Archives par mot-clé : amande

Les noix de l’apéro aux épices

En remplacement ou en parallèle des noisettes, cajous et cacahuètes de l’apéro, cette recette de noix grillée est une tuerie. On a à la fois le croquant, le salé et le sucré.

Et en plus, à nous de choisir les épices que l’on veut dans son propre mélange. C’est devenu un classique instantanément.

Ingrédients :

  • 1 blanc d’oeuf
  • 1 càs d’eau
  • 1,5 càc de sel
  • 1 càs de sucre
  • 4 càc d’épices à votre goût. (Dans mon cas, 1 càc de paprika, 2 càc de cumin, 1 càc de gingembre + un peu de piment de cayenne ou autre essai : 1 càc de cumin, 1 càc d’oignons en poudre, 1 càc de paprika, 1/2 càc de cannelle, 1 peu de chipotle)
  • 500 ou 600 g de noix variées et non salées (cajou, amandes, cacahuètes, noisettes émondées, noix, …)
  1. Préchauffer le four à 150° C.
  2. Mélanger dans un saladier le blanc d’oeuf et l’eau. Le tout doit être homogène mais on ne cherche pas à battre le blanc en neige !!
  3. Ajouter le sucre, le sel et les épices. Mélanger.
  4. Insérer les noix et les recouvrir du mélange.
  5. Étaler les noix sur une plaque recouverte d’un papier sulfurisé légèrement huilé ou sur un film Silpat. Afin de faciliter la cuisson, bien les mettre sur une épaisseur sans qu’elles se chevauchent trop.
  6. Laisser cuire 40 minutes en retournant la plaque à mi cuisson.
  7. Laisser refroidir et stocker dans un bocal fermant hermétiquement.

Via America’s test kitchen

Le poulet korma

J’adore la cuisine indienne. Et une de mes recette favorites, c’est le poulet korma. Alors, quand j’ai vu cette recette de Bernard directement en provenance d’une chef indienne, j’ai dit banco.

Ingrédients :

  • 400 g de poulet (blanc et/ou hauts de cuisse)
  • 1 yaourt grec
  • le jus d’un demi citron vert
  • 1/2 càc de curcuma
  • 3 càs d’huile
  • 5 gousses de cardamome
  • 1 étoile de badiane
  • 1 bâton de cannelle
  • 3 feuilles de laurier
  • 2 càc de pâte d’ail (ou 3 gousses d’ail râpées)
  • 2 càc de pâte de gingembre (ou 1 petit morceau de gingembre râpé)
  • 1 càs de coriandre en poudre
  • 20 g de noix de cajou non grillées et non salées
  • 20 g d’amandes en poudre
  • 10 cl d’eau
  1. Désosser et retirer la peau du poulet. Coupez la viande en morceaux.
  2. Mélanger dans un saladier le yaourt, le curcuma, le jus de citron vert et 1 cuillère à café de pâte de gingembre et une de pâte d’ail. Ajouter le poulet et faire mariner 1 à 2 heures au frais.
  3. Placez les gousses de cardamome entières et l’étoile badiane dans un mortier. Écrasez-les grossièrement.
  4. Dans une grande poêle, faites fondre le ghee. Verser les épices concassées et les feuilles de laurier. En profiter pour retirer les coques de cardamome.
  5. Ajouter le bâton de cannelle concassé et laisser cuire 1 à 2 minutes.
  6. Verser le reste de la pâte d’ail et de la pâte de gingembre.
  7. Ajouter les morceaux de poulet.
  8. Laisser cuire  en remuant régulièrement. Au bout de 5 minutes, ajouter la coriandre en poudre.
  9. Dans une moulinette, mixer les noix de cajou, l’eau et les amandes jusqu’à obtenir une sorte de crème.
  10. Verser dans le poulet et laissez cuire à petit frémissement pendant une dizaine de minutes.
  11. Servir avec un riz blanc.
 

Le poulet à la mode du Cachemire

J’adore les curries. Tous les curries, mais plus particulièrement ceux qui sont doux et qui développent des arômes délicats. Celui-ci fait partie de cette catégorie et il est vraiment délicieux.

Ingrédients :

