Archives par mot-clé : tomate

Le poulet façon Adrienne

Les recettes « façon Adrienne » sont extraites d’un magazine « vintage », dont la cuisinière se nommait … Adrienne (surprise, surprise). Mais en général, ces recettes du côté de la famille de ma chérie sont délicieuses et celle-ci est devenue ma favorite pour mon repas d’anniversaire.

Il y a un peu de boulot, mais rien d’insurmontable. C’est très vieille France comme recette, mais j’adore.

Ingrédients :
pour 6 personnes

  • 1 poulet fermier de 1,5 kg accompagné de son foie
  • sel, poivre
  • 2 feuilles de sauge
  • 1 branche de céleri
  • 1 poignée de gros sel
  • 1 pincée de poivre
  • 8 échalotes
  • 1 cuillerée à soupe de moutarde à l’ancienne
  • 100 g de beurre

Accompagnement

  • 500 g de macaronis
  • 8 tomates
  • 50 g de beurre
  • une poignée de feuilles de basilic
  • comté râpé à volonté
  1. Peler, épépiner et couper les tomates en dés.
  2. Dans une petite casserole, faire fondre 50 g de beurre et y ajouter les tomates. Saler, poivrer et laisser réduire jusqu’à ce que la sauce épaississe.
  3. Couper le poulet en morceaux. Réserver la carcasse que l’on cassera grossièrement en morceaux.
  4. Eplucher et hacher très fin les échalotes. Hacher également le foie du poulet et le mélanger aux échalotes.
  5. Dans une sauteuse, chauffer doucement un peu d’huile et y faire dorer les morceaux de poulet. Ajouter la carcasse, les ailes, le gésier. Ajouter la branche de céleri. Saler et poivrer.
  6. Au bout d’un quart d’heure de cuisson, enlever les morceaux de poulet de la sauteuse. Les déposer dans un plat allant au four et enfourner à 180°.
  7. Dans la sauteuse, ajouter 40 cl d’eau et la sauge. Couvrir et laisser réduire le jus durant au moins 30 minutes. Vous pouvez aussi ajouter un petit peu de vin blanc si vous en avez sous la main.
  8. Oter alors les morceaux de carcasse et les herbes. Passer le jus à la passoire fine. Le remettre sur le feu et amener à ébullition.
  9. Au bout de vingt minutes de cuisson du poulet au four, le recouvrir du hachis d’échalotes, couvrir le plat d’un papier d’aluminium et continuer la cuisson 20 minutes.
  10. Faire cuire les macaronis dans une grande casserole d’eau salée .
  11. Dans un plat allant au four y mettre les macaronis que l’on aura mélangés hors du feu à la sauce tomate et au basilic, recouvrir de gruyère . Enfourner et laisser gratiner jusqu’à ce que le dessus soit doré.
  12. Dans un bol, mélanger la moutarde et 50 g de beurre en pommade. Rajouter une louche de jus. Mélanger. Incorporer au jus de la casserole (il devrait vous en rester environ 30 cl).
  13. Verser la sauce sur le poulet.
  14. Servir aussitôt accompagné des pâtes.

Le palak paneer (le paneer aux épinards)

Les proportions de cette recette permettent de nourrir une belle tablée ou de faire des restes pour la semaine. Vous pourrez adapter les quantité d’épices en fonction de vos goûts, mes goûteurs étant partagés à la maison sur le fait que ce soit suffisamment ou pas épicé.

J’ai profité d’avoir testé la fabrication du paneer maison pour faire cette recette qui est la préférée de ma chérie au restaurant indien. Je vous conseille de le faire vous même également car c’est vraiment très facile et ne requiert pas de matériel particulier (sauf une mousseline, qui doit pouvoir être remplacée par un torchon suffisamment fin). De toute façon, dans mon coin, pas moyen d’en trouver à acheter, donc la fabrication maison s’imposait si nous voulions déguster ce plat.

  • 1 kg d’épinards hachés surgelés
  • 2 poignées de noix de cajou nature
  • 3 càs d’huile neutre
  • 25 g de beurre
  • 1 càc de cumin
  • 1/2 càc de cannelle
  • 1 càc de curcuma
  • 1 càc de garam massala
  • 1 oignon taillé en petits dés
  • 2 càs de concentré de tomate
  • 1 gousse d’ail râpée
  • 300 g de paneer maison
  • sel, poivre
  1. Faire revenir dans une casserole avec une cuillère à soupe d’huile les épinards avec les noix de cajou pendant quelques minutes.
  2. Faire tiédir et passer au blender ou au mixeur plongeant pour obtenir une purée lisse et assez liquide.
  3. Dans une autre casserole (ou la même si vous avez fait les épinards en avance), mettre 2 cuillères à soupe d’huile et le beurre et y faire revenir les épices pendant 30 secondes.
  4. Ajouter l’oignon et laisser cuire jusqu’à ce qu’il soit doré.
  5. Ajouter alors le concentré de tomates et faire revenir pendant 2 ou 3 minutes, jusqu’à ce qu’il prenne une couleur plus foncé.
  6. Mettre l’ail à sauter pendant 30 secondes et remettre les épinards.
  7. Laisser cuire pendant quelques minutes (pas plus de 5 minutes) et corriger l’assaisonnement avec le sel et le poivre.
  8. Mettre le paneer coupé en cubes à réchauffer, mélanger et laisser mijoter un petit peu.
  9. Servir avec un bon riz basmati.
paneer

Via https://www.indianhealthyrecipes.com/palak-paneer-recipe-easy-paneer-recipes-step-by-step-pics/

Le poulet Sauce Piquant (non il n’y a pas de faute)

Comme d’habitude, America’s Test Kitchen nous a livré une très bonne recette. Cette fois, c’est un classique de la cuisine Louisianaise, le poulet sauce piquant (LOL).

