Archives par mot-clé : ken hom

Le canard sauté à la sauce d’huitres



Encore une recette du merveilleux Ken Hom, longtemps mise de côté faute d’avoir de la sauce d’huîtres.

C’est dommage car le mélange du canard avec cette sauce est délicieux, je vous la recommande.

Miam, le beau canard avec des nouilles

Ingrédients :

Pour la marinade :

  • 2 cuillerées à café de sauce de soja légère 2 cuillerées à café de vin de riz de Shaoxing ou de xérès sec
  • 2 cuillerées à café d’huile de sésame
  • Sel, poivre noir du moulin
  • 2 cuillerées à café de Maizena

Pour la recette proprement dite :

  • 500 g de magrets de canard sans la peau
  • 3 càs d’huile d’arachide
  • 3 gousses d’ail grossièrement hachées
  • 1 gros oignon émincé
  • 3 càs de sauce d’huître
  • 1 càs de vin de riz
  • 1 càc de sucre en poudre
  • un peu de coriandre pour la garniture
  1. Couper les magrets en lanières de 1 cm d’épaisseur. Dans un saladier, mélanger les ingrédients de la marinade avec le canard et faire mariner 15 minutes à température ambiante. Égoutter.
  2. Faire chauffer un wok sur feu vif. Quand il est très chaud, ajoutez l’huile, et quand elle commence à fumer, ajouter le canard (égoutté) et le faire sauter pendant 2 minutes en remuant. Il doit rester légèrement rosé. Réserver la viande.
  3. Laisser 1 cuillerée à soupe et demie de gras dans le wok et le remettre à chauffer à feu moyen. Ajouter l’ail et l’oignon et faire sauter 3 minutes en remuant constamment (et en faisant attention à ne pas brûler l’ail), jusqu’à ce que les oignons soient souples et dorés.
  4. Baisser le feu, ajouter la sauce d’huître, le vin de riz et le sucre et faire cuire 2 minutes.
  5. Ajouter le canard, mélanger intimement et ajouter la coriandre.
  6. Servir immédiatement.

Le poulet sucré au gingembre



Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait de recette de Ken Hom, bien m’en a pris avec ce délicieux et piquant poulet sucré au gingembre. Pas de piment cette fois, tout le kick vient du gingembre. Il n’en est rien resté … C’est bon signe à la maison.

P1110131

Ingrédients :
Pour la marinade

  • 2 càc de sauce soja légère
  • 1 càc de sauce soja corsée
  • 1 càs de vin de riz
  • sel et poivre
  • 1 càc d’huile de sésame
  • 1 càc de Maïzena

Pour la recette en tant que telle

  • 1 kg de cuisses et hauts de cuisses de poulet désossés et sans peau
  • 1 càs d’huile d’arachide
  • 2 càc d’huile de sésame
  • 3 càs de gingembre haché
  • 2 càs de sauce soja corsée
  • 2 càs de sucre
  • sel et poivre
  • 15 cl de bouillon de poulet
  • 2 càs de vin de riz
  • des oignons verts émincés
  1. Découper les morceaux de poulet en tronçon de 5 cm environ.
  2. Mélanger dans un saladier tous les éléments de la marinade. Y ajouter le poulet et bien mélanger pour recouvrir toute la viande de la marinade. Laisser reposer au minimum 30 minutes à température ambiante.
  3. Pendant ce temps, préchauffer le four à 220°.
  4. Égoutter le poulet et le disposer en une seule couche dans un plat allant au four. L’arroser avec l’huile de sésame et l’huile d’arachide. Remuer pour bien répartir la matière grasse.
  5. Enfourner pour 25 minutes et retourner les morceaux de poulet à mi cuisson pour qu’ils soient dorés de chaque côté.
  6. Dans une poêle sur feu vif, faire revenir 1 minute le gingembre.
  7. Ajouter ensuite la sauce soja, le sucre, le sel, le poivre et le bouillon.
  8. Faire  réduire le tout de moitié sur feu doux puis ajouter le vin de riz et laisser chauffer 2 minutes.
  9. Ajouter enfin le poulet et remuer pour qu’il se couvre de sauce et se réchauffer.
  10. Servir avec une garniture d’oignons verts et un bon riz blanc vapeur.