  • 1,5 kg de poulet en morceaux (pas que du blanc svp)
  • 6 gousses de cardamome
  • 1/2 càc de graines de coriandre
  • 1/2 càc de graines de cumin
  • 2 cm de bâton de cannelle
  • 8 grains de poivre
  • 6 clous de girofle
  • 100 g d’amande mondées
  • 65 g de pistaches décortiquées
  • 2 càs d’huile
  • 1 oignon finement haché
  • 4 gousses d’ail finement hachées
  • 5 cm de gingembre finement haché
  • 15 cl de bouillon (à adapter en fonction de la cocotte)
  • 25 cl de yaourt nature épais (type grec)
  • 1/2 càc de filaments de safran
  1. Faire revenir tour à tour dans une petite poêle, les graines de cardamome (préalablement retirées des gousses), puis les grains de poivre et de coriandre, la cannelle et enfin les graines de cumin jusqu’à ce que les saveurs s’exhalent. Mettre tout ça et les clous de girofle dans un mortier ou un moulin à épices et réduire en poudre.
  2. Passer les amandes et les pistaches dans une moulinette et réduire en poudre. On peut aussi se servir de poudre d’amande si on préfère. Mais pour les pistaches, on est obligé de passer par le décorticage et la moulinette.
  3. Dans une cocotte, faire chauffer l’huile à feu moyen. Une fois chaude, y faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il commence à dorer.
  4. Ajouter alors l’ail, le gingembre et le poulet et laisser cuire 5 minutes. Faire bien attention à ne pas laisser brûler.
  5. Ajouter les épices moulues et mouiller à hauteur avec le bouillon. Assaisonner et laisser cuire à couvert au moins 30 minutes.
  6. Après ce laps de temps, ajouter les poudres d’amandes et de pistaches, ainsi que le yaourt et le safran délayé dans un peu d’eau. Porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter à découvert jusqu’à ce que le poulet soit bien cuit (entre 15 et 20 minutes).

La tarte de Saint Jacques de Compostelle

Voilà une belle découverte faite lors de mon cours d’espagnol. C’est un gâteau tout simple (4 ingrédients que l’on mélange tous ensemble), sans gluten, mais terriblement délicieux.

C’est une spécialité espagnole, de Galice, qui trouve sont origine au moyen Age (au moins) et qui est particulièrement attachée au pèlerinage vers Saint Jacques de Compostelle (d’où son nom).

torta compostela 03

Ingrédients :

  • 250 g de sucre en poudre
  • 250 g d’amandes en poudre
  • 5 œufs
  • le zeste d’un citron
  • 1 càc d’extrait d’amande amère (facultatif)
  • sucre glace pour la décoration
  1. Préchauffer le four à 180°
  2. Mélanger tous les ingrédients doucement dans un saladier.
  3. Beurrer un moule à manqué (si ce n’est pas du silicone et verser la pâte dans le moule.
  4. Enfourner pendant 30 minutes. La pointe du couteau doit ressortir sèche.

torta compostela 01

La Torta traditionnelle se décore au sucre glace avec un motif fait avec un pochoir représentant la croix de saint Jacques. Mais sans décor, c’est tout aussi bon.

torta compostela 02

Fettucine au pesto sicilien de tomates

Voici une recette de l’été qui arrive un poil tard. Mais on trouve encore de bonnes tomates donc n’hésitez pas si vous voulez un peu de soleil dans vos assiettes.

Pesto alla trapanese

Ingrédients :

  • 400 g de pâtes longues, ici des fettucine
  • 450 g de tomates bien mûres
  • 60 g d’amandes mondée (dans mon cas j’ai remplacé par des noix de cajou)
  • Les feuilles d’un petit bouquet de basilic
  • 5 cl d’huile d’olive
  • 2 gousses d’ail frais
  • sel et poivre
  1. Faire chauffer l’eau salée. Quand elle bout, lancer la cuisson des pâtes.
  2. Pendant que ça cuit, couper les tomates lavées en morceaux grossiers, éplucher l’ail et laver les feuilles de basilic si nécessaire.
  3. Dans une moulinette, placer tous les ingrédients et mixer jusqu’à obtention d’une consistance épaisse de pesto. Attention, ça reste plus liquide qu’un pesto classique.
  4. Égoutter les pâtes et conserver un peu d’eau de cuisson. Ajouter le pesto dans la casserole des pâtes et mélanger intimement.
  5. Servir bien chaud avec du parmesan ou du pecorino.

Via Un déjeuner de soleil

Le gâteau amandine au chocolat

Voici un gâteau au chocolat qui change. J’aime bien quand la texture a du corps et que ce n’est pas trop gonflé. L’ajout de l’amande donne de la mâche, du fondant et apporte un plus gustatif indéniable. A refaire.

gateau chocolat amandine 01

Ingrédients :

  • 125 g de sucre en poudre
  • 125 g de chocolat
  • 50 g de farine
  • 100 g de crème fraîche épaisse
  • 75 g d’amande en poudre
  • 4 œufs
  • 1/2 paquet de levure chimique
  1. Faire préchauffer le four à 170°.
  2. Mélanger dans l’ordre le chocolat fondu, le sucre, les jaunes d’œufs  la crème et l’amande en poudre.
  3. Ajouter la farine mélangée à la levure.
  4. Battre les blancs d’oeuf en neige ferme. Les délicatement ajouter à la préparation.
  5. Verser l’appareil dans un moule beurré (ou antiadhésif, silicone, …).
  6. Cuire pendant 30 minutes. Le gâteau doit toujours être fondant et la pointe du couteau ressortir sèche. Attention à ne pas trop le cuire.

