Archives du mot-clé épices

Le poulet à la mode du Cachemire

J’adore les curries. Tous les curries, mais plus particulièrement ceux qui sont doux et qui développent des arômes délicats. Celui-ci fait partie de cette catégorie et il est vraiment délicieux.

Ingrédients :

  • 1,5 kg de poulet en morceaux (pas que du blanc svp)
  • 6 gousses de cardamome
  • 1/2 càc de graines de coriandre
  • 1/2 càc de graines de cumin
  • 2 cm de bâton de cannelle
  • 8 grains de poivre
  • 6 clous de girofle
  • 100 g d’amande mondées
  • 65 g de pistaches décortiquées
  • 2 càs d’huile
  • 1 oignon finement haché
  • 4 gousses d’ail finement hachées
  • 5 cm de gingembre finement haché
  • 15 cl de bouillon (à adapter en fonction de la cocotte)
  • 25 cl de yaourt nature épais (type grec)
  • 1/2 càc de filaments de safran
  1. Faire revenir tour à tour dans une petite poêle, les graines de cardamome (préalablement retirées des gousses), puis les grains de poivre et de coriandre, la cannelle et enfin les graines de cumin jusqu’à ce que les saveurs s’exhalent. Mettre tout ça et les clous de girofle dans un mortier ou un moulin à épices et réduire en poudre.
  2. Passer les amandes et les pistaches dans une moulinette et réduire en poudre. On peut aussi se servir de poudre d’amande si on préfère. Mais pour les pistaches, on est obligé de passer par le décorticage et la moulinette.
  3. Dans une cocotte, faire chauffer l’huile à feu moyen. Une fois chaude, y faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il commence à dorer.
  4. Ajouter alors l’ail, le gingembre et le poulet et laisser cuire 5 minutes. Faire bien attention à ne pas laisser brûler.
  5. Ajouter les épices moulues et mouiller à hauteur avec le bouillon. Assaisonner et laisser cuire à couvert au moins 30 minutes.
  6. Après ce laps de temps, ajouter les poudres d’amandes et de pistaches, ainsi que le yaourt et le safran délayé dans un peu d’eau. Porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter à découvert jusqu’à ce que le poulet soit bien cuit (entre 15 et 20 minutes).

Le poulet rundown

Non, ce n’est pas une histoire de poulet sauvagement écrasé par une voiture, mais bien une recette arrivée directement des Antilles anglaises. Comme souvent avec les recettes antillaises, c’est simple et très goûteux  et pour une fois pas épicé (lisez on ne s’arrache pas la bouche avec le piment).

Poulet rundown 02

Les proportions ci-dessous nourriront environ 6 personnes.

Ingrédients :

  • 1 kg de blanc de poulet sans la peau
  • 1 càc de thym effeuillé
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 1/2 càc de sel
  • 1 pincée de poivre
  • 250 ml de lait de coco
  • 1/2 piment vert émincé
  • 1/4 de càc de 4 épices
  • 1 oignon haché finement
  • 2 càs d’huile
  • 100 ml de vin blanc sec
  • 100 ml de crème fraîche épaisse
  • 1 càs de coriandre en feuille
  1. Couper le poulet en gros cubes (3 cm environ).
  2. Dans un  saladier, mélanger le poulet, le thym, l’ail, le sel et le poivre. Laisser mariner une heure.
  3. Dans une casserole, mettre le lait de coco, le piment, le 4 épices et l’oignon. Laisser frémir pendant 10 minutes pour que le mélange réduise. Réserver.
  4. Dans une cocotte, faire chauffer l’huile. Y faire revenir le poulet, sans le faire dorer pendant au moins 10 minutes.
  5. Ajouter le vin blanc dans la cocotte et laisser réduire de moitié.
  6. Verser alors le mélange à base de lait de coco, ainsi que la crème fraîche. Bien remuer et laisser cuire à petit bouillon pendant 5 minutes.
  7. Hors du feu ajouter la coriandre et servir avec un riz blanc ou aux épices.

