Archives du mot-clé guitar

Votre dose de guitare sur Youtube : Tone Report Daily and Weekly

Pour tous les amoureux de guitares pressés, une nouveauté a pris un peu par surprise Internet depuis quelques semaine, le Tone Report Daily, édité par l’équipe de ProGuitarShop, une des meilleurs boutiques US représentée sur Youtube.

La figure de proue de cette nouvelle dose de guitare quotidienne n’est autre que la charmante Rebecca Dirks, transfuge de Premier Guitar (autre très bon magazine numérique US). Et ça fait plaisir de la revoir, car une femme dans le milieu de la guitare c’est assez rare et c’est assez agréable pour être souligné.

Au menu, toutes les news sont passées en revue, que ce soit sur les personnalités du monde de la guitare ou le matos. Bref si vous n’avez que 2 minutes par jour et que vous parlez anglais, c’est une bonne base de travail.

Je viens d’ailleurs d’apprendre que le sieur Jeff Beck nous préparez actuellement un nouvel album pour le printemps 2014.

Mais, ce n’est pas tout, car loin de se contenter d’une vidéo par jour, l’équipe de PGS propose désormais chaque semaine un magazine hebdomadaire,  Tone Report Weekly, pour l’instant disponible sur tablettes IOs et Android (et apparemment bientôt sur le web standard). Tests de matos, interview avec des pointures (le Reverend Billy Gibbons dans le premier épisode), il y a de quoi satisfaire l’appétit des guitaristes (anglophiles) de tout poil.

tonereportweekly

Un résonateur dans une Fender Tele, la Reso-Tele

Encore une vieillerie que j’ai gardé du dernier NAMM. Fender y a annoncé la sortie de la Reso-Tele, une acoustique – électrique de forme Telecaster équipée d’un résonateur.

tele resonator

Il s’agit d’un vrai corps de Tele mais creusé et évidé pour y placer un résonateur (fabriqué en Europe de l’est) et une belle ouie en F( d’un F, qui veut direeeee Fenderrrrrrr). L’ensemble est propulsé par un micro Tele standard en position manche et un piezzo Fishman Powerchip pour la partie cône. Il y a un mélangeur pour obtenir toutes les couleurs possibles en mêlant ces deux micros et un volume global.

Avec ça en main, il y a presque de quoi se prendre pour Eric Sardinas.

Via Audiofanzine

Backing Tracks gratuits sur le site GuitarVoice.com

J’ai récemment découvert un nouveau site proposant au téléchargement des backing tracks gratuits. A mon sens, il n’y a rien de mieux (sauf jouer en groupe) pour progresser en se faisant plaisir.

Il y en a un certain nombre de sites sur le net mais GuitarVoice.com a l’avantage d’avoir une belle interface et un choix assez large (plus de 400 à ce jour).

GuitarVoice interface

Le moteur de recherche est efficace (avec des options de sélection des instruments ce qui n’est pas commun), il y en a pour tous les goûts (18 genres allant du classique au métal en passant par le blues et le jazz, …), on peut streamer les BT avant de les télécharger. On voit aussi immédiatement quels sont les instruments présents sur le BT grâce à un système d’icônes.

GuitarVoice streaming

Il y a aussi un système de vote qui permet de choisir en fonction de la note donnée par les membres et de se faire une idée de la qualité (même si une écoute ne pourra jamais être remplacée par l’avis d’une autre personne).

Enfin, pour les aventureux, il y a un bouton Random qui vous lance un BT au hasard.

[Traduction] 5 astuces pour s’enregistrer avec un super son de guitare en studio

Encore une traduction d’un article plein de bon sens (après l’interview de Paul Gilbert), cette fois ci d’une personne qui a beaucoup d’expérience dans le domaine de la musique en général et de la production en particulier : Bobby Owsinski. Ce monsieur a travaillé avec des centaines de pointures sur des milliers de disques. Alors quand il prend le temps de donner 5 conseils pour avoir un bon son de guitare en studio, on écoute.