Vous pouvez utiliser ce mélange pour d’autres recettes (une palette de porc pour faire du pulled pork ou des tacos, voire des popcorns si vous êtes un foufou ou encore mes noix de l’apéro).

Ou vous pouvez prendre une demi cuillère à café comme base à la place de la cuillère à café, ça vous fera juste la bonne quantité pour la recette.

Ingrédients :

Pour le mélange d’épices cajun :

  • 5 càc de paprika
  • 1 càc de poudre d’ail
  • 1 càc de thym
  • 1 càc de piment de cayenne
  • 1 càc de sel au céléri
  • 1 càc de sel
  • 1 càc de poivre
  1. Mélanger intimement toutes les épices. Vous pouvez conserver ce mélange dans un container fermé.

Pour le reste de la recette

  • 1 kilo de hauts de cuisse de poulet, désossés et coupé en 4
  • 1 càs du mélange d’épices cajun + 1/2 càc de mélange d’épices cajun
  • 60 g de farine
  • 7 cl d’huile pour la friture
  • 1 poivron vert coupé en dés de 1 cm
  • 1 gros oignon en dés de 1 cm
  • 1 branche de céleri en dés de 1 cm
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 1 càs d’huile
  • 1 grosse boite de tomates en morceaux
  • 75 cl de bouillon de poulet
  • 2 tranches de bacon fumé
  • 2 càs de sauce Worcestershire (imprononçable même pour les anglophones !!!)
  • une feuille de laurier
  • 1 càs de sauce pimentée type tabasco
  1. Mélanger dans un saladier le poulet et les épices pour que la viande soit uniformément recouverte.
  2. Ajouter la farine et recouvrir uniformément également.
  3. Dans une cocotte en fonte (ou passant au four), faire chauffer l’huile à feu moyen et y faire revenir le poulet 3 à 5 minutes par côté jusqu’à ce qu’il soit doré (en plusieurs fois si votre cocotte n’est pas assez grande). Ne jetez pas le fond de farine et d’épices du poulet, il va servir plus tard. Réserver la viande sur une assiette.
  4. Dans la même cocotte sur feu moyen, faire revenir la sainte Trinité (l’oignon, le poivron vert et le céleri), l’ail, l’huile (1 càs) et le reste des épices cajun (1/2 càc) pendant 30 secondes.
  5. Ajouter ensuite le restant de farine ayant servi à enrober le poulet et faire revenir pendant 5 minutes en faisant attention à ne rien brûler.
  6. Pour finaliser la sauce, y ajouter la tomate, le bouillon, la sauce Worcestershire, le bacon et le laurier et décrocher soigneusement les derniers morceaux pouvant rester accrochés au fond de la cocotte.
  7. Mettre le poulet avec la sauce et le jus qui a pu se former, porter à ébullition et couvrir.
  8. Mettre au four à 180° pendant 45 minutes.
  9. Sortir du four et retirer le bacon et le laurier et ajuster l’assaisonnement avec du tabasco à votre goût (une sauce pimentée type Sriracha dans mon cas …) ainsi que du sel et du poivre si nécessaire.
  10. Servir sur un lit de riz blanc avec des oignons verts en garniture (optionnel)

Via : America’s Test Kitchen

Le curry de pomme de terre – Aloo Massala

Encore une recette extrêmement simple et rapide à préparer, idéal pour un soir de semaine ou un dîner où l’on manque de temps. Je n’avais jamais tenté le curry de patate, et c’est très bon. On ne manque absolument pas de viande, c’est très complet.

Attention au piment, nous nous sommes fait avoir la première fois tellement les piments oiseaux étaient forts (et contrairement à Chetna, nous n’en avions mis qu’un seul !!).

Ingrédients :

  • 2 càs d’huile
  • 1 càc de graines de moutarde noire
  • 10 à 12 feuilles de curry
  • 1 piment oiseau vert (optionnel)
  • 5 cm de gingembre ou râpé
  • 2 oignons
  • 3 tomates
  • 10 pommes de terre de taille moyenne déjà cuites et épluchées
  • 1 càc de sel
  • 1 càc de curcuma
  • 1 càc de garam massala
  • 1 càc de poudre de mangue
  • 10 cl d’eau
  • Coriandre fraîche pour la garniture
  1. Faire chauffer l’huile dans une sauteuse à feu moyen.
  2. Y mettre les graines de moutarde, les feuilles de curry, le gingembre et le (ou les) piment coupé dans la longueur (et débarrassé de ses graines dans mon cas). Laisser revenir pendant 1 ou deux minutes.
  3. Ajouter les oignons et laisser cuire pendant 7 à 8 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien colorés.
  4. Ajouter les tomates coupées en petits morceaux et laisser encore cuire pendant 8 minutes sur feu doux jusqu’à ce que le mélange réduise.
  5. Incorporer les épices et le sel et bien mélanger.
  6. Enfin, mettre les pommes de terre découpées en cubes et l’eau dans la sauteuse et entourer les pommes de terre de la sauce. Laisser cuire encore 5 ou 10 minutes à feu doux pour qu’elles s’imprègnent du curry. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire.
  7. Terminer le plat en ajoutant la coriandre fraîche hachée.