Poulet rundown 01

Le poulet à la coriandre et à l’amande

Ça faisait un petit moment que je n’avais pas fait un petit plat indien inédit. C’est résolu cette semaine avec cette recette de poulet à la coriandre (aux coriandres ?? en poudre et en feuilles) et à l’amande, dont les saveurs sont délicates et délicieuses. Doux et fondant, c’est un plat de fête en Inde et je comprends pourquoi. A essayer de toute urgence.

poulet à la coriandre et amande 02

Ingrédients :

  • 1 poulet ou 8 morceaux de poulet
  • 2 oignons
  • 4 gousses d’ail
  • 2 piments verts
  • 5 cm de gingembre
  • 6 càs d’huile d’arachide ou de ghee
  • 2 feuilles de laurier
  • 1,5 càs de coriandre en poudre
  • 1 càs de cumin en poudre
  • 1/4 de càc de piment en poudre (optionnel)
  • 1/4 de càc de curcuma en poudre
  • 1/4 de càc de paprika
  • 2 càc de sel
  • 1 càc de poivre noir moulu
  • 4 càs de coriandre en feuille hachées
  • 50 g de poudre d’amande
  • 170 ml de crème fraîche épaisse
  1. Couper le poulet et le débiter en morceaux si ce n’est pas le cas. Retirer la peau.
  2. Hacher finement l’oignon, l’ail, le gingembre, les piments.
  3. Faire chauffer l’huile dans une cocotte. Une fois qu’elle est chaude, y faire revenir le mélange à base d’oignon et les feuilles de laurier jusqu’à ce que ça commence à dorer. Remuer souvent.
  4. Ajouter alors le poulet et laisser cuire environ 10 minutes. L’ensemble doit être coloré.
  5. Ajouter la coriandre en poudre, le cumin, le curcuma, le paprika, le piment, le sel et le poivre. Bien remuer et laisser cuire 3 minutes.
  6. Mouiller alors avec 10 cl d’eau et cuire 5 minutes jusqu’à obtention d’une belle sauce épaisse.
  7. Rajouter 15 cl d’eau, porter à ébullition et laisser cuire à couvert à feu doux pendant 20 minutes.
  8. Ajouter ensuite les 3/4 de la coriandre hachée et bien remuer. A ce stade, vous pouvez laisser mijoter tout doucement pour ne faire la dernière étape qu’au moment de servir.
  9. Avant de servir, mélanger la poudre d’amande et la crème fraîche, puis ajouter ce mélange dans la cocotte et bien amalgamer la sauce.
  10. Servir avec un riz blanc basmati.

poulet à la coriandre et amande 01

Les bricks au boeuf épicé

Voilà une très bonne recette pour se faire une bonne entrée avant un couscous ou un tajine. En plus, la farce se congèle très bien, ce qui permet de s’en mettre de côté et de n’avoir à faire que le roulage des brick quand on a des amis qui viennent ou pour un soir avec une bonne salade verte. C’est appréciable car la préparation de la farce prend un peu de temps. Mais ça vaut le coup de se donner un peu de mal.

Brick au boeuf 01

Ingrédients :

  • 2 steacks (rumsteck ou bavette par exemple)
  • 1 petit poivron vert
  • 1 petite courgette
  • 1 oignon
  • 3 c à s d’huile d’olive
  • 2 c à s de cumin en poudre
  • 1 c à s de coriandre en poudre
  • 1 c à s de cannelle en poudre
  • 1 c à s de curcuma en poudre
  • 10 feuilles de brick
  1. Dans une poêle, faire fondre les oignons dans de l’huile d’olive. Ajouter les steacks coupés en gros morceaux.
  2. Saupoudrer avec le cumin, la coriandre et le curcuma et la cannelle.
  3. Après quelques minutes, ajouter le poivron et la courgette coupés en morceaux.
  4. Laissez revenir, jusqu’à ce que la viande et les légumes soient cuits complètement.
    Brick au boeuf 02
  5. Mixer alors grossièrement dans un mixeur ou un hachoir à viande. Laisser un peu de mâche, ça ne doit pas être de la bouillie.
    Brick au boeuf 03
  6. Une fois la préparation refroidie, garnir les feuilles de brick : découper les feuilles en deux. Déposer une cuillère à soupe de viande sur la feuille. Plier-la comme vous le souhaitez. Utilisez un peu d’huile d’olive pour « coller » la feuille. Pendant ce temps, faites préchauffer le four thermostat 7 – 220°C .
  7. Enfourner les bricks pour quelques minutes : 4 à 5 mn de chaque côté, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées !

Ce qui est bien avec cette recette, c’est que vous pouvez préparer la farce en avance, voire la congeler et ne faire que le montage des bricks le jour même.

via Marmiton

Le porc tikka

Pour changer un peu, voici cette semaine une recette de porc indienne. Elle est bien épicée à la base, mais elle peut très bien se réaliser sans piment ou très peu. Au final, la sauce est très crémeuse et elle se mélange à merveille avec un bon riz basmati tout simple. Grâce au yaourt, la viande reste très tendre et pas sèche du tout.

porc tikka 02

Ingrédients :

Pour la marinade

  • 1 oignon haché
  • 3 gousse d’ail hachées
  • 5 cm de racine de gingembre haché
  • 1/2 càc de cumin en poudre
  • 1 càc de coriandre en poudre
  • 1/2 càs de garam masala
  • 1/4 de càc de piment en poudre
  • 1 pincée de poivre noir moulu
  • 25 cl de yaourt épais (un yaourt grec dans mon cas)
  • 500 g de porc en cubes de 3 cm

Pour la sauce

  • 1 gros oignon rouge haché
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 2.5 cm de racine de gingembre haché
  • 1/2 piment vert haché
  • 25 g de feuilles de coriandre
  • 120 ml d’huile
  • 1 càc de garam masala
  1. Mélanger dans un saladier l’ail, l’oignon et le gingembre hachés avec les épices et le yaourt.
  2. Ajouter les morceaux de porc et laisser mariner au moins 3 heures, ou mieux toute la nuit dans le frigo. Couvrir le saladier dans ce dernier cas, sinon votre frigo risque de sentir fort à la prochaine ouverture.
  3. Au moment de lancer la cuisson, hacher l’ail, l’oignon rouge, le gingembre, le piment et la coriandre dans un robot, pour obtenir une pâte épaisse.
  4. Dans une cocotte, mettre l’huile à chauffer.
  5. Quand elle est chaude, y faire revenir les ingrédients de la sauce et les faire cuire 2 minutes à feu doux en remuant sans arrêt (attention à ne pas brûler l’ail).
  6. Augmenter le feu et ajouter le porc ainsi que la marinade. Saler.
  7. Cuire 5 minutes en remuant fréquemment, puis laisser cuire au moins 45 minutes à feu doux jusqu’à ce que la sauce soit bien épaisse. Encore une fois, surveiller bien la cuisson car les épices ont tendance à accrocher facilement.
  8. Au moment de servir, ajouter le garam masala, remuer et laisser cuire 2 minutes.
  9. Servir avec un bon riz basmati.

porc tikka 01

Le tajine de joues de boeuf aux pommes

Je dois dire que j’aime bien le tajine (et tous les plats mijotés en général) car c’est très pratique. Passé l’étape du dorage de la viande, la recette est presque finie et on peut laisser mijoter sur le coin du feu, voire l’oublier (tant qu’on ne le laisse pas brûler). En plus, on peut utiliser un peu tout ce qu’on a sous la main en termes de viandes (poulet, agneau, boeuf, …) et de garnitures (pruneaux, poires, pommes, raisins) et d’épices. Bref, c’est un super moyen de se renouveler tout en gardant la même base.

Dans cette recette spécifiquement, il faut vraiment aimer le sucré salé pour l’apprécier car il y a beaucoup de saveurs douces (miel, raison, pruneaux, pommes) et ça peut devenir écoeuerant.

