Archives par mot-clé : asiatique

Le poulet Jalfrezi

J’adore la cuisine indienne, mais j’avoue que je ne connaissais pas ce plat qui est pourtant un des préférés de nos amis d’outre Manche. Depuis, je l’ai repéré dan notre resto habituel. Je l’essaierai certainement pour voir comment il diffère de cette recette de Chetna. en tous les cas, c’est un curry agréable et plein de légumes.

Je mets les ingrédients dans l’ordre d’apparition dans la recette. Attention, certaines épices sont là 2 fois et l’huile de cuisson doit être divisée en 2 car il y a 2 cuissons en parallèle.

Ingrédients :

  • 650 g de blanc de poulet en lanières
  • 1/2 càc de curcuma
  • 1/2 càc de sel
  • 1/2 càc de poudre de piment
  • 1 càs de poudre de curry
  • 1 càs d’huile (pour la marinade)
  • 4 càs d’huile (pour la cuisson)
  • 2 oignon hachés finement
  • 1 grosse tomate mixée
  • 2 càs de concentré de tomate
  • 1/2 càc de curcuma
  • 1/2 càc de sel
  • 1 càc de garam masala
  • 1 càs de coriandre moulue
  • 20 cl d’eau bouillante
  • 1 oignon émincé
  • 1 petit piment vert émincé
  • 1 poivron rouge émincé
  • 1 poivron vert émincé
  • 2 càs de ketchup
  1. Mélanger le poulet, les épices et l’huile dans un saladier. Bien recouvrir le poulet et le laisser mariner pendant 30 minutes.
  2. Faire chauffer dans une grande poêle 2 cuillères à soupe d’huile et y faire revenir les oignons hachés jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Remuer souvent pour éviter que ça ne brûle.
  3. Dans une 2ème poêle, faire chauffer 2 cuillères à soupe d’huile et y faire revenir le poulet jusqu’à ce qu’il soit doré sur toutes les faces (cela devrait prendre environ 6 à 7 minutes). Réserver.
  4. Ajouter dans les oignons une tomate mixée et le concentré de tomate. Bien remuer et laisser cuire encore quelques minutes.
  5. Ajouter les autres épices et laisser cuire pendant 1 minute. Délayer avec 10 cl d’eau bouillante. Quand l’eau s’est évaporé, rajouter de nouveau 10 cl d’eau bouillante.
  6. Dans la poêle qui a servi à faire cuire le poulet, faire revenir l’oignon et le piment émincé ainsi que les poivrons finement taillés.
  7. Une fois que les légumes sont bien revenus, les ajouter dans le mélange oignons tomates ainsi que le ketchup et le poulet. Mélanger intimement et rectifier l’assaisonnement si nécessaire.
  8. Servir avec un bon riz blanc.

Via :

Le poulet à la mode du Cachemire

J’adore les curries. Tous les curries, mais plus particulièrement ceux qui sont doux et qui développent des arômes délicats. Celui-ci fait partie de cette catégorie et il est vraiment délicieux.

Ingrédients :

  • 1,5 kg de poulet en morceaux (pas que du blanc svp)
  • 6 gousses de cardamome
  • 1/2 càc de graines de coriandre
  • 1/2 càc de graines de cumin
  • 2 cm de bâton de cannelle
  • 8 grains de poivre
  • 6 clous de girofle
  • 100 g d’amande mondées
  • 65 g de pistaches décortiquées
  • 2 càs d’huile
  • 1 oignon finement haché
  • 4 gousses d’ail finement hachées
  • 5 cm de gingembre finement haché
  • 15 cl de bouillon (à adapter en fonction de la cocotte)
  • 25 cl de yaourt nature épais (type grec)
  • 1/2 càc de filaments de safran
  1. Faire revenir tour à tour dans une petite poêle, les graines de cardamome (préalablement retirées des gousses), puis les grains de poivre et de coriandre, la cannelle et enfin les graines de cumin jusqu’à ce que les saveurs s’exhalent. Mettre tout ça et les clous de girofle dans un mortier ou un moulin à épices et réduire en poudre.
  2. Passer les amandes et les pistaches dans une moulinette et réduire en poudre. On peut aussi se servir de poudre d’amande si on préfère. Mais pour les pistaches, on est obligé de passer par le décorticage et la moulinette.
  3. Dans une cocotte, faire chauffer l’huile à feu moyen. Une fois chaude, y faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il commence à dorer.
  4. Ajouter alors l’ail, le gingembre et le poulet et laisser cuire 5 minutes. Faire bien attention à ne pas laisser brûler.
  5. Ajouter les épices moulues et mouiller à hauteur avec le bouillon. Assaisonner et laisser cuire à couvert au moins 30 minutes.
  6. Après ce laps de temps, ajouter les poudres d’amandes et de pistaches, ainsi que le yaourt et le safran délayé dans un peu d’eau. Porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter à découvert jusqu’à ce que le poulet soit bien cuit (entre 15 et 20 minutes).

Le poulet au saté

Voici une simple et délicieuse recette de poulet au saté extraite d’un livre que je n’avais pas ressorti depuis fort longtemps (et c’est bien dommage), Cuisiner au wok par Kem Hom. Je vous le conseille.

poulet au saté 01

Ingrédients :

  • 500 g de poulet sans peau
  • 2 càs d’huile d’arachide

Marinade :

  • 3 càs de sauce de soja légère
  • 1 càs de vin de riz
  • 2 càc de maizena
  • sel et poivre

Sauce :

  • 3 càs de beurre de cacahuète lisse
  • 1 càs d’ail haché
  • 2 càs de vinaigre de vin de riz
  • 2 càs de sauce soja légère
  • 2 càc d’eau chaude
  • 2 càc de sucre
  • sel et poivre

Garniture :