Via Chetna

La Moqueca un délicieux plat brésilien au poisson et au lait de coco

Deuxième partie de la série brésilienne, ce plat de poisson et crevettes me fait penser à un laksa version brésilienne. C’est tout aussi délicieux et très facile à réussir. Pas d’ingrédient vraiment exotique et on met à contribution la moulinette pour la découpe donc pas de grosse difficulté.

Ingrédients :

  • 500 g de poisson blanc assez épais
  • 500 g de crevettes
  • 3 gousses d’ail
  • sel et poivre
  • 1 oignon
  • 2 poignées de coriandre hachée
  • 1 grosse boite de tomates en boite
  • 1 poivron rouge
  • 1 poivron vert
  • 2 càs d’huile d’olive
  • 400 ml de lait de coco
  • Le jus d’un demi citron vert
  1. Couper le poisson en morceaux de 4 ou 5 cm et peler et déveiner les crevettes.
  2. Les mettre à mariner dans un saladier avec l’ail passé au presse-ail, une cuillère à café et demi de sel et du poivre (à votre goût).
  3. Mettre dans une moulinette ou un blender un oignon, la coriandre et la boite de tomate. Pulser jusqu’à obtenir une consistance de salsa avec des morceaux.
  4. Dans une cocotte, mettre l’huile d’olive à chauffer à feu vif. Y faire revenir les poivrons coupés en morceaux d’environ 1 cm de côté pendant 10 minutes. Saler.
  5. Ajouter la sauce à la tomate et faire épaissir à feu moyen pendant 8 minutes.
  6. Augmenter le feu et mélanger le lait de coco. Porter à ébullition.
  7. Mettre le poisson et les crevettes ainsi que le jus de citron. Mélanger et rectifier l’assaisonnement.
  8. Retirer du feu et laisser reposer 15 minutes.
  9. Au moment de servir, mettre la deuxième poignée de coriandre et rectifier encore le sel si besoin.
  10. Délicieux servi avec un riz blanc et un pao de queijo.

Via : America’s Test Kitchen

Le boeuf Loc Lac

Le Bo Bun est un des best sellers de la maison. Les enfants nous le réclament tout le temps quand on leur demande s’ils ont une idée de ce qu’ils veulent manger. Et bien je pense que cette recette vietnamienne a de bonne chance d’être un successeur ou au moins une bonne alternative au Bo Bun.

Je n’en avais mangé qu’une fois au restaurant et j’avais vraiment aimé. Je ne suis pas déçu par cette version maison.

Ingrédients :

Marinade du bœuf :

  • 2 gousses d’ail haché
  • 1 càs de sauce de soja
  • 1 càs de nuoc mam
  • 1 càs d’huile d’arachide
  • 2 càc de sucre en poudre
  • Poivre

Pickle d’oignon rouge :

  • 1 oignon rouge
  • 2 càs de vinaigre blanc de riz
  • 1 càs de sucre en poudre
  • une pincée de sel

Sauce d’accompagnement pour le bœuf :

  • 1 citron vert
  • Poivre

Pour le reste de la recette :

  • 600 g de bœuf tendre (dans le faux-filet pour moi)
  • 2 oignons jaunes ciselés grossièrement
  • 1 càs de sauce d’huître
  • quelques càs d’huile d’arachide
  • quelque feuilles de salade
  • 1 tomate en quartier
  • 300 g de riz Thaï
  • 2 càs bombées de concentré de tomate
  • 1 càs de Nuoc mam
  • poivre

Marinade du boeuf :

  1. Dégraisser puis découper le bœuf en cubes de 1,5 à 2 cm.
  2. Dans un petit saladier, mélanger la sauce de soja, le nuoc mam, le sucre, le poivre noir et l’ail haché.
  3. Faire mariner le bœuf dans ce mélange et laisser reposer entre au moins 30 minutes.

Pickle de l’oignon rouge :

  1. Peler puis émincer le plus finement possible l’oignon rouge.
  2. Le mettre dans un bol et ajouter le vinaigre de riz, le sucre et le sel.
  3. Mélanger et laisser mariner.

Riz rouge :

  1. Rincer le riz jusqu’à ce que l’eau coule transparente.
  2. Le faire cuire selon votre méthode favorite. Pour moi mélanger un volume d’eau pour un volume de riz dans une casserole avec une bonne pincée de sel. Porter à frémissement, remuer et couvrir. Laisser cuire à feu très doux pendant 12 minutes. Porter hors du feu et laisser reposer une dizaine de minutes.
  3. Peler et couper les oignons jaunes en petits dés. Réserver.
  4. Pendant que le riz cuit, faire revenir les oignons dans une grande poêle avec un peu d’huile à feu moyen. Ils doivent devenir moelleux et translucides.
  5. Ajouter encore un peu d’huile et faire revenir le riz quelques minutes.
  6. Ajouter ensuite le concentré de tomates que vous aurez dilué dans un peu d’eau chaude. Continuer la cuisson 5 minutes puis ajouter la sauce poisson et faire revenir encore 5 minutes.
  7. Réserver au chaud.