Ingrédients :

  • 1 kg de joues de boeuf (si votre boucher a la chance d’en avoir, sinon, du bourguignon fera l’affaire)
  • 3 c à s d’huile d’olive
  • 20 g de beurre
  • 1 oignon émincé finement
  • 3 carottes coupées en rondelles épaisses
  • 1/2 c à  c de gingembre en poudre
  • 1 c à c de cannelle en poudre
  • 375 ml d’eau
  • 1 petit bouquet de coriandre (ou de persil à défaut)
  • 125 g de raisins sec
  • Quelques pruneaux
  • 3 c à s de miel
  • 2 pommes granny smith
  • 1/2 c à c de cannelle (pour la cuisson des pommes)
  • 1 c à s de graines de sésame grillées
  1. Nettoyer et couper la viande en gros cubes de 3 cm de côté.
  2. Dans une cocotte à fond épais (en fonte par exemple), faire chauffer la moitié du beurre et de l’huile. Une fois qu’elle est bien chaude, faire revenir la moitié des morceaux de viande pour qu’ils soient dorés. Répéter l’opération avec l’autre moitié de l’huile, du beurre et de la viande. Réserver.
  3. Baisser le feu et faire revenir l’oignon pour qu’il soit tendre. Ajouter les carottes et laisser cuire encore quelques minutes.
  4. Ajouter ensuite le gingembre et la cannelle. Fair revenir pendant 2 minutes.
  5. Mouiller avec 375 ml d’eau, ajouter sel et poivre à votre gout et remettre la viande, ainsi que le bouquet de coriandre.
  6. Couvrir et laisser mijoter pendant 1h30 à feu doux.
  7. Mettre alors 1 c à s de miel et les raisins secs.
  8. Couvrir de nouveau et laisser cuire encore 30 minutes, jusqu’à ce que la viande soit tendre.
  9. Pendant ce temps, couper les pommes en 8 quartiers que vous épépinerez.
  10. Dans une poêle, faire chauffer 10 g de beurre et faire revenir les pommes sur chaque face jusqu’à ce qu’elles soient dorée, ce qui devrait prendre environ 10 minutes. Saupoudrer alors du reste du miel (2 cuillères à soupe) et de cannelle et cuire encore quelques minutes.
  11. Servir le tajine seul ou avec une semoule et sa garniture de pommes, le tout parsemé de sésame grillé.

tajine de boeuf aux pommes

La crème au citron vert et son crumble de pain d’épices

Je ne me suis pas étendu mais j’ai été l’un des heureux gagnants du précédent concours du blog Sel et Poivre. A la clé, j’ai reçu un très beau livre, Wok Attitude (dont certaines recettes vont rapidement se retrouver un de ces lundi) et je tiens donc à remercier Mélanie pour l’organisation de ce concours.

Elle remet le couvert, avec cette fois un thème sur les crèmes, salée ou sucrées. Pour une fois, l’inspiration m’est venue directement et je n’ai pas à recycler une recette déjà parue. L’alliance du citron vert et du pain d’épices m’a paru naturelle. Voici donc mon interprétation du petit pot de crème.

Les proportions feront environ 6 à 8 crèmes selon votre contenant.

Ingrédients :

  • 3 jaunes d’oeufs
  • 50 cl de lait
  • 10 cl de crème liquide
  • 20 g de maïzena
  • 75 g de sucre
  • 1 citron vert
  • 2 tranches de pain d’épices.
  1. Zester le citron. Le presser pour en extraire le jus et le passer dans un tamis fin pour retirer les morceaux de pulpe.
  2. Battre le sucre avec les jaunes d’oeufs, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  3. Ajouter le jus du citron et bien mélanger.
  4. Mettre la maïzena dans un bol et la délayer avec quelques cuillères de lait.
  5. Faire bouillir le lait restant dans une casserole avec le zeste du citron.
  6. Ajouter la maïzena délayée dans le lait et remuer avec un fouet.
  7. Ajouter doucement ce mélange aux oeufs battus avec le sucre.
  8. Remettre le liquide dans la casserole et le faire cuire quelques minutes le temps que ça épaississe.
  9. Verser dans des ramequins et mettre au frais au moins 1 heure.
  10. Faire chauffer votre four à 170 degrés.
  11. Faire toaster les tranches de pain d’épices coupées en dés pendant 10 minutes, jusqu’à ce qu’il soit « sec ».
  12. Une fois refroidi et bien croustillant, l’écraser dans un mortier (ou avec les moyens du bord).
  13. Au moment de servir, parsemer les crèmes avec les éclats de pain d’épice.
Bon appétit.

crème citron vert et crumble pain d'épices