  • 1 petit oignon émincé finement
  1. Couper le poulet en dés de 2,5 cm.
  2. Dans un saladier, ajouter les ingrédients de la marinade (en commençant par la maizena) et bien mélanger. Ajouter le poulet et le couvrir de la marinade. Laisser au moins 20 minutes à température ambiante.
  3. Pendant ce temps, mettre tous les ingrédients de la sauce dans une moulinette ou un robot et mixer jusqu’à obtenir une pâte bien lisse et assez liquide.
  4. Une fois le poulet mariné, l’égoutter.
  5. Faire chauffer l’huile dans un wok (ou une poêle) jusqu’à ce qu’elle soit fumante. Verser le poulet (attention aux éclaboussures) et laisser cuire environ 5 minutes, jusqu’à ce que les morceaux soient dorés.
  6. Ajouter alors la sauce et laisser cuire encore 5 minutes en remuant fréquemment.
  7. Pendant ce temps, si le goût des oignons crus vous incommode, vous pouvez les recouvrir pendant 30 s / 1 mn avec de l’eau bouillante. Cela enlèvera le côté agressif de l’oignon.
  8. Servir immédiatement accompagné d’un riz blanc et des oignons.

poulet au saté 02

Les noix de saint jacques à la sauce cacahuètes sur nouilles Soba

Cette année, le réveillon de nouvel an pour les grands c’était le midi :-), tranquille sans les marmots. Donc on s’est décidé pour des coquilles Saint Jacques façon asiatique, avec une sauce Saté. Rapide et facile à faire.

st jacques sauce saté

Pour 2 personnes

Ingrédients :

Sauce cacahuètes :

  • 5 cm de gingembre
  • 1 bouquet de coriandre
  • 1 gousse d’ail
  • 1 échalote
  • 4 poignées de cacahuètes grillées et salées
  • Le jus d’un demi citron vert
  • 1 càs de sauce soja

Reste des ingrédients

  • 200 g de saint jacques
  • 150 g de nouilles soba
  • 1 carotte
  • 1/3 de concombre
  • 3 càs de vinaigre blanc de riz ou usuel
  • 3 càs de sucre blanc
  • 1 càc de sel
  • 1 càs d’huile neutre
  • sésame noir
  1. Découper le concombre et la carotte en petits bâtonnets et les faire pickler (comme ici) dans le mélange de vinaigre, sel et sucre que vous aurez préalablement chauffé.
  2. Mettre tous les ingrédients de la sauce à la cacahuète dans une moulinette ou un blender.
  3. Mixer jusqu’à l’obtention d’une pâte que l’on rallongera d’un peu d’eau pour obtenir une consistance assez souple.
  4. Mettre la sauce dans une petite casserole et faire chauffer. Cela permet de perdre le côté un peu agressif de l’ail et de l’échalote et aussi de … chauffer la sauce.
  5. Faire cuire les nouilles soba comme indiqué sur le paquet.
  6. Faire saisir les saint jacques dans la poêle très chaude jusqu’à coloration (1 minute de chaque côté environ).
  7. Monter les assiettes en mettant un lit de nouilles, que vous recouvrirez de sauce et ajouter les pickles. Ajouter les saint jacques et saupoudrez de sésame noir.

Bonne année 2016 !!!

Les kofta à la sauce tomate et au yaourt

Vous n’êtes maintenant pas sans savoir que j’adore la cuisine indienne. Voici une très bonne recette de boulettes (keftas) d’agneau qui n’est pas très compliquée. Elle demande par contre d’avoir pas mal d’épices dans la réserve, mais elle est vraiment délicieuse.

kofta à la tomate et au yaourt 02

Ingrédients :

Pour les koftas

  • 1 oignon
  • 500 g de viande d’agneau hachée
  • 1 morceau de gingembre de 2 cm
  • 3 gousses d’ail
  • 2 piments vert
  • 1/2 càc de sel
  • 1 oeuf

Pour la sauce

  • 2 càc de graines de coriandre
  • 2 càc de graines de cumin
  • 3 càs d’huile
  • 1 bâton de cannelle
  • 6 clous de girofle
  • 6 gousses de cardamome
  • 1 oignon
  • 1/2 càc de curcuma
  • 1 càc de paprika
  • 1 càc de garam masala
  • 1/2 càc de sel
  • 200 g de tomates en boite concassées
  • 1 yaourt grec
  • de la coriandre fraîche (pour la présentation)
  1. Râper l’oignon et le mettre dans une passoire. Le presser au dessus d’un saladier pour récupérer un maximum de jus.
  2. Y ajouter le gingembre, les piments, l’ail (tous hachés finement), le sel, l’oeuf et la viande. Mélanger intimement.
  3. Faire des boulettes de la taille d’une balle de golf et les mettre à reposer sous un film alimentaire au frigo.
  4. Faire griller à sec les graines de coriandre dans une petite poêle. Réserver puis faire de même avec les graines de cumin. Attention, elles brûlent très vite. Les réduire en poudre dans un mortier.
  5. Dans une cocotte, faire chauffer l’huile. Quand elle est chaude, y faire revenir la cannelle, les clous de girofle, la cardamome et l’oignon, jusqu’à ce que ce dernier soit doré.
  6. Ajouter alors les épices en poudre, moulues et le sel et laisser revenir 30 secondes.
  7. Incorporer la tomate et le yaourt. Mélanger et ajouter les keftas.
  8. Laisser mijoter à feu très doux pendant une heure à découvert. Remuer de temps en temps et ajouter un peu d’eau si la sauce s’évapore.
  9. Retirer les épices entières avant de servir avec un riz blanc et de la coriandre hachée.

kofta à la tomate et au yaourt 01

Le Bo Bun au boeuf

Voilà un plat que j’ai voulu faire depuis très longtemps car c’est un excellent souvenir que j’avais de plusieurs restaurants asiatiques que j’ai fréquenté il y a plusieurs années. Mais je n’ai jamais eu le courage, me disant que la préparation des nems et du boeuf, plus du reste …  c’était trop de boulot.

En fait, en s’organisant bien, ce n’est pas si terrible que ça. Le truc, c’est d’acheter des bons nems pour économiser du temps. Avec ce cheat, ça m’a pris environ une heure à réaliser à partir de la seconde fois, une fois que j’avais bien toutes les étapes en tête.

Bo bun

Le plat se compose de plein de petites choses, donc je vais faire une entorse à ma présentation habituelle et classer par composant du plat (avec un lien vers chaque composant). On a donc au final dans l’ordre de dressage :

 

Préparation (dans l’ordre à effectuer) :

Carottes au vinaigre :

  • 3 càs de vinaigre blanc de riz ou usuel
  • 3 càs de sucre blanc
  • 1 càc de sel
  • 2 carottes moyennes en fines allumettes ou râpées
  1. Dans une casserole, faire chauffer le vinaigre avec le sucre et mélanger jusqu’à complète dissolution du sucre. Ajouter le sel. Mélanger. Laisser tiédir.
  2. Éplucher et couper les carottes julienne (fines allumettes). Verser la marinade vinaigrée sur les carottes dans un bol. Laisser reposer jusqu’au montage.

