une consistance plus facile à travailler.
  • Faire chauffer le four à 230 °.
  • Façonner 8 boules que vous aplatirez légèrement. Mouillez vous les mains pour le façonnage, ça facilite grandement les choses.
  • Mettre au four pour 15 minutes environ et baisser la température à 190°.

Ces petits muffins se congèlent très bien et cela évite d’ailleurs qu’ils ne sèchent.

Les Pão de Queijo brésiliens (pains au fromage sans gluten)



Je crois que je n’avais jamais essayé de recette brésilienne. C’est chose faite avec ces petits pains au fromage sans gluten à base de fécule de tapioca. Ils sont délicieux mais très nourrissants.

Je vous conseille d’en faire 12 ou 16 avec ces proportions car la moitié des convives n’a pas réussi à finir un pain entier avec le plat.

Ingrédients :

  • 190 ml de lait entier
  • 125 ml d’huile végétale
  • 25 g de beurre
  • 340 g de fécule de tapioca
  • 2 càc de sel
  • 1/2 de càc de levure chimique
  • 2 gros œufs
  • 100 g de parmesan râpé
  • 50 g de pecorino râpé
  • Faire fondre dans un casserole le beurre dans le mélange de lait et d’huile.
  • Lorsque le liquide est à ébullition, l’ajouter dans un robot avec le tapioca, le sel et la levure. Faire tourner le robot pendant quelques minutes.
  • Ajouter ensuite les deux œufs et faire tourner le robot pendant 7 à 8 minutes. Au final la pâte doit être très lisse et ressembler à un glaçage.
Avant le fromage, une consistance de frosting
  • Mettre l’appareil au frigo pendant 2 heures pour qu’il prenne une consistance plus facile à travailler.

Une fois que le fromage est ajouté, le mélange est plus granuleux. Il doit reposer au moins deux heures pour pouvoir être manipulé.
  • Faire chauffer le four à 230 °.
  • Façonner 8 boules pour de gros pains qui pourront accompagner un repas par exemple. Je vous conseille malgré tout de les faire plus petits car c’est très nourrissant. Mouillez-vous les mains pour le façonnage, ça facilite grandement les choses.
  • Dorer avec un oeuf dilué avec un peu d’eau.
  • Mettre au four pour 20 minutes environ et baisser la température à 190°. Les pains doivent avoir une belle couleur dorée et être craquelés.
  • Laisser tiédir et déguster.
Pas de gluten, mais une mie aérée malgré tout
Une jolie fournée, qui peut nourrir au moins 10 personnes 🙂

Via : America’s Test Kitchen

Les Arepas, délicieux petits pains sans gluten et leur accompagnement au poulet et à l’avocat



Ma fille étant intolérante au gluten, je suis toujours en recherche de recettes goûteuses et exotiques nous permettant de découvrir de nouveaux goût tout en lui permettant de manger comme les autres.

Cette recette vénézuélienne coche toutes les cases : le petit pain (l’arepa) est à base de farine de mais et d’eau, le fourrage au poulet et délicieux et très simple à cuisiner et la sauce est vraiment délicieuse et pourra être réutilisée sur des tacos par exemple.

Bref, je vous invite à essayer, vous ne le regretterez pas. Il y a d’ailleurs dans la vidéo un deuxième accompagnement au bœuf si vous voulez quelque chose de différent du poulet.

Ingrédients :

Pour 8 Arepas

  • 550 g de farine de mais pré cuite (moi j’ai utilisé la PAN, que l’on trouve sur Amazon)
  • 600 ml d’eau
  • 2 càs d’huile d’olive
  • 2 pincées de sel
  • huile neutre (pour la cuisson)
La pâte à arepas et la farine utilisée

Pour le poulet (Reina Pepiada)

La reina Pepiada

Pour l’effiloché de poulet

  • 4 blancs de poulet
  • un petit oignon
  • une gousse d’ail
  • une branche de thym
  • une feuille de laurier
  • sel et poivre

Pour le condiment à l’avocat

  • 2 ou 3 avocats (en fonction de leur taille)
  • un poivron rouge
  • un demi oignon
  • un piment (idéalement un jalapeno, pour moi un piment marocain)
  • un citron vert
  • une poignée de coriandre
  • une gousse d’ail

Pour la sauce d’accompagnement

  • 1/2 avocat
  • 1 poignée de coriandre
  • 1 poignée de persil
  • 1 demi petit oignon
  • 1/2 piment (à adapter en fonction de votre tolérance)
  • 1/2 poivron rouge
  • 1/2 poivron vert
  • 1 petite gousse d’ail
  • le jus d’un citron vert
  • 1 càs de vinaigre blanc
  • 1 càc de sucre
  • sel et poivre
Les arepas natures
  1. Dans une casserole, mettre le poulet, l’ail, l’oignon entier, le thym, le laurier et de l’eau froide pour recouvrir. Saler et poivrer.
  2. Porter à ébullition et laisser mijoter 5 mn. Vous pouvez retirer l’écume qui se forme si vous voulez garder le bouillon (pour une soupe par exemple). Arrêter le feu et laisser tiédir à couvert.
  3. Une fois les blancs manipulables, en faire une chiquetaille grossière et réserver.
  4. Pendant ce temps, préparer la sauce. Mettre tous les ingrédients dans un blender ou une moulinette et blitzez jusqu’à obtenir la consistance désirée. Rectifier l’assaisonnement et réserver.
  5. Pour les arepas, mélanger l’eau, l’huile et la farine de mais petit à petit jusqu’à obtenir une consistance de pâte à modeler qui ne colle plus aux mains.
  6. Former des pains de la taille d’un muffin anglais (environ 10 cm de diamètre et un à deux cm d’épaisseur).
  7. Faire chauffer une poêle à fond épais à feu vif avec une cuillère à soupe d’huile. Mettre aussi le four à chauffer à 160°.
  8. Faire frire les arepas 5 à 6 mn de chaque côté pour développer une croûte. Réserver jusqu’à ce que tous les arepas soient cuits.
  9. Les mettre ensuite au four pour 10 ou 15 mn pour terminer la cuisson. Ils doivent sonner creux quand on les tapote (comme pour un vrai pain).
  10. Pendant la cuisson au four des pains, préparer la reina pepiada. Mélanger l’avocat en purée avec le jus du citron vert, le poivron rouge, l’oignon et le piment en petits cubes ainsi que l’ail râpé et la coriandre. Rectifier l’assaisonnement et ajouter le poulet et mélanger intimement. Vous pouvez ajouter un peu de citron si l’ensemble reste un peu sec. Dans la recette « traditionnelle », il y a aussi de la mayonnaise, j’ai testé, c’est très bon également pour allonger la sauce si vous n’avez pas assez d’avocat.
  11. Tous les éléments sont prêts, il ne reste plus qu’à fendre un arepa pour le fourrer avec la garniture et l’arroser de sauce avant de l’avaler goulûment. Enjoy.
Miam … avec la garniture au boeuf de la vidéo ci-dessous

Via Pro Home Cooks

Voici le minutage des recettes dans la vidéo pour ceux qui n’aiment pas lire 🙂

Arepas : 11 min 06 dans la vidéo

Garniture Reina Pepiada : 6 min 06

Salsa : 14 min 30