gateau chocolat amandine 04

Le poulet à la coriandre et à l’amande

Ça faisait un petit moment que je n’avais pas fait un petit plat indien inédit. C’est résolu cette semaine avec cette recette de poulet à la coriandre (aux coriandres ?? en poudre et en feuilles) et à l’amande, dont les saveurs sont délicates et délicieuses. Doux et fondant, c’est un plat de fête en Inde et je comprends pourquoi. A essayer de toute urgence.

poulet à la coriandre et amande 02

Ingrédients :

  • 1 poulet ou 8 morceaux de poulet
  • 2 oignons
  • 4 gousses d’ail
  • 2 piments verts
  • 5 cm de gingembre
  • 6 càs d’huile d’arachide ou de ghee
  • 2 feuilles de laurier
  • 1,5 càs de coriandre en poudre
  • 1 càs de cumin en poudre
  • 1/4 de càc de piment en poudre (optionnel)
  • 1/4 de càc de curcuma en poudre
  • 1/4 de càc de paprika
  • 2 càc de sel
  • 1 càc de poivre noir moulu
  • 4 càs de coriandre en feuille hachées
  • 50 g de poudre d’amande
  • 170 ml de crème fraîche épaisse
  1. Couper le poulet et le débiter en morceaux si ce n’est pas le cas. Retirer la peau.
  2. Hacher finement l’oignon, l’ail, le gingembre, les piments.
  3. Faire chauffer l’huile dans une cocotte. Une fois qu’elle est chaude, y faire revenir le mélange à base d’oignon et les feuilles de laurier jusqu’à ce que ça commence à dorer. Remuer souvent.
  4. Ajouter alors le poulet et laisser cuire environ 10 minutes. L’ensemble doit être coloré.
  5. Ajouter la coriandre en poudre, le cumin, le curcuma, le paprika, le piment, le sel et le poivre. Bien remuer et laisser cuire 3 minutes.
  6. Mouiller alors avec 10 cl d’eau et cuire 5 minutes jusqu’à obtention d’une belle sauce épaisse.
  7. Rajouter 15 cl d’eau, porter à ébullition et laisser cuire à couvert à feu doux pendant 20 minutes.
  8. Ajouter ensuite les 3/4 de la coriandre hachée et bien remuer. A ce stade, vous pouvez laisser mijoter tout doucement pour ne faire la dernière étape qu’au moment de servir.
  9. Avant de servir, mélanger la poudre d’amande et la crème fraîche, puis ajouter ce mélange dans la cocotte et bien amalgamer la sauce.
  10. Servir avec un riz blanc basmati.

poulet à la coriandre et amande 01

Les petits sablés cranberries et poudre d’amande

Qui dit reprise de mon atelier de guitare dit petites douceurs à grignoter. Et comme j’avais une petite envie de sablés, cette recette de sablé aux amandes et aux cranberries (canneberges en français) tombait à pic. La douceur de l’amande et l’acidité et le sucre des cranberries (bio, les meilleures que j’ai mangées, d’ailleurs j’en mets régulièrement dans mon granola) se combinent à merveille.

sablés amande cranberries 03

Seul point noir, il faut s’y prendre au moins la soirée précédente pour le lendemain car la pâte doit durcir pour se couper facilement et faire de beau petits gâteaux bien ronds.

Ingrédients :

  • 170 g de beurre mou
  • 125 g de sucre glace
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 2 càc de jus de citron
  • 190 g de farine
  • 110 g d’amande en poudre
  • 150g de cranberries séchées
  • une poignée d’amandes mondées et / ou de pistaches mondées
  1. Couper le beurre en morceaux et le battre dans un saladier jusqu’à arriver à une consistance de pommade.
  2. Verser le sucre glace et mélanger pour obtenir un appareil crémeux et homogène.
  3. Ajouter les jaunes d’oeufs et le jus de citron puis fouetter jusqu’à incorporation complète.
  4. Verser la farine et l’amande en poudre et mélanger. La pâte ne doit pas être trop travaillée sinon les biscuits seront plus durs après la cuisson.
  5. Incorporer les canneberges à la main pour bien les répartir, puis diviser la pâte en 2 et façonner grossièrement 2 gros boudins.
  6. Hacher finement les amandes (et/ou les pistaches) de préférence au couteau et en étaler la moitié sur du papier aluminium.
  7. Déposer un des 2 boudins de pâte sur les amandes et rouler la pâte pour que les amandes adhèrent. Le boudin doit faire environ 25 cm et environ 4 cm de diamètre.
  8. Envelopper le boudin dans le papier aluminium et vriller les extrémités pour bien le serrer. Répéter la même opération avec le 2ème boudin et le reste des amandes (ou pistaches) hachées.
  9. Mettre au frigo les 2 boudins de pâte (bien à plat, je conseille sur une planche par exemple) pendant plusieurs heures (ou mieux toute la nuit), le temps qu’ils soient suffisamment fermes pour être découpés.
  10. Préchauffer le four à 180°.
  11. Recouvrir 2 plaques de cuisson avec du papier sulfurisé ou un film silicone.
  12. Déshabiller un des boudins de son papier aluminium (conserver l’autre au frais jusqu’à utilisation) et le poser sur une planche. Couper des rondelles d’environ 5-6 mm de largeur et les déposer au fur et à mesure sur la plaque en laissant 1 cm entre chacune d’elles. Attention à utiliser un couteau bien aiguisé car les cranberries ne se coupent pas facilement.
  13. Enfourner et cuire 12 min. Faire refroidir sur une grille.