Sauce au citron :

  1. Presser le jus du citron
  2. Ajouter le poivre et mélanger.
  3. Réserver dans de petits ramequins pour pouvoir y tremper la viande.

Garniture :

  1. Couper les tomates en quartier ou en rondelle.
  2. Laver et / ou préparer la salade

Cuisson du bœuf :

  1. Remettre la poêle ayant servi à cuire le riz sur feu vif avec trois cuillères à soupe d’huile.
  2. Y faire revenir le reste de l’oignon brièvement, puis saisir le bœuf avec sa marinade. Laisser cuire à feu vif pendant 3 ou 4 minutes en remuant régulièrement.
  3. Ajouter 1 cuillère à soupe de sauce d’huître et continuer la cuisson jusqu’à ce que la viande soit cuite comme vous l’aimez (plus ou moins saignante).

Servir le bœuf avec le riz rouge et une petite salade de tomate et de pickle d’oignon.

Via la kitchenette de Miss Tam

Le chicken butter masala

Voici une recette qui initialement se fait avec du paneer (une sorte de fromage frais) mais que nous n’avons pas pu trouver, alors nous avons utilisé du poulet.

IMG_0358

Ingrédients :

  • 3 càs d’huile
  • 3 càs de beurre
  • 1 oignon rouge en gros morceaux
  •  3 gousses d’ail hachées grossièrement
  • 1 cm de gingembre haché grossièrement
  • 4 tomates hachées grossièrement
  • 30 g de noix de cajou crues
  • 450 g de poulet
  • 2 feuilles de laurier
  • 4 gousses de cardamome
  • 6 clous de girofle
  • un bâton de cannelle
  • 20 cl d’eau
  • 2 càs de concentré de tomates
  • 1 càc de sel
  • 1 càc de curcuma
  • 1 càc de poudre de piment
  • 1 càc de garam massala
  • 1,5 càs feuille de fenugrec sèche (optionnel)
  • 1 càc de sucre
  • 3 càs de crème liquide
  1. Dans une cocotte ou une sauteuse, faire chauffer une cuillère à soupe d’huile et y ajouter l’oignon en morceaux. Cuire à feu moyen pendant 10 minutes jusqu’à ce qu’ils commencent à colorer.
  2. Ajouter l’ail et le gingembre et laisser cuire pendant 2 minutes. Ajouter les tomates et les noix de cajou préalablement trempées dans de l’eau. Laisser cuire pendant 12 minutes.
  3. Une fois que les tomates sont bien tendres, retirer du feu et laisser refroidir pendant 10 minutes. Passer au blender, à la moulinette ou à la girafe pour obtenir une sauce crémeuse. 
  4. Dans la même cocotte qui a servi pour les tomates, faire chauffer une cuillère à soupe d’huile et 3 cuillères à soupe de beurre. Ajouter le laurier, la cardamome, les clous de girofle et le bâton de cannelle. Laisser revenir pendant 30 secondes.
  5. Insérer la sauce à la tomate et 20 cl d’eau, bien mélanger et amener à ébullition. Pour faire ressortir le goût de tomate, ajouter le concentré de tomates. Laisser mijoter à couvert et à feu doux pendant 15 minutes.
  6. Enfin, ajouter les dernières épices : sel, curcuma, piment et garam massala. Si vous avez les feuilles de fenugrec, c’est le moment (moi je n’en avais pas).
  7. Mettre le poulet et le sucre et laisser cuire jusqu’à ce que le poulet soit cuit.
  8. Avant de servir, rajouter la crème. Rectifier l’assaisonnement.
  9. Vous pouvez retirer les épices entières avant d’amener le plat à table.

Via le channel Youtube de Chetna

Les bucatoni ai gamberetti (à la tomate et aux crevettes)

Ce n’est pas souvent que l’on fait des pâtes au fruits de mer à la maison, mais un de mes fils est fan de crevettes alors, c’était l’occasion.

Ingrédients :

  • 2 tomates mûres pelées et épépinées
  • 300 g de queues de crevette décortiquées
  • 200 g de poivron rouge en lanières
  • 10 brins de persil hachés
  • 1 oignon haché
  • 6 càs d’huile d’olive vierge extra
  • 2 càs  de crème fraîche
  • Sel et poivre blanc
  1. Concasser grossièrement la chair des tomates.
  2. Décortiquer les crevettes, les rincer et les sécher avec un torchon.
  3. Faite fondre l’oignon dans une sauteuse avec 4 cuillerées d’huile, sans le laisser blondir. Ajouter les poivrons (en réserver une cuillerée), les tomates concassées, une pincée de sel et de poivre et 2 cuillerées d’eau. Couvrir la sauteuse  et faire cuire à feu moyen 30 min environ, en mélangeant de temps en temps.
  4. Retirer la préparation du feu et la passer au moulin à légumes.
  5. Dans une poêle, faire chauffer le reste de l’huile avec les lanières de poivron réservées et les faire revenir pendant 5 minutes. Ajouter alors les crevettes, saler poivrer et faire revenir 2 minutes.
  6. Faire cuire les pâtes al dente.
  7. Réchauffer la sauce tomates et y ajouter la crème.
  8. Mélanger la sauce et les pâtes et recouvrir du mélange de crevette et de persil haché.
  9. Servir bien chaud.