P1110135

Noix de cajou au curry



Une recette extra simple et qui fera son petit effet à l’apéro, qui provient de mon mentor du wok, Ken Hom.

J’adore les noix de cajou, particulièrement ce côté sof t et croquant à la fois sous la dent. Le petit goût de sel et cette saveur douce et subtile sont très agréables. Bref c’est ma noix favorite à l’apéritif. La recette que je vous présente permet de se faire croustiller les cajous, tout en leur donnant un parfum de curry prononcé qui change de l’habitude.

Ingrédients :

  • 2 c à s d’huile d’arachide
  • 2 c à s d’ail grossièrement haché
  • 225 g de noix de cajou CRUES (pas des salées !!)
  • 1 c à s de sauce soja légère
  • 1 c à s de poudre de curry
  • sel et poivre
  • 1/2 c à s de poudre de 5 épices
  1. Préchauffer le four à 140°, thermostat 5.
  2. Faite chauffer un wok à feu vif. Ajouter l’huile.
  3. Quand elle est chaude, ajouter l’ail et les noix de cajou et faire sauter en remuant sans arrêt jusqu’à ce que ce soit doré (attention ça brûle TRES vite).
  4. Ajouter la sauce soja et laisser cuire jusqu’à évaporation du liquide.
  5. Ajouter alors le curry, le 5 épices, sel et poivre. Bien mélanger pour que les noix soient bien enrobées par les épices.
  6. Etaler les noix de cajou sur une plaque allant au four.
  7. Faites les cuire au four entre 15 et 20 mn pour qu’elles soient parfaitement dorées. Encre une fois, surveillez fréquemment car on arrive vite à un bout de charbon immangeable.
  8. Faire refroidir et servir.

Les noix de cajou crues se trouvent sans problème dans les épiceries exotiques. Ce sont les mêmes que celles utilisées pour le porc au noix de cajou.

Retrouvez toutes les recettes du lundi par catégorie sur la page d’index des recettes

Le porc sauté aux noix de cajou

Encore une recette de Ken Hom, le pape du wok. Elle ne demande que très peu d’ingrédients. Le plus dur c’est de trouver des noix de cajou non grillées et nature. Pour le reste, c’est du fond d’épicerie asiatique que vous devriez avoir en stock si vous faites ce genre de cuisine de temps à autre.

Ingrédients :

  • 500 g de filet de porc
  • 2 c à s d’huile d’arachide
  • 100 g de noix de cajou non grillées
  • 1 c à c de sucre

Pour la marinade de la viande :

  • 2 c à s de vin de riz
  • 2 c à s de sauce soja light
  • 2 c à c d’huile de sésame
  • 2 c à c de maïzena
  • poivre
  1. Mélanger les ingrédients de la marinade dans un saladier, en commençant par la maïzena et en la délayant avec les liquides.
  2. Y ajouter le porc coupé en lamelles fines de 2 cm de large. Bien mélanger et mettre à mariner pendant au moins une demie heure.
  3. Faire chauffer le wok, ajouter l’huile.
  4. Quand elle fume, y ajouter le porc, éventuellement débarrassé de l’excédent de marinade. Le faire en deux fois n’est pas une mauvaise idée car plus il y a de viande dans le wok, moins elle est saisie.
  5. Quand la viande n’est plus du tout rosée, réserver dans un plat.
  6. Nettoyer le wok rapidement et faire revenir les noix de cajou avec le sucre, le sel et le poivre 1 ou 2 minutes sur feu doux. Attention, ça brûle très vite.
  7. Quand elles ont doré un peu remettre le porc dans le wok et laisser réchauffer rapidement.

Servir tout de suite avec un riz blanc vapeur pour saisir au maximum les saveurs délicates de ce plat.

Le porc à l’ananas

Ça faisait très longtemps que je n’avais pas proposé une recette au wok, alors c’est réparé, aujourd’hui on fait du porc à l’ananas. La recette est tirée du super livre de Ken Hom, Cuisiner au wok.

J’aie beaucoup cette recette qui ne demande pas beaucoup d’ingrédients. Et le mélange sucré / salé, doux / acide est délicieux.