Bœuf mariné à la citronnelle (marinade) :

  • 400 g de rumsteak de bœuf (100 g par personne)
  • 2 tiges de citronnelle
  • 2 gousses d’ail
  • 2 càs de sauce de poisson
  • 2 càs de sauce soja (facultatif)
  • 1 càs de sucre
  • Poivre blanc selon goût
  • 2 càs d’huile
  1. Couper le bœuf en très fines lamelles.
  2. Laver la tige de citronnelle. Enlever la première enveloppe de la citronnelle. Couper le bulbe (partie blanche et charnue). Réserver le 1/3 haut de la tige pour un bouillon ou congeler. Hacher très finement les 2/3 bas de tige de citronnelle.
  3. Dans un grand bol ou récipient, mettre le bœuf en lamelles, ajouter l’ail et la citronnelle hachés, la sauce de nuoc mam pur non préparée, le sucre et la sauce de soja (facultatif). Mélanger. Ajouter 2 cuillères à soupe d’huile. Mélanger. Laisser mariner 15 à 30 minutes.

Sauce de poisson préparée :

  • 4 càs de sauce de poisson – nuoc mam pur
  • 3 càs de sucre
  • 2 càs de jus de citron vert
  • 2 càs de vinaigre de riz
  • 8 à 10 càs d’eau chaude (10 à 15 cl)
  • 1 gousse d’ail pressée
  • 1 piment rouge épépiné et ciselé (facultatif)
  1. Mélanger tous les ingrédients sauf l’ail et le piment.
  2. Ajouter l’ail haché et le piment (si vous le voulez) avant utilisation.

Salade et herbes aromatiques :

  • 4 feuilles de salade verte (batavia ou laitue iceberg)
  • 4 tiges de menthe ciselées
  • 8 tiges de coriandre fraîche.
  1. Laver et essorer la salade et les herbes aromatiques.
  2. Effeuiller les herbes
  3. Ciseler la salade et les feuilles d’herbes.
  4. Réserver dans des bols séparés.

Concombre :

  • 1/3 de concombre
  1. Éplucher le concombre et le détailler en grosses allumettes.
  2. Réserver dans un bol.

Vermicelles :

  • 320 g de vermicelles de riz (bun) soit 80 g par personne
  • Gros sel
  1. Dans un saladier, mettre les vermicelles et les recouvrir d’eau bouillante, saler et remuer.
  2. Laisser tremper 5 minutes. Vérifier la cuisson.
  3. Une fois la consistance désirée atteinte (attention à ne pas les laisser trop cuire), les égoutter sous l’eau froide pour stopper la cuisson et pour éviter que cela colle. Réserver dans le saladier et recouvrir d’eau froide.

Cacahuètes et / ou noix de cajou :

  • 4 càs de cacahuètes et / ou noix de cajou grillées
  1. Piler les cacahuètes et / ou noix de cajou.
  2. Réserver dans des bols

Lait de coco : 

  • 10 cl de lait de coco (facultatif)
  1. Ouvrir la boite ou la brique et réserver.

Nems – 20 minutes avant de servir

  • 8 nems soit 2 nems par personne
  1. Préchauffer le four à 210°C.
  2. Disposer les nems dans un plat et enfourner pendant 15 à 20 minutes en les retournant à mi cuisson.

Bœuf mariné à la citronnelle (cuisson) – 5 minutes avant de servir :

  • 1 oignon
  • 3 càs d’huile
  1. Hacher l’oignon.
  2. Dans une poêle ou un wok, faire chauffer l’huile sur feu vif.
  3. Faire suer l’oignon pendant 2 minutes.
  4. Ajouter le boeuf et le faire revenir à feu vif pendant 5 minutes, jusqu’à ce qu’il soit un peu coloré et n’ai plus de trace de sang. Ne pas le laisser trop cuire, au risque de se retrouver avec de la semelle.
  5. Réserver et passer au montage du Bo Bun immédiatement.

Montage du Bo Bun :

  1. Pour chaque convive, remplir la moitié du bol avec les vermicelles égouttés
  2. Ajouter ensuite la salade, du concombre et des carottes au vinaigre.
  3. Ajouter le lait de coco, la sauce soja préparée.
  4. Mettre ensuite, la viande, les nems coupés en 3 (au ciseau), les cacahuètes et les herbes.
  5. Mélanger et régalez-vous !!!

Bien entendu, tout ça peut se faire à table et au goût de chacun avec plus ou moins de chaque ingrédients.

Attention à prévoir des bols suffisamment grands pour pouvoir remuer confortablement sinon, la table et vos vêtements seront repeint ;-).

Via Miss Tam Kitchenette (où il y a une mine de recettes vietnamiennes dans laquelle je pense que je n’ai pas fini de piocher)

Le dal de lentilles corail au lait de coco

J’adore les lentilles et ça tombe bien car les indiens les aiment aussi. Ce dal (ou dahl) de lentilles corail au lait de coco est vraiment très simple à réaliser, assez rapide (10 minutes de préparation et 40 minutes de cuisson) et fait un très bon repas du soir avec un riz blanc. Il accompagnera aussi très bien un curry.

Ingrédients :

  • 300 g de lentilles corail
  • 1 oignon rouge
  • 25 cl de lait de coco
  • de l’eau pour couvrir
  • 1 petite boite de tomates concassées
  • 1/2 càc de graines de moutarde
  • 1 càc de cumin
  • 1 càc de gingembre en poudre
  • sel et poivre
  • 2 càs d’huile neutre (ou de ghee)
  1. Dans une cocotte, faire chauffer l’huile à feu vif. Une fois chaude, y jeter les graines de moutarde (elles doivent faire pchhhhhhhhhhh) et laisser cuire 30 secondes.
  2. Ajouter l’oignon coupé en petits dés et laisser cuire 2 minutes.
  3. Mettre les lentilles, bien remuer pour qu’elles soient enrobées de matière grasse.
  4. Ajouter tous les autres ingrédients et couvrir à 1 cm au dessus du niveau des lentilles.
  5. Laisser cuire pendant 40 minutes en vérifiant régulièrement qu’il y ait suffisamment de liquide. Les lentilles sont cuites lorsqu’elles sont tendres mais qu’elle sont encore visibles et pas totalement en purée.