sablés amande cranberries 02
sablés amande cranberries 01

Via Le Pétrin

Le granola du petit déjeuner

Quand j’ai vu la première fois des recettes de granola, avant de plonger dans les billets, je pensais que j’allais avoir droit à une tentative de recréation de l’excellent biscuit éponyme de LU. Que nenni, quelle déception dans un premier temps. Il s’agissait juste d’un vulgaire mélange de céréales pour le petit déjeuner, au premier abord qui ne se différenciait pas de ce que l’on trouve sous l’appellation Muesli dans le commerce. Et le temps faisant son oeuvre, j’ai discuté (merci Béru) et vu plusieurs autres recettes qui m’ont décidé à me lancer. Après tout, si j’arrive à faire du pain ou des recettes compliquées, le granola, ce n’est pas si sorcier.

Ce qui m’a retenu pendant un long moment, c’est l’adjonction d’huile. Je trouvais ça hors de propos pour une préparation sucrée, a fortiori pour le petit déjeuner. Mais en fait, on ne la sent pas quand c’est cuit et en plus, il manque quelque chose si on n’en met pas. Le deuxième truc qui m’a décidé, c’est que je peux mettre ce que je veux dedans. Je n’aime pas trop les noisettes et les amandes que l’on trouve en général dans ce type de céréales, alors le faire moi même résolvait ce problème. A la place : des masses de noix de cajou :-). Place à la recette.

Ingrédients :

  • 300 g de mélange de muesli tout prêt
  • 400 g de flocons d’avoine (petits ou gros en fonction de ce que vous préférez
  • 200 g de Special K
  • 150 g de sucre
  • 2 c à s de miel
  • 150 g d’eau
  • 4 c à s d’huile d’olive
  • 200 g de fruits secs (canneberges ou fraises par exemple)
  • 200 g de noix diverses (dans mon cas des noix de cajou)
  1. Dans un grand saladier, mélanger tous les ingrédients secs : mélange muesli, flocons d’avoine, spécial K, fruits secs, cajoux. Vous pouvez faire réhydrater un peu dans l’eau chaude les fruits secs si vous les aimez bien moelleux.
  2. Dans une casserole, faire un sirop avec le sucre et l’eau. Quand le sucre est dissout, ajouter le miel et remuer jusqu’à complète disparition du miel dans le sirop. Laisser tiédir.
  3. Faire préchauffer le four à 170°.
  4. Verser  l’huile d’olive sur le mélange de céréales et mélanger intimement pour que la matière grasse soit répartie uniformément.
  5. Verser ensuite le sirop et mélanger de nouveau. Ne pas trop égrener si vous voulez des pépites. Au contraire, laisser des « paquets » se former.
    granola 01
  6. Verser sur une plaque passant au four (en prenant soin de mettre en dessous un papier sulfurisé ou une plaque de silicone, ça évite la vaisselle de la plaque).
    granola 02
  7. Enfourner pendant environ 20 minutes. Remuer à 10 minutes de cuisson puis surveiller fréquemment pendant les 7 dernières minutes de cuisson car ça peut brûler très rapidement si on n’y prend pas garde.
  8. Quand le mélange a pris une belle couleur dorée, sortir les plaques et laisser refroidir.

granola 03

Ces céréale se conservent très bien, dans une boite métallique par exemple, même si en général elle n’en ont pas le temps …

J’adore encore ajouter des pépites de chocolat dans le mélange avant de rajouter le lait. C’est encore plus gourmand.

La TBA ou tarte bon accueil

Cette semaine, voici encore une recette familiale de ma moitié, la Tarte Bon Accueil, affectueusement surnommée TBA. En fait il ne s’agit ni plus ni moins que d’un crumble dans une pâte à tarte, mais ça fait la différence.
D’abord visuellement c’est plus sympa qu’un plat à four tout bête et à servir c’est quand même plus facile. En contrepartie, ça rajoute encore quelques calories, mais personnellement ce n’est pas ce qui va me retenir.