Soupe froide de tomates, lait de coco et curry

Avec les quelques jours d’étés que nous avons eu, je n’ai pas eu l’occasion de tester beaucoup de soupes froides (pas de gazpacho cette année) mais celle-ci m’a tapé dans l’œil.

Ingrédients :

  • 700 g de tomates
  • 1/2 oignon
  • 2 càs de gingembre
  • 25 cl de lait de coco
  • 1 càs de coriandre (optionnel)
  • 1 càs d’huile d’olive
  • 2 càc de curry en poudre
  • Sel, poivre
  1. Inciser la peau des tomates en croix et les plonger quelques secondes dans l’eau bouillante. Le truc que j’utilise maintenant c’est de les mettre dans un saladier et de les couvrir d’eau bouillante sortie de la bouilloire.
  2. Les peler et les épépiner. Les couper ensuite en petits cubes.
  3. Hacher finement le gingembre et l’oignon, dans une moulinette idéalement.
  4. Faire revenir le gingembre et l’oignon dans une casserole avec l’huile d’olive et faire cuire 2 à 3 minutes.
  5. Ajouter ensuite les tomates, le lait de coco et le curry. Laisser cuire pendant 3 à 5 minutes.
  6. Mixer très finement (pour éviter de se retrouver avec un gros bout de gingembre sous la dent) et mettre à refroidir pendant minimum 2 heures. Si vous n’avez pas beaucoup de temps devant vous, vous pouvez ajouter des glaçon dans la soupe au moment de la mettre au froid, ça accélérera le processus.
  7. Servir bien frais avec de la coriandre hachée.

Via Gourmand Croquant

Les kofta à la sauce tomate et au yaourt

Vous n’êtes maintenant pas sans savoir que j’adore la cuisine indienne. Voici une très bonne recette de boulettes (keftas) d’agneau qui n’est pas très compliquée. Elle demande par contre d’avoir pas mal d’épices dans la réserve, mais elle est vraiment délicieuse.

kofta à la tomate et au yaourt 02

Ingrédients :

Pour les koftas

  • 1 oignon
  • 500 g de viande d’agneau hachée
  • 1 morceau de gingembre de 2 cm
  • 3 gousses d’ail
  • 2 piments vert
  • 1/2 càc de sel
  • 1 oeuf

Pour la sauce

  • 2 càc de graines de coriandre
  • 2 càc de graines de cumin
  • 3 càs d’huile
  • 1 bâton de cannelle
  • 6 clous de girofle
  • 6 gousses de cardamome
  • 1 oignon
  • 1/2 càc de curcuma
  • 1 càc de paprika
  • 1 càc de garam masala
  • 1/2 càc de sel
  • 200 g de tomates en boite concassées
  • 1 yaourt grec
  • de la coriandre fraîche (pour la présentation)
  1. Râper l’oignon et le mettre dans une passoire. Le presser au dessus d’un saladier pour récupérer un maximum de jus.
  2. Y ajouter le gingembre, les piments, l’ail (tous hachés finement), le sel, l’oeuf et la viande. Mélanger intimement.
  3. Faire des boulettes de la taille d’une balle de golf et les mettre à reposer sous un film alimentaire au frigo.
  4. Faire griller à sec les graines de coriandre dans une petite poêle. Réserver puis faire de même avec les graines de cumin. Attention, elles brûlent très vite. Les réduire en poudre dans un mortier.
  5. Dans une cocotte, faire chauffer l’huile. Quand elle est chaude, y faire revenir la cannelle, les clous de girofle, la cardamome et l’oignon, jusqu’à ce que ce dernier soit doré.
  6. Ajouter alors les épices en poudre, moulues et le sel et laisser revenir 30 secondes.
  7. Incorporer la tomate et le yaourt. Mélanger et ajouter les keftas.
  8. Laisser mijoter à feu très doux pendant une heure à découvert. Remuer de temps en temps et ajouter un peu d’eau si la sauce s’évapore.
  9. Retirer les épices entières avant de servir avec un riz blanc et de la coriandre hachée.

kofta à la tomate et au yaourt 01

Les tagliatelles au ragù de porc et à la sauge

Voilà une bonne sauce pour les pâtes qui change de la traditionnelle bolognaise. Elle se fait avec de l’échine de porc en morceaux et de la sauge fraîche (on en a plein dans le jardin maintenant). On la met au feu le matin et on l’oublie jusqu’à l’heure du repas. J’adore ce genre de plat.

Ragu au porc et sauge 02

Ingrédients :

  • 700 g de d’échine de porc
  • 1 petite boite de tomates pelées
  • 500 g de pâte, pour nous des tagliatelles
  • 5 feuilles de sauge
  • 2 oignons
  • 2 carottes
  • 3 branches de céleri
  • les zestes d’un demi citron jaune
  • 15 cl de vin blanc sec
  • 30 cl d’eau ou de bouillon
  • 3 càs d’huile d’olive
  • sel, poivre
  1.  Couper en petits dés l’oignon et hacher grossièrement la carotte et le céleri.
  2. Faire revenir le tout avec 2 feuilles de sauge dans l’huile d’olive jusqu’à coloration.
  3. Couper l’échine en morceaux et l’ajouter aux légumes. Faire revenir et laisser colorer la viande.
  4. Verser le vin et laisser évaporer. Saler poivrer, ajouter le reste de la sauge et la tomate et l’eau.
  5. Laisser cuire à feu doux pendant deux heures. La viande doit se défaire.
  6. Ajouter le zeste de citron et corriger l’assaisonnement. Laisser cuire encore une demie heure.
  7. Au moment de servir, retirer les feuilles de sauge et les zestes et arroser les pâtes copieusement avec cette sauce.