Le curry à la courge butternut, aux épinards et aux pois chiches

Voilà un délicieux curry pour manger de la courge. Ce n’est pas d’une grande difficulté, mais ça prend un peu de temps car il faut rôtir la courge.

Curry butternut et pois chiche 02

Ingrédients :

  • 1 courge butternut (ou un autre type de courge)
  • 2 càc de cumin moulu
  • 2 càc de coriandre moulue
  • 2 càc de curry en poudre
  • 3 càs d’huile d’olive
  • sel et poivre
  • 2 oignons rouges
  • 1 petit bouquet de coriandre
  • 1 piment vert
  • 2 gousses d’ail
  • 1 morceau de gingembre de 3 / 4 cm
  • 5 ou 6 tomates
  • 1 bocal de 400 g de pois chiche
  • 100 g de feuilles d’épinard
  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Éplucher, épépiner et couper la courge en gros dés.
  3. Mettre la courge dans un plat à four ou une lèchefrite et saupoudrer avec 1 càc de curry, le cumin, la coriandre et le piment en poudre. Saler et poivrer. Arroser de 2 càs d’huile et bien mélanger pour que la courge soit bien enrobée d’épices. Mettre au four pendant 30 minutes ou jusqu’à ce que la courge soit tendre.
  4. Pendant ce temps éplucher et tailler en lanière les oignons. Émincer les queues de la coriandre, épépiner le piment et l’émincer finement, peler et hacher le gingembre et l’ail.
  5. Mettre une cocotte sur feu moyen avec 1 càs d’huile et y quand elle est chaude y ajouter l’oignon, le piment, les queues de coriandre, le gingembre et l’ail. Laisser revenir doucement pendant 10 minutes pour que tout devienne tendre.
  6. Ajouter alors les tomates coupées grossièrement (vous pouvez les peler si vous avez le temps) et laisser cuire 20 minutes à couvert et à feu doux
  7. Quand la courge est cuite, la transférer dans le curry avec les épinards et les pois chiche. Laisser cuire 5 minutes pour que tout soit bien chaud.

On peut servir ce curry avec du riz, mais ce n’est pas obligatoire. C’est aussi délicieux avec un oeuf mollet.

Curry butternut et pois chiche 01

Via Jamie Oliver

Brioches asiatiques au porc cuites à la vapeur

Au départ, ma moitié était dubitative. Finalement ces brioches salées ont été un franc succès, elles sont vraiment délicieuses.

Le bonus, c’est qu’avec la pâte de base, on peut réaliser des buns avec la farce qu’on veut : végétarienne, à la crevette, au bœuf. Je pense que ça va devenir un classique à la maison.

Attention, la préparation de la farce commence par 2 heures de marinade puis 3 heures de cuisson de la poitrine de porc au four. Attention au timing si vous ne voulez pas manger à pas d’heure !!

Brioche vapeur au porc 03

Ingrédients :
Pâte à brioche

  • 380 g de farine
  • 1 sachet de levure instantanée
  • 24 cl de lait
  • 1 càs de vinaigre blanc  (de riz par exemple)
  • 3 càs de sucre en poudre
  • une pincée de sel

Farce

  • 1.2 kg de poitrine de porc
  • 2 càs de miel
  • 2 càs de sauce soja
  • 2 càs de ketchup
  • 10 cl de vin de riz
  • 1 gousse d’ail
  • un morceau de gingembre de 5 cm
  • 1 échalote
  • de l’eau
  • 1 bouquet de coriandre hachée
  • 1 piment rouge (optionnel)
  1. Préparation de la farce (on peut faire ça la veille, ça n’en sera que meilleur) : dans un plat allant au four, mélanger le miel, la sauce soja, le ketchup, le vin de riz, ainsi que la gousse d’ail, le gingembre et l’échalote (tous) passés à la râpe fine. En enduire la poitrine de porc en la massant sur toutes les faces. Laisser reposer au moins 2 heures.
  2. Faire chauffer le four à 140° et enfourner le porc pour 3 heures. Attention à ne pas laisser la marinade brûler. Il est sage de rajouter un peu d’eau quand ça devient vraiment proche du point de combustion car cette marinade va servir de sauce plus tard et on ne veut pas de goût de brulé dans la farce.
  3. Préparation de la pâte à buns : Dissoudre la levure dans le lait tiède et laisser reposer 5 minutes.
  4. Mélanger les ingrédients secs restants dans un saladier : farine, sucre et sel. Ajouter les liquides (lait + levure et vinaigre) et travailler pendant 10 minutes jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse.
  5. Laisser lever 1 heure.
  6. Quand le porc est cuit, le sortir du four. Laisser tiédir la viande hors du plat.
  7. Verser le reste de marinade dans une casserole et faire réduire jusqu’à obtention d’une sauce épaisse et collante.
  8. Quand le porc est manipulable, ôter la couenne et couper la viande en petits dés. Ajouter la coriandre et le piment hachés, puis la sauce réduite. Corriger l’assaisonnement.
    Brioche vapeur au porc 01
  9. Diviser la pâte à buns en boules de la taille d’une balle de golf. Les étaler en rond assez finement (2 mm environ).
  10. Mettre une cuillère à soupe de farce au milieu du cercle de pâte et plier. Je vous mets la vidéo sous la recette, le pliage se fait à 4’37.
  11. Mettre les buns dans un panier vapeur avec un papier sulfurisé en dessous (pour éviter que ça colle).
    Brioche vapeur au porc 02
  12. Faire cuire 20 minutes. Ils vont gonfler à la cuisson et donner de belles boules blanches.
  13. Les servir avec une sauce pimentée de votre choix, pour nous ça a été 1 càs de sauce soja + 1 càs de sauce poisson + 1 càc de sucre + un peu d’eau et de la pâte de piment au goût.

Via Sorted Food

Les fish cakes façon Thai

Voilà une façon originale de préparer du poisson, sans que ça ressemble à du poisson. Comme on est très cuisine asiatique à la maison, elle nous va bien cette recette, mais elle peut se transformer très facilement, il suffit de changer la garniture et les épices.