Pour une tarte de 25 cm de diamètre

Ingrédients :

  • une pâte brisée ou mieux sablée
  • 5 pommes de la variété grise du Canada
  • 40 g de beurre
  • 40 g de poudre d’amandes
  • 40 g de farine
  • 80 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  1. Préchauffer le four à 180 °.
  2. Étaler la pâte et la faire cuire à blanc pendant 5 minutes.
    2008 04 021
  3. Préparer le « sable » en mélangeant le beurre, la poudre d’amandes, la farine et le sucre, jusqu’à ce que le tout forme un mélange homogène sans trop de gros bouts de beurre (le beurre doit d’ailleurs préférablement être froid pour cette préparation).
  4. Éplucher les pommes et les tailler en petits dé.
    2008 04 019
  5. Une fois la pâte précuite, la remplir avec les cubes de pommes et étaler par dessus le sable pour les recouvrir parfaitement.
    2008 04 022
    2008 04 025
  6. Mettre au four 50 minutes, jusqu’à ce que le dessus soit doré. Déguster encore tiède avec une glace vanille.

Si vous êtes un gros gourmand, vous pouvez faire plus de sable pour que la tarte soit encore plus croustillante et calorique. Mais c’est tellement bon.
Enjoy !!

2008 04 026

La galette des rois

Ok, je suis en retard. Ok ce n’est pas original, mais c’est la tradition et un grand classique. Pas de début d’année sans galette, ou devrais-je dire galettes. Qui au bureau, qui à ses activités extra professionnelles, à la maison, en famille. Le tout arrosé d’un bon petit coup de cidre. Rien de tel. On risque l’overdose mais bon, ce n’est pas grave. Ce n’est qu’une fois dans l’année après tout.

Avec les proportions de la recette, on fait une belle galette de 30 cm de diamètre (le diamètre de la pâte feuilletée) avec 1 cm de garniture. En fonction de votre gourmandise, adaptez les quantités.

Galette des rois 03

Ingrédients :

  • deux pâtes feuilletées pur beurre
  • 200 g de poudre d’amande
  • 100 g de poudre de noisette
  • 200 g de sucre en poudre
  • 150 g de beurre mou
  • 2 œufs + 1 pour la dorure
  • 1 c à c d’extrait d’amande amère
  • 1 c à c d’extrait de vanille
  • une fève
  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Mélanger dans un saladier ou au robot les poudres d’amande et de noisette, le sucre, la vanille, l’amande amère, les œufs et le beurre mou jusqu’à obtenir une garniture homogène.
  3. Étaler la pâte si vous l’avez acheté en bloc. La placer sur un papier sulfurisé.
  4. Répartir la crème d’amande sur la pâte jusqu’à 1 cm des bords. Disposer la fève.
  5. Recouvrir avec la seconde pâte feuilletée (étalée).
  6. Souder les bords et décorer. La tradition est de dessiner des traits sur la surface de la galette. On fait ça facilement à l’aide d’un simple fourchette. Éventuellement faire une petite cheminée pour éviter que la galette ne ressemble à une coupole à la fin de la cuisson.
  7. Dorer avec l’œuf battu.
  8. Enfourner pour environ 30 minutes, il faut que la galette soit bien dorée.
  9. Faire tiédir sur grille si possible.

Et attention à ne pas se casser les dents sur la fève 😉

Galette des rois 02

Les fruits déguisés

Encore une recette piquée à ma belle mère. Je n’avais jamais vu ces fruits déguisés avant de connaître ma petite femme. Méfiance avec ce truc, car le risque d’engloutir l’assiette est très forte. Quand ils sont tout frais, que la pâte d’amande est bien goûteuse, que le caramel est croquant et que les fruits sont tendres, c’est un coup à s’enfiler tout ça sans coup férir. Et nos amis en sont témoins. Succès assuré.

fruits déguisés 01

Pour une trentaine de fruits

Ingrédients :

  • 150 g de poudre d’amande
  • 150 g de sucre glace
  • 1 c à c d’extrait d’amande amère
  • 5 cl d’eau
  • une trentaine de fruits secs (abricots secs, pruneaux, dattes, cerneaux de noix)
  • 30 sucres en morceau + de l’eau

 

  1. Pour la pâte d’amande : mélanger la poudre d’amande et le sucre glace. Ajouter l’amande amère et l’eau.
  2. Malaxer jusqu’à obtenir la pâte d’amande. Ajouter de l’eau si le mélange semble trop sec. Réserver
  3. Fendre les fruits secs (abricots, dattes et pruneaux) en deux et retirer le noyau si besoin.
  4. Fourrer les fruits avec la pâte d’amande.
  5. Piquer les fruits avec un cure dent dans la longueur.
  6. Huiler une assiette.
  7. Mettre la moitié du sucre dans une casserole avec deux cuillères à soupe d’eau.
  8. Mettre sur feu vif et attendre que le caramel se forme. Il doit avoir une couleur ni trop claire ni trop foncée.
  9. Plonger les fruits dans le caramel à l’aide du cure dent (attention aux mains, une paire de gants est conseillée).
  10. Poser les fruits sur l’assiette huilée et recommencer jusqu’à extinction du caramel.
  11. Faire une deuxième fournée de caramel pour enrober les fruits restants.
  12. Laisser refroidir et retirer les cure dent.

