Archives par mot-clé : sans gluten

Le saumon mariné au miso

Dernièrement, nous adorons regarder les vidéos d’America’s test kitchen (enfin quand ce n’est pas confinement aux States). Nous nous moquons de leurs coiffures impeccables, mais leurs recette sont toujours super recherchées et délicieuses. Ce saumon ne fait pas exception et en plus il est ultra simple à réaliser.

Ingrédients :

  • 3 càs de pâte de miso (enjuku en ce qui me concerne)
  • 1 bonne càs de sucre
  • 6 càs de vin de riz
  • 1 càs de sauce soja
  • 5 pavés de saumon (670 g au total) avec la peau
  • Fouetter ensemble dans un saladier le miso, le vin de riz, le sucre et la sauce soja pour obtenir un mélange homogène et assez épais.
  • Tremper chaque morceau de saumon dans cette sauce et les mettre (côté peau vers le bas) dans un plat à bord haut. Les recouvrir avec le reste de sauce et mettre à mariner au réfrigérateur entre 6 et 24 heures. N’oubliez pas de couvrir le plat sous peine de se retrouver avec un frigo au saumon.
  • Mettre une plaque à 20 cm du grill du four et mettre le grill à chauffer. Dans mon cas, j’ai mis à 220°.
  • Placer le saumon peau vers le bas sur une grille entourée de papier aluminium (pour faciliter le nettoyage). Retirer le plus gros de la pâte au miso afin que ça ne brûle pas..
  • Faire cuire pendant 10 minutes environ (la température interne du poisson doit être de 52° dans la partie la plus charnue) jusqu’à ce qu’il soit bien bruni. Il faut tourner la plaque à mi cuisson pour avoir quelque chose de bien uniforme.

Via : America’s Test Kitchen

La crème pâtissière à la vanille (sans gluten)

Encore un post it pour se mettre de côté cette délicieuse recette de crème pâtissière.

Je vous la conseille pour la confection d’un fraisier par exemple.

oh le beau fraisier !!

Ingrédients :

  • 1/2 litre de lait entier
  • 1 pincée de sel
  • 4 jaunes d’œufs
  • 40 g de maïzena
  • 20 g de beurre
  • 80 g de sucre
  • 1 càc d’extrait de vanille
  1. Faire chauffer le lait avec la vanille et le sel jusqu’à ébullition.
  2. Blanchir les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange soit mousseux.
  3. Incorporer la maïzena.
  4. Ajouter le lait chaud petit à petit en fouettant vigoureusement.
  5. Remettre le mélange sur le feu jusqu’à épaississement.
  6. Une fois la crème tiédie jusqu’à la température du corps, incorporer le beurre en fouettant.
  7. Filmer et mettre au frais.

La tarte tatin aux oignons

Depuis le temps que je serinais ma femme pour faire une tarte à l’oignon, cette recette de tatin à l’oignon caramélisé est arrivée à point nommé. En plus, elle est vraiment délicieuse.

Délicieuse avec une salade verte

Ingrédients : (pour une tarte de 4 à 6 personnes)

  1. Éplucher et découper les oignons en deux.
  2. Dans une poêle à bords hauts, faire fondre le beurre et y ajouter le vinaigre et le miel.
  3. Déposer les demi-oignons dans la poêle, face coupée vers le bas. Laisser cuire à feu moyen pendant une vingtaine de minutes. Ne pas hésiter à mouiller d’un peu d’eau si les oignons risquent de brûler.
  4. Préchauffer le four à 210°.
  5. Dans un moule à gâteau rond (moule à manquer pour moi), disposez les demi-oignons côté coupé vers le bas afin de les voir lorsque l’on démoulera la tarte.
  6. Émietter le fromage de chèvre sur les oignons.
  7. Recouvrir de la pâte feuilletée en repliant les bords de la pâte à l’intérieur du plat.
  8. Enfourner dans le four et baisser à 180° pour 30 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit cuite.