Ragu au porc et sauge 01Via Un déjeuner de soleil.

Le tumbet majorquin

Le gras, c’est la vie. En Espagne et particulièrement à Majorque, ils ont tout compris. Cette recette est DELICIEUSE. Un genre de tian amélioré avec des patates, bref un vrai bon plat réconfortant. Pas vraiment à faire en hiver (même si maintenant on peut mais que ce n’est pas de saison), mais quand on aime, on ne compte pas (les calories).

P1110327

Ingrédients :

  • 1 aubergine
  • 2 oignons
  • 1 poivron
  • 5 tomates
  • 1 kg de pommes de terre
  • 1 gousse d’ail
  • 50 cl d’huile d’olive
  1. Éplucher les pommes de  terre, le poivron, les oignons et les tomates (que vous épépinerez).
  2. Couper tous les légumes (sauf les tomates) en rondelles de 5 mm d’épaisseur.
  3. Mettre le four à chauffer à 180 °.
  4. Faire revenir dans l’huile d’olive chaque légume tour à tour (en salant poivrant) et  réserver.
  5. Dans le restant de l’huile, faire revenir la gousse d’ail écrasée puis ajouter la tomate hachée grossièrement.
  6. Dans un plat à gratin, monter le tumbet en commençant par la sauce tomate, puis les pommes de terre, les aubergines, les oignons et finir de nouveau avec la sauce tomate et le poivron.
  7. Mettre au four pendant 45 minutes.

P1110324

 

Les pâtes à la tomate et aux champignons

Ce n’est plus la saison des bonnes tomates mais ce plat fait l’affaire pour une sauce assez rapide. C’est simple et délicieux et comme nous avons encore du persil en abondance dans le jardin, il faut assez peu d’ingrédients.

Pâtes aux tomates et champignons 03
Ingrédients :

  • 400 g de pâtes courtes (des penne par exemple)
  • 5 tomates
  • 400 g de champignons
  • 2 gousses d’ail
  • 2 càs de persil haché
  • 4 càs d’huile d’olive
  • sel et poivre
  1. Peler et épépiner les tomates en les plongeant dans de l’eau bouillante 2 minutes. De l’eau sortant d’une bouilloire et qui les recouvre dans un saladier fait très bien le job. Les couper en lamelles.
  2. Laver et émincer les champignons assez finement.
  3. Mettre 2 càs d’huile d’olive à chauffer dans une poêle et y faire revenir une gousse d’ail et le persil hachés pendant 2 minutes. Ajouter les champignons, salerpoivrer et faire cuire jusqu’à ce que l’eau de végétation soit évaporée et les champignons cuits. Réserver dans un saladier.
  4. Mettre l’eau des pâtes à bouillir et commencer à les faire cuire.
  5. Dans la poêle ayant servi aux champignons, mettre le reste de l’huile et y faire infuser à feu doux la gousse d’ail restante que vous aurez écrasée.
  6. Augmenter le feu et mettre les tomates. Assaisonner et laisser cuire 5 minutes.
  7. Ajouter le mélange aux champignons et laisser cuire le temps que les pâtes soient cuites. Si le mélange devient sec, ajouter un peu d’eau de cuisson des pâtes.
  8. Mélanger la sauce et les pâtes dans la poêle et servir immédiatement avec du parmesan.

Le poulet punjabi aux épinards

Plus simple, tu meurs. En gros, tout va dans le blender ou la moulinette chacun son tour sauf le poulet, puis on fait cuire. Avec un bon riz blanc, c’est le top.

Je vous conseille d’ailleurs les émissions d’Anjum Anand sur la BBC. Tous les extraits que j’ai vu sur Youtube paraissent vraiment être d’excellentes recettes. A chaque fois que j’ai essayé, ça s’est vérifié.
P1110054

Ingrédients :

  • 2 feuilles de laurier
  • 3 gousses de cardamome (noire si possible)
  • 1 bâton de cannelle
  • 4 càs d’huile d’arachide
  • 2 oignons hachés
  • 1 piment vert haché
  • 6 cuisses et hauts de cuisses (12 pièces au total)
  • 4 tomates entières moulinées
  • 4 gousses d’ail hachées
  • 5 cm de gingembre haché
  • 2 càc de coriandre en poudre
  • 1,5 càc de garam masala
  • 1 yaourt grec
  • 600 g d’épinards surgelés hachés fin
  • sel
  1. Mettre dans une cocotte à fond épais le laurier, les gousses de cardamome et le bâton de cannelle, l’oignon et le piment à revenir dans l’huile à feu moyen.
  2. Lorsque le mélange est doré, ajouter le poulet. Bien mélanger.
  3. Ajouter la tomate, l’ail, le gingembre, le yaourt et les épices. Mélanger et finir par les épinards.
  4. Rectifier l’assaisonnement et laisser cuire pendant au moins 1h30.
  5. Servir avec un riz blanc.