Vous pouvez présenter ces bouchée dans de petites caissettes décoratives en papier.

fruits déguisés 04

Les pêches au sirop

C’est de saison et c’est une recette on ne peut plus simple. Ça permet de manger des fruits et / ou de recycler des pêches ou des brugnons qui sont en train de vieillir.

En plus, c’est carrément meilleur que les conserves du commerce. Par contre, ce n’est pas une recette de conserve, c’est juste pour une consommation dans les jours qui suivent.

Ingrédients : 

  • 1 l d’eau
  • 250 g de sucre
  • 2 pêches
  1. Dans une casserole, verser l’eau froide et ajouter le sucre. Porter à ébullition.
  2. Pendant ce temps, éplucher les pêches et les mettre en quartiers, demis ou quarts.
  3. Quand le sirop est à ébullition, mettre les quartiers de pêche et baisser le feu.
  4. Laisser cuire pendant 10 minutes à frémissement.
  5. Couper le feu et laisser refroidir les pêches dans le sirop.
  6. Servir bien frais.
Avec un fromage blanc bien onctueux ou en pêche melba (glace vanille, gelée de groseilles et amandes effilées), c’est un régal.

pêche melba

Les financiers, les vrais

J’ai déjà publié une recette de gâteaux façon financiers, voici la recette à laquelle je me tiens désormais et qui est parfaite à tous points de vue : facile, rapide et elle me permet de recycler des blancs d’œufs qui me restent quand je fais de la crème pâtissière ou des cannelés.

Ingrédients :

  • 50 g de farine (de riz pour une version sans gluten)
  • 50 g de poudre d’amande
  • 150 g de sucre
  • 75 g de beurre
  • 4 blancs d’œufs
  • 1 pincée de sel
  • extrait de vanille
  • extrait d’amande amère
  1. Préchauffer le four à 190°.
  2. Mélanger dans un saladier les ingrédients secs : poudre d’amande, farine, sel et sucre.
  3. Faire fondre le beurre dans un bol au micro onde.
  4. Pendant ce temps, ajouter les blancs d’œuf au mélange sec. L’appareil doit être homogène.
  5. Une fois le beurre fondu, le rajouter dans le saladier.
  6. Enfin, incorporer les extraits de vanille et d’amande amère.
  7. Remplir les moules avec la préparation (je mets une bonne cuillère à soupe de pâte par financier dans les miens qui mesurent 75 x 30 mm dans le fond). Il y a approximativement 1 cm de pâte dans chaque moule.
  8. Faire cuire 18 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés sur le dessus.
  9. Démouler et faire refroidir sur grille.

financiers 04

financiers 05

Bien entendu, les moules que j’utilise sont en silicone, pas besoin de matière grasse supplémentaire et surtout ça se démoule impeccablement bien.

Petits gâteaux aux amandes façon financiers

J’ai depuis un certain temps envie de petits gâteaux. En général, ils sont faciles et rapide à faire et les enfants les adorent. Donc, j’ai recherché une bonne recette de financiers. J’ai écumé le net et mes livres de recettes. J’ai finalement d’abord jeté mon dévolu sur celle-ci qui est extraite de mon grand livre de la pâtisserie, qui en général ne me déçoit jamais (c’est de là que vient celle des croissants par exemple).

Au final, ce ne sont pas des financiers que j’ai obtenu, mais plutôt une espèce de croisement entre le congolais pour la texture et le pain de gènes pour le goût. Mais c’est malgré tout délicieux et c’est pourquoi je vous la présente aujourd’hui.

Ingrédients :

  • 125 g d’amandes en poudre
  • 100g de sucre en poudre
  • 3 œufs
  • 10 g de fécule de pomme de terre
  • 25 g de miel
  • 75 g de beurre
  1. Faire fondre le beurre (dans une petite casserole u au micro onde).
  2. Mélanger dans un saladier la poudre d’amandes et le sucre.
  3. Incorporer les blancs d’œuf un par un (les jaunes ne servent pas pour la recette, vous pourrez vous en servir pour des cannelés par exemple). Le mélange doit être bien homogène.
  4. Incorporer ensuite dans l’ordre, la fécule, le miel, le beurre tiède petit à petit. Le beurre doit bien se répartir dans la pâte, donc n’hésitez pas à la travailler assez longuement.
  5. Préchauffer le four à 180°.
  6. Verser la pâte dans les moules. Je n’ai pas de moule à financiers, j’utilise donc des mini moules à cake en silicone que je ne remplis pas complètement. L’équivalent d’une bonne cuillère à soupe est idéal. Si vos moules ne sont pas en silicone ou antiadhésif, n’oubliez pas de les beurrer largement.
  7. Mettre au four et laisser cuire 20 minutes, jusqu’à ce qu’ils prennent une belle couleur dorée.
  8. Démouler et laisser refroidir sur grille … enfin si vous avez suffisamment de résistance.

