Archives par mot-clé : porc

Les côtes de porc panées

Je n’avais encore jamais tenté le porc pané, mais une fois de plus cette bonne idée vient d’America’s Test Kitchen.

Nous n’avons jamais été déçus par leurs recettes et ce n’est pas avec celle-ci que ça va commencer. Ce n’est pas régime, mais qu’est ce que c’est bon. Et ce n’est pas trop long à préparer non plus.

L’autre avantage c’est que c’est sans gluten, contrairement à une panure classique. Les cornflakes et la maizena sont idéaux pour cet usage. Ca rend le tout hyper croustillant et amène une belle couleur dorée bien uniforme. Je pense que ça va devenir ma recette idéale pour la panure (poulet, poisson, veau, …).

Ingrédients :

  • 4 à 6 (en fonction de leur taille) côtes de porc sans os (dans l’échine si vous aimez le gras ou dans le filet si vous préférez plus maigre, mais plus sec)
  • 4 cups de cornflakes
  • 1/4 + 1/3 de cup de maizena
  • 20 cl de buttermilk
  • 2 càs de moutarde
  • une gousse d’ail
  • sel et poivre
  • De l’huile pour la friture

Préparer la viande

  • Etaler les côtes de porc sur une plaque (ou une planche). Elles ne doivent pas être trop épaisses, maximum 1 cm. Au besoin, vous pouvez les écraser un peu.
  • Les scarifier légèrement en quiconce sur les 2 faces afin de donner un peu plus de surface à la panure pour adhérer.
  • Les saler et les poivrer sur les 2 faces également.

Préparer les 3 éléments de la panure

  • Mettre 1/4 de cup de maizena dans une assiette creuse
  • Mélanger dans une assiette creuse le buttermilk (du leben dans mon cas), la moutarde et la gousse d’ail râpée
  • Dans une moulinette ou un robot réduire en poudre les cornflakes, la maizena restante (1/3 de cup), 1 càc de sel et 1/2 càc de poivre. Mettre ce mélange dans un plat creux.

Paner les côtes de porc

  • Passer la viande dans la maizena, en prenant bien soin à ce que toute la surface soit couverte, mais juste d’une fine couche. Enlever le surplus avec un pinceau à pâtisserie si besoin.
  • Les tremper dans la préparation au buttermilk.
  • Enfin les passer dans la panure et bien la faire adhérer sur toutes les faces.
  • Laisser reposer entre 10 et 30 minutes (idéalement sur une grille) pour que la panure soit bien « collée » à la viande.
  • A ce stade, on peut les congeler pour n’avoir plus qu’à les cuire un soir de semaine par exemple.

Cuisson des côtes de porc

Les côtes de porc une fois panées
  • Dans une poêle, couvrir le fond avec l’huile et la faire chauffer.
  • Mon truc pour voir si l’huile est chaude est de tremper le bout d’une baguette chinoise en bambou (ou le manche d’une cuillère en bois) et de voir si de petites bulles se forment. Si c’est le cas, l’huile est assez chaude.
  • Mettre les côtes à cuire, 3 à 5 minutes. La panure doit prendre une belle couleur dorée. Vous pouvez les laisser un peu plus loin en fonction de votre goût.
  • Retourner et faire cuire sur l’autre face pour atteindre la même couleur.
  • Réserver sur un papier absorbant pour éponger le surplus de gras et servir immédiatement.
La cuisson à la poêle, bien dorées et croustillantes

Voici la vidéo originale, n’hésitez pas à la regarder pour tous les trucs et astuces de Julia.

Miam, avec une bonne fondue de courgettes

Et un petit exemple de ce que donne cette panure avec un haut de cuisse désossé dans un bun à hamburger.

Un joli burger au poulet pané avec du cole slaw

Les travers de porc sauce asiatique

En été rien de tel que des ribs au barbecue. Mais on peut aussi bien se faire plaisir en hiver en les faisant au four. Il n’y a pas de saison pour cette délicieuse pièce de porc.

En ce qui me concerne, j’aime particulièrement quand ils prennent une saveur asiatique, c’est original et délicieux. J’ai un souvenir de travers de porc sel et poivre de mon ancien restaurant asiatique favori … quel malheur qu’ils aient fermé boutique.