Ingrédients :

  • 500 g de filet de porc
  • 2 c à s d’huile d’arachide
  • 2 gousses d’ail
  • 1 ananas frais ou 2 boites d’ananas en conserve
  • 1 bouquet de coriandre fraiche
  • 1 c à s de sauce soja
  • 2 c à c de  sucre roux

Pour la marinade :

  • 3 c à s de sauce soja
  • 3 c à s de vin de riz (ou de xerès)
  • 1 c à s d’huile de sésame
  • 2 c à c de maïzena

Porc ananas 01

    1. Mettre le porc au congélateur une heure ou deux pour qu’il soit assez dur pour pouvoir le découper facilement.
    2. Couper le porc en lamelles fines de 5 cm de long et 2 de large.
    3. Mélanger les ingrédients de la marinade et y ajouter la viande. Laisser reposer une heure ou le temps de préparer les autres ingrédients.
    4. Hachez l’ail, la coriandre et découper l’ananas en petits morceaux.
    5. Faire chauffer l’huile dans le wok. Un fois qu’elle est chaude, y ajouter l’ail et le laisser cuire 15 secondes. Éviter qu’il dore trop ou il sera amer.
    6. Ajouter le porc et laisser le cuire jusqu’à ce que tout le rose de la viande ait disparu. On ne doit plus voir de viande crue (pas comme sur la photo quoi).

Porc ananas 02

    1. Ajouter alors le reste des ingrédients, ananas, coriandre, sucre, sauce soja et laisser cuire encore 4 ou 5 minutes.

Porc ananas 03

Porc ananas 04

    1. Servir avec un riz blanc.

Porc ananas 05

Bon appétit.

Un grand classique de la cuisine au wok : le boeuf aux oignons



Ce plat tout le monde le connaît, c’est peut être celui qui est le plus servi dans les restaurants chinois. Il est très simple à faire et si vous n’avez pas de wok, une poêle classique fera parfaitement l’affaire.

En revanche, le choix de la viande est important, alors demandez conseil au boucher pour un morceau tendre. C’est encore meilleur quand elle a été congelée (et plus facile à découper en plus) et a permet de recycler une vente optimiste dudit boucher (c’est du vécu : mettez m’en pour 4 personnes et tu te retrouves avec 800 grammes de barbaque. Moralité, toujours parler en poids !!).

Je me suis inspiré de la recette trouvée sur ce site, mais l’expérience acquise avec les recettes de Ken Hom m’a été utile aussi.

Ingrédients :

  • 400 g de contre-filet de bœuf (ou de rumsteck)
  • 4 gros oignons
  • 1 c à s de maïzena
  • 4 c à s de vin de riz (ou de xérès sec)
  • 3 c à s de sauce de soja
  • 1 c à c de sucre roux
  • 2 c à c d’huile de sésame
  • huile d’arachide
  1. Émincer les oignons très finement
  2. Découper le bœuf (perpendiculairement aux fibres de la viande) en tranches aussi fines que possible (l’opération sera plus aisée si la viande est légèrement gelée). Découper ensuite les tranches en lanières.
  3. Dans un saladier, délayer la maïzena dans le vin de riz et ajouter la sauce soja.
  4. Ajouter le bœuf et laisser reposer minimum 15 minutes, l’idéal étant une heure.
  5. Chauffer le wok à feu vif et y verser 1 cuillerée à soupe d’huile d’arachide. Attendre qu’elle fume et ajouter le bœuf. Remuer la viande sans arrêt jusqu’à ce que la majorité des morceaux soient cuits à l’extérieur et certains encore rosés. Cela devrait prendre 10 minutes si vous le faites en une fois. Attention à ne pas trop cuire la viande, sinon elle sera beaucoup moins tendre.
  6. Arrêter la cuisson et réserver dans un saladier.
  7. Remettre 1 cuillerée à soupe d’huile d’arachide dans le wok et laisser chauffer jusqu’à ce qu’elle fume. Ajouter les oignons. Sans baisser le feu, remuer continuellement jusqu’à ce qu’ils soient cuits et tendres. Ajouter le sucre quand ils commencent à s’attendrir.
  8. Incorporer le bœuf et laisser réchauffer en remuant doucement et sans arrêt.
  9. Ajouter l’huile de sésame, mélanger et éventuellement rectifier l’assaisonnement avec de la sauce soja. Servir chaud.

Le classique riz blanc est excellent avec ce plat et permet de bien sentir toutes les saveurs. Mais un riz cantonais ou des nouilles à ma façon, c’est pas mal aussi.