gateau façon financiers

gateau façon financiers

La tarte au chocolat

Un dessert pas vraiment régime, mais on s’en tamponne, c’est l’hiver. Cela dit, ce sera aussi bon en plein été.
Ingrédients :
  • 1 pâte brisée
  • 150 g de chocolat noir
  • 100 g d’amandes en poudre
  • 100 g de sucre en poudre
  • 2 œufs
  • 100 g de beurre
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 c à s de farine
  1. Étaler la pâte et foncer un moule de 27 cm (remplir le moule avec la pâte étalée).
  2. Faire fondre le chocolat dans un saladier et incorporer le beurre petit à petit, jusqu’à ce que le mélange soit lisse.
  3. Hors du feu, ajouter le sucre, la poudre d’amandes, la cannelle et les œufs. Mélanger.
  4. Ajouter la farine et bien remuer.
  5. Verser l’appareil au chocolat sur la pâte dans le moule.
  6. Faire cuire à feu moyen (180 ° non préchauffé) pendant 40 minutes.

Il faut surveiller la fin de la cuisson pour éviter que le chocolat soit trop cuit et donc trop sec. C’est une question d’habitude. C’est meilleur quand le mélange au chocolat est bien fondant.

Les macarons c’est bon et c’est super tendance

Depuis quelques années, le macaron fait un retour en force, grâce notamment à des personnalités comme Pierre Hermé ou les grands gourous de chez Ladurée. Par contre, à faire à la maison, c’est pas de la tarte … De l’avis même des professionnels, c’est vraiment un petit gâteau de professionnels, il faut pas mal de matériel spécifique et il y a des difficultés que l’on ne peut contourner qu’avec du doigté et une très bonne connaissance.

Malgré tout on peut quand même faire de délicieux macarons à la maison, et je vais essayer de vous guider grâce au stage que ma chère moitié a suivi il y a quelques mois avec un chef pâtissier. Ceux que nous vous présentons sont à la vanille et ganache au chocolat et ils sont délicieux.

Ingrédients :

Pour les macarons :

  • 200 g de sucre glace
  • 200 g de poudre d’amandes
  • 150 g de blanc d’œuf
  • 200 g de sucre semoule
  • 2 gousses de vanille

Pour la ganache de garniture (à préparer la veille)

  • 200 g de crème fraiche liquide
  • 250 g de chocolat noir
  • 40 g de beurre à température ambiante

Pour la préparation des biscuits ou gerbets :

  1. Faire le tant pour tant : mélanger la poudre d’amandes et le sucre glace.

    Macarons 03

  2. Réaliser un meringue française, montée en bec d’oiseau : faire mousser les blancs dans un robot à vitesse maxi, incorporer ensuite le sucre et les graines de vanille, robot arrêté. Puis remettre le robot vitesse maxi pour monter la meringue. Celle-ci doit être ferme et former comme une corne en bec de perroquet lorsqu’on sort le fouet.

    Macarons 04

    Macarons 05

  3. Incorporer le tant pour tant à la maryse dans la meringue, en soulevant le mélange sans casser les blancs d’œufs. Pour tester la consistance, prendre un peu de pâte à l’aide de la maryse et la laisser tomber d’un coup dans le mélange. La pâte doit s’écraser lentement et la base ne doit pas s’étaler. Si la pâte est trop dure, c’est à dire qu’elle ne s’écrase pas lentement, il faut battre le mélange avec la maryse pour casser les blancs. Si c’est trop liquide, dommage, il faut recommencer …

    Macarons 06

  4. Remplir une poche à douille munie d’un embout non cannelé de 10 mm avec de la pâte.

    Macarons 07

  5. Sur une tôle garnie de papier sulfurisé, faire des petits tas de pâte de 25 mm placés en quinconce grâce à la technique suivante. Poser l’embout de la poche sur la tôle en formant un angle de 45 degrés. Presser pour faire sortir la pâte, arrêter de presser puis soulever l’embout en remontant.

    Macarons 09

  6. C’est à la cuisson que l’on reconnait si la consistance était bonne. Si la pâte est trop molle, le macaron est  tout plat et ne monte pas comme il faut. Si elle est trop dure, le macaron garde une petite corne apparente et forme une coque creuse. Ce n’est donc pas une mauvaise idée de procéder à la cuisson de quelques exemplaires pour se faire la main et vérifier la qualité de sa pâte.
  7. Dans notre four, nous avons chauffé à 160 degrés, chaleur tournante et la tôle au milieu du four. Le macaron doit monter en restant bien plat sur le dessus et en faisant le pied, c’est à dire qu’il se forme comme une base mousseuse caractéristique (cf. photo). Le biscuit est cuit lorsqu’il ne bouge plus lorsqu’on le prend entre le pouce et l’index et qu’on le remue de droite à gauche.