P1100692

Ingrédients :

  • 1 kg de ribs de porc
  • 3 gousses d’ail
  • 1 càs de miel
  • 1 càs de sauce hoisin
  • 10 cl de sauce soja light
  • 1 càs d’huile de sésame
  • 1 pincée de sel et poivre
  • 2 pincées de 5 épices chinois
  1. Faire mariner les ribs dans un plat creux ou un saladier avec l’ail haché, le miel, la sauce hoisin, la sauce soja, l’huile de sésame, le sel, le poivre et le 5 épices pendant au moins 2 heures, ou mieux, toute la nuit.
  2. Préchauffer le four à 165° C.
  3. Mettre les ribs dans une lèchefrite ou un plat passant au four avec la marinade et un peu d’eau (pour éviter que ça ne brûle). Couvrir avec un papier aluminium et faire cuire au four pendant 2 heures. Il ne faut pas hésiter à remettre un peu d’eau si ça sèche trop et qu’il y a un risque que ça brûle.
  4. Si la couleur des ribs est un peu trop pâle, vous pouvez les passer sous le grill pendant quelques minutes pour avoir cette belle couleur typique du barbecue.
  5. Servir avec du riz, ou comme nous avec des nouilles sautées.
P1100701

Via Sorted Food

Le porc aux poivrons et aux pommes de terre

Quand on pense recette indienne, la pomme de terre et les poivrons ne sont pas les premiers ingrédients qui viennent en tête. Et bien cette recette pourra vous faire changer d’avis car elle est délicieuse.

Ne vous laissez pas effrayer par la liste des ingrédients, ce sont surtout des épices. Il faut juste un peu de préparation et on s’en sort très facilement.

Ingrédients :

  • 100 ml + 40 ml d’huile
  • 1 gros oignon, haché
  • 4 gousses d’ail, hachées
  • 1 morceau de gingembre de 7 cm, haché
  • 2 feuilles de laurier
  • 600 g de côtes de porc, coupées en dés de 2 cm
  • 1 càc de poudre de piment
  • 2 càc de curcuma
  • 1 càs de cumin + 1/2 càs de cumin
  • 1 càs de coriandre en poudre + 1/2 càs de coriandre en poudre
  • 1/2 càc de garam masala + 1 càc de garam masala
  • 1,5 càs de jus de citron
  • 4 piments séchés
  • 1 càc de graines de nigelle
  • 1 càc de graines de moutarde jaune
  • 2 tomates, finement concassées
  • 4 piments verts
  • 2 càc de paprika
  • 2 poivrons rouges, coupés en dés de 2,5 cm
  • 2 poivrons verts, coupés en dés de 2,5 cm
  • 1 càs de sel
  • 1 càc de poivre noir moulu
  • 500 g de pommes de terre, coupées en dés de 3 cm
  • 10 feuilles de curry
  1. Faire chauffer 100 ml d’huile à feu moyen dans une cocotte. Ajouter les feuilles de laurier et la moitié de l’oignon, de l’ail et du gingembre. Faire revenir 2 minutes, jusqu’à ce que l’oignon soit tendre.
  2. Augmenter le feu, ajouter les morceaux de porc et faire revenir 2 minutes jusqu’à ce la viande soit bien dorée. Réduire le feu et laisser cuire encore 10 minutes.
  3. Retirer la cocotte du feu et réserver la viande dans un plat creux ou un saladier.
  4. Ajouter à la viande réservée, la poudre de piment, le curcuma, 1 cuillère à soupe de cumin, 1 cuillère à soupe de coriandre, 1/2 cuillère à café de garam masala, le jus de citron et bien remuer.
  5. Faire chauffer le reste d’huile dans la cocotte à feu moyen et faire revenir 2 à 3 minutes le reste d’oignon, d’ail et de gingembre, jusqu’à ce que l’oignon soit tendre.
  6. Ajouter les piments séchés, les graines de nigelle, les graines de moutarde jaune et le reste de la coriandre et du cumin. Faire cuire 2 minutes, jusqu’à ce que les graines commencent à éclater.
  7. Puis ajouter les tomates concassées et faire cuire encore 1 minute, réduire le feu et laisser mijoter 5 minutes à feu doux jusqu’à ce que le jus des tomates ait réduit.
  8. Incorporer alors les piments verts et le paprika, ajouter les morceaux de porc et faire cuire 2 minutes à feu moyen sans cesser de remuer, jusqu’à ce que la viande ait absorbé toute la sauce. Ajouter les poivrons rouges et verts, réduire le feu et couvrir.
  9. Faire cuire 10 minutes, saler et poivrer, puis ajouter les dés de pommes de terre.
  10. Mouiller avec 10 cl d’eau, couvrir et laisser cuire 1 heure à feu doux en remuant de temps en temps.
  11. Ajouter les feuilles de curry et faire cuire encore 15 minutes ou jusqu’à ce que le porc et les pommes de terre soient tendres.
  12. Ajouter le reste du garam masala et corriger l’assaisonnement.

A servir bien entendu sur un bon riz basmati et des naans.

