Archives annuelles : 2010

Play it slowly – Ralentir, changer le pitch et lire en boucle des fichiers audio

Je vous ai présenté il y a quelque semaines yatm, un outil permettant de ralentir ou modifier le pitch d’un fichier audio en ligne de commande. Bon outil, mais … en ligne de commande.
Certains d’entres vous m’ont fait remarquer qu’Audacity faisait aussi le job, j’ai testé rapidement (et je ferai cerainement un tuto plus tard dessus d’ailleurs), mais je ne suis pas convaincu, l’ergonomie est perfectible je trouve. En même temps, ce n’est pas son coeur de métier non plus.

Bref, j’en venais à penser à me me bricoler une interface graphique pour yatm quand je suis tombé dans mes flux sur Play It Slowly, qui est tout ce à quoi je pouvais rêver pour ce petit logiciel. Je vous fais la liste des fonctionnalités (ça va aller vite).

  • Peut jouer tout fichier que gstreamer sait lire (mp3, ogg vorbis, midi, et même le flv)
  • Peut utiliser alsa et jack (mais fonctionne très bien avec PulseAudio)
  • Change la vitesse et / ou la hauteur
  • Possibilité de jouer en boucle
  • Export en wav

Play it slowly_001

Donc il fait tout ce qu’on lui demande, facilement, graphiquement et de manière fluide. Que du bonheur.

On choisit son fichier audio en cliquant sur le petit dossier en haut à droite. Quand on a ouvert plusieurs fichiers, le bouton « Recent » reprend les derniers fichiers chargés. Pratique quand on bosse plusiseurs chansons.

Le curseur « Speed » permet de ralentir ou accélérer la piste, en pourcentage de la vitesse de base.

Le curseur « Pitch (semitones) » va changer la hauteur de la piste par demi ton. Si votre héros ne savait pas s’accorder, vous pourrez affiner avec « Fine Pitch ».

« Position » vous indique à quel durée vous vous trouvez dans la lecture de votre fichier audio.

Et « Start » / « End Position » vont permettre de faire tourner en boucle un passage de la chanson en déterminant le point de début et  de fin de la boucle.

Si avec ça, vous trouvez encore des excuses pour ne pas repiquer des titres à l’oreille …

Je n’ai pas remarqué de bug sous Ubuntu 10.10.
Il faut signaler qu’en plus du paquet deb fourni, il y a les sources et aussi un package pour Arch.

Via Ubuntu Geek.

La sauce tomate à pizza

Voici une recette de base qui vous permettra de faire de délicieuses pizza, que ce soient des pan ou des classiques fines à l’italienne. Plus simple que ça tu meurs, et en plus vous pouvez en faire en masse et ça se congèle sans aucun problème.

Ingrédients :

  • 1 oignon
  • une boite de tomates en conserve
  • 1 feuille de laurier
  • 1 c à s d’huile d’olive
  • 1 c à s de concentré de tomate
  • 1 c à c de sucre
  • sel et poivre
  1. Hacher l’oignon.
  2. Couper les tomates en petits morceaux.
  3. Faire revenir l’oignon dans une casserole pendant 2 minutes avec l’huile d’olive.
  4. Ajouter le reste des ingrédients.
  5. Faire cuire à feu doux pendant 2 heures.

Et voilà, ce n’est pas plus compliqué que ça.

Et ça donne ça sur un pizza :

pizza pate fine 05

Mise en place de Flattr sur le blog

En terme de monétisation et de mise en valeur du contenu, j’ai à partir des débuts du blog essayé quelques trucs. Depuis je suis revenu à plus de simplicité, il n’y a qu’adsense et une régie de liens textes qui génèrent des revenus. Pour ce qui est de la promotion du contenu, mise à part le Planet-Libre pour mes billets Linux et mon compte Twitter, il n’y rien, c’est le grand désert. Comme dirait mon bon ami Netgui, si le contenu est bon, pas de raison pour qu’il n’y ait pas de trafic à la longue. Même si je ne suis pas à 100% d’accord avec cette affirmation (les coups de pouces d’outils externes peuvent aider un peu quand même et surtout accélérer le processus), je reste sur cet état de fait, par manque de temps majoritairement.
Mais depuis quelques mois, je me tenais informé sur un nouveau site et concept qui me paraissait intéressant et que je voulais implémenter sur le site. Il s’agit de Flattr. Grosso modo, c’est un site qui va permettre de remplir les rôles à la fois de site de promotion et micro paiement.