    Macarons 17

Pour la ganache au chocolat et le garnissage des macarons :

  1. Couper le chocolat en petits morceaux dans un saladier.
  2. Faire bouillir la crème fraiche liquide et la verser sur le chocolat.
  3. Remuer pour obtenir une sauce onctueuse.

    Macarons 10

  4. Ajouter le beurre à température ambiante.
  5. Laisser refroidir et mettre au réfrigérateur toute la nuit.
  6. Après la cuisson des gerbets, émulsionner la ganache à l’aide d’un robot ou d’un fouet à pleine vitesse. Vous pouvez réchauffer très rapidement le cul du saladier avec un chalumeau par exemple. Le mélange doit être léger et onctueux.

    Macarons 11

  7. A l’aide d’une poche à douille, déposer une dose de ganache sur un gerbet et assembler le macaron en en collant un deuxième.

    Macarons 12

    Macarons 13

Ne mangez pas tout de suite vos œuvres d’art car il faut qu’ils reposent pendant au moins 24 heures au réfrigérateur afin de prendre l’humidité et devenir bien fondants. Cela peut prendre jusqu’à 3 ou 4 jours suivant la météo et votre frigo.

Voici le produit fini avant réfrigération et dévorage.

Macarons 16

Sur la photo ci-dessous, les macarons sont à la noisette avec un fourrage au praliné, délicieux également.

Macarons 02

Bon appétit.

Tarte amandine aux poires et sauce au chocolat

Vous avez eu droit à la pâte sablée en mise en bouche, alors maintenant voici le plat de résistance, la tarte amandine aux poire et sa sauce chocolat. Là encore c’est un grand classique des desserts, donc pas d’originalité ici, mais alors qu’est ce que c’est bon !!

Pour un moule de 30 cm

Ingrédients :

  • 1 grosse boite de poires au sirop ou 3 poires fraîches
  • de la pâte sablée
  • 150 g de poudre d’amandes
  • 2 jaunes d’oeuf
  • 150 g de sucre
  • 100 g de beurre
  • 2 c à c de rhum
  • 20 cl de crème fraiche liquide
  • 150 g de chocolat noir
  1. Préchauffer le four thermostat 6 ou 180 °.
  2. Dans un bol travailler à la fourchette (ou au fouet avec un robot) le beurre ramolli avec la poudre d’amandes, le sucre et le jaune d’œuf. Ajouter le rhum si vous le désirez.
  3. Étaler la pâte et garnir le moule avec celle-ci.
  4. Y verser la pâte d’amandes et l’étaler à la spatule pour former une couche régulière.
  5. Éplucher les poires si elles sont fraiches et les couper en grosses lamelles attachées (cf. photos) ou en quartiers si ce sont des poires au sirop. Les disposer sur la crème d’amandes.

    tarte amandine 01

    tarte amandine 02

    tarte amandine 03

  6. Mettre au four pour 45 minutes, la pâte et la garniture doivent être bien dorées.

    tarte amandine 04

  7. 10 minutes avant la fin de la cuisson, casser le chocolat en morceaux et le faire fondre avec la crème en remuant avec une spatule jusqu’à ce que la sauce soit onctueuse et lisse.
  8. Laisser refroidir la tarte 5 minutes avant de la démouler. Servir encore un peu chaude avec la sauce au chocolat en accompagnement.

Le conseil du chef, étaler la pâte bien fine (si vous pouvez), sinon, ça risque d’être un peu trop bourratif. Mais c’est délicieux …

Bon appétit.

Cake au pralin

Une tuerie ce cake. Un succès à chaque fois que je le fais.
Le pralin est une poudre de noisettes ou d’amandes caramélisées. Autant dire qu’ici, on ne parle pas de cake light. C’est du bon et du calorique.

Ingrédients :

  • 2 œufs
  • 160 g de sucre en poudre
  • 1 yaourt
  • 150 g de farine
  • ½ paquet de levure chimique
  • 10 cl d’huile de tournesol
  • 100 g de pralin
  1. Préchauffer le four à 180 ° (th 6)
  2. Fouetter le sucre et les œufs jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le yaourt puis la farine avec la levure.
  3. Ajouter l’huile petit à petit. L’ensemble doit être bien lisse.
  4. Ajouter enfin délicatement le pralin et mélanger pour qu’il se répartisse de façon homogène dans la pâte.
  5. Verser l’appareil dans un moule à cake (en silicone de préférence, ou beurré si c’est un classique en métal) et faire cuire 45 minutes.

Pour ajouter encore au côté riche et délicieux, vous pouvez choisir d’insérer des pépites de chocolat (100 g de pépites et seulement 50 g de pralin dans ce cas). Et là on atteint des sommets.
cake au pralin 02
cake au pralin 01