Le ragoût de cochon antillais version 2

Version 2.0 de cette recette, ce ragoût de cochon est meilleur que l’original. C’est une recette très locale et ça change du traditionnel colombo.

Ingrédients :

  • 500 g de porc dans l’échine
  • 2 citrons verts
  • 3 gousses d’ail
  • 2 oignons
  • 1 bouquet de fines herbes (persil, cives, thym)
  • 1 verre d’eau
  • 1 càs de vinaigre
  • 2 càs d’huile + 2 càs pour la cuisson
  • 1 piment végétarien ou normal en fonction de vos goûts
  • sel et poivre
  • 1 càs de maizena (ou de farine si vous pouvez manger du gluten)
  1. La veille, faire mariner le cochon.
  2. Couper l’échine en cubes de 3 cm de côté. La mettre dans un saladier avec le jus des citrons, le sel, le poivre, l’huile, le vinaigre, l’eau et les oignons, l’ail et les herbes hachés. Bien mélanger et mettre au frigo pour la nuit.
  3. Le jour du repas, sortir le porc et retirer la marinade et tous les morceaux d’oignons des morceaux de viande. Bien conserver la marinade.
  4. Faire chauffer une cocotte avec 2 càs d’huile. Faire revenir les morceaux de porc jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés sur toutes les faces.
  5. Ajouter alors la marinade que vous avez réservée et une cuillerée de maïzena. Bien mélanger et laisser cuire environ 2 heures, jusqu’à ce que le porc soit bien tendre. Vous pouvez ajouter un peu d’eau si la sauce semble trop sèche
  6. servir avec un riz haricot rouge pour faire local, mais un riz blanc fera aussi bien le job.

Les tagliatelles au ragù de porc et à la sauge

Voilà une bonne sauce pour les pâtes qui change de la traditionnelle bolognaise. Elle se fait avec de l’échine de porc en morceaux et de la sauge fraîche (on en a plein dans le jardin maintenant). On la met au feu le matin et on l’oublie jusqu’à l’heure du repas. J’adore ce genre de plat.

Ragu au porc et sauge 02

Ingrédients :

  • 700 g de d’échine de porc
  • 1 petite boite de tomates pelées
  • 500 g de pâte, pour nous des tagliatelles
  • 5 feuilles de sauge
  • 2 oignons
  • 2 carottes
  • 3 branches de céleri
  • les zestes d’un demi citron jaune
  • 15 cl de vin blanc sec
  • 30 cl d’eau ou de bouillon
  • 3 càs d’huile d’olive
  • sel, poivre
  1.  Couper en petits dés l’oignon et hacher grossièrement la carotte et le céleri.
  2. Faire revenir le tout avec 2 feuilles de sauge dans l’huile d’olive jusqu’à coloration.
  3. Couper l’échine en morceaux et l’ajouter aux légumes. Faire revenir et laisser colorer la viande.
  4. Verser le vin et laisser évaporer. Saler poivrer, ajouter le reste de la sauge et la tomate et l’eau.
  5. Laisser cuire à feu doux pendant deux heures. La viande doit se défaire.
  6. Ajouter le zeste de citron et corriger l’assaisonnement. Laisser cuire encore une demie heure.
  7. Au moment de servir, retirer les feuilles de sauge et les zestes et arroser les pâtes copieusement avec cette sauce.

Ragu au porc et sauge 01Via Un déjeuner de soleil.

Brioches asiatiques au porc cuites à la vapeur

Au départ, ma moitié était dubitative. Finalement ces brioches salées ont été un franc succès, elles sont vraiment délicieuses.

Le bonus, c’est qu’avec la pâte de base, on peut réaliser des buns avec la farce qu’on veut : végétarienne, à la crevette, au bœuf. Je pense que ça va devenir un classique à la maison.

Attention, la préparation de la farce commence par 2 heures de marinade puis 3 heures de cuisson de la poitrine de porc au four. Attention au timing si vous ne voulez pas manger à pas d’heure !!

Brioche vapeur au porc 03

Ingrédients :
Pâte à brioche

  • 380 g de farine
  • 1 sachet de levure instantanée
  • 24 cl de lait
  • 1 càs de vinaigre blanc  (de riz par exemple)
  • 3 càs de sucre en poudre
  • une pincée de sel