Là ou ça devient intéressant, c’est que l’on va pouvoir choisir la somme mensuelle que l’on va donner aux articles pour lesquels on va voter. Et ça c’est vraiment un concept rafraichissant. Ça change du grand flou total d’adsense pour lequel on se demande bien pourquoi un clic peut aller de 1 à 10 en terme de rémunération.
On va également pouvoir mesurer le ratio entre ce que l’on donne (qui est fixe donc et déterminé à l’avance) et ce que l’on reçoit (qui va dépendre des autres membres de Flattr. Il est d’ailleurs à noter que Flattr a cette particularité de permettre de se créer un compte sans forcément être éditeur de contenu. On peut choisir donc de se créer un compte « simplement » pour soutenir les sites que l’on apprécie. C’est d’ailleurs conseillé car s’il n’y a que des blogueurs qui adhèrent au système, le système va vite tourner en rond.
Donc concrètement, ça va se matérialiser sous la forme d’un bouton au début de chaque article (et certainement ailleurs dans le thème du blog par la suite). Si vous cliquez sur le bouton et que vous vous êtes créé un compte, vous me « flatterez » et je partagerai la somme que vous avez décidé de mettre sur votre compte avec tous les autres sites que vous flatterez dans le mois.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à laisser des commentaires pour qu’on en discute.

Les gaufres moelleuses

Dans la lignée des crêpes et des pancakes, c’est une gourmandise que j’aime faire pour 4 heures de temps à autre. Ce n’est pas très compliqué, mais ça prend un peu de temps car la pâte doit être battue longtemps et reposer ensuite. Sinon, c’est le gaufrier qui bosse, c’est plus reposant que les crêpes.

Ingrédients :

  • 500 g de farine
  • 50 g de sucre
  • 1/2 litre d’eau
  • 1/2 litre de lait
  • 3 œufs
  • 100 g de beurre fondu
  • Sel
  1. Dans un saladier, mélanger la farine, le sel, le sucre, le beurre fondu et les jaunes d’œufs.
  2. Ajouter l’eau.
  3. Battre la pâte pendant 10 minutes.

    gaufres 02

  4. Dans un autre saladier, battre les blancs d’œuf en neige bien ferme.
  5. Ajouter le lait à la pâte, puis les blancs d’œufs battus en neige (ne pas les casser, comme pour une mousse au chocolat).

    gaufres 03

  6. Laisser reposer la pâte si possible pendant au moins une demie heure.
  7. Faire cuire dans un gaufrier jusqu’à ce que les gaufres soient bien dorées. Chez moi, ça prend 10 minutes.

    gaufres 04

  8. Déguster avec votre garniture favorite, Nutella, sucre glace, crème de marron, miel, …

gaufres 07

500 g de farine, ça fait pas mal de gaufres alors pour diviser les proportions, basez-vous sur les œufs.

Mais ça veut dire quoi 101 en anglais ?



C’est un terme (enfin si on peut appeler ça un terme) que je rencontre pas mal sur les blog et site américains ce 101. Alors, j’avais bien compris que ça avait un rapport avec l’apprentissage mais sans creuser plus que ça.

Une petite recherche sur notre ami les big brother des moteurs de recherche m’a permis de savoir enfin exactement ce que recouvrait ces 3 chiffres

A generic label for an introductory college course in any subject. Used informally when helping someone learn something.

Traduction maison :

Terme générique pour un cours d’introduction universitaire sur n’importe quel sujet. Utilisé de manière informelle quand on aide quelqu’un à apprendre quelque chose.

Donc ce sont les bases d’un sujet que l’on veut apprendre. Je me coucherai moins bête ce soir moi.

Via Idiom Quest.