De plus, c’est extra simple comme recette, on met tout dans une moulinette, on blitze et c’est tout, il n’y a plus qu’à cuire.

P1110274

Pour 8 fish cakes

Ingrédients :

  • 250 g de poisson blanc (sans arête)
  • 1 càs de sauce poisson
  • 1 oeuf
  • une grosse poignée de feuilles de coriandre grossièrement hachée
  • 1 càc de pâte de crevette
  • 1/4 de càc de pâte de piment
  • 2 gousses d’ail
  • 3 cm de gingembre frais pelé
  • le zeste et le jus d’un demi citron vert
  • 4 oignons verts coupés en gros morceaux
  • 4 càs d’huile végétale
  1. Vérifier que le poisson n’a aucune arête.
  2. Mettre tous les ingrédients sauf l’huile dans une moulinette ou un robot avec une lame. Mixer jusqu’à obtenir une pâte assez grossière avec des morceaux réguliers.
  3. Former les fish cakes. Grosso modo comme un pancake de 1 cm ou 1,5 cm d’épaisseur et 10 cm de diamètre.
  4. Faire chauffer l’huile dans une grande poêle à feu vif. Ajouter les fish cakes et faire cuire sur chaque face pendant 3 ou 4 minutes. Le fish cake doit prendre une belle couleur dorée, mais attention à ne pas le faire brûler.
  5. Servir avec une belle salade.

P1110268

P1110270

Via Donal Skehan

Le poulet sucré au gingembre

Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait de recette de Ken Hom, bien m’en a pris avec ce délicieux et piquant poulet sucré au gingembre. Pas de piment cette fois, tout le kick vient du gingembre. Il n’en est rien resté … C’est bon signe à la maison.

P1110131

Ingrédients :
Pour la marinade

  • 2 càc de sauce soja légère
  • 1 càc de sauce soja corsée
  • 1 càs de vin de riz
  • sel et poivre
  • 1 càc d’huile de sésame
  • 1 càc de Maïzena

Pour la recette en tant que telle

  • 1 kg de cuisses et hauts de cuisses de poulet désossés et sans peau
  • 1 càs d’huile d’arachide
  • 2 càc d’huile de sésame
  • 3 càs de gingembre haché
  • 2 càs de sauce soja corsée
  • 2 càs de sucre
  • sel et poivre
  • 15 cl de bouillon de poulet
  • 2 càs de vin de riz
  • des oignons verts émincés
  1. Découper les morceaux de poulet en tronçon de 5 cm environ.
  2. Mélanger dans un saladier tous les éléments de la marinade. Y ajouter le poulet et bien mélanger pour recouvrir toute la viande de la marinade. Laisser reposer au minimum 30 minutes à température ambiante.
  3. Pendant ce temps, préchauffer le four à 220°.
  4. Égoutter le poulet et le disposer en une seule couche dans un plat allant au four. L’arroser avec l’huile de sésame et l’huile d’arachide. Remuer pour bien répartir la matière grasse.
  5. Enfourner pour 25 minutes et retourner les morceaux de poulet à mi cuisson pour qu’ils soient dorés de chaque côté.
  6. Dans une poêle sur feu vif, faire revenir 1 minute le gingembre.
  7. Ajouter ensuite la sauce soja, le sucre, le sel, le poivre et le bouillon.
  8. Faire  réduire le tout de moitié sur feu doux puis ajouter le vin de riz et laisser chauffer 2 minutes.
  9. Ajouter enfin le poulet et remuer pour qu’il se couvre de sauce et se réchauffer.
  10. Servir avec une garniture d’oignons verts et un bon riz blanc vapeur.

P1110135

Le poulet punjabi aux épinards

Plus simple, tu meurs. En gros, tout va dans le blender ou la moulinette chacun son tour sauf le poulet, puis on fait cuire. Avec un bon riz blanc, c’est le top.

Je vous conseille d’ailleurs les émissions d’Anjum Anand sur la BBC. Tous les extraits que j’ai vu sur Youtube paraissent vraiment être d’excellentes recettes. A chaque fois que j’ai essayé, ça s’est vérifié.
P1110054

Ingrédients :

  • 2 feuilles de laurier
  • 3 gousses de cardamome (noire si possible)
  • 1 bâton de cannelle
  • 4 càs d’huile d’arachide
  • 2 oignons hachés
  • 1 piment vert haché
  • 6 cuisses et hauts de cuisses (12 pièces au total)
  • 4 tomates entières moulinées
  • 4 gousses d’ail hachées
  • 5 cm de gingembre haché
  • 2 càc de coriandre en poudre
  • 1,5 càc de garam masala
  • 1 yaourt grec
  • 600 g d’épinards surgelés hachés fin
  • sel
  1. Mettre dans une cocotte à fond épais le laurier, les gousses de cardamome et le bâton de cannelle, l’oignon et le piment à revenir dans l’huile à feu moyen.
  2. Lorsque le mélange est doré, ajouter le poulet. Bien mélanger.
  3. Ajouter la tomate, l’ail, le gingembre, le yaourt et les épices. Mélanger et finir par les épinards.
  4. Rectifier l’assaisonnement et laisser cuire pendant au moins 1h30.
  5. Servir avec un riz blanc.

Je pense que cette recette doit très bien se marier avec du poisson qui du coup cuira beaucoup plus vite. C’est le prochain test que je ferai.

P1110060

Le curry de poulet Nyonya

Encore un curry, j’adore ça, j’en abuse. Celui ci est malais (malaisien ?), on y trouve une nouveauté pour moi, la pâte de crevette. Celle que j’ai acheté dans mon épicerie asiatique favorite n’est pas du tout une immonde pâte à l’odeur de vieux poisson comme j m’y attendais, mais plutôt un genre de rillettes à l’odeur douce et très agréable.

curry Nyonya

Ingrédients :

Pour la pâte de curry

  • 3 cm de galanga
  • 1 càc de curcuma en poudre
  • 1 piment vert
  • 2 tiges de citronnelle
  • 2 càc de pâte de crevette
  • 1 oignon
  • 3 gousses d’ail
  • 1 càs d’huile d’arachide