Farce

  • 1.2 kg de poitrine de porc
  • 2 càs de miel
  • 2 càs de sauce soja
  • 2 càs de ketchup
  • 10 cl de vin de riz
  • 1 gousse d’ail
  • un morceau de gingembre de 5 cm
  • 1 échalote
  • de l’eau
  • 1 bouquet de coriandre hachée
  • 1 piment rouge (optionnel)
  1. Préparation de la farce (on peut faire ça la veille, ça n’en sera que meilleur) : dans un plat allant au four, mélanger le miel, la sauce soja, le ketchup, le vin de riz, ainsi que la gousse d’ail, le gingembre et l’échalote (tous) passés à la râpe fine. En enduire la poitrine de porc en la massant sur toutes les faces. Laisser reposer au moins 2 heures.
  2. Faire chauffer le four à 140° et enfourner le porc pour 3 heures. Attention à ne pas laisser la marinade brûler. Il est sage de rajouter un peu d’eau quand ça devient vraiment proche du point de combustion car cette marinade va servir de sauce plus tard et on ne veut pas de goût de brulé dans la farce.
  3. Préparation de la pâte à buns : Dissoudre la levure dans le lait tiède et laisser reposer 5 minutes.
  4. Mélanger les ingrédients secs restants dans un saladier : farine, sucre et sel. Ajouter les liquides (lait + levure et vinaigre) et travailler pendant 10 minutes jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse.
  5. Laisser lever 1 heure.
  6. Quand le porc est cuit, le sortir du four. Laisser tiédir la viande hors du plat.
  7. Verser le reste de marinade dans une casserole et faire réduire jusqu’à obtention d’une sauce épaisse et collante.
  8. Quand le porc est manipulable, ôter la couenne et couper la viande en petits dés. Ajouter la coriandre et le piment hachés, puis la sauce réduite. Corriger l’assaisonnement.
    Brioche vapeur au porc 01
  9. Diviser la pâte à buns en boules de la taille d’une balle de golf. Les étaler en rond assez finement (2 mm environ).
  10. Mettre une cuillère à soupe de farce au milieu du cercle de pâte et plier. Je vous mets la vidéo sous la recette, le pliage se fait à 4’37.
  11. Mettre les buns dans un panier vapeur avec un papier sulfurisé en dessous (pour éviter que ça colle).
    Brioche vapeur au porc 02
  12. Faire cuire 20 minutes. Ils vont gonfler à la cuisson et donner de belles boules blanches.
  13. Les servir avec une sauce pimentée de votre choix, pour nous ça a été 1 càs de sauce soja + 1 càs de sauce poisson + 1 càc de sucre + un peu d’eau et de la pâte de piment au goût.

Via Sorted Food

Le porc tikka

Pour changer un peu, voici cette semaine une recette de porc indienne. Elle est bien épicée à la base, mais elle peut très bien se réaliser sans piment ou très peu. Au final, la sauce est très crémeuse et elle se mélange à merveille avec un bon riz basmati tout simple. Grâce au yaourt, la viande reste très tendre et pas sèche du tout.

porc tikka 02

Ingrédients :

Pour la marinade

  • 1 oignon haché
  • 3 gousse d’ail hachées
  • 5 cm de racine de gingembre haché
  • 1/2 càc de cumin en poudre
  • 1 càc de coriandre en poudre
  • 1/2 càs de garam masala
  • 1/4 de càc de piment en poudre
  • 1 pincée de poivre noir moulu
  • 25 cl de yaourt épais (un yaourt grec dans mon cas)
  • 500 g de porc en cubes de 3 cm

Pour la sauce

  • 1 gros oignon rouge haché
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 2.5 cm de racine de gingembre haché
  • 1/2 piment vert haché
  • 25 g de feuilles de coriandre
  • 120 ml d’huile
  • 1 càc de garam masala
  1. Mélanger dans un saladier l’ail, l’oignon et le gingembre hachés avec les épices et le yaourt.
  2. Ajouter les morceaux de porc et laisser mariner au moins 3 heures, ou mieux toute la nuit dans le frigo. Couvrir le saladier dans ce dernier cas, sinon votre frigo risque de sentir fort à la prochaine ouverture.
  3. Au moment de lancer la cuisson, hacher l’ail, l’oignon rouge, le gingembre, le piment et la coriandre dans un robot, pour obtenir une pâte épaisse.
  4. Dans une cocotte, mettre l’huile à chauffer.
  5. Quand elle est chaude, y faire revenir les ingrédients de la sauce et les faire cuire 2 minutes à feu doux en remuant sans arrêt (attention à ne pas brûler l’ail).
  6. Augmenter le feu et ajouter le porc ainsi que la marinade. Saler.
  7. Cuire 5 minutes en remuant fréquemment, puis laisser cuire au moins 45 minutes à feu doux jusqu’à ce que la sauce soit bien épaisse. Encore une fois, surveiller bien la cuisson car les épices ont tendance à accrocher facilement.
  8. Au moment de servir, ajouter le garam masala, remuer et laisser cuire 2 minutes.
  9. Servir avec un bon riz basmati.

porc tikka 01