Je pense que cette recette doit très bien se marier avec du poisson qui du coup cuira beaucoup plus vite. C’est le prochain test que je ferai.

P1110060

Le minestrone paysan

Dans quelques semaines (ou jours), nous serons sortis de l’été et le retour des soupes se fera sentir. En voici une bonne, le classique minestrone. Il est un peu long à cuire mais le jeu en vaut la chandelle. C’est une soupe très réconfortante et qui change du potage simple de légumes. En plus, elle se congèle très bien car vous risquez d’avoir des restes avec les proportions indiquées.

Ingrédients :

  • 125 g de haricots cannelinni frais
  • 3 càs d’huile d’olive
  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 3 tranches de bacon
  • 2 litres d’eau
  • 3 branches de thym
  • 4 tomates
  • 2 carottes
  • 2 pommes de terre
  • 1 navet
  • 2 branches de céleri
  • 250 g de chou vert
  • 50 g de pâtes pour potage
  • sel et poivre
  1. Hacher les oignons et le céleri, écraser les gousses d’ail et couper le bacon finement. Les faire revenir à feu doux dans une grande cocotte avec l’huile d’olive pendant 5 minutes.
  2. Ajouter ensuite l’eau, les haricots, les tomates pelées et épépinées ainsi que les herbes. Assaisonner et laisser cuire pendant 2 heures à feux doux.
  3. Couper les carottes, pommes de terre et navet en cubes. Émincer le chou en fines lanières.
  4. Ajouter les carottes et laisser cuire 10 minutes de plus, puis mettre au bouillon les pommes de terre, les navets et le chou. Laisser cuire encore 10 minutes puis ajouter les pâtes. Lorsqu’elles sont cuites, servir immédiatement avec du parmesan et du persil frais haché.

Les hauts de cuisse de poulet rôtis aux légumes du soleil

Voici une bonne petite recette de notre cuisinier préféré et tête à claques, Jamie Oliver.

Poulet roti aux légumes du soleil

Ingrédients :

  • 6 hauts de cuisse de poulet désossés et sans la peau
  • 4 belles tomates
  • 2 poivrons (un jaune et un rouge pas exemple)
  • 2 oignons rouges
  • 3 belles gousses d’ail
  • 5 brins de thym frais
  • 2 càs d’huile d’olive
  • 2 càs de vinaigre balsamique
  • 1 càc de paprika (fumé si vous trouvez)
  • sel et poivre
  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Couper les tomates et les oignons rouges en 4 et les mettre dans un plat passant au four. Pour les oignons, garder un peu de la « queue » intacte pour qu’ils restent en place pendant la cuisson.
  3. Y mettre également les poivrons coupés en gros morceaux et les gousses d’ail en chemise et écrasées.
  4. Ajouter les hauts de cuisse entiers, le sel, le poivre, le paprika, le thym, l’huile et le vinaigre balsamique.
  5. Mélanger intimement pour que chaque légume et morceau de poulet soit recouvert par l’assaisonnement. Une fois que c’est fait, mettre les morceaux de poulet sur le dessus pour qu’ils dorent bien à la cuisson.
  6. Mettre au four pendant un heure.

Les patates douces à la sauce Jerk

Non, ce ne sont pas des patates douces qui se conduisent comme des imbéciles, mais seulement le nom d’un sauce des Antilles anglophones. Sa principale composante est le allspice, piment de la Jamaïque en français, ou bois d’Inde pour les Guadeloupéens.

Jerk sweet potato

Ingrédients :

  • 2 patates douces
  • 1 oignon rouge
  • 1/2 càc de piment en poudre ou un piment rouge sans les graines
  • quelques tomates cerises bien mûres
  • 2 càs de sucre
  • 1 càc de piment de la Jamaïque ou bois d’Inde
  • 1/2 citron
  • 1 càs d’huile neutre
  • 1 càs de persil haché (optionnel)
  1. Préchauffer le four à 200º.
  2. Laver puis percer les patates avec une fourchette sur toute leur surface et les placer sur une tôle recouverte de papier cuisson. Laisser cuire pendant 45 mn environ.
  3. Peler et couper finement l’oignon rouge et le piment si vous en utilisez un.
  4. Mettre dans une casserole l’oignon, le piment, le sucre, les tomates coupées en 4, le bois d’Inde et l’huile. Laisser cuire pendant quelques minutes.
  5. Gouter et si le mélange n’est pas trop acide, zester le demi citron et ajouter son jus. Attention vraiment à ne pas amener trop d’acidité dans la sauce.
  6. Faire bouillir et réduire le feu pour que les tomates soient cuites.
  7. Une fois que les patates douces sont cuites, les sortir du four (admirer au passage le caramel que ce merveilleux tubercule a formé !!!) et le couper en deux dans le sens de la longueur mais pas complètement pour que les deux moitiés restent attachées l’une à l’autre.
  8. Gratter la chair de la patate et ajouter la sauce à la tomate.
  9. Ajouter le persil haché si vous en avez.

via SORTED FOOD

Fettucine au pesto sicilien de tomates

Voici une recette de l’été qui arrive un poil tard. Mais on trouve encore de bonnes tomates donc n’hésitez pas si vous voulez un peu de soleil dans vos assiettes.