Pour le curry

  • 1 kg de poulet (cuisse + haut de cuisse dans mon cas)
  • 4 feuille de lime kaffir (remplacées par 3 bout de zeste de citron vert)
  • le jus d’un citron vert
  • 1 boite de lait de coco
  • 20 cl d’eau
  • sel
  • 2 càs d’huile d’arachide
  1. Pour la pâte de curry, rien de plus simple : couper tous les ingrédients le nécessitant et les mettre dans un blender ou une moulinette et blitzer jusqu’à obtenir une pâte fine.
  2. Dans une cocotte à fond épais, faire chauffer l’huile.
  3. Ajouter la pâte de curry et la faire revenir à feu doux pendant 5 minutes.
  4. Ajouter le poulet en quartiers et le faire colorer 5 minutes.
  5. Ajouter ensuite le lait de coco, l’eau, les zestes et le sel. Le poulet doit être tout juste couvert par le liquide.
  6. Faire cuire doucement et à couvert pendant 45 minutes. Si la sauce est trop liquide, retirer le couvercle les 15 dernières minutes.
  7. Juste avant de servir, arroser de jus de citron.
  8. Servir avec un bon riz blanc.

via Caroline Mi Li Artiss

Le Rogan Josh, un très bon curry d’agneau

Voici un excellent curry d’agneau, tiré d’une émission de cuisine de la BBC. Toutes les recettes que j’ai vues paraissent délicieuses, mais celle-ci m’a particulièrement tapée dans l’œil.

Il y a beaucoup d’épices qui rentrent dans sa préparation, ce qui donne énormément de parfums à cette recette.

Murgh massala 01

Ingrédients :

  • 4 càs d’huile d’arachide ou de ghee
  • 7 graines de poivre noir entières
  • 8 graies de cardamone entières
  • 4 clous de girofle entiers
  • 1 baton de cannelle
  • 1 oignon finement haché
  • 750 g de gigot d’agneau en cubes
  • 6 gousses d’ail
  • 2 cm de gingembre
  • 2 càc de coriandre moulue
  • 2 càc de cumin moulu
  • ½ càc de piment en poudre
  • 2 càc de graines de fenouil moulues
  • 1 càc ½ de garam masala
  • sel
  • 2 tomates entières et mixées
  • 1 yaourt grec
  • De la coriandre fraiche
  1. Faire chauffer l’huile dans une cocotte à feu moyen. Ajouter les grains de poivre, la cardamome, les clous de girofle et la cannelle et laisser cuire pendant une à deux minutes.
  2. Ajouter l’oignon et faire cuire pendant 8 à 10 minutes en remuant régulièrement jusqu’à ce que le tout soit doré.
  3. Mettre les cubes d’agneau et les faire dorer en remuant souvent.
  4. Pendant ce temps, dans un blender ou une moulinette, hacher les gousses d’ail, le gingembre avec une cuillère à soupe d’eau jusqu’à obtention d’une pâte fine.
  5. Verser la pâte d’ail et de gingembre dans la cocotte et mélanger. Baisser le feu et laisser cuire pendant 3 ou 4 minutes en surveillant bien pour que ça ne brûle pas.
  6. Ajouter la coriandre en poudre, le cumin, le piment, les graines de fenouil moulues le garam masala, le sel, la tomate et le yaourt. Mélanger, couvrir et laisser réduire sur feu doux pendant 12 minutes.
  7. Ajouter de l’eau pour recouvrir l’agneau et laisser mijoter de nouveau jusqu’à ce que la viande soit cuite. Faire réduire la sauce à la consistance désirée.

Servi avec un petit riz au lait de coco, c’est top.

Murgh massala 02

Via BBC – Food

Le poulet à la coriandre et à l’amande

Ça faisait un petit moment que je n’avais pas fait un petit plat indien inédit. C’est résolu cette semaine avec cette recette de poulet à la coriandre (aux coriandres ?? en poudre et en feuilles) et à l’amande, dont les saveurs sont délicates et délicieuses. Doux et fondant, c’est un plat de fête en Inde et je comprends pourquoi. A essayer de toute urgence.

poulet à la coriandre et amande 02

Ingrédients :

  • 1 poulet ou 8 morceaux de poulet
  • 2 oignons
  • 4 gousses d’ail
  • 2 piments verts
  • 5 cm de gingembre
  • 6 càs d’huile d’arachide ou de ghee
  • 2 feuilles de laurier
  • 1,5 càs de coriandre en poudre
  • 1 càs de cumin en poudre
  • 1/4 de càc de piment en poudre (optionnel)
  • 1/4 de càc de curcuma en poudre
  • 1/4 de càc de paprika
  • 2 càc de sel
  • 1 càc de poivre noir moulu
  • 4 càs de coriandre en feuille hachées
  • 50 g de poudre d’amande
  • 170 ml de crème fraîche épaisse
  1. Couper le poulet et le débiter en morceaux si ce n’est pas le cas. Retirer la peau.
  2. Hacher finement l’oignon, l’ail, le gingembre, les piments.
  3. Faire chauffer l’huile dans une cocotte. Une fois qu’elle est chaude, y faire revenir le mélange à base d’oignon et les feuilles de laurier jusqu’à ce que ça commence à dorer. Remuer souvent.
  4. Ajouter alors le poulet et laisser cuire environ 10 minutes. L’ensemble doit être coloré.
  5. Ajouter la coriandre en poudre, le cumin, le curcuma, le paprika, le piment, le sel et le poivre. Bien remuer et laisser cuire 3 minutes.
  6. Mouiller alors avec 10 cl d’eau et cuire 5 minutes jusqu’à obtention d’une belle sauce épaisse.
  7. Rajouter 15 cl d’eau, porter à ébullition et laisser cuire à couvert à feu doux pendant 20 minutes.
  8. Ajouter ensuite les 3/4 de la coriandre hachée et bien remuer. A ce stade, vous pouvez laisser mijoter tout doucement pour ne faire la dernière étape qu’au moment de servir.
  9. Avant de servir, mélanger la poudre d’amande et la crème fraîche, puis ajouter ce mélange dans la cocotte et bien amalgamer la sauce.
  10. Servir avec un riz blanc basmati.

poulet à la coriandre et amande 01

Le laksa malais aux fruits de mer

Ces derniers temps, je suis pas mal sur Youtube pour trouver des recettes à faire et via le Foodchannel de Jamie Oliver (qui est rempli de têtes à claques, il faut bien le dire comme MyVirginKitchen par exemple), les gars du site SortedFood sont ceux qui me plaisent le plus. Les recettes sont simples, ça donne envie et les cuistots sont très sympathiques et n’ont pas la grosse tête. Bien sûr, il faut parler anglais, mais bon on peut s’en sortir avec un petit Google translate.