Triple Mic
Triple Mic de Alex Lefler, sur Flickr

Voici ce que nous dit Bobby :

Il y a quelque chose que j’ai appris à la dure et que j’ai souligné dans plusieurs livres comme « The Recording Engineer’s Handbook » et « The Ultimate Guitar Tone Handbook ». Mettez les pédales de côté et branchez la guitare directement dans l’ampli, puis foutez le au max. Pour avoir un super son de guitare vous devez non seulement bouger de l’air, mais aussi mettre l’ampli suffisamment fort pour que l’étage de préamp et celui de puissance commencent à distordre un peu, si vous jouez sur un ampli à lampes.

Mais ça s’applique aussi aux modèles peu chers à modélisation qui ont inondé le marché. Même si le son d’un ampli à transistor (un ampli non lampe, sans rentre r dans les détails) est plutôt clair avant d’y ajouter de l’overdrive, le son peut bénéficier beaucoup d’un peu de distorsion en provenance du haut-parleur.

Cela dit, il y a quelques petites choses à garder en mémoire :

1) Les amplis de faible puissance marchent beaucoup mieux en studio, ce qui explique qu’il y ait maintenant beaucoup de petits amplis entre 5 et 20 watts disponibles. Un Marshall 100 watts (ou de n’importe quelle marque d’ailleurs), est beaucoup trop puissant dans 95% des cas en studio, et vous obtiendrez un son qui sera aussi gros avec un 10 watts, sans que tout le monde doivent mettre des bouchons.

2) Que ce soit avec un ampli à lampes ou à transistors, faites le sonner aussi bien que vous pouvez en son clair (autant que possible) avant d’ajouter la moindre distorsion, qu’elle provienne de l’ampli ou d’une pédale. Vous verrez que vous n’avez pas besoin d’autant de crunch que ça et le son s’intégrera mieux dans la piste et le mix.

3) Soyez toujours judicieux avec la distorsion et les effets quand vous enregistrez. En général, ce qui sonne bien pour vous dans la cabine est trop pour la chanson, le son de la guitare devient plus confus et se distingue moins bien dans le mix. Ça ira toujours mieux si vous enregistrez avec trop peu, car on peut toujours ajouter a posteriori, mais on ne peut pas en enlever une fois que c’est enregistré.

4) Ne collez pas le micro contre la grille du haut parleur. Reculez le de 30 cm à peu près (ce qui est la manière « old school » de faire) et vous verrez que vous aurez plus la signature du HP parce que le son peut se développer, et vous attraperez aussi un peu de la pièce.

5) Bougez un peu le micro. Bougez le long du haut parleur qui sonne le mieux de votre ampli ou cabinet pour trouver la meilleure combinaison entre définition et rondeur du son. Plus près du centre vous aurez plus d’aigus et plus vous irez vers le bord du cône plus le son aura de corps. D’habitude, c’est entre les deux que l’on trouve la meilleure combinaison, mais n’ayez pas peur de faire des essais et d’expérimenter. Essayer cette astuce avant de toucher à l’égalisation. Vous serez surpris de voir comme ça fonctionne bien !

Je remercie encore Bob de m’avoir donné la permission de reprendre et traduire ses propos ici. Thanks Bob.

N’hésitez pas à visiter son site, c’est une mine. J’aime en particulier toutes le analyses de chansons qui lui donnent un éclairage « technique », sur la structure, les sons utilisés, la balance entre les instruments. Bref si vous parlez anglais et que vous êtes intéressés par la production, abonnez-vous, vous ne le regretterez pas.

Via Bobby Owsinskis Blog

Festival de guitares ce week end à Orry la Ville

Depuis l’année dernière, un festival de guitares à lieu à 10 km de chez moi et à environ 30 minutes de Paris, dans la charmante bourgade d’Orry la Ville dans l’Oise, 60cordes. J’avais bien apprécié l’année dernière l’ambiance qui se dégagez quand on arrivait sur place. C’est familial mais toute l’équipe municipale soutient le projet, le maire en particulier. C’est plutôt une bonne chose. Le programme était bon, cette année, ils remettent ça avec du lourd, le 12 et surtout le 13 mai.

affiche_60cordes-723x1024

Au menu, du picking, du métal, du celtique, du jazz, bref un programme très varié, tout ça dans l’après midi du dimanche 13 mai à partir de 13h15 pour les têtes d’affiche.