Les muffins du petit déjeuner sans gluten

La texture des Pao de Queijo nous a tellement plu que nous avons décider de modifier la recette pour en faire des muffins pour le petit déjeuner en version sans gluten. C’est encore une des rares choses que nous ne pouvions pas vraiment faire pour ma fille. Avec cette recette, c’est un élément de moins sur la liste. Et en plus, ils sont très bons.

Ingrédients :

  • 190 ml de lait entier
  • 125 ml d’huile végétale
  • 25 g de beurre
  • 170 g de fécule de tapioca
  • 170 g de farine de riz
  • 2 càc de sel
  • 1 de càc de levure chimique
  • 2 gros œufs
  • 2 càs de sucre
  • 1 càs de graines de sésame (optionnel)
  • Faire fondre dans un casserole le beurre dans le mélange de lait et d’huile. Vous pouvez aussi le faire au micro onde bien entendu. Ça prend un peu plus de 2 minutes dans le mien.
  • Lorsque le liquide est à ébullition, l’ajouter dans un robot avec le tapioca, le riz, le sel le sucre et la levure. Faire tourner le robot pendant quelques minutes. Cela permet de refroidir la mixture et de ne pas cuire les œufs dans l’étape suivante.
  • Ajouter ensuite les deux œufs et faire tourner le robot pendant 7 à 8 minutes. Au final, la pâte doit être très lisse.
  • Mettre l’appareil au frigo pendant 2 heures pour qu’il prenne une consistance plus facile à travailler.
  • Faire chauffer le four à 230 °.
  • Façonner 8 boules que vous aplatirez légèrement. Mouillez vous les mains pour le façonnage, ça facilite grandement les choses.
  • Mettre au four pour 15 minutes environ et baisser la température à 190°.

Ces petits muffins se congèlent très bien et cela évite d’ailleurs qu’ils ne sèchent.

Les Malfatti aux épinards et à la ricotta

J’aime beaucoup le Comidista pour plusieurs raisons. D’abord il me fait pratiquer mon espagnol, ensuite ses vidéos sont souvent instructives et décalées. J’avoue que j’aime bien son humour potache 🙂

Enfin et surtout, les recettes sont bonnes et dans la plupart des cas pas très compliquées. Ici, c’est moins le cas, car des gnocchis, ce n’est pas le truc le plus simple de la terre. Malgré tout ce n’est pas très complexe et ça fait une bonne introduction à ce type de préparation pochée.

Ingrédients : Pour 14 malfatti

  • ½ oignon
  • 30 g de beurre
  • 300 g d’épinards surgelés
  • 250 g de ricotta
  • 60 g de parmesan râpé
  • 1 oeuf
  • 3 càs de farine de maïs fine
  • Noix de muscade
  • Sel
  • Peler et hacher l’oignon. Faire revenir dans une poêle à feu doux avec le beurre.
  • Quand l’oignon est translucide, ajouter les épinards. Laisser cuire jusqu’à ce que l’eau se soit évaporée.
  • Retirer de la poêle et hacher finement au couteau. Laisser refroidir. Une fois refroidi, s’assurer qu’il ne reste pas d’eau de végétation.
  • Mélanger les épinards avec la ricotta, le parmesan râpé, l’œuf et la farine de maïs. Ajuster l’assaisonnement à votre goût avec sel, poivre et noix de muscade. La pâte produite doit être suffisamment consistante pour former les gnocchis mais pas trop sèche.
  • Porter de l’eau à ébullition dans une cocotte et la saler copieusement (comme pour des pâtes).
  • Former des boules de la taille d’une noix à l’aide de 2 cuillères à café. Les rouler dans la farine de maïs fine.
  • Mettre à cuire les malfatti dans l’eau bouillante. Ils sont cuits lorsqu’ils remontent à la surface. Les retirer à l’aide d’une écumoire et les servir par exemple avec une sauce tomate et saupoudrées de parmesan.