La recette d’aujourd’hui est donc extraite de chez eux. Vous avez sûrement déjà remarqué que j’adore la cuisine asiatique, je rajoute donc une bonne recette à mon répertoire avec ce laksa malais (de Malaisie). Très bonne soupe, avec plein de protéines, que l’on peut adapter en ajoutant ou retirant certains ingrédients (les œufs ou les moules par exemple, et nous avions rajouté du poisson pour les enfants dans le nôtre). Et rien que la façon d’accommoder les crevettes est une recette valable à elle toute seule, car accompagnées d’un bon riz blanc elles seraient délicieuses telles quelles.

Je vous la conseille donc chaleureusement.

Laksa malais 02

Ingrédients :

Pour la pâte :

  • 1 échalote
  • 2 gousses d’ail
  • une poignée de noix de cajou
  • un morceau de gingembre de 3 cm
  • 1 piment vert
  • 1 tige de citronnelle
  • 1 càc de sauce de poisson

Pour le reste de la recette

  • 1 càs de poudre de curry
  • 1 càs d’huile d’arachide
  • 200 g de grosses crevettes crues
  • 400 g de poisson blanc
  • 4 oeufs
  • 400 g de moules dans leurs coquilles
  • une boîte de 400 ml de lait de coco
  • 400 ml de bouillon de poulet
  • 200 g de nouilles de riz
  • une poignée de germes de soja
  • une poignée de coriandre fraîche, hachée
  • 1 citron vert
  1. Faire une pâte avec l’échalote, l’ail, la moitié des noix de cajou, le gingembre, le piment vert, la citronnelle et la sauce de poisson dans une moulinette ou dans un mortier.
  2. Frotter avec 1/3 de cette pâte d’épices les crevettes (épluchées) et laisser mariner au réfrigérateur au mois 2 heures ou mieux, toute la nuit.
  3. Faites bouillir une casserole d’eau et faire cuire les œufs pendant 7 minutes. Ils doivent être presque durs mais encore un peu coulant. Les faire refroidir dans de l’eau fraîche et les peler.
  4. Mettre les nouilles de riz dans un saladier et verser de l’eau bouillante dessus. Laisser reposer pendant quelques minutes. Les nouilles doivent être al dente, car elles cuisent encore un peu dans le bouillon. Les égoutter et les réserver.
  5. Chauffer un wok ou une cocotte et verser l’huile. Faire revenir le reste de la pâte d’épices jusqu’à ce que les saveurs ressortent. Puis ajouter les moules, la poudre de curry, le lait de coco et le bouillon de poulet, et porter à ébullition.
  6. Couvrir et laisser cuire 2-3 minutes jusqu’à ce que la vapeur fasse s’ouvrir les moules.
    Laksa malais 03
  7. Répartir les crevettes marinées sur une plaque à pâtisserie. Préchauffer le grill à la plus haute température possible et faire cuire les crevettes pendant une minute ou deux de chaque côté. Attention à ne pas les sur cuire.
  8. Ajouter les nouilles, le poisson, les germes de soja et le jus du citron vert dans le wok.
  9. Servir un bol de soupe. Couper les œufs en quartiers et disposer sur le dessus du bol avec les crevettes. Éparpiller également les noix de cajou concassées et un peu de coriandre fraîche hachée et servir chaque bol avec un quartier de citron vert.

Laksa malais 01

Attention toutefois aux moules qui peuvent dégorger dans le bouillon à la cuisson et laisser un peu de sable en souvenir. Il faut vraiment bien les nettoyer avant de les cuisiner.

Via SORTEDFOOD

Les brochettes de poulet à la sauce coriandre et noix de cajou

Petite recette de brochettes de poulet façon asiatique, pour tester la fonction grill de mon nouveau joujou, un grill panini plancha Koenig celui qui me permet désormais de faire des panini délicieux.

C’est une réussite, ça marche vraiment bien, ce qui va nous permettre de faire des brochette en plein hiver sans ravager le four.

P1070655

Ingrédients :
Pour la marinade

  • 4 blancs de poulet
  • 2 gousses d’ail
  • 2 cm de gingembre frais
  • 2 c à s d’huile de sésame
  • 2 c à s d’huile d’arachide
  • 1 c à s de vinaigre de vin de riz
  • 1 c à s de sauce poisson
  • le jus d’un citron vert
  • 2 c à c de sucre
  • quelque tours de moulin à poivre

Pour la sauce aux noix de cajou et à la coriandre

  • 1 grosse poignée de noix de cajou
  • 1/2 bouquet de coriandre fraiche
  • 3 c à s d’huile d’arachide
  • 1 c à s d’huile de sésame
  • sel, poivre
  • 1 pincée de sucre en poudre
  • le jus d’un citron vert
  • piment de cayenne au goût de chacun
  1. Mélanger dans un saladier tous les éléments de la marinade sauf le poulet.
  2. Y ajouter le poulet coupé en lanières et mélanger intimement.
  3. Laisser mariner pendant au moins 2 heures.
  4. Enfiler les morceaux de poulet sur des brochettes.
  5. Mettre tous les ingrédients de la sauce dans une moulinette ou un blender et mouliner finement (comme pour un pesto). Rectifier l’assaisonnement et la consistance à votre goût.
  6. Faire cuire les brochettes au grill en les tournant bien sur toutes les faces pour qu’elles soient bien colorées et le poulet bien cuit.
  7. Servir le poulet accompagné d’un riz sauté par exemple et avec la sauce aux noix de cajou.