IRISH COFFEE GROUP – celtique
TRIO MORGLBL – on ne présente pas Christophe Godin et son trio de métal cartoon
ERIC GOMBART – picking
GAËLLE BUSWEL – blues folk
PIERRE DORAGON Trio – Jazz classique (c’était mon voisin d’en face, il y a encore 4 mois, je vous le conseille, les journées d’été les fenêtres ouvertes, il remplaçait TSF :-))
NINA ATTAL – Soul blues

Verso_60cordes-723x1024

Je ne saurais trop vous engager à ne pas faire comme moi qui ne peux pas me libérer et à vous rendre dimanche à Orry la Ville pour vous remplir les oreilles de belles notes, pour un prix somme toute modique (l’entrée pour tous les concerts est à seulement 20 euros). En prime, vous pourrez aller vous dégourdir les jambes dans la forêt toute proche après les concerts.

La maison blanche vous donne le blues

Je ne savais pas que la Maison Blanche (l’équivalent de l’Élysée chez nos amis américains donc) avait une chaîne Youtube. On y trouve beaucoup d’interventions du Président américain Barraque Oh Bas Mas, des interviews de personnes plus ou moins connues tournées dans le cadre de programmes spécifiques à l’État américain, bref toutes sortes de choses très intéressantes (près de 3 000 vidéos à ce jour) si on est curieux de la politique et de la manière de mener la barque outre Atlantique.

Mais ce qui est plus étonnant, c’est que l’on y trouve aussi des vidéos de musique, car de temps à autres la maison blanche accueille en son sein des soirées musicales. L’une des dernières est certainement celle qui a le plus mis le président américain sous les spotlights pour nous guitaristes, quand Barrack a entamé (un peu contraint forcé par Buddy Guy, il faut bien le dire), un Sweet Home Chicago qui ne restera pas dans les annales comme le meilleur, mais pas le pire non plus.

Mais lors de cette soirée de nombreuses vidéos ont été tournées dont certaines avec certaines des plus fines gâchettes du style : Buddy Guy donc, Keb Mo, Derek trucks et madame Susan Tedeschi, et un de mes favoris, le guitariste qui ne joue rien de moins qu’avec le Allman Brothers Band, The Dead, Gov’t Mule et son propre trio, Warren Haynes.

Voici donc la vidéo de cette soirée, la chanson « River’s Gonna Rise » est tirée de son dernier album, Man In Motion (que je vous recommande chaudement). Elle m’a filé des frissons la diablesse. Il ne faut pas se fier à son apparence d’ours, c’est un guitariste plein de finesse et son jeu est exceptionnel, tout comme son habileté à vous faire rentrer un riff ou une mélodie dans la tête.

Je vous conseille donc d’aller jeter un coup d’œil sur la playlist music & art de la chaîne Youtube de la White House, vous pourrez trouver aussi bien de la country que du classique (une très belle vidéo de Sharon Isbin est d’ailleurs disponible). Quelques heures de plaisir en vue.

Comment modifier la gamme pentatonique et sonner plus frais

Nous sommes tous plus ou moins les mêmes. On démarre l’apprentissage de la guitare avec un truc simple, en général le blues ou le rock. Et la gamme pentatonique est la reine harmonique en solo dans ces deux genres. Le problème que l’on rencontre quand on avance, c’est de se retrouver bloqué à ne savoir faire QUE de la penta. Je le sais, c’est un de mes (nombreux) problèmes. Quand on part en impro, dur dur de s’en sortir quand les doigts ont cette fichu gamme incrustée dans leur mémoire (si, si, les doigts ont de la mémoire).

Et comme toute habitude, il est difficile de s’en débarrasser, d’autant qu’on ne veut pas la faire disparaître totalement, mais bien ajouter d’autres couleurs à notre palette. Les solutions sont nombreuses : gammes majeures, mineures, modes, arpèges. Mais comme nous sommes des fainéants le plus simple serait de repartir d’une chose connue … comme les penta par exemple 😉

C’est ce que nous propose Scott Henderson dans la vidéo ci-dessous, issue d’une masterclass du Music Institute. Parfois, il suffit d’ajouter quelques notes à un doigté déjà connu pour se retrouver avec quelque chose de plus frais ou de nouveau qui fera sonner ses impro plus mature et moins « bateau ».

Bien sûr c’est en anglais, mais la musique est un langage universel.

Via Guitar Noize.