Pesto alla trapanese

Ingrédients :

  • 400 g de pâtes longues, ici des fettucine
  • 450 g de tomates bien mûres
  • 60 g d’amandes mondée (dans mon cas j’ai remplacé par des noix de cajou)
  • Les feuilles d’un petit bouquet de basilic
  • 5 cl d’huile d’olive
  • 2 gousses d’ail frais
  • sel et poivre
  1. Faire chauffer l’eau salée. Quand elle bout, lancer la cuisson des pâtes.
  2. Pendant que ça cuit, couper les tomates lavées en morceaux grossiers, éplucher l’ail et laver les feuilles de basilic si nécessaire.
  3. Dans une moulinette, placer tous les ingrédients et mixer jusqu’à obtention d’une consistance épaisse de pesto. Attention, ça reste plus liquide qu’un pesto classique.
  4. Égoutter les pâtes et conserver un peu d’eau de cuisson. Ajouter le pesto dans la casserole des pâtes et mélanger intimement.
  5. Servir bien chaud avec du parmesan ou du pecorino.

Via Un déjeuner de soleil

Le Rogan Josh, un très bon curry d’agneau

Voici un excellent curry d’agneau, tiré d’une émission de cuisine de la BBC. Toutes les recettes que j’ai vues paraissent délicieuses, mais celle-ci m’a particulièrement tapée dans l’œil.

Il y a beaucoup d’épices qui rentrent dans sa préparation, ce qui donne énormément de parfums à cette recette.

Murgh massala 01

Ingrédients :

  • 4 càs d’huile d’arachide ou de ghee
  • 7 graines de poivre noir entières
  • 8 graies de cardamone entières
  • 4 clous de girofle entiers
  • 1 baton de cannelle
  • 1 oignon finement haché
  • 750 g de gigot d’agneau en cubes
  • 6 gousses d’ail
  • 2 cm de gingembre
  • 2 càc de coriandre moulue
  • 2 càc de cumin moulu
  • ½ càc de piment en poudre
  • 2 càc de graines de fenouil moulues
  • 1 càc ½ de garam masala
  • sel
  • 2 tomates entières et mixées
  • 1 yaourt grec
  • De la coriandre fraiche
  1. Faire chauffer l’huile dans une cocotte à feu moyen. Ajouter les grains de poivre, la cardamome, les clous de girofle et la cannelle et laisser cuire pendant une à deux minutes.
  2. Ajouter l’oignon et faire cuire pendant 8 à 10 minutes en remuant régulièrement jusqu’à ce que le tout soit doré.
  3. Mettre les cubes d’agneau et les faire dorer en remuant souvent.
  4. Pendant ce temps, dans un blender ou une moulinette, hacher les gousses d’ail, le gingembre avec une cuillère à soupe d’eau jusqu’à obtention d’une pâte fine.
  5. Verser la pâte d’ail et de gingembre dans la cocotte et mélanger. Baisser le feu et laisser cuire pendant 3 ou 4 minutes en surveillant bien pour que ça ne brûle pas.
  6. Ajouter la coriandre en poudre, le cumin, le piment, les graines de fenouil moulues le garam masala, le sel, la tomate et le yaourt. Mélanger, couvrir et laisser réduire sur feu doux pendant 12 minutes.
  7. Ajouter de l’eau pour recouvrir l’agneau et laisser mijoter de nouveau jusqu’à ce que la viande soit cuite. Faire réduire la sauce à la consistance désirée.

Servi avec un petit riz au lait de coco, c’est top.

Murgh massala 02

Via BBC – Food

Le tajine de kefta à la tomate et aux oeufs

Voici une recette idéale pour un soir où vous n’avez pas beaucoup de temps pour cuisiner et surtout l’envie de faire péter votre compteur de protéines animales : boulettes de boeuf + oeuf = miam miam.

Pour équilibrer un peu, rien n’empêche de le servir avec une salade à la place de la traditionnelle semoule ou du pain. A vous de voir 😉

Tajine aux boulettes de boeuf et oeuf

Pour 2 personnes

Ingrédients :

  • 200 g de boeuf haché
  • 2 oeufs
  • 2 càs d’huile d’olive
  • 1 càc de sel
  • 1 càc de cumin
  • 1 càc de paprika
  • 2 càs de coriandre hachée
  • 1 oignon haché
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 1/2 piment vert haché
  • 4 tomates hachées
  • poivre
  1. Dans une cocotte, faire revenir dans l’huile d’olive chaude l’oignon avec l’ail et le piment.
  2. Quand les légumes commencent à suer, ajouter les tomates puis une demie cuillère à café de sel, de cumin, de paprika et une cuillère à soupe de coriandre. Rectifier l’assaisonnement avec du poivre et du sucre si les tomates sont un peu acides. Laissez mijoter à couvert pendant 15 à 20 minutes.
  3. Mélanger la viande hachée avec le restant des épices et le restant de la coriandre. Formez des boulettes de la taille d’une noix.
  4. Disposer les boulettes dans la sauce et laisser cuire encore 5 minutes à couvert.
  5. Casser les oeufs, les assaisonner de sel et poursuivre la cuisson 5 min.
  6. Servez bien chaud avec du pain pita, de la semoule et / ou une bonne salade.

Tajine aux boulettes de boeuf et oeuf 02

Via Les gourmandises de Léa