P1070653

Le poulet à la cardamome

Voici une recette indienne super simple, pratique et rapide à faire, pourvu que l’on ai le temps de faire mariner toute la nuit, ce qui ne devrait pas poser de problème dans un week end.
Le yaourt fait en sorte d’attendrir la viande et rend la sauce crémeuse (bien aidé par le lait de coco).

poulet cardamome 02

Les proportions sont pour 4 personnes.
Ingrédients :

  • 4 morceaux de poulet (cuisse haut de cuisse par exemple)
  • 12 gousses de cardamome
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 1.5 cm de gingembre frais
  • 2 yaourts natures au lait entier
  • 1/2 c à c de poivre noir moulu
  • le zeste d’un demi citron râpé
  • 1 c à s de ghee ou d’huile
  • une boite de lait de coco
  • 2 ou 3 piment verts
  • 1 c à s de feuilles de coriandre fraîche
  • le jus d’un demi citron vert
  1. Mettre le gingembre, les gousses d’ail et le yaourt dans un mixer et réduire en purée.
  2. Retirer les graines des gousses de cardamome et les passer au pilon pour les réduire en poudre.
  3. Ajouter les graines pilées au mélange yaourt gingembre ail, ainsi que le poivre et le zeste de citron. Mélanger intimement.
  4. Recouvrir le poulet de cette préparation et bien mélanger.
  5. Laisser mariner toute la nuit au frais.
  6. Le lendemain, faire fondre le ghee dans une cocotte.
  7. Faire revenir les morceaux de poulet jusqu’à ce qu’ils dorent.
  8. Ajouter le reste de yaourt, le lait de coco et donner un bouillon.
  9. Mettre enfin les piments (que vous aurez auparavant piqués à l’aide d’une fourchette) et les feuilles de coriandre hachées. Saler.
    poulet cardamome 01
  10. Laisser mijoter 45 minutes à une heure.
  11. Au moment de servir, rectifier l’assaisonnement et ajouter le jus du demi citron vert.

Vous pouvez accompagner ce curry au goût subtil avec un riz aux épices.

Le porc tikka

Pour changer un peu, voici cette semaine une recette de porc indienne. Elle est bien épicée à la base, mais elle peut très bien se réaliser sans piment ou très peu. Au final, la sauce est très crémeuse et elle se mélange à merveille avec un bon riz basmati tout simple. Grâce au yaourt, la viande reste très tendre et pas sèche du tout.

porc tikka 02

Ingrédients :

Pour la marinade

  • 1 oignon haché
  • 3 gousse d’ail hachées
  • 5 cm de racine de gingembre haché
  • 1/2 càc de cumin en poudre
  • 1 càc de coriandre en poudre
  • 1/2 càs de garam masala
  • 1/4 de càc de piment en poudre
  • 1 pincée de poivre noir moulu
  • 25 cl de yaourt épais (un yaourt grec dans mon cas)
  • 500 g de porc en cubes de 3 cm

Pour la sauce

  • 1 gros oignon rouge haché
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 2.5 cm de racine de gingembre haché
  • 1/2 piment vert haché
  • 25 g de feuilles de coriandre
  • 120 ml d’huile
  • 1 càc de garam masala
  1. Mélanger dans un saladier l’ail, l’oignon et le gingembre hachés avec les épices et le yaourt.
  2. Ajouter les morceaux de porc et laisser mariner au moins 3 heures, ou mieux toute la nuit dans le frigo. Couvrir le saladier dans ce dernier cas, sinon votre frigo risque de sentir fort à la prochaine ouverture.
  3. Au moment de lancer la cuisson, hacher l’ail, l’oignon rouge, le gingembre, le piment et la coriandre dans un robot, pour obtenir une pâte épaisse.
  4. Dans une cocotte, mettre l’huile à chauffer.
  5. Quand elle est chaude, y faire revenir les ingrédients de la sauce et les faire cuire 2 minutes à feu doux en remuant sans arrêt (attention à ne pas brûler l’ail).
  6. Augmenter le feu et ajouter le porc ainsi que la marinade. Saler.
  7. Cuire 5 minutes en remuant fréquemment, puis laisser cuire au moins 45 minutes à feu doux jusqu’à ce que la sauce soit bien épaisse. Encore une fois, surveiller bien la cuisson car les épices ont tendance à accrocher facilement.
  8. Au moment de servir, ajouter le garam masala, remuer et laisser cuire 2 minutes.
  9. Servir avec un bon riz basmati.

porc tikka 01

Le curry de boeuf de Goa

La variété des « curries » ne cessera jamais de m’étonner. Les variations sur les mêmes épices donne toujours des résultats différents et délicieux. Au final, on retrouve presque toujours les mêmes ingrédients dans un éternel recommencement, mais ce n’est jamais le même plat qui se retrouve dans les assiettes.

Ouvrez vos shakras, préparez le pilon et en avant.

curry de boeuf de Goa

Ingrédients :

  • 8 gousses de cardamome
  • 1 c à c de graines de fenouil
  • 8 clous de girofle
  • 2 bâtons de cannelle
  • 1/2 c à c de graines de fenugrec
  • 1/2 c à c de poivre noir moulu
  • 3 c à c de graines de coriandre
  • 3 c à c de graines de cumin
  • 125 ml d’huile
  • 2 oignons finement hachés
  • 6 gousses d’ail finement hachées
  • 10 cm de gingembre râpé
  • 1 kg de boeuf à braiser (nous avons pris du bourguignon) en dés de 3 cm
  • 1/2 c à c de curcuma en poudre
  • 1 pointe de couteau de piment (ou plus en fonction de votre désir de feu)
  • 300 ml de lait de coco
  1. Retirer les graines des gousses de cardamome. Les mettre dans un pilon (faites un peu de préparation physique avant) ou dans un moulin à épices avec les graines de fenouil, les clous de girofle, les graines de fenugrec, le poivre noir, les graines de cumin et de coriandre. Piler jusqu’à ce que le mélange soit réduit en poudre.
  2. Dans une cocotte, faire chauffer l’huile. Y faire revenir (si besoin en plusieurs fois) la viande jusqu’à ce qu’elle soit dorée. Réserver.
  3. Baisser le feu jusqu’à feu doux. Ajouter dans la cocotte l’ail, l’oignon et le gingembre et faire revenir doucement jusqu’à ce que le mélange commence à changer de couleur.
  4. Remettre le boeuf, les épices moulues et en poudre, les bâtons de cannelle et laisser cuire une minutes. Attention ça risque d’accrocher.
  5. Ajouter le lait de coco, saler et laisser cuire à couvert pendant 1h30. N’ayez pas peur de rajouter un peu d’eau si la viande ne vous semble pas assez couverte ou que ça risque d’accrocher.
  6. Si la sauce est trop liquide, laisser  cuire à découvert pendant le dernier quart d’heure.

Ce plat se mariera à merveille avec un riz blanc ou aux épices ou encore avec un  chou du Punjab.