Via : El Comidista

Les brioches asiatiques sans gluten

J’ai déjà une recette de brioche asiatique, donc je ne reviendrai pas sur le fourrage au porc qui est délicieux.

Ici, c’est plutôt la partie « briochée » qui m’intéresse. Cette recette donne une bonne saveur grâce à une fermentation démarrant la veille et le mélange de farine de riz et de farine de riz gluant donne une bonne texture.

Ingrédients (pour 4 brioches de bonne taille) :

  • 230 g de farine de riz
  • 30 g de farine de riz gluant
  • 1/2 càc de sel
  • 30 g de sucre blond
  • 1 paquet de levure type Briochin
  • 15 cl de lait environ (à adapter pour obtenir la bonne consistance, je n’ai pas mesuré après avoir mesuré 7 cl)
  1. Délayer le levain ou la levure avec la lait tiédi à 25-26°C puis ajouter tous les autres ingrédients et finir en pétrissant la boule à la main. Laisser lever à température ambiante 2 à 4 heures. En fait, je l’ai fait la veille et la pâte a levé au frigo pendant la nuit.
  2. Diviser la pâte en 8 ronds aplatis (farinez-vous bien les mains) que vous déposez sur un plaque farinée. Laisser lever encore 1 heure ou deux. Avec de la levure, je pense que les temps de levée peuvent être plus courts.
  3. Au moment du façonnage, prélever une boule et l’aplatir à la main jusqu’à avoir un disque d’environ 12 cm (soit la longueur de ma main).
  4. Vous pouvez alors fourrer avec la garniture désirée.
On peut voir que je suis devenu plus expert dans le façonnage sur la fin (sur la droite). A gauche la version avec gluten.

Via delices0gluten

Les Pão de Queijo brésiliens (pains au fromage sans gluten)

Je crois que je n’avais jamais essayé de recette brésilienne. C’est chose faite avec ces petits pains au fromage sans gluten à base de fécule de tapioca. Ils sont délicieux mais très nourrissants.

Je vous conseille d’en faire 12 ou 16 avec ces proportions car la moitié des convives n’a pas réussi à finir un pain entier avec le plat.

Ingrédients :

  • 190 ml de lait entier
  • 125 ml d’huile végétale
  • 25 g de beurre
  • 340 g de fécule de tapioca
  • 2 càc de sel
  • 1/2 de càc de levure chimique
  • 2 gros œufs
  • 100 g de parmesan râpé
  • 50 g de pecorino râpé
  • Faire fondre dans un casserole le beurre dans le mélange de lait et d’huile.
  • Lorsque le liquide est à ébullition, l’ajouter dans un robot avec le tapioca, le sel et la levure. Faire tourner le robot pendant quelques minutes.
  • Ajouter ensuite les deux œufs et faire tourner le robot pendant 7 à 8 minutes. Au final la pâte doit être très lisse et ressembler à un glaçage.
Avant le fromage, une consistance de frosting
  • Mettre l’appareil au frigo pendant 2 heures pour qu’il prenne une consistance plus facile à travailler.

Une fois que le fromage est ajouté, le mélange est plus granuleux. Il doit reposer au moins deux heures pour pouvoir être manipulé.
  • Faire chauffer le four à 230 °.
  • Façonner 8 boules pour de gros pains qui pourront accompagner un repas par exemple. Je vous conseille malgré tout de les faire plus petits car c’est très nourrissant. Mouillez-vous les mains pour le façonnage, ça facilite grandement les choses.
  • Dorer avec un oeuf dilué avec un peu d’eau.
  • Mettre au four pour 20 minutes environ et baisser la température à 190°. Les pains doivent avoir une belle couleur dorée et être craquelés.
  • Laisser tiédir et déguster.
Pas de gluten, mais une mie aérée malgré tout
Une jolie fournée, qui peut nourrir au moins 10 personnes 🙂

Via : America